Manifestation à Versailles : en un mois la situation est devenue explosive !

Publié le 7 novembre 2016 - par - 9 commentaires - 2 174 vues
Share

versailles11novembreDans trois jours, à Versailles, se déroulera une importante manifestation contre l’invasion migratoire, et la possible installation d’un camp de migrants, près de Versailles, aux abords de l’autoroute. L’occasion pour Pierre Cassen, qui avait impulsé, avec Christine Tasin et Richard Roudier, la Quinzaine « Sauvons notre pays », de faire le point avec Fabien Bouglé, l’un des principaux organisateurs de l’initiative.

Riposte Laïque : Avant d’aborder le sujet, pouvez-vous en quelques mots vous présenter à nos lecteurs ?

Fabien Bouglé : Je suis conseiller municipal divers droite de Versailles et chef de file du groupe politique Versailles Familles Avenir élu en 2014. Nous sommes un groupe d’élus catholiques issu de La Manif pour Tous, indépendant des Républicains et du Front national, refusant tout extrémisme et tout système. Cette liberté nous permet de dénoncer des tabous comme l’immixtion de l’idéologie du genre dans les écoles, la déviance de la création conceptuelle contemporaine… À cet égard nous avons joué un rôle prédominant dans la dénonciation de l’« œuvre » Dirty Corner-Vagin de la reine d’Anish Kapoor et obtenu la condamnation par le tribunal administratif du Château de Versailles contraint d’enlever les tags antisémites que le créateur avait voulu maintenir illégalement. Cette condamnation a fait un buzz mondial totalement occulté en France. Nous sommes des lanceurs d’alertes et nous assumons notre rôle d’élus protecteurs des Versaillais.

Riposte Laïque : Vous aviez donc organisé, le 24 septembre dernier (lendemain du lancement de notre Quinzaine « Sauvons notre pays » contre l’invasion migratoire et l’islamisation), un rassemblement devant la mairie et une manifestation devant la préfecture de Versailles. En quarante-huit heures, vous aviez réussi à mettre 1 500 personnes dans la rue. Vous attendiez-vous à un tel succès ?

Fabien Bouglé : Je dois avouer que cette manifestation a été une divine surprise alors que tous les partis du système avaient appelé à ne pas venir. Nous nous attendions à réunir quelques centaines de personnes et très rapidement nous nous sommes retrouvés presque 1500 dans une ville conservatrice très difficile à mobiliser. C’est la preuve que les Français savent se rassembler lorsque les événements sont graves. Par ailleurs, nous ressentons une véritable colère et une grande inquiétude populaires. Une grande partie des citoyens ne se sentent plus entendus par l’oligarchie au pouvoir. Notre mouvement est citoyen avant tout et souhaite réunir tous les patriotes, qu’ils soient de gauche ou de droite, croyants ou non. C’est cette diversité qui est à l’origine de ce succès.

Riposte Laïque : Après votre manifestation, la municipalité « Les Républicains » de Louveciennes a organisé une réunion publique, suivie d’une manifestation de rue, qui a réuni, selon les médias, 2 000 personnes. Qu’aviez-vous pensé de cette initiative, et des propos du maire, Pierre-François Viard, qui refusait le projet, parce qu’il ne trouvait pas dignes les conditions d’accueil proposées ?

Fabien Bouglé : Notre manifestation a contraint les maires Républicains de la région à organiser une autre manifestation. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont rassemblé que quelques centaines de manifestants  de plus que nous alors que nous ne sommes que deux et qu’eux disposent de la logistique et des finances importantes de leur mairie. Leur hypocrisie est totale, ils ont peur – avec raison – pour leur mandat et ne veulent pas adopter une attitude de fermeté qui est souhaitée par le peuple. Ils ont oublié qu’ils étaient les élus du peuple. Si nous ne voulons pas de cette politique migratoire, c’est qu’elle nous conduit au chaos. À cet égard, ils ont été copieusement conspués lorsque leur discours a été jugé mollasson. Il y a incontestablement un énorme décalage entre ce que vit le peuple et les préoccupation des élus, des fonctionnaires et du clergé. Le fossé devient considérable.

