Manifestation anti-salafiste à Paris : les bobos islamogauchistes se donnent encore le beau rôle !

Publié le 18 juin 2012 - par - 2 188 vues
Share

Le site athéisme.org nous apprend qu’une petite manifestation contre les exactions des salafistes en Tunisie vient d’avoir lieu à Paris, en présence d’orateurs célèbres, dont l’inénarrable camarade secrétaire général de Force Ouvrière Jean-Claude Mailly.

http://atheisme.org/tunisie.html

Il y a de quoi avoir des problèmes de fuites urinaires à force de rigoler…

Jean-Claude Mailly, un dignitaire du Parti Communiste dans l’assistance, bref : toute la bien-pensance de gauche, de gôche, celle-là même qui, via la Libre Pensée, la LDH, ou d’autres fâcheux organismes et associations, répand un peu plus chaque jour le poison de la dhimmitude, le virus de l’aveuglement, le bacille de la servitude volontaire et les miasmes de la complaisance. J’en ai déjà écrit des tonnes sur FO et la Libre Pensée, qui sont à peu près autant laïcs que, moi, je suis la reine d’Angleterre. Inutile de préciser le nombre d’articles dithyrambiques qui parurent dans FO Hebdo lors des soulèvements arabes ; à les croire, on n’était pas loin de la Cinquième Internationale. Debout les damnés de la Teeerreueu et autres couenneries.  Quant au Parti Communiste, inutile d’en parler.

Voilà donc un groupe de gugusses réunis Place André-Tardieu, des larmes pleins les yeux pour déplorer les conséquences épouvantables d’un printemps arabe qu’ils ont soutenu avec une complaisance et un aveuglement des plus ahurissants. Nous autres, les patriotes, nous n’avons jamais eu la moindre illusion quant à ce soi-disant printemps arabe, que nous avons rapidement nommé « l’hiver islamique ».

Ah ! Caciques de gôche et autres pro-Mélenchon à genoux devant la beauté pure et régénératrice du printemps arabe, vous avez encore le toupet de vous donner le beau rôle dans votre manifestation minable, après avoir chié dans les cerveaux durant des mois !

C’est Bossuet, je crois, qui disait : Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

 

Jacques Philarcheïn

 

PS. A ne pas louper, dans l’article cité, cette photo d’une pancarte brandie, vraisemblablement par une bobocrate, avec la mention : Réveille-toi, la dictature peut revenir. Comme si le printemps arabe avait chassé la dictature ! Ou plutôt, si, il a remplacé la dictature par la tyrannie.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.