Manif parisienne : les policiers m’ont paru bien agressifs…

Publié le 18 décembre 2019 - par - 29 commentaires - 1 634 vues
Share

Mardi 17 décembre 2019 : journée de manifestations fourre-tout où, à côté de l’opposition à la réforme des retraites, on voyait fleurir les sempiternels défenseurs de migrants ; la farandole des non-genrés – dont certains tout de même très genrés financièrement, jouant avec des portables valant sans doute cinq fois le prix du mien – ; des antifas parisiens très éduqués – anti-système mais futurs rouages dudit système –, et j’en passe.

Il y avait aussi quelques figures professionnelles de la contestation, dont un Olivier Besancenot renfrogné, sans doute vexé que les Gilets jaunes lui aient grillé la politesse du courage, à lui et ses petits camarades syndicalistes. Il faut dire que le courage contre Macron est devenu une denrée très jaune depuis quelque temps. Des Gilets jaunes ne se sont d’ailleurs pas privés de renvoyer aux syndicats leur couardise à la face, tandis que ces derniers se chamaillaient comme des mômes pour savoir qui serait le premier dans le cortège. Vous voyez le niveau ! Quant à refuser la trêve de Noël, c’est tout à leur déshonneur, selon moi…

Plusieurs fois, un Black Bloc a bien tenté de se constituer mais les forces de police étant à ce point nombreuses, cela ne s’est pas fait. Est-ce cette déception qui a motivé des membres de la BAC et des CRS à cogner des lycéens à la carrure de crevettes, aux environs de la place de La Nation ? Ce qu’ils ne font pourtant JAMAIS dans les établissements incandescents des banlieues « chaudes » !

Est-ce cette frustration qui a donné libre cours au matraquage de pompiers pacifiques venus s’agenouiller devant un cordon de CRS en signe de paix ? Bilan : des blessés. Quel exemple, quand on sait que ces mêmes pompiers sont régulièrement agressés par des hordes sans foi ni loi ! Dieu merci, ce mardi, ils ont eu, de la part des manifestants, l’ovation qu’ils méritaient…

(https://www.youtube.com/watch?v=jmw6uqxa8Rg)

À la limite, j’aurais compris deux, trois coups de pied au cul pour ponctuer certains slogans ouvertement anti-flics, mais les grenades lacrymogènes jetées dans le dos, les matraques télescopiques – en métal – voltigeant sur les têtes, et sans raison apparente, c’était minable. Serait-ce encore et toujours la logique de la proie facile ? Car ce n’étaient en face que des petits morveux, souvent pétris de certitudes idéologiques, certes, arrogants à l’occasion, mais pas le moins du monde violents.

 

 

 

 

 

Le résultat, c’est que certains manifestants, témoins de ces scènes, finissent par basculer dans une violence revancharde. Parce que le pouvoir humilie avec délectation des hommes et des femmes déjà bien amochés par la vie, quand il ne les mutile pas purement et simplement, ceux-là se vengent. Comme disait Malraux, parfois « la répression organise le terrorisme ».
Au sujet des mutilations – qui hantent la plupart des manifestants, où qu’ils se trouvent – il serait bon d’expliquer que lorsque deux LBD visent en même temps la foule, sans justification aucune, ça peut effectivement créer des tensions. Tout comme s’amuser à fendre un cortège paisible. Non que je défende les sauterelles d’ultra-gauche qui dévastent tout sur leur passage, mais à force de réprimer gratuitement le moindre soupçon de révolte, on sème le vent des tempêtes à venir.

 

 

 

Fort heureusement, la Préfecture de Police de Paris ayant cyniquement autorisé le cortège à passer par là, et après que des maires d’arrondissements eurent manifesté leur mécontentement, le chantier de la place de La Bastille – rempli d’objets divers et variés permettant de réitérer l’exploit du 16 novembre dernier, place d’Italie – avait été tout de même sécurisé. Dommage, là non plus, pas de quoi faire mumuse avec les nervis du Black Bloc et cautionner les délires répressifs de Didier Lallement !

