Malgré sa déroute aux législatives, Macron n’a toujours rien compris

Macron le médiocre petit bourgeois petit banquier veut transformer la France en État totalitaire. Les Français ont vécu dans le détail toutes les violations du droit commises par les covidistes-enfermistes à la solde de Macron. Ils ont tous violé le droit des centaines de fois depuis qu’ils ont eu le pouvoir de nuire à la France et aux Français. Ils l’ont fait une fois de plus en lançant un arrêté d’interdiction des Panneaux anti-piquouses qui ont eu tant de succès à Toulouse (par Jules Ferry, Résistance républicaine)

Macron vient de tomber dans le piège tendu par les covidistes-enfermistes. Mais, grâce aux réseaux sociaux et à quelques médias, ces affiches sur les dangers des faux vaccins à Toulouse ont largement été diffusées dans toute la France… C’est donc une victoire de la liberté d’expression que la macronie vulgaire est obligée de censurer. Sous Macron II, le médiocre petit bourgeois petit banquier, tout s’arrête en août sauf la censure qui s’applique immédiatement sur un simple coup de fil ! L’État totalitaire, c’est la censure et l’abus de pouvoir politique de la macronie vulgaire. Moralité : Pas de liberté d’expression sous Macron.

Les affiches sont censurées ! Sonia Backes, la secrétaire d’État en charge de la censure a annoncé que l’État interdirait par arrêté les affiches hostiles à la (fausse) vaccination (mensongère) anti-Covid, et la saisine du procureur de la République, alors qu’une campagne d’affichage est en cours à Toulouse.

Sonia Backes : Un arrêté préfectoral va interdire des affiches hostiles à la vaccination contre le Covid-19 qui ont fleuri à Toulouse sur plusieurs panneaux publicitaires. Alertée sur la campagne d’affichage anti-vaccination en cours à Toulouse, j’ai demandé au préfet d’utiliser les voies de droit appropriées pour la faire cesser. Un arrêté d’interdiction sera pris, et un signalement adressé au Procureur de la République.

Les victimes d’effets secondaires graves des faux vaccins apprécieront : myocardite, thromboses…

Et c’est bien plus grave parce que les effets secondaires graves des faux vaccins ne sont pas encore tous connus. Pourquoi l’ont-ils fait ? Non pas parce qu’ils pensent que les faux vaccins sont utiles contre la propagation des virus, car ils savent que ce n’est pas le cas. Ils l’ont fait parce que les faux vaccins sont leur arme absolue pour dominer, ficher, humilier et soumettre la population. La liberté d’informer les Français par les affiches de réinformation sur les faux vaccins est ce qu’il leur faut écarter par tous les moyens, et même par la censure. Chacun sait qu’ils ne s’arrêteront pas à la fausse vaccination en bande organisée au profit des labos et d’ailleurs, la fausse vaccination en bande organisée n’a pas eu pour seul but ce qui en a été dit.

Les agents antigéniques sont entrés en force dans les organismes des Français sans avoir obtenu leur consentement éclairé, ni sans jamais présenter de justification par des essais scientifiques validés. Les gens n’ont jamais pu avoir entre les mains des arguments scientifiques probants. Tout cela est illégal.

Les choses se passent ainsi sous présidence de Macron. Ce qui veut dire que cela a été ce qu’on appelle la censure dans un État totalitaire, une censure digne du KGB. Et cela pour les raisons qui servent en général de soubassement à la propagande sanitaire malveillante des covidistes-enfermistes. Tout cela va être imposé de façon à trouver ce qui pourrait permettre la fausse vaccination de masse, en falsifiant la réalité.

Et cela bien sûr, en s’appuyant sur la censure et des semblants de justification des membres du faux comité scientifique payés par les labos, ce qui pourrait permettre cette fausse vaccination de masse. Et tous les motifs imaginables pourront être imaginés. Les accros des chaines d’information de gauche en continu ne voient formuler que les délires pro-vaccins des commentateurs covidistes-enfermistes les plus abjects.

Certains rêvent même d’une peine de prison prononcée contre les anti-vaccins. La censure illégale menée par Sonia Backes n’a pas été une action menée pour empêcher un crime ou un délit, mais une action illégale dans laquelle la vérité à détruire sur les effets secondaires graves des faux vaccins a été désignée clairement. Il s’agit pour la macronie de fabriquer de toutes pièces le crime de réinformation. C’est pour cela que les commentateurs conservateurs font des comparaisons avec les méthodes de la Stasi ou du KGB.

C’est d’une extrême gravité. Et ce n’est pas un hasard si la censure sur les effets secondaires graves des faux vaccins a lieu après que la macronie ait échoué et n’ait pas réussi à présenter des moyens de mettre les Français et la France en coupe réglée après la sanction électorale des législatives perdues par Macron.

