Bordeaux : interdiction de la manif contre l’invasion migratoire

Publié le 24 novembre 2015 - par - 19 commentaires - 2 153 vues
Share

manifestation-siel-bordeaux-INTERDITEVendredi soir, à l’appel du Siel, nous devions dire notre opposition à la politique migratoire de nos gouvernants. Devaient prendre la parole Karim Ouchikh, Président du Siel, Alain de Peretti, président de Vigilance halal, Renaud Camus, président du Parti de l’Innocence, Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, et Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine.

Le Préfet a jugé bon d’interdire le rassemblement pour de curieuses raisons.

La première, c’est qu’en ces temps d’attentats, toute manifestation serait à risque et que les forces de l’ordre auraient déjà fort à faire.

bordeauxmanif1

Admettons.

Pourquoi, à Paris, a-t-on toléré une manifestation pro-migrants pourtant interdite ?

Deux poids-deux mesures, monsieur le Préfet, en ces temps où le vivre ensemble est fort compliqué pour ne pas dire compromis, ça fait désordre…

La seconde, c’est qu’une contre-manifestation, NON DECLAREE (et donc non autorisée) devrait avoir lieu au même endroit, et que les risques d’affrontement seraient dommageables, d’autant que les medias nationaux pourraient en parler…

bordeauxmanif2

Je ne sais qui a pondu ce communiqué, mais s’il a un diplôme en communication, il faut qu’il le déchire et fasse un autre métier.

La première raison donnée aurait pu suffire et je ne pense pas qu’un juge des référés l’aurait trouvée inacceptable. Certes, les exemples de Bordeaux et de Paris auraient fait désordre, mais ils ne sont plus à ça près…

Par contre, oser interdire une manifestation parce que des opposants en proposent une autre le même jour et le même lieu, sur le thème opposé, cela signifie que l’extrême gauche est reconnue comme la milice du pouvoir. Au lieu de barrer la route et d’interdire cette contre-manifestation, au besoin en embarquant les contrevenants, on interdit aux légalistes toute forme d’expression. Et on dit merci aux miliciens de Hollande…

Alors la conclusion c’est, bien entendu, manifestation interdite.

bordeauxmanif3

Nous prenons acte, sans étonnement mais avec un immense mépris pour le gouvernement PS et ses chiens de garde. Nous tiendrons une conférence de presse et nos discours seront enregistrés.

Pierre Cassen et Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Sophie

Il faut braver les interdits sinon aucun résultat !

gb

Il s’est passé la meme chose à Pouilly en Auxois, il y a quelques semaines. La manifestation anti-clandestins a été interdite le samedi matin mais la contre manifestation pro-invasion a rassemblé une centaine de personnes que les 150 policiers dépechés sur place ont laissé faire. Mis à part le Maire et un pollien, tous des inconnus pour les habitants du village et issus de l’ultra gauche, du milieu « anar » et des consommateurs de cigarettes à la forme et à l’odeur bizarres. Ceci dit les habitants du canton ont très peu apprécié ce deux poids deux mesures et dans ce fief socialo (F. PATRIAT) qui avait déjà voté FN lors des Départementales suite à l’invasion migratoire locale, il serait étonnant que Mme S. Montel ne fasse pas un carton pour les futures Régionales.

Herbert Sogno

@Pierre Cassen

Tout comme vous je suis écœuré . Je me dis également que ça ne peut plus durer. Ça n’en finit pas. Nous devons trouver des solutions pour contourner les interdictions. Il y a moyen de trouver des endroits avec des trottoirs larges où on peut se regrouper par groupes de 5 à 10 espacés de 4 mètre chacun, où on ne peut pas nous accuser d’être dans un grand rassemblement homogène, et où on peut porter notre message devant tous les piétons mais aussi les automobilistes et sous les fenêtres.

Ainsi, on peut se passer d’autorisation préfectorale, la seule difficulté étant de devoir assumer nous mêmes notre sécurité. Mais on ne peut plus continuer éternellement à subir cette dictature, c’est insupportable. Vous considérez que le communicant doit changer de métier, mais ne pensez-vous pas au contraire qu’il se moque de nous avec un art consommé de l’humiliation ? La dissidence doit prendre racine maintenant, mais toute la plénitude de son sens aussi.

Notre ennemi n’est pas que l’islam mais aussi tous ses complices, au premier rangs desquels se trouve ce gouvernement, comme il l’affiche ostensiblement ici avec délectation. Nous ne devons plus céder à ses diktats répétitifs qui sont de pures et simples violations de nos droits fondamentaux : enough is enough ! La technique de la contre-manifestation doit finir de vivre car la coupe déborde avec ébullition.