Parce que c’est le sentiment que j’ai eu tout au long du parcours : les uniformes n’étaient là que pour provoquer à la faute. Je me suis même payé le luxe de rappeler à ces messieurs-dames qu’ils servaient la France, pas les intérêts particuliers de l’ultralibéralisme apatride. Ah, comme j’aurais aimé les voir si prompts à réprimer la tyrannie des gangs de banlieues ou les prêches assassins qui ont conduit à des massacres sans nom dans notre pays ! Vœu pieux, je sais, puisque de pays il n’est plus que son ombre…

Charles Demassieux 

(Photos & vidéo : Charles Demassieux pour Riposte laïque)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Furax

A chaque manifestation je remercie la “Police française” de faire entrer à coups de matraque (et plus) dans les crânes d’oeufs des niais, jeunes ou vieux, femmes et enfants et autres naïfs, ou imbéciles électeurs de Macron, qu’ils ne travaillent QUE pour le Pouvoir et n’obéisse qu’à Lui! que cette Police ne nous protège pas mais nous opprime au quotidien, nous empêche de nous défendre, main dans la main avec la “Justice” contre le Souchien de préférence blanc et chrétien. Cette Gestapo est haïe à juste titre! Si vous n’en attendez que du mal vous ne serez jamais déçu. Le respect se mérite. Oui, il y a des exceptions, c’est vrai! il y a aussi des poissons volants.

POLYEUCTE

Deux sortes de Flics…
Ceux de nature violente au départ, qui se sont engagés pour la castagne. Mercenaires.
Les soumis et résignés qui sont là pour gagner leur vie en prenant des coups.
Dichotomie habilement utilisée par le Pouvoir.

Mauricette

Vous avez mis un peu de temps, Charles, pour comprendre que la police se fout complètement du peuple et/ou d’une quelconque justice (à part quelques exceptions évidemment).Il est vrai qu’ici on les aime bien les flics car ce sont nos seuls remparts – pense-t-on- à la délinquance et au terrorisme. Hélas ; tout n’est pas si simple !!! Ouvrez vite les yeux sinon la désillusion risque d’être cruelle.

Jonathan

Malheureusement, il y a eu sur ce site beaucoup trop d’articles pour essayer de nous faire avaler qu’on “avait besoin de la police” et qu’elle était “notre seul (ou dernier) rempart”. Confère un recordman du nombre d’articles publiés sur ce site dont je ne citerai pas le nom, inutile, tout le monde a déjà deviné de qui je veux parler…
Tenir de semblables propos n’était meme plus irresponsable, c’était tout simplement honteux.
Et comme vous dites, ma chère Mauricette, la désillusion sera cruelle – et ça ce n’est pas un risque, mais une certitude ! Et en plus, quand on s’en rendra compte il sera TROP TARD !!!!

François BLANC

Les flics ont eu gain de cause avec leurs revendications, donc ils redeviennent ce qu’ils n’ont jamais cessé d’être, des défenseurs bornés de la république, je me méfie autant d’eux que des marxistes et des arabes

Jonathan

En fait, ils sont à mettre dans le même sac.

C’est le club aux portes grandes ouvertes pour accueillir tous ceux qui travaillent activement à la destruction de la France : flics, maxistes et autres gauchos, journaleux, magistrats et procureurs, francs-macs j’allais les oublier ceux-là, et j’en passe, la liste n’est pas exhaustive et semble même inépuisable…

jerome

métier de merde ,,,salaire de merde ,,retraite de merde,,, même leurs gosses ont hontes d’eux !!!!!

Jonathan

Métier de merde pour des types de merde. Normal que leurs gosses aient honte d’eux.

Pierre

jerome et jonathan 2 personnages emblématiques de la connerie blackbloc .Je vous chie dans la gueule !! Gauchiasse .Je n’ai aucune honte de mon ex profession .Les types comme vous mérites une branlée .

Aux Armes Citoyens

Bel article.

senechal

Juste une petite question aux flics:
1/ Faites vous ce métier à contre coeur juste pour de l’alimentaire et nourrir votre famille?, dans ce cas vous êtes à moitié pardonné.
2/ Faites vous ce métier pour en découdre avec le peuple car vous aimez la castagne tout en soutenant les malfrats qui nous gouvernent?, dans ce cas vous êtes des ordures de la pire espèce et vous méritez la pendaison.

petitjean

@senechal
avec 6, 7 , 8 ou 9 millions de chômeurs , il est évident que tout le monde cherche une feuille de paie !
(certes, nombreux sont les trafics qui permettent de ne vivre qu’avec le RSA !)
et n’oublions JAMAIS que police, gendarmerie et armée servent le pouvoir en place, pas le peuple !……….

