Mandela, l’icône des antiracistes, a-t-il protesté contre l’assassinat massif de fermiers sud-africains blancs ?

Publié le 7 décembre 2013 - par - 4 056 vues
Share

En ce jour de la Saint Nicolas 2013, le rouleau compresseur médiatique mondial s’est mis en place pour pleurer la disparition de Nelson Mandela, artisan avec Frederik de Klerk de la fin de l’apartheid. Si l’on en croit les médias hystériques, Nelson Mandela est le seul et l’unique artisan de la fin de l’apartheid. Frederik de Klerk, lui, est déjà passé dans les oubliettes de l’histoire médiatique.

Mandela, le héros, l’icône absolue de l’anti racisme tombe à pic pour être célébré de manière soulignée, en France en particulier… Après les épisodes Taubira et les singeries ridicules. Alors qu’autrefois, les bestiaires en politique, étaient particulièrement prisés.

Pour prendre du recul sur l’excitation générale que j’attendais, j’observais le « dossier » Mandela déjà depuis le Mondial et plus précisément, depuis que Mandela agonisait sans fin, comme Franco …

Nelson Mandela « la revanche », comme le Che, « petit boucher de la cabana », encensé par les médias de l’émotion de gôche sans aucun discernement.

Au gré de mes recherches je trouvais des éléments qui remettaient les pendules de l’histoire à l’heure. Par exemple, Bernard Lugan, qui froidement, analysait déjà le 7 juin 2010, sur iTélé, dans « Ménard sans Interdits »,  au grand dam de Robert Ménard, qui était Nelson Mandela.  Lugan est l’auteur d’une œuvre majeure sur l’Afrique du Sud. « Mandela n’a jamais rien fait », déclare Bernard Lugan. « Mandela est arrivé au pouvoir en 1994. Pendant les deux premières années, il y eut un gouvernement de coalition.  Donc, il n’a pas exercé la plénitude du pouvoir. Et, dès 96, c’est son dauphin Thabo Mbeki, qui était aux affaires. »

A l’interrogation héberluée de Ménard, Lugan répond que certes, Mandela est un symbole. Que le symbole, ou l’icône Mandela, à eux seuls, ne peuvent éviter l’apparition, l’éclatement, de ces immenses lignes de fractures en Afrique du Sud. Pour rappel, Bernard Lugan est très officiellement expert à l’ONU et au Council of Foreign Relations. Voici ses déclarations qui revêtent aujourd’hui la plus grande importance dans l’agitation post mortem Mandela.

http://www.youtube.com/watch?v=1OEc7J3wip8

Depuis 1994 et la fin de l’apartheid, des blancs, particulièrement des fermiers, sont l’objet de meurtres racistes extrêmement brutaux. Environ une cinquantaine de personnes sont assassinées par jour en Afrique du Sud, desquelles au moins 20 d’entre elles sont blanches (+95% de meurtres de noirs sur les blancs). L’on doit prendre en considération que les blancs en Afrique du Sud, représentent seulement 9% de la population, soit, 4,5 millions de personnes, ce qui démontre l’importance du niveau des assassinats dans ce pays. A-t-on entendu Mandela, l’icône anti raciste qu’admire tant Ségolène Royal ? Jamais !

Cependant, depuis que Mandela était affaibli, pour venir enfin mourir à 95 ans, j’allais voir sur Genocide Watch, une organisation qui évalue les risques de génocides dans le monde et, cet organisme évaluait la probabilité d’un génocide des blancs en Afrique du Sud :

http://www.genocidewatch.org/southafrica.html

Ce que vient corroborer ce reportage, sous-titré en français, où le lecteur pourra clairement comprendre qu’il est appelé à tuer les « blancs racistes ».  Dont acte. Le racisme est blanc. Mais, eux, les noirs, sont « blancs comme neige » à vouloir tuer les blancs. Ce n’est pas du racisme, c’est un juste retour des choses… C’est ce genre d’ignominie que l’on pourra entendre de la bouche des gôchards sans culture et autres antifas,  tenants du « bien », lorsque le génocide des blancs « battra son plein », si je peux dire. Un génocide pourtant prévu par Genocide Watch et dont aucun média à ce jour n’a révélé l’ampleur pronostiquée. Il ne s’agit « que » d’environ 800.000 fermiers, qui ont tout apporté à l’Afrique du Sud. Les fermiers, dans cette sombre perspective s’organisent :

http://www.thenewamerican.com/world-news/africa/item/12326-south-africa-facing-white-genocide-total-communist-takeover

Et, dans ce reportage, l’on observera le vrai visage de Mandela, toute sa duplicité, aujourd’hui élevée en icône mondiale de l’anti racisme. La nausée me prend. L’Afrique du Sud est sur le chemin de l’enfer socialiste. En tout cas, les blancs. Sous titres en français.

https://www.youtube.com/watch?v=Z3JTDrhRVaw

La Libre Belgique s’émeut du dossier en octobre de cette année. Rien en France.

http://www.lalibre.be/actu/international/en-afrique-du-sud-les-fermiers-blancs-ont-peur-5257738f3570d36e85e2a693

Et Jacob Zuma, l’actuel Président, qui chante et fait chanter une masse conséquente à tuer les Boers ! L’avenir de l’Afrique du Sud c’est l’enfer. Merci Mandela, lequel n’a rien dit, rien fait ! Mais, que pouvait-on attendre d’un socialiste ? Car oui, il faut le rappeler ou le dire à ceux qui l’ignoraient, l’ANC (African National Congress) est un membre de l’internationale socialiste, fondé en 1912, à Bloemfontein, lieu même, ou Jacob Zuma, en chantant, appelle au meurtre des blancs. Je vous laisse apprécier. Le socialisme encore une fois, est « l’ami » des droits de l’homme.

https://www.youtube.com/watch?v=cHLTKZ05zM4

Et, dans THE MUSLIM TIMES, le toujours sympathique Jacob Zuma, 6 fois polygame, accuse les chrétiens, arrivés au 18ème siècle, de tous les maux que l’Afrique du Sud connaît actuellement. Ce qui ajoute à la probabilité prévue par Genocide Watch, d’une haineuse tuerie …

Alors, au vu de ces informations, Mandela, icône de l’anti racisme, ou diable vengeur posthume ? On ne passe pas 27 ans en prison sans amertume, ni désir de vengeance !

C’est terrifiant. Terrifiant, le génocide. Plus terrifiant encore le silence qui enveloppe cette histoire en France car, tous les liens que je mets à la connaissance du lecteur sont anglo-saxons et un Belge. Et, le pauvre lambda, qui doit gober toute la journée, les hymnes à la gloire de Mandela,  ignore que les forces du mal socialiste sont en marche en Afrique du Sud.

Sylvia Bourdon

Lire également la réaction de Bernard Lugan à la mort de Nelson Mandela.

http://bernardlugan.blogspot.fr/2013/12/nelson-mandela-licone-et-le-neant.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.