Manifestations en Occitanie : l’ultra-gauche « à la ramasse »

Publié le 29 juillet 2021 - par - 9 commentaires - 1 469 vues
Traduire la page en :

Dès les premières manifestations contre le passe sanitaire et pour la défense de la liberté, nous mettions en garde contre l’ultra-gauche et ses tentatives d’infiltration du mouvement pour le pourrir et le faire basculer dans la violence au profit de la répression voulue par les covidistes.

Voici ce que j’écrivais le 19 juillet : « Dès que les gauchistes vont vouloir déployer leurs banderoles, former un groupe ou tenter de prendre le contrôle de la manif, ne pas se laisser impressionner, faire corps, immédiatement organiser la bronca contre eux, immédiatement les écarter, les sortir des cortèges ou des assemblées. Au besoin, faire en sorte que la police soit obligée de les exfiltrer sous protection. »

Avant de conclure : « sortons les gauchistes, antifas et autres nervis du pouvoir de nos cortèges. Ne les laissons pas détruire notre juste combat pour la liberté. »

Voyons ce qu’il s’est passé lors des dernières manifs à Toulouse et à Montpellier, toutes deux habituellement sous le contrôle des activistes d’ultra-gauche.

À Montpellier, la manifestation avait été déclarée par un groupe de médecins proches de Réinfo-Covid en dehors de toute étiquette politique et même, si l’on peut dire, de toute organisation. C’est ainsi qu’aucun service d’ordre n’avait été prévu. Toutefois, un groupe d’adhérents de la Ligue du Midi s’était retrouvé là sans bannière, mais quand même bien visible dans le cortège. Les habituels antifas et autres black blocs qui s’étaient postés sur le parcours pour investir la manif et en prendre le contrôle se sont sagement tenus à l’écart à la vue de ce groupe, en faisant bien attention de ne pas être reconnus. Bien leur en a pris car ils n’auraient reçu aucun soutien de la part des manifestants, les organisateurs leur ayant fait savoir que leur présence n’était pas souhaitée.

Un autre groupe de marxistes inconnu celui-là (l’Armée Révolutionnaire Marxiste) a tenté de s’infiltrer dans la manif en remontant le cortège pour le scinder et en prendre le contrôle… jusqu’à ce qu’ils tombent sur la Ligue du Midi et qu’après avoir été poliment invités à ne pas insister, ils aient fini par apprendre le moon walk à l’envers.

https://ripostelaique.com/montpellier-les-diviseurs-marxistes-chasses-du-cortege.html

À Montpellier, l’ultra-gauche divisée et en position de faiblesse. On lira le communiqué pour le moins confus de « l’Armée Révolutionnaire Marxiste » qui pourrit le reste de l’ultra-gauche, traitée de traîtres et de dégénérés et pire… d’identitaires de gauche… Le zéro absolu de la politique qui témoigne d’une très grande faiblesse doctrinale et plus généralement d’un très grand désarroi. Pathétique, la gauche est pulvérisée, complètement dispersée façon puzzle, Marx, Lénine et Trotski doivent se retourner dans leurs tombes.

http://arm-combat.fr/index.php/communiques/526-tous-en-guerre-contre-les-identitaires

L’ultra-gauche montpelliéraine divisée et désertée par ses militants, obligée de tenter de les remotiver. On lira ce communiqué du site des antifas montpelliérains qui résume toutes les divisions qui traversent l’ultra-gauche ainsi que son désarroi et la fuite de ses militants. Dernier degré de la confusion, l’ultra-gauche qui s’est elle-même mise en marge de la société et plus généralement du peuple de France, se demande maintenant s’il lui faut rejoindre un mouvement social. Ci-dessous un résumé de leurs turpitudes.

« Tu es anti capitaliste, tu hésites à rejoindre les manifs contre le pass sanitaire ? » Ils ne savent plus où ils ont la main droite, tant il est vrai que la défense des libertés est aux antipodes de leur doxa totalitaire.  L’Histoire est en train de les balayer, eux et leurs contradictions, alors qu’entre mondialistes et islamistes, ils tentent de faire la synthèse.

https://lepoing.net/tu-es-anticapitaliste-et-tu-hesites-a-rejoindre-les-manifs-contre-le-pass-sanitaire-lis-cet-article/

À Toulouse, il y avait deux cortèges dont un également à l’initiative des Patriotes de Florian Philippot. Là aussi, ce sont les couches populaires, les manifestants eux-mêmes qui se sont chargés de sortir les antifas du cortège des Patriotes et de mettre un terme à leurs tentatives de pourrissement de la manifestation. C’est ainsi qu’au monument aux Morts, on a vu 2 Gilets jaunes (deux) sortir du rassemblement et dégonfler un black bloc qui tentait de construire une barricade pour pourrir la situation et créer les conditions de la répression. Se sachant rejetés par la population, ces nervis du système se sont dégonflés et ont lâché l’affaire, laissant les 2 Gilets jaunes (deux) démonter leur embryon de barricade et ranger tranquillement les barrières sur le côté du boulevard. C’est un signe tout à fait manifeste du rejet de l’ultra-gauche par les couches populaires, il est particulièrement significatif à Toulouse, ville gangrenée par le terrorisme et la violence des milices antifas. À Toulouse, la situation est en train de s’inverser, l’ultra-gauche perd le contrôle de la rue.

