Manoeuvres, mensonges, manipulations : le credo socialo pour garder la pouvoir…

RI7Taubira Valls dictateursC’est un vrai déni de démocratie:  avec à peine 18 % de l’électorat français, les socialos tiennent tous les pouvoirs et imposent à notre pays leur malfaisance dans tous les domaines.

Cela n’est possible que par les effets pervers (et voulus) des scrutins électoraux, le bipartisme imposé depuis 40 ans  empêchant les citoyens de dire leur vraie volonté, la main mise sur les media (tous, et avec toute la valetaille journaleuse gavée d’argent public et de prébendes fiscales) sur l’information transformée en propagande éhontée au service du système.

Cela a fonctionné depuis, au moins, 1981, cela fonctionne encore…mais des lézardes apparaissent dans l’édifice savamment élaboré et une nouvelle force politique , souverainiste, proche du peuple travailleur, soucieuse de la France, de son Histoire, de son identité, attachée à la protection sociale, sociétale, idéologique de son peuple, point et emporte de plus en plus de suffrages, au point de menacer la forteresse complaisamment bâtie par l’alternance organisée du PS (et satellites) et de l’UMP (et alliés).

Alors le pouvoir en place, pour conserver aux forces européistes, mondialistes, atlantistes la place de direction qui est la leur, s’active en tous sens, y compris en tentant de liquider une démocratie et une liberté d’expression (une laïcité aussi) dont ils n’ont que faire, surtout quand « le Peuple » se met à « mal voter »!!!

Ce sont d’abord les provocations politiques et émeutières…. JM Le Pen tient-il meeting à Grenoble pour la campagne des « européennes »? Le petit roquet écolo qui y est maire prétend faire interdire sa venue…au prétexte de « trouble à l’ordre public », alors que ce sont ses amis, les « gauchistes » du coin, cocos obsolètes, apparatchiks de la CGT et associatifs de la « bien pensance », bien nourris au grain des ressources publiques, qui créent le désordre en prétendant s’opposer à la libre circulation de la parole électorale…

C’est la même chose quand Marine parcourt l’espace public qui l’accueille volontiers et qu’elle doit subir les agressions fascisantes de groupuscules qui se prétendent « de gauche » mais qui ne sont que voyous politiciens.  Marine Le Pen va-t-elle visiter « le Mémorial de Caen » à la veille du 8 mai ? Toute une faune de cocos aigris, de cégétistes fonctionnarisés, de « gauchistes » parasitaires, de socialos prébendiers, de « droits de l’hommistes » avides de manne publique prétend l’en empêcher …oubliant, sans doute, que leurs prédécesseurs « de gauche » (SFIO et Radicaux) avaient, le 10 / 07 /1940 voté majoritairement les pleins pouvoirs à Pétain, ouvrant ainsi la porte à la collaboration et à la complicité de l’Etat français dans les « expéditions » vers les camps.

Mais ce ne sont là que broutilles devant ce qui va advenir: le pouvoir en place, et son ministère de l’Intérieur, vont activer, à toutes les occasions, les troupes « de choc » de la « gôche » fascisante pour créer les incidents (au mieux) qui lui permettront, le pense-t-il, de museler Marine et son projet transformateur.

Le  pouvoir minoritaire en place ne répugne pas, en outre,  à tenter de briser toute parole contestataire, fût-elle marquée du sceau de la vérité et du bon sens.

Ainsi l’épisode particulièrement révélateur de la réflexion du sieur Mariani (qui, en fait, n’a pas plus de courage qu’une