Pierre

Et toi qu’ont te les coupe !!!

senechal

Ne parlez pas de “police”, la police par essence, protège le peuple, mais dans le cas précis des manifestations qui secouent le pays actuellement, nous avons à faire à des MILICES envoyées par le gouvernement pour tabasser, blesser, éborgner, tuer et incarcérer les opposants pour se protéger du peuple en colère, car ces malfrats qui nous servent de gouvernants savent pertinemment qu’ils ne sont plus légitimes et que çà va leur chauffer les oreilles.

danièle

Allez ,ça marche ,Macron l’a dit <> et pour marcher ,ils marchent mais depuis combien de temps marchent ils?
Quelqu’un peut il me dire quel est le but des marcheurs?

Fleur de Lys

info – L’artiste russe Pavlenski qui a incendié la Banque de France s’exprime au Panthéon

https://fr.sputniknews.com/france/201912181042622521-lartiste-russe-pavlenski-qui-a-incendie-la-banque-de-france-sexprime-au-pantheon/

patphil

policiers ??? ou crs ?
les policiers risquent leur vie pour nous protéger
les crs sont payés pour jouer aux cartes dans leurs cars et le samedi pour aller matraquer voire éborgner les gens dans les rues (mais jamais dans les “quartiers”)

Joël

Les CRS (Compagnie Républicaine de Sécurité) font partie intégrante de la police nationale.
Ils sont à la police ce que les commandos sont à l’armée.
“Les Compagnies républicaines de sécurité, couramment désignées par leur sigle CRS, forment un corps spécialisé de la Police nationale en France. Leur domaine d’intervention est le maintien ou le rétablissement de l’ordre public et la sécurité générale.” (wiki)

charlie

Ce sont surtout de bons fils de p….

Jonathan

Ils font partie intégrante et intégrale de la police dite “nationale”… oui, on avait remarqué, on a remarqué qu’ils en partagent effectivement toute la faculté de nuisance !
Pour le reste, “le maintien ou le rétablissement de l’ordre publice et la sécurité générale”, on n’a pas eu besoin de traducteur et on a compris que ça se résumait en 2 mots pour dire : “AU SERVICE DE MACRON”.

Dudule

Tant qu’il n’y aura pas de morts pour la cause, quelle qu’elle soit, tout le reste ne restera que verbiage primesautier et totalement inutile…

doido 5

Ces flics , Crs , gendarmes ou autres devraient avoir Honte de protéger des escrocs , menteurs , et manipulateurs de ce gouvernement Macron !
Quand on remarque les membres du gouvernement actuel mis en examen !?
Un peu de Dignité , messieurs les flics , car je me demande comment vous pouvez vous regarder dans le miroir en rentrant chez vous , à protéger des gens malhonnêtes !???????
J’attends votre rétorque sensée ……

Joël

Je suis d’accord avec vous mais la plupart ont aussi des familles à nourrir.
Ils sont donc entre le marteau et l’enclume.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ Joël
Qu’ils mangent bien ! Ils oublient qu’ils préparent leurs enfants à la même répression qu’ils font subir aux honnêtes gens par déshonneur !

charlie

Soit vous êtes un des ces fdp , soit vous êtes un bisoubisounours , comment eborgner vos semblables , voir votre voisin parcequ’il manifeste pour ces /tes droits …
Vous êtes une synthèse ….

Jonathan

Il fallait choisir un autre métier. C’est ce que j’ai fait. Pourquoi pas eux ?

Angélique

Ce que vous dites me rappelle ce que disaient tous ces nazis quand on les a choppés après la guerre : “on avait des ordres”… La belle excuse !

Vauban

Merci pour ce témoignage recueilli en immersion! Juste un point de « détail » : de turbo libéralisme apatride il n’y a point, ni jamais eu. Mais de la connivence financière, oui! De l’association de malfaiteur, ça s’appelle.

amril

Normal puisqu’ils ont été confortés quant à leur régime.
Et ça n’a pas traîné, normal, ça sent la poudre et frelucron a besoin de sa garde Suisse.
Le roi qui refusa lui de faire tirer sur la foule, entraîna le massacre de ses gardes… puis des siens.