Manif de samedi : il y avait 1 manifestant, Mélenchon en voyait 150

Mélenchon, manif des jeunes, 21 janvier 2023
Mais où sont les musulmans et les Blacks qui gardent son derrière ?

La manifestation dite de la jeunesse de samedi contre la réforme des retraites a rassemblé 150 000 participants, clament les organisateurs, alors que le ministère de l’Intérieur du prodigieux Darmanin n’en comptabilise que 12 000.

Mais où étaient les 130 000 manquants ? Comment la police a-t-elle pu ne pas les voir ? Ils étaient cachés où ? Ils manifestaient où ?

Le nombre annoncé par l’Intérieur est très proche de celui livré par « Occurrence », un cabinet d’études et de conseil français spécialisé dans l’évaluation de la communication.

Depuis 2017, le cabinet, devenu récemment filiale du groupe IFOP, est mis en avant du fait de ses opérations de comptage des manifestants pour un collectif de médias, dont France Info, BFMTV, l’AFP… (Wikipédia).

Le chiffre donné par « Occurrence » est très précis – avec les dizaines et les unités. Il s’agit de 14 045. On peut leur faire confiance.

Généralement, les organisateurs des manifs de gauche se contentent de multiplier par 2 le nombre de participants annoncé par la police et s’en félicitent.

Mais là, c’est un peu trop. C’est 10 fois plus.

Mélenchon ne pouvait accepter un chiffre en dessous de 100 000. Il y allait de son honneur. De son avenir. De sa carrière.

Il lui fallait un chiffre à la hauteur de sa mégalomanie. Il fut la République. Il fut le Premier ministre. Maintenant, il est la jeunesse. On lui a donc attribué 150 000 participants.

En gonflant les chiffres outre mesure, les organisateurs ne font que se ridiculiser.

Leur malhonnêteté est manifeste.

Mélenchon devait être ravi.

Ainsi ragaillardi par ces chiffres fabuleux, Mélenchon ne pouvait ne pas adresser un « hommage » à celui qui occupe la place qui lui revient de droit à l’Élysée. Pour qui il avait voté et appelé à voter pour.

« Soyez maudit de vouloir transformer toute notre existence en marchandise », lui a-t-il dit en guise de congratulations.

On se joint, bien volontiers, au camarade islamiste Mélenchon pour crier : « Monsieur Macron, soyez maudit ».

Vous et tous ceux qui ont voté pour vous.

Messin’Issa

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. J’ai ouïe dire que Melenchon avait les mêmes cellules entre son cerveau et celles de son intestin ? Mon voisin par exemple avait des problèmes et bien avec son trou de balle ils ont fait un oeil ! Il maudit deux fois Macron mais j’adore cet ancien enfant de coeur car il est devenu enfant de raison !

  2. Sur la photo, vous remplacez la tête de ce faux cul de merlu par celle de Funès dans l’un de ses rôle de mielleux bien rampant et on y est tt à fait. Il a de moins en moins de poids, les gens commencent enfin à réaliser que ce pourri est un collabo de 1ere et qu’il n’a jamais rien fait QUE POUR lui en protégeant ses intérêts, avec en plus le fait que les smicards qui l’ont entretenus pendants des années à ne rien foutre réalisent qu’ils ont une retraite de MISERE pendant que lui comptabilise 36 000 € par mois !

  3. c’est coutumier, ! moi j’ai même entendu un lfi prétendre qu’ils étaient presque un million!

  4. la technologie Nous fait entrer en guerre puisqu’il s’agit désormais de savoir qui a dit ou fait ça à la seconde où ça se passe pour en retirer un bénéfice ; la guerre de l’information commence à faire rage et les armes scintillent jusqu’à savoir sous quel angle il va falloir traiter la réalité puisqu’avérée déformée et à l’instant.

Les commentaires sont fermés.