1

Malaise dans le décompte : il était une fois un problème de voix

***

Certains Français qui ont passé la soirée du second tour de la présidentielle sur France 2 ont dû légèrement tiquer à propos des chiffres annoncés par les présentateurs au fur et à mesure que les résultats des dépouillements étaient enregistrés sur les compteurs du ministère de l’Intérieur.

***

Regardez attentivement cette vidéo  diffusée par le site MyJournal.fr :

https://myjournal.fr/presidentielles-2022-voici-une-preuve-irrefutable-que-cette-election-est-truquee/

Au début de la vidéo, l’un des deux journalistes de France 2Jean-Baptiste de son petit nom – précise : « Je vous rappelle qu’on est connecté en direct sur le ministère de l’Intérieur : dès qu’un bureau est validé, il est là ». En clair : « les chiffres (de ce bureau) viennent automatiquement incrémenter ceux que vous voyez sur notre écran »

Bref, du temps réel de chez temps réel.

À 00’12 de la vidéo, apparaît le nombre de voix déjà engrangées par les deux candidats :

  • 13.697.236 pour Emmanuel Macron,
  • 13.899.494 pour Marine Le Pen, 

soit une avance de 202.258 voix pour la candidate du Rassemblement national.

Explication de Jean-Bapt’ : « Ce sont les zones rurales, les petites communes qui font d’abord remonter leurs résultats, des communes qui – on le sait – votent un peu plus Marine Le Pen que les grandes métropoles qui devraient tomber au cours de la soirée ».

Jusque-là, pas de surprise : on sait en effet que ce sont les bobos des grandes villes et la faune allogène des banlieues ethniques qui « font » désormais les élections en France, dont en tout premier lieu la présidentielle.

***

Par parenthèse, pour le fun, on s’arrêtera un instant sur les chiffres (définitifs) – donnés par le journaliste de France 2 et donc par le ministère – venant des territoires d’Outre-mer (vers 01’15) :

  • Martinique : 60,87% pour MLP ; 39,13% pour EM
  • Guadeloupe : 69,60% pour MLP ; 30,40% pour EM

Nous compléterons pour notre part par :

  • Saint-Pierre-et-Miquelon : 50,69% pour MLP ; 49.31 pour EM
  • Saint-Martin et Saint-Barthélemy : 55,52% pour MLP ; 44,48% pour EM

A propos de ce dernier chiffre (Saint-Martin), une explication, peut-être : certains jeunes locaux ont été déçus de n’avoir pu bénéficier des câlins torrides que notre Choupinet a prodigués aux deux zozos ci-dessous, dont l’un sera condamné quelques semaines plus tard à huit mois de prison (dont quatre ferme) pour trafic de stups :

Frustrés, ils se sont vengés dans les urnes en votant Marine. Une hypothèse, bien sûr.

***

Les résultats ultramarins de Marine ont paraît-il fait blêmir Rachid Mélenchaoui de rage. Rachid qui avait pourtant bien répéter le soir du premier tour : « Pas une seule voix à Madame Le Pen ! ». Quatre fois de suite (à partir de 01’28) :

Tu étais tout blême, mon pauvre Rachid. Permets-moi, à moi qui ne suis pourtant pas de ton bord, cette petite remarque en passant : si tu voulais vraiment convaincre nos compatriotes d’Outre mer de ne pas donner « une seule voix à Madame Le Pen », au lieu de blêmir de rage, il fallait au contraire rentrer dans une colère noire. Je sais bien que les races n’existent pas, mais les couleurs, si. Vraiment mal conseillé, pour ton dernier baroud, mon bon Méluchon

En tout cas, ta dernière phrase : « Alors, les plus jeunes vont me dire : « Eh bien, on n’y est encore pas arrivé… ». C’est pas loin, hein ? Faites mieux » a beaucoup inspiré la communauté TikTok (dont je suis, mais tu gardes ça pour toi) :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/sur-tiktok-cette-phrase-du-discours-de-melenchon-a-inspire-les-plus-jeunes_fr_625ec56fe4b06c2ea32f73cc

Bravo l’artiste ! Tu vas nous manquer, tu sais. En 2027, tu n’auras que 75 ans. Plus jeune que Biden ! Alors essaie encore une fois, steup. Evidemment, tu vas un peu chevroter, tu vas confondre la guerre de cent ans avec celle de 14, mais c’est pas bien grave. De toute façon, tu ne peux pas faire pire que Jadot, Roussel et Hidalgo réunis. Alors c’est d’accord ? Tu rempiles une dernière fois ? Promis ?

Une chose sûre : tu te seras bien battu pour la démocratie. Jusqu’à vouloir faire interdire un parti qui rassemble plus de 13 millions de Français.

***

Mais je m’aperçois que je digresse, je digresse. Ce n’est pas du tout ce que je voulais vous raconter. Alors je reprends :

A un moment donné, Marine Le Pen bénéficie, selon les compteurs officiels du ministère, de 13.899.494 voix, devançant Choupi de plus de 200.000 voix.

A partir de 01’34 de la vidéo épinglée par MyJournal.fr, les compteurs, remis à jour, font apparaître 14.432.396 suffrages pour Marine : son score s’est donc accru de 532.902 voix

Le problème, c’est que les chiffres officiels définitifs du ministère donnent 13.297.760 voix à Marine le Pen, soit un total final inférieur à deux totaux intermédiaires ! Respectivement avec un écart de 601.734 puis de 1.134.636 voix. Rien que ça. Alors qu’en principe, pour chaque candidat, le nombre de voix ne peut que croître au fil du temps, je me trompe ?

***

Vous avez dit bizarre ? Elections truquées ? Score « Bidennés » ? Erreur matérielle ? On attend en tout cas les explications de France 2 et de sidi Moussa (aka Gérald Darmanin). Pas très doué en histoire, sidi Moussa. Espérons que, bien épaulé par des équipes idoines, il soit capable de nous convaincre que le jeu était bien réglo.

***

Je m’en voudrais, pour finir, de ne pas mentionner ce bulletin de vote que m’a signalé un ami :

Un bulletin qui traduit la pensée intime de nombreux Français, même celle des connards qui ont voté pour Choupi, convaincus par les médias et l’ensemble du système qu’il était l’ultime rempart contre « le fascisme ».

Pauvres abrutis… Le fascisme, il est juste devant vous, à l’Elysée

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni