1

Manif Génération Identaire interdite : la collusion Préfet-Antifas-Islamistes

Comme disait Goebbels, ministre de la propagande de l’Allemagne nazie, plus c’est gros, mieux ça passe ! Le préfet de Paris, Michel Delpuech, a décidé d’interdire la manifestation de Génération Identitaire, qui avait comme thème, 2 ans après les attentats du Bataclan, de défendre l’Europe contre les crimes islamistes.

Cette décision est d’autant plus inique que les organisateurs menaient depuis plusieurs jours des discussions constructives avec la Préfecture de Paris, en vue de choisir le meilleur parcours pour la manifestation.

Le prétexte avancé par le Préfet est cousu de fil blanc, et tellement gros que, contrairement à la phrase de Goebbels, cela ne peut plus passer. Les miliciens du pouvoir, qui osent se faire appeler antifas, organisent systématiquement une contre-manifestation (qu’ils ne déclarent même pas) sur le même lieu qu’un rassemblement qui leur déplaît. Et la combine marche à tous les coups, le préfet faisant le coup du trouble à l’ordre public.

Nous n’avons pas oublié que notre mouvance, à trois reprises, a subi des interdictions de manifester ou de rassemblement, de la part de l’ineffable préfet socialiste Boucault. Ce petit soldat de Valls-Cazeneuve avait réussi à faire interdire une manifestation pour la défense des libertés publiques, que nous organisions, entre autres, avec nos amis de la Ligue du Midi. Il a surtout fait interdire, au dernier moment, deux rassemblements en dix jours, que nous comptions organiser place de la Bourse, les 8 et 18 janvier 2015, suite aux attentats de Charlie Hebdo. Seuls les pleurnicheurs avaient le droit de gémir « Je suis Charlie » en allumant des bougies, tandis que ceux qui voulaient rendre hommage aux victimes de tous les crimes islamistes se voyaient interdits de rassemblement, et cernés par un dispositif policier impressionnant.

Le préfet Delpuech est loin d’être un inconnu pour notre mouvance. Après l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016, à l’époque préfet du Rhône, il s’était précipité à la mosquée de Lyon, pour apporter son soutien aux fidèles, traumatisés, paraît-il, par quelques tags islamophobes apparus dans la nuit sur les murs de l’édifice.

https://www.lyonmag.com/article/82184/pour-le-prefet-du-rhone-les-tags-islamophobes-a-lyon-rappellent-l-avant-nuit-de-cristal/30

Et il avait osé cette comparaison ignoble, historiquement monstrueuse, entre ces tag et les signes avant-coureurs de la Nuit de Cristal. Reprenant la propagande gauchiste et islamiste, il se permettait de comparer le sort des juifs des années 1930 à celui des musulmans du 21e siècle, comme si des juifs avaient l’habitude, il y a 80 ans, d’assassiner des non-juifs !

Encore plus ennuyeux, ce vaillant préfet avait réussi à se faire interviewer à la mosquée devant un livre du négationniste Garaudy, ce qui, pour un préfet nommé par les socialistes, fait un peu désordre !

http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/23/apres-garaudy-michel-delpuech-prefet-de-lyon-va-t-il-poser-a-cote-dun-livre-de-faurisson/

Voilà le type de haut fonctionnaire que Cazeneuve avait fait nommer à Paris, avant de quitter la place Beauvau !

Que cela soit avec Macron ou avec Hollande, avec Valls, Cazeneuve et Collomb, la France est un pays où les clandestins, qui devraient être renvoyés d’où ils viennent, peuvent se permettre de manifester, et d’agresser les forces de l’ordre, comme à Calais. Les antifas, qui les soutiennent, peuvent se permettre de tout casser dans les centre-ville. Et voilà le spectacle qu’on offre aux Parisiens…

Mais les patriotes sont interdits de manifester, et durement réprimés, comme on l’a vu à Calais avec le général Piquemal, quand ils se permettent, pacifiquement, de maintenir un rassemblement.

Nous sommes gouvernés par des traîtres qui sont en place pour détruire notre pays, et donc, en toute logique, préfèrent réprimer les patriotes, et laisser en paix ceux qui sont là pour soutenir les objectifs du pouvoir, qu’ils soient clandestins, gauchistes ou islamistes.

Malgré tout, une bonne nouvelle, ce midi, il n’y a pas eu de prières musulmanes devant la mairie de Clichy, comme l’avaient prévu Pierre Cassen et Christine Tasin, dans leur communiqué d’hier.

http://ripostelaique.com/clichy-apero-saucisson-pinard-vendredi-1er-decembre-si-prieres-musulmanes-demain.html

Moralité : les Français seront privés de manifestation demain après-midi (à moins que le recours déposé par Génération Identitaire, et plaidé samedi matin, ne soit gagnant, mais dans ce cas, la manifestation est quand même gravement affaiblie), mais aussi de l’apéro saucisson-pinard que Riposte Laïque et Résistance républicaine avaient promis d’organiser, si les prieurs musulmans avaient défié une fois encore les autorités françaises, ce qu’ils ont fait impunément pendant 8 mois.

Que cela soit sous les socialistes ou avec Macron et sa nouvelle UMPS appelée En Marche, jamais la duplicité d’un pouvoir et de ses préfets avec les islamistes et les gauchistes n’a été aussi évidente.

Aux Français d’en tirer les conclusions…

Martine Chapouton

COMMUNIQUE DE GENERATION IDENTITAIRE

La mobilisation pour la manifestation « Défendre l’Europe face aux islamistes » de samedi continue ! ::
Notre manifestation est prévue de longue date et son organisation s’est effectuée en coopération avec les autorités. Pourtant, la préfecture de police a émis hier soir un arrêté d’interdiction. Elle a ainsi cédé aux menaces et intimidations de l’extrême gauche violente qui ne supporte pas de voir la jeunesse se lever contre l’islamisme, responsable de tant de morts dans notre pays.
Nos avocats ont immédiatement déposé un référé liberté devant le Tribunal administratif et sont tout à fait confiants quant à l’issue de la procédure. Nous avons de grandes chances d’obtenir l’autorisation de notre manifestation, et attendons le résultat dans la matinée de samedi.
Pour le moment, nous vous invitons à partager cette publication pour montrer votre soutien et à rester mobilisés pour défendre l’Europe face aux islamistes !