Riposte Laïque : Depuis le 24 septembre, la jungle de Calais a été démantelée, et ses occupants répartis dans environ 300 lieux d’accueil, souvent imposés par les préfets à des populations qui n’en veulent pas. Cazeneuve avait annoncé que l’Île-de-France et la Corse ne seraient pas touchées. Et pourtant, vous appelez les Franciliens à manifester, ce vendredi 11 novembre, à Versailles. Vous n’auriez pas confiance dans la parole du gouvernement, ni dans le préfet Morvan ?

Fabien Bouglé : Nous subissons aujourd’hui un déni de démocratie. Le principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales est bafoué. À Allex le référendum populaire a été annulé. La situation est très grave. Les citoyens prennent conscience que les valeurs de la république et les principes de la Déclaration des droits de l’homme sont battus en brèche. Les Français ne sont plus représentés par leurs élus et leurs fonctionnaires. Une préférence étrangère est en train de se mettre doucement en place. Je suis effaré de voir que les travailleurs pauvres ou les étudiants qui dorment dehors ou dans des voitures ne bénéficient d’aucun logement ; et il faudrait sans délai en trouver pour des migrants économiques. Il est particulièrement difficile d’accepter le peu de commisération de l’Église pour nos concitoyens dans la difficulté et dans la rue et de voir cet enthousiasme débordant et sans discernement de la Conférence des évêques de France pour les Afghans et les Erythréens. Les communautés religieuses n’hésitant pas à louer des locaux pour l’accueil de ces migrants clandestins. Il y a de quoi se poser des questions !

Riposte Laïque : Qu’attendez-vous de cette initiative ? Comment va-t-elle se dérouler, et qui interviendra ?

Fabien Bouglé : En un mois la situation est devenue explosive, il suffit de voir les images du camp de Stalingrad pour bien apprécier que nous n’avons pas affaire à des réfugiés mais bien à des migrants économiques ; que ces derniers ne fuient pas la guerre, mais viennent l’installer chez nous. Soyons lucides, ouvrons les yeux, cette crise migratoire est parfaitement instrumentalisée et les lecteurs de Riposte Laïque en connaissent les instigateurs. C’est pourquoi nous manifestons contre le projet de camp de migrants à Rocquencourt et contre tout camp dans les Yvelines ou ailleurs en France. Après, nous récusons toute guerre des classes. J’entends çà et là : « Ha ! les bourgeois de Versailles, c’est bien fait pour vous. » Mais que connaissent les auteurs de ces moqueries, de nos histoires, de notre vie, de nos origines provinciales ou étrangères ?

Ernest Renan, d’origine Bretonne comme moi, ne disait-il pas « Une nation est une âme, un principe spirituel. Deux choses qui, à vrai dire, n’en font qu’une, constituent cette âme, ce principe spirituel. L’une est dans le passé, l’autre dans le présent. L’une est la possession en commun d’un riche legs de souvenirs ; l’autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu indivis. »

Nous aimons notre pays sans distinction de classe et de religion. Lorsque nos aïeux se sont battus en 14-18 contre l’occupant, la bataille ne distinguait pas selon que l’on était riche ou pauvre, croyant ou non. C’est pour cette raison que nous avons choisi le 11 novembre, c’est la date symbolique de la victoire du peuple uni dans toutes ses composantes. Ne nous laissons pas piéger par les diviseurs. C’est pourquoi nous serons ravis d’entendre différents témoignages de collectifs qui se sont mis en place dans cette crise.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Fabien Bouglé : L’union du peuple fait sa force. Une oligarchie, la nouvelle noblesse mondialiste, fait tout pour empêcher l’expression de la voix du peuple avec la complicité d’un certain clergé corrompu totalement aveuglé et manipulé par les nouveaux esclavagistes. L’histoire est un éternel recommencement et le peuple redevenu le tiers état a perdu à nouveau toute voix au chapitre. Bref ceux-là mêmes qui prétendent incarner la République l’instrumentalisent pour mieux la détruire. Incroyable retournement de l’histoire, la crise des migrants pourrait faire naître en France un tsunami populaire qui emportera tout sur son passage. À Versailles nous n’oublions pas l’histoire !

