Manifestation : Je ne comprends pas l’interdiction pour RR et l’autorisation pour les antifa

La massue du deux poids deux mesures s’abat encore lourdement avec l’interdiction de la manif du 22 Juin de Résistance Républicaine. M. le Préfet, cet interdit c’est vous qui en avez accouché ou avez-vous obéi aux ordres du Sinistre de l’Intérieur ?

Motif ? Serait en cause le « caractère provocateur à l’égard d’une partie de la population de la thématique retenue par votre rassemblement qui, dans le contexte actuel de tensions, est susceptible de générer des troubles graves à l’ordre public ». Nos forces de l’ordre seraient-elles subitement en effectif réduits ?  Christine Tasin remarque judicieusement : « On ne me fera jamais croire qu’une police qui a été capable d’encadrer
des manifestations de plus d’un million de personnes, de mobiliser des centaines de cars de CRS,  est incapable d’encadrer et de protéger quelques milliers de personnes contre quelques centaines de barbares. »
Des explications Préfet? Manolo ? Aux abonnés absents ?

Dénoncer vérités qui fâchent vous et ceux concernés, pour vous c’est provocation  (sans rire ?), mais vous savez que lorsque nous, ceux que vous abhorrez M’sieurs/Dames du  « gouvernement » manifestons, ne ni nous battons entre nous et encore moins attaquons les forces de l’ordre, ne cassons, vandalisons, menaçons, ne laissons déchets traîner derrière nous, et êtes parfaitement conscients qu’il y a effectivement graves problèmes -et tensions comme vous l’admettez- avec ceux que la manifestation dénoncent, et sont justement ceux-là, pas nous, plus que susceptibles de générer graves troubles à l’ordre public durant cette manif.

QUI SONT LES VRAIS FACHOSD’après vous les problèmes viennent toujours de, on se pince le nez, l’extrême drôate. Pas grave si c’est rarement le cas. Pas grave si ceux ayant récemment tendu un guet-apens à la sortie d’une vente privée, après des mois de recherche d’un couple pour lui casser la gueule et ont commencé la baston qui s’est fini tragiquement n’étaient dut tout de l’extrême droite mais à son opposé -car les antifas, rien à voir avec quelque droite que ce soit. Donc pas grave, jetons en taule celui qui s’est défendu (vilain méchant d’extrême droite qui s’ignore
hein) et portons un des responsables décédé en égérie. Pas grave on vous dit, n’en sommes plus à un mensonge, scandale ou enfumage prêt.. Que le peuple trinque, c’est sa fête ! Alors effectivement on comprend la nécessité pour vous de porter couches sous pantalons/jupes/robes à l’idée qu’antifas s’y « invitent » à cette manif du 22 Juin, car on se doute que ça n’aurait pas été pour faire gentilles papouilles aux manifestants.

S’ils seraient de ceux venant créer « des troubles graves à l’ordre public » le 22 Juin, pourquoi les laisser eux manifester, le lendemain ? Aucun trouble grave n’est craint ? Mais comme, eux, « servent » plutôt bien l’agenda d’instrumentalisation et manipulation du pourvoir actuel, laissons faire et si casses il devait y avoir seraient dommages collatéraux
acceptables. Si des commerçants se retrouvent avec dégâts commis, ils pourront
toujours s’adresser aux Syndicats de la Magistrature et des Avocats, tous deux
signataires de cette manif -grave état des lieux- et qui pourront les aider à naviguer rapidement les eaux opaques de la justice réparatrice. Christine Tasin ici aussi avait raison lorsqu’elle a écrit que que si la manif du 22 dénonçait FN ou autre mouvement dans le collimateur « céleste », il n’y aurait sûrement pas eu interdiction.

Articles sur la manif antifa, autre deux poids deux mesures qui ne cessent d’être assenés  :
http://www.humanite.fr/fil-rouge/le-fascisme-tue.-ensemble-combattons-le-appel-a-manifester-le-23-juin

http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/actualites/587-les-amis-cagoules-de-clement-meric

Bravo les tireurs de ficelles, même les plus pessimistes et réalistes d’entre nous sous-estimaient les dégâts que vous seriez capables de faire en moins d’un an. Ils vous est bien plus facile et sans aucun risque de lancer interdits sélectifs et faire chasse à nous qui sommes respectueux et obéissants de nos lois (mais qu’on est cons ! ), plutôt que le vrai gibier prédateur qui lui vous donne des sueurs froides. Faites donc votre travail pour lequel nous contribuables vous payons de nos deniers durement gagnés et laissez les forces
de l’ordre faire le leur sans entrave, au lieu de donner ordres qu’ils s’en prennent non pas à la racaille, mais arbitrairement et parfois même violemment à nous et ce sans aucunes raisons ni valables ni légales ! Prenez-vous en donc aux réels criminels et faites respecter nos lois et non celles des autres, car les antifas ne sont les seuls que vous ne craigniez « ne s’invitent » également à la manif du 22 , il y aussi vos autres protégés causant graves
problèmes.