Fait inédit depuis les années 70, la jeunesse patriote et pour les libertés s’est rendue maîtresse du terrain, mettant en déroute la racaille gauchiste par sa seule présence visible et sans aucune violence.

À Toulouse comme à Montpellier, l’ultra-gauche est en complet désarroi. Elle est totalement rejetée par la population ; tout comme son idéologie qui s’est fracassée contre la réalité. En panique face à ce rejet, elle vitupère dans la plus totale confusion en accusant sans raisons d’autres manifestants totalement non violents.

« Désormais, toute personne de gauche, qu’elle soit Gilet Jaune, simple militant.e.s des mouvements sociaux, et aussi toute personne apparenté.e.s aux autonomes, aux black block, aux antifascistes (toute personne potentiellement habillée en noir en manif) devient une cible de choix pour cette équipe. »

https://iaata.info/Alliance-Mythomane-les-identitaires-en-roue-libre-4873.html

On verra également avec beaucoup de plaisir la volaille antifa piailler de trouille à la seule vue des quelques garçons totalement non violents.

https://twitter.com/Tracy19M/status/1415253163309928453?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1415253163309928453%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Ffafwatch2.noblogs.org%2Fpost%2F2021%2F07%2F20%2Falliance-mythomane-les-identitaires-en-roue-libre%2F

En résumé. Sur la question de la défense des libertés, l’ultra-gauche est en train de perdre la main ainsi que son emprise sur l’opinion et sur les manifestations de rues. C’est la conséquence de son rôle destructeur vis à vis du mouvement des Gilets jaunes, de son rôle de supplétifs du pouvoir mondialiste qui maintenant n’échappe plus à personne et de son rôle aux côtés de ceux qui veulent supprimer les libertés et nous passer les fers. Les couches populaires attachées aux libertés à l’identité française, rejettent l’ultra-gauche et son idéologie totalitaire, islamo-gauchiste, tiers-mondiste, immigrationniste, indigéniste, pro-LGBT et de division par tous les moyens de l’unité du peuple de France. Le peuple de France rejette définitivement cette idéologie.

Cela s’était vu lors du squat de la maison de Roland et de l’hôtel des Cévennes à la limite du Gard et de la Lozère où les voisins pauvres et pour certains exclus de l’accession à la propriété sont venus défendre le droit de propriété contre l’ultra-gauche venue le déconstruire par l’occupation sans droit ni titre.

Personne n’aime l’ultra-gauche, personne n’aime les antifas.

Attention : il n’est plus tout à fait certain que la police veuille toujours exfiltrer sous sa protection les antifas et autres black block venus perturber nos manifestations.

Continuons à les sortir de nos cortèges.

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Prosper la vipère

Tôt ou tard, il fallait bien que ça se retourne contre tous ces totalitaires de gauche, que leurs actions leur reviennent comme un boomerang en pleine figure. Il faut espérer qu’ils paient au prix fort tout le mal qu’ils ont fait.

Bonjour les amis

Les premiers Gilets JAUNES étaient de droite, c’est pour ça qu’il n’étaient pas nombreux. Ils réclamaient plus de police, plus de prisons, plus de catholicisme, moins d’écoles, moins d’impôts, moins de République. Soit, les revendications de la droite la plus dure comme Riposte laïque. Puis, des masses de prolos crasseux ont rejoint les ronds points avec leurs revendications répugnantes comme l’augmentation des salaires ou l’amélioration des conditions de travail. C’est cette France paresseuse qui a rejeté le Christ pour des congés payés, cette France crasseuse qui préfère les services publics à la pureté de la Race blanche, cette France immonde c’est celle que nous combattons. Ne laissons pas les homosexuels et les prolos souiller nos Manifs pour tous qui doivent rester de droite radicale

Winston

Pourquoi je trouve ce commentaire complètement décalé et à vrai dire stupide ?
L’objet de ces manifs , c’est le pass sanitaire , rien d’idéologique là dedans .

Modération : parce que c’est notre troll habituel…

breer

L’idéologie de gauche est encore majoritaire dans la société, la droite laxiste en est imbibée, les anarchistes et ultra gauchistes sont des fanatiques autant que les islamistes, leur seul crédo est la destruction de la société structurée, pour en faire un fatras chaotique et libertaire, mais l’histoire du monde se répètera et plus le pays sera déstabilisé et anarchisé, plus une force coercitive quasi dictatoriale arrivera tôt ou tard au pouvoir, pour rétablir une forme d’équilibre. Les révolutions et révoltes ont souvent fini par être remplacé par des dictatures répressives, ce sont des règles immuables que l’on retrouve partout même dans la nature.

raskasse

Donc, plutôt une dictature qui aime son Pays qu’une dictature qui le détruit. Faut savoir faire son choix. Le mien est fait ! J’aime mon Pays, ma langue et mon Histoire !!!

ddlarillette

Je pense que ces gens ne sont la que pour semer le trouble. A nous de nous défenndre

Vincent Sureau

Et pourquoi ne pas encourager les extrêmes de tout bord à en découdre entre eux ?
Si il y a des victimes d’un côté ou de l’autre, eh bien ce sera bien triste.

patphil

ne jamais sous estimer l’adversaire
voyez comment ils ont fini par avoir la peau des giletjaunes

Antigone

Quel incroyable retournement de situation. Très positif.

Lire Aussi