Propos recueillis par Pierre Cassen

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
occident

Stop à la politique de grand remplacement de ce gouvernement qui veut implanter des musulmans partout en France et à la cadence ou ceci va en 2030 il seront 30 millions et donc presque la moitié de la population donc notre disparition est là elle est inscrite dans le temps et l’Islam sera donc au pouvoir chez nous merci à tous les politiques de droite et de gauche et tous les autres il faut donc se préparer à la guerre civile pour vaincre

angora

ils s’en foutent royalement(fin du commentaire précédent)

angora

je me méfie des revendications fourre-tout: deliquescence de l’état, police. spoliation fiscale…; aucun rapport avec les envahisseurs. ça fait penser aux revendications syndicales de la fonction publique : pour ratisser le plus large possible on remplit la barque de revendications n’ayant aucun rapport avec la revendication initiale.
pour revenir à l’œuvre de anish Kapoor et les tags antisémites qu’il voulait laisser je suis plus que perplexe quand on connait les origines de cet individu provocateur et sans talent. voir sur Wikipédia.
quant à la raison numéro 1 de la manif je reste persuadée que les villages et le reste de a France les bobos de versailles Louveciennes ou chesnay

JC.P.

«  »Tous, indépendant des Républicains et du Front national, refusant tout extrémisme et tout système. » dit Fabien Bouglé. JE SUIS, JE VOTE FN, je suis CATHO, je ne suis pas extrémiste DU TOUT, et je ne sens pas l’ail.
Je vais encore me répéter : nous n’avons jamais entendu les TRÈS CATHOS Bouglé et d’Aubigny, quand les migrants hors la loi étaient cantonnés à Calais.
« TU ÉVITERA DE PARLER DES PROBLÈMES DE TON VOISIN, et ALORS TU FERA L’AUTRUCHE, SAUF SI LES PROBLÈMES DE TON VOISIN DEVIENNENT LES TIENS » pourrait être le 12ème de ces deux cathos « qui ne veulent être récupérés par personne »; ce sont juste des bobos versaillais

Nicole

Ben oui et on peut participer à leur manif mais
surtout pas se faire remarquer, pas de pancartes ni de revendications écrites !!!!!!
Ils nous prennent juste pour des supplétifs point barre, ce qui se passe ailleurs que dans leur pré carré n’a pas tant d’importance !!!!

angora

si ça vous convient de servir de force d’appoint ou plutôt d’opportunité, moi pas.
quand le danger sera écarté pour eux ils ne regarderont meme plus ce qui se passera ailleurs et vous laisseront vous dém……

René

« et vous laisseront vous dém… », leur reprochez-vous d’avance (procès d’intention!). Mais n’est-ce pas ce que vous prônez vous-même à longueur de posts: laissons-les se démerder, ce sont des bourgeois, etc., etc., ils ne nous écoutaient pas, et maintenant c’est bien fait pour eux?

Moi je crois que vous êtes en fait marxiste: vous attisez la haine de classe au lieu de sonner le rassemblement. Tous vos commentaires sont antibourgeois ou antiversaillais, jamais anti-immigration.

Quel but poursuivez-vous?

Maurice

Évidemment qu’ils viennent s’installer chez nous, pour quelle autre raison ?
Il ne fuit pas la guerre comme certains aiment nous le dire et seriné, si la guerre occasionnée par des envahisseurs les gênait ils combattraient comme nos aïeux l’ont fait autrefois, et pas que pendant 40/44, souvenons-nous qu’il y a eu aussi de la résistance en 1870/71 avec les corps franc et franc tireur !

cri

C EST VRAI CE QUE VOUS ECRIVEZ