C’est bien parce que vous êtes incapables à pratiquement tous les échelons du pouvoir de faire votre travail et surtout faire respecter nos lois, ne cessant de nous bafouer et abuser du pouvoir et ce avec des conséquences gravissimes pour nous, notre présent et futur et ceux de nos enfants et petits-enfants -vous devriez penser aussi aux vôtres- que nous voulions manifester et ce comme nous en avons le droit légitime. Mais nos droits une
fois de plus, balayés d’un revers méprisant lorsqu’il s’agit de non pas dénoncer les groupes identitaires, FN et tout ce qui vous donne de l’urticaire mais les graves dérives et atteintes à notre sécurité venant de vos protégés.

Vous nous mettez en danger et ce en bonne continuation de vos prédécesseurs, avec seule différence que vous vraiment appuyez sur le champignon. On se demande si le temps presse, les ordres et rappels à l’ordre tombent en trombes ou bien faites du zèle vous aussi ! Mettez-vous personnellement en danger, c’est votre affaire, mais  nous entraîner dans l’abîme avec vous est inacceptable. Par vos choix infâmes, vous semez un vent dont vous récolterez une tempête dévastatrice.

Par tout moyens vous cherchez à nous museler car il ne faut surtout pas faire de vagues tellement l’idée d’émeutes vous tétanise ! Mais les Français(e)s, aussi bien ceux de cœur que les « sous-chiens » comme le dit-une qui ne se cache elle non plus de bien vouloir la « niquer la France », en ont plus que marre de se voir sans cesse insulter, par vous et vos protégés, vos « chances pour la France ».  Nos limites sont plus qu’atteintes, marre de devoir supporter l’insupportable, des provocations incessantes et qui ne font qu’empirer. On ne vous entend jamais les traiter eux de renfermés sur eux-mêmes, de racistes, or vous savez très bien qu’ils le sont, surtout A NOTRE ENCONTRE et si la presse faisait un peu mieux son travail elle aussi, elle mettrait en lumière les moult provocations, insultes et attaques que NOUS subissons chaque jour, plutôt que donner autant de crédence aux supposées
« agressions » qui souvent sont tissus de mensonges, car pour retourner les tables et se faire passer pour victimes, chapeau ! Ça ne se gêne nullement de nous insulter et critiquer mais ne supporte aucunement réciprocité ou retour d’ascenseur et illico voudrait envoyer devant le tribunal, au passage s’octroyant droit et appellation de race alors que race, idéologie/culte n’est nullement. Donnez le doigt et ils vous bouffent le bras, pour au final bouffer le reste et les preuves sont flagrantes, mais facile pour vous, vous êtes bien planqués et à l’abri pendant que c’est nous braves gens et vaches à lait qui en faisons les frais de nos personnes, santé, sécurité et vies. Mais nous sommes entrés en Résistance car en plus que légitimes défense et défiance.

Marre des incessantes provocations et impositions dictées et imposées sans appel par un système politico-religieux totalitaire aux antipodes de notre identité, culture, histoire, mode de vie, libertés, LES NÔTRES, chèrement et durement acquises je vous rappelle. Avançant sous couvert de religion mais ne méritant en rien ce statu, ne supportant ni critique, remise en question, surtout pas la liberté de croire ou non sous peine de mise à mort. Ni acceptable ni partie intégrante de notre Patrie comme vous osez le dire mais
importé et maintenant forcé contre notre volonté, non pas par la première génération de ceux que nous avons accueillis il n’y a même pas un demi-siècle mais leur descendance et ceux accueillis depuis, et voici les remerciements !

Provocations alimentaires, vestimentaires, verbales, physiques, nos : histoire de France, fêtes, égalité hommes/femmes, nourriture surtout porcine et j’en passe et des meilleures car liste exhaustive, qui les offensent et sont à éradiquer ! Lorsqu’eux sont forcés de jeûner, insultes et représailles contre nous ayant culot de manger et boire QUAND BON NOUS SEMBLE. Intimidations sur marchés et dans magasins de quartier vendant des produits trop Français ! A faire déguerpir et remplacer par ce qui leur est acceptable ! Faites donc recenser les petit commerces, surtout traditionnels, forcés de fermer ainsi. Et
Marie-Neige Sardin qui ne cesse de subir des attaques dans sa libraire du Bourget ? Pourquoi Manolo n’a-t-il ni fermement condamné les attaques ni n’a mis fin ? Franchement on ne se fait d’illusions du pourquoi, rarement un jour ne passe sans un rappel amer. Nous on peut crever mais eux, pas touche !

Je défie n’importe lequel/laquelle d’entre vous leur facilitant la tache, de ne pas me virer à coups de pieds au cul et remontrances si je viens m’installer dans votre maison et exige que TOUT chez vous soit changé. Des meubles en passant par déco, livres, DVDs, garde-robe, repas servis et contenus du frigo etc., car tout m’offense et ne fait pas partie de ma « culture » et « religion ».  J’exige donc que vous vous adaptiez à moi car moi je refuse de vivre comme vous, qui êtes mon opposé(e) et contraire à tous niveaux. ET je veux votre maison démolie, à sa place en construire une affichant sans équivoque MA différence/appartenance, telles ces mosquées bien trop nombreuses, flagrantes dans leur provocation et mise en évidence ne respectant en rien notre paysage architectural. J’attends…

Alain Mercier

image_pdf
0
0