Les annonces d’Édouard Philippe n’enfumeront pas les Gilets jaunes

Publié le 4 décembre 2018 - par - 29 commentaires - 710 vues
Share

On attendait l’annonce d’Édouard Philippe, et on la craignait. Le gouvernement a capitulé, c’est bien. Les Gilets jaunes allaient-ils rester mobilisés ?…

La crainte de les voir rentrer chez eux, comme les Vendéens après une bataille gagnée mais vidée de son sens car les vainqueurs, abandonnant la lutte, étaient retournés chez eux s’occuper de leurs vaches, était sans objet. Car l’annonce d’Édouard Philippe vient trop tard, est trop molle, et tombe complètement à plat. Les Gilets jaunes continuent donc.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/12/04/01016-20181204ARTFIG00170-les-mesures-du-gouvernement-n-apaisent-pas-la-colere-des-gilets-jaunes.php

D’ailleurs un moratoire, ce n’est qu’un délai, le gouvernement ne promet donc rien.

La plupart des Gilets jaunes ont compris qu’ils avaient maintenant un boulevard devant eux et qu’il fallait en profiter, battre le fer pendant qu’il était chaud.

Pour d’autres, entendus à la télévision sur la 1, ils ne veulent tout simplement plus entendre parler de ce gouvernement. Ils ne veulent plus le voir, ni l’entendre, ni avoir affaire à lui. Car il s’est totalement et définitivement déconsidéré. Pour ces Gilets jaunes, la seule solution qui s’offre à ces hommes politiques veules, attachés à leurs prébendes, et surtout n’ayant rien compris au peuple français ni à la révolution se déroulant sous leurs yeux, c’est de démissionner.

D’autres encore estiment que renoncer à une aggravation de leur sort ne résout pas le problème. Même si le prix de l’essence ne monte pas, ils auront toujours un mal infini à boucler leurs fins de mois. Certains disent même qu’ils n’ont toujours pas de quoi vivre décemment, ni bien sûr fêter Noël, ni faire de cadeaux à leurs enfants. Macron continue donc à se payer leur tête.

En un mot comme en cent, c’est tout le système qu’il faut revoir, afin que les Gilets jaunes cessent d’avoir une vie de galère. Alors, ils continueront leurs actions tant qu’une rénovation sérieuse ne sera pas en route.

Aussi y aura-t-il un samedi 8 décembre et c’est tant mieux. Certains ont même annoncé qu’ils viendraient pour la première fois à Paris manifester. Parce que trop, c’est trop. La coupe a débordé.

Dans cette atmosphère de fin de règne, on apprend que, comble de l’indécence, Édouard Philippe a fêté son anniversaire avec famille et amis le samedi 1er décembre au soir, au champagne. Alors que Paris brûlait et était livré à des hordes de banlieue (n’appartenant pas du tout aux Gilets jaunes et assoiffées de pillage). Alors que l’Arc de Triomphe avait été vandalisé. C’est dire à quel point notre classe politique est complètement à côté de la plaque. C’est Néron chantant alors qu’il avait livré Rome aux flammes. Mais on sait quel a été le sort de Néron…

On apprend aussi que le mardi 28 novembre, le Journal du Dimanche fêtait son centenaire, en mêlant hommes politiques comme Richard Ferrand, Nicolas Sarkozy, et voyous comme Benalla. Copains et coquins. Faire la fête pendant que d’autres souffrent, c’est leur manière d’être.

Ce sont vraiment les derniers jours de Pompéi, pendant lesquels, au lieu d’évaluer la catastrophe et d’essayer de sauver ce qui pouvait l’être, les habitants de la ville faisaient la fête.

Quant à Macron, il prépare le pacte de Marrakech, qui nous coûtera si cher en termes de souveraineté, d’immigration ruineuse, de perte de liberté d’expression, que l’augmentation de l’essence nous paraîtra à côté une aimable plaisanterie.

Tous aux postes pour soutenir les Gilets jaunes. Il faut continuer. Macron ne doit pas signer le pacte de Marrakech et il doit démissionner.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Serge

je suis fier des gilets jaunes. Dans ma région je crois même que je suis le premier à avoir posé mon gilet jaune sur la plage avant de ma voiture. Continuons dans ce sens.

Frederic REYNIER

Force est de constater que ce sont les « violences » qui ont fait bouger les putes progressistes (marxistes) au pouvoir, avec 2 M de manifestants réellement pacifiques nous n’y sommes pas parvenus pour éviter la destruction de la famille, par contre nous avons quand été gazés

DUFAITREZ

Les Gilets Jaunes ? C’est la révolte des Gueux d’antan ! Des Serfs qui brûlaient les Châteaux, du temps de la Monarchie. Nous sommes les Héritiers !
Nous sommes en République ? Le Roi est toujours là !
Mêmes causes, mêmes effets!
On connait la suite….