Quand une manœuvre sordide échoue, Macron et la macronie essaient autre chose. Si la censure sur les effets secondaires graves des faux vaccins échoue, ils essaieront une autre manœuvre sordide, et ainsi de suite. De quoi craindre une censure permanente de la vérité sur les effets secondaires graves des faux vaccins, si rien d’autre ne marche. Les Français doivent être très vigilants face aux juges d’extrême gauche En Marche, avec d’autres actions judiciaires possibles lancée contre les anti-vaccins. Pour quels motifs ?

Macron ne le sait pas. Il a seulement désigné la vérité à détruire. Il lui restait à fabriquer le ou les crimes imaginaires des anti-vaccins. C’est une accusation qui peut s’appliquer à n’importe qui : homophobie, transphobie, racisme, islamophobie si des gens s’opposent à la propagande LGBT et des islamo-gauchistes.

Cela ouvre à des milliers d’accusations gratuites. Comprendre l’acharnement contre les anti-vaccins et pourquoi ils sont devenus les ennemis absolus des surprofits des labos, c’est comprendre pourquoi la macronie vulgaire viole le droit, et contribue à faire passer le pays en dictature sanitaire. Macron impose un tel régime autoritaire, ce qui implique la mise en perspective de la soumission absolue des Français. La tentative de prise de pouvoir par les labos est justifiée parce que les affaires sont les affaires ! La censure de la dictature sanitaire a montré que Macron et la macronie vulgaire se croyaient encore en Union Soviétique !

Sonia Backes est chargée de traquer les activités anti-vaccins dans les réseaux de réinformation actifs dans le pays pour tenter de les démanteler. Les labos sont repartis à l’assaut et les faux vaccins se sont appelés vaccins-Arn, les mots ont été différents, mais les buts sont les mêmes. Il faut détruire la vérité sur la gestion calamiteuse de la pandémie du Covid 19 par Macron pour faire de la France une tyrannie sanitaire et une société soumise sans repères ni libertés. Il faut affaiblir la France pour qu’elle ne soit plus une puissance économique, politique, militaire et culturelle dans le monde. Les macronistes ont utilisé la stratégie d’avancée vers l’hégémonie conçue par le mondialisme qui repose sur l’infiltration des progressistes dans la culture, les médias, l’économie, la politique et l’enseignement. Ils ont infiltré toutes les institutions pour les détruire.

Macron a parachevé l’infiltration et mené un travail de sape contre l’économie, la société, la police, l’armée, et conduit une politique étrangère désastreuse et nuisible à la France. Macron 2 devait parachever le travail. Les socialistes en perte de vitesse et ses dirigeants acceptaient d’être dans l’opposition pourvu qu’ils gardent quelques sinécures. Éric Zemmour a compris le danger pour la France et les Français, et il s’est présenté à la présidence pour opérer un redressement et pour briser l’action du mondialisme vulgaire.

Il a élaboré une stratégie et il pensait pouvoir gagner, et il avait raison. Les membres de la macronie ont compris quel péril Éric Zemmour incarnait pour eux. Dès que Éric Zemmour a paru en position de gagner, ils sont passés aux manœuvres sordides et illégales. Ils ont tout fait pour le faire tomber et l’empêcher d’agir.

Il n’a pas pu agir autant qu’il l’aurait voulu : il n’a pas réussi à drainer le marécage !

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print
10

9 Commentaires

  1. « Macron n’a toujours rien compris »….mais il s’en tamponne le cocquillard de notre France,deja laisser darmanin et moretti et nommer pap ndiaye a ces postes c’est voulus et fait expres,faut etre con pour ne pas voir le bordel en France,tout est calculé.Ce qui est sur c’est que macron ne sera jamais reconnu comme un grand chef d’etat francais mais plutot un poissard.

    https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/29918610.jpg

    • Il faut vite repeupler la Méditerranée en requins mangeurs d’hommes (ou d’homos).
      Pour la sauvegarde de la nature, bien sûr , vous m’avez compris.

  2. il veut nous faire croire qu’il est toujours jupiter mais je ne vois pas trop les réactions de la droite mollassonne ou de la droite lissée à l’assemblée, du blabla certes mais quoi d’autre?

  3. Il y a longtemps que le Macron a compris que tant que le « camp populiste » sera éclaté, il est dans le confort politique…Aussi l’opération Zemmour-Bolloré lui a-t-elle servi la victoire sur un plateau, et elle va se poursuivre, surtout en cette période de crises tous azimuts.

  4. A qui la faute ? A MACRON; aux Covidistes et aux lieutenants du NWO de Davos, ou aux millions de connards incultes et soucieux uniquement de leur petite personne et de leurs petits intérêts personnels qui ont (re)mis MACRON au Pouvoir ?
    Il n’existe pas encore de vaxxin contre a Connerie; mais, croyez-moi, le jour où Pfeizer en sortira un -même expérimental- il faudra, cette fois, réellement, rendre OBLIGATOIRES l’injection puis ses rappels…

Les commentaires sont fermés.