JEV

Si Vis Pacem, Para bellum
Ô France, ô ma patrie, des parias vous assaillent
Au nom de je ne sais quel Dieu empli de haine,
Soyez bénie ma mère vous fruit de mes entrailles
Ton fils est toujours prêt à mourir pour sa reine,

Arracher de leurs mains, mon drapeau, ton linceul,
Le bleu, le blanc, le rouge, trésor aux trois couleurs,
Prêt à donner mon sang avec eux ou bien seul,
Ma vie pour ma patrie, pour toutes ces douleurs,

Que mes frères de sang ressentent dans leur for,
Tant ces crimes odieux ont maculé leurs âmes,
Les pleurs de la nation un précieux réconfort,
Mais des armes aussi pour tous ces amalgames…

Nous sommes au garde à vous et attendons vos ordres,
L’arme au pied, regard froid envers nos gouvernants,
Ces pleutres collabos, complices des désordres,
Héritage n’étant qu’un futur déclinant,

Offert par l’inventeur de ce : « padamalgame »
En s’autoproclamant moi l’idiot « chef de guerre »,
Quand chacun entonnant sur son ton une gamme,
Refuse de traiter le coran de vulgaire…

Quand la France subit le viol des Sarrasins,
Imposant leur sharia, la loi de Muhammad,
Dont leurs gènes ne sont ni de frères ou cousins,
Mais d’un fou pédophile, ce chamelier nomade…

Celui qui vit en eux, comme un chancre invisible,
Embuant leurs cerveaux de messages débiles,
Que propage un coran ennemi de la bible,
Hadîths pour convertir des attardés, serviles…

Unissons nos efforts et détruisons ce nid
Où couvent de futurs jihadistes en puissance,
Excluons de nos murs à cette vilénie,
A ce cheval de Troie, putride intumescence…

Car c’est bien cette croix qui me pousse vers eux,
Celle que les croisés arboraient fièrement,
Celle que lui offrit un apôtre véreux,
Et le crucifiant aussi barbarement…

Crucifix n’étant que symbole de souffrance,
Celle que l’être humain subit au quotidien,
Raison pour refuser pardon ou tolérance,
A tous ces criminels et leur esprit sadien !

Cessons de nous terrer comme taupes indécentes,
Et osons affronter ce fléau terrorisme,
Lavons notre fierté des injures blessantes,
Tels de preux chevaliers dédaignant l’héroïsme,

Défendant simplement notre honneur offensé,
Par des traitres infiltrés au sein de la nation,
Ses fils que le coran aurait ensemencés,
Des Merah, Mohammad, la réincarnation,

D’un bouffon chamelier auteur de crimes odieux,
Que prône la sharia, prêchée par les imams,
Des traitres en fourberie, point miséricordieux,
Responsables des maux de tous ces amalgames…

Avec nos dirigeants leurs complices avérés,
Protégés jour et nuit de boucliers humains,
Pendant que les lambdas doivent eux se terrer,
Deux poids et deux mesures sans mise en examen…

Des traitres immunisés par leurs titres pompeux,
Nos manipulateurs de la sainte justice,
Engraissés comme porcs, leur côté adipeux,
Sharia dans leurs actions étant leur subreptice…

De véritables couards, vils manipulateurs,
Nous faisant avaler d’innombrables couleuvres,
Des morts des attentats ils en sont les auteurs,
Et très fiers d’exposer au monde leurs chefs-d’œuvre !

Réveillon un instant notre Charles Martel,
Unissons nous à lui nous français en colère,
Pour venger nos enfants qui gisent sous la stèle…
Et armés de nos croix déclarons leur la guerre ! 25-11-15

Malou

Avec Ali Juppé à la mairie de bordeaux quoi d’étonnant cette interdiction !!!

Themis

Après le Sénégal, le Cameroun et le Tchad, c’est au tour du parlement tessinois de voter une loi interdisant le voile mais aussi la burqa et le niqab.

http://www.lematin.ch/suisse/parlement-tessinois-approuve-loi-antiburqa/story/18598071

Cela ne risque pas d’arriver en France. Et surtout pas à Bordeaux car très mal venu d’offusquer l’électorat de M. Juppé.

Trannod

vous ne saviez pas ..Bordeaux 2 eme ville islamiste après Marseille avec son Imam au Crane en peau de C….JUPPÉ …la fripouille

bruno

virons les dès les élections régionales !
point barre

Marie

Cela s’appelle la démocrassie sossialope.