Natou

Excellent article Sophie .
Évidemment on reste tous mobilisés auprès des Gilets Jaunes .
Ne pourrait on pas suggérer aux Gilets Jaunes de mettre dans leur cahier de doléances : Non au pacte des migrations ?
De toute façon Macron sera obligé de démissionner déjà il rase les murs hier au Puy en Velay il s’est fait huer et n’a pas fait le caïd !!!!
#. qu’on vienne me chercher ? # mais Oui !

kabout

les syndicats chauffeurs routiers s’y mettent aussi,en greve et donc blocage dimanche a partir de 22h.

Serge

ce qui n’empêche pas les Gilets Jaunes de continuer le combat si les transporteurs et autres obtiennent leurs satisfactions.

Charles Demassieux

Cet excellent article prouve, si besoin était, que sans le passé on ne saurait ni comprendre le présent ni préparer l’avenir…

« Il n’y a pas d’arbres ni de plantes sans racines ! Il n’y a pas d’avenir sans passé » disait Victor Hugo mon cher Charles!

SANGLAR Pierre

Des mesures provisoires. Un simple répit, alors que, tous, nous espérions des décisions définitives. Que nenni ! Créons des commissions pour enterrer les problèmes. La France est en train de vivre un moment pré-révolutionnaire et nos dirigeants peinent à le concevoir. Pourtant, gouverner, c’est prévoir. L’aurait–on oublié sous les ors de la République ? Une certaine presse est peut-être complice dans cette affaire. A trop parler de « reculades », de « repli », d' »erreurs », ce que n’aiment pas ceux qui sont pour l’instant aux manettes, ne faudrait-il pas parler positivement de « réajustements de caps », de « nouvelles perspectives », d’ « efficacité améliorée », de « soutiens à… lire la suite

Pivert

C’est pour gagner du temps , les élections approchent.

Pivert

Comme dit le président c’est de la poudre de perlimpinpin.

Pivert

De la proudre aux yeux , noyer le poisson etc…

Pivert

poudre

duglimbule

voila nos « forces de l’ordre » au travail , lamentable, intolérable, abject !
filmés en direct!

https://youtu.be/wK8b4plAlJQ

Marnie

Effectivement une preuve tangible parmi tant d’autres.

didile

C’est quand même assez rare qu’un gouvernement se permette de prendre les citoyens pour des imbéciles à ce point-là!
Un moratoire !Vous avez raison ,nous avons fait une erreur ,nous avons tout simplement oublié que les augmentations ,on les administre en suppositoires indolores en juillet et août quand les Français roupillent .
Nous allons rattraper ça tout de suite !On va donc attendre juillet .Nous avons jusqu’à l’été pour réfléchir sous quelle forme vous allez nous rendre l’argent perdu pendant ces six mois.

patphil

première réaction des « illettrés » :
moratoire= et dans six mois, taxes en hausse.

MAUREL

Les élections européennes auront passée et les veaux de francais sont capables de se faire prendre au piège.

Lin

Mis a part bloquer tous les aeroports de France je ne vois pas comment l ‘ empecher d ‘ aller remplir sa saloperie de besogne …. Une fois le pacte signe nous ne pourrons que subir les hordes moyennageuses qui deferleront , le pire nous attends .

France-org

Le » Grand Edouard  » commence à mouiller la culotte, il suffit d’écouter son timbre chevrotant .

patphil

j’étais à la cuisine quand il a commencé son discours, j’ai cru entendre un gilet jaune tant il décrivait la situation des français d’en bas!

Clamp

Profitons de cette manne providentielle de premier résultat obtenu pour rebondir : passons au sujet suivant. OK, l’essence, c’est provisoirement réglé, bon, maintenant, puisque les TAXEs ne servent qu’à alimenter la Trésorerie Allogénique et Xénotrope des Etrangers, et que nous ne pouvons donc plus en accueillir, le séjour à Marrakech, hors période de vacance, n’a plus d’objet, il serait plus sage de rester au bureau de l’Elysée pour réfléchir aux procédures à mettre en chantier afin d’en renvoyer le maximum chez eux et ainsi renflouer les caisses de l’état et les porte-monnaie des français. OU BIEN, de le quitter définitivement… lire la suite

Françoise

Macron est fini. Avec ses dernières propositions qui sont des gadgets et en plus temporaires, on s’aperçoit bien qu’il y a deux France, celle d’en haut et celle d’en bas……Mais la base est plus importante en nombre……

France-org

C’est tout simplement pyramidale , il suffit que la base prenne les choses en main pour que la tête s’effondre….C’est pas compliqué

Verdammt

Les voyous dehors et vive la Nation.
Sortez vos poubelles les GJ.

eva

Oui mais quoi faire??

France-org

A court terme virer macron et sa clique , « placer « Le Général de Villiers comme premier ministre s’il le veut bien et ensuite de nouvelles élections .

Sophie Durand

@Eva
Quoi faire ? Que chacun fasse selon ses possibilités. Dans tous les cas, soutenir les Gilets haut et fort. Dire partout que l’islamisation est un danger mortel.