L’hypocrisie, la dhimmitude, le favoritisme, la trahison et la takkia comme moteurs des élus de gauche.

balte

La peur a changé de camp. Hollande,Cazenave,Valls et compagnie tremblent et n’ont plus qu’une illusion de pouvoir pour se faire valoir. Et ce n’est que la peur qui inspire cet autoritarisme déplacé.

gutofsalins

nous savions qu’avec (l’état d’urgence) cela facilitait les occasions du pouvoir de faire encore plus ce qu’ils voulaient, a savoir déjà empêcher une manif monstre après le 13/11 des Français qui seraient descendus par centaines de milliers voir plus dans les rues de la capitale pour montrer leur colère etc..!!puis ensuite autoriser comme vous l’écrivez des manif pro-bougnes et j’en passe ! ! !

Daniel Boutonnet

C’est exactement comme la loi sur le renseignement. A côté du prétexte du terrorisme (même si on peut accepter l’idée que les services concernés font quand même leur travail sur ce plan), il est fort probable que le gouvernement a bien dans la tête le fichage concomitant maximal, digne des états totalitaires, de tous les patriotes. C’est ce que le FN dénonçait, n’en déplaise à Xavier Bertrand qui a encore fait son cinéma ce matin sur LCI.

Pascal31

Je vous l’avais bien dit ! Mais p’tin ! que va t il falloir que l’on NOUS fasse pour arriver à la révolte ?

Alexandra Dougary

Il est temps que l’Europe cesse sa politique migratoire endémique ! Mais ne nous leurrons pas pour faire cesser celle-ci il faudra du temps et les « illégaux » continueront de pénétrer l’espace interdit tant qu’ils le pourront. Les forces de l’ordre sont bien trop occupés à des tâches plus préoccupantes c’est-à-dire essayer de neutraliser les terroristes. Ceux-ci d’ailleurs se glissant fielleusement parmi les fameux « illégaux » …
Bref, nous sommes dans la panade pour un bon bout de temps… La faute à qui ? La réponse est simple donc dans 12 jours votons bien.. Sinon nous n’aurons plus rien à dire..

Sjean-louis

Je pense que  » l’état d’urgence  » va leur servir de prétexte pour museler les opposants à ces politiques irresponsables. valls vient de déclarer que l’Europe ne peut plus accepter de migrants, normal les sondages ne leur sont pas favorables.
Merci à vous Christine et Pierre pour vos actions

pauledesbaux

et ce serait en rentrant dans les tanières que nous gagnerions la guerre contre le jihad ? mais où est le courage de nos grands pères qui ont versé leur sang pour arriver à se défendre, à défendre LA FRANCE NOTRE PAYS? sur que le préfet et le mairede de bordeuax sont de mèche ils faut leur foncer dedans pour leur rappeler que NOUS SOMMES FRANCAIS ENCORE ET TOUJOURS MEME MALGRE EUX que peuvent-ils faire face à la foule venue pour nous défendre ? allons ne baissons pas le froc comme eux allons y fort pour, qu’ils comprennent qu’ils n’ont aucune chance de banir notre volonté d’agir contre l’envahisseur comme nous l’avons contre les boches nazis maintenant c’est contre le nazislamique que nous devons nous bazttre nous nous battrons

thierry

voilà qui confirme ce que j’avais mis en commentaire a l’annonce de la manif le préfet a obéi au gouvernement aucune manif anti migrants ne sera autorisée par contre les pro migrants vont fleurir autorisées ou non mais elle ne seront pas réprimées comme le serait une manif anti. les élections sont dans 11 jours on va voir si les Français ont ouverts les yeux ,chose dont personnellement je doute , Pauvre France

daniele

Christine, Pierre, mes chers amis,

Voilà la première conséquence de cet état d’urgence à double tranchant que tous les députés ont voté cependant !

Nous, ici, nous n’étions pas aveugles et nous savions que nous serions les premières victimes, sinon les seules, de toutes les interdictions à venir dans les mois prochains.

En ce qui concerne Bordeaux, vous pensez bien qu’un Mohamed Juppé qui traite d’égal à égal, démocratiquement, avec les « frères » musulmans et qui a déjà pris rendez-vous avec le bouteflika pour l’épauler (et le financer) dans les prochaines présidentielles en assénant que :

 » L’étape indispensable pour l’Elysée passe obligatoirement par Alger « …

Ce Mohamed-là, ne va pas laisser les patriotes français mettre le souk dans ses ambitions électoralistes. M’enfin !!!

Quelle tristesse de devoir se dire Français quand on a de tels traitres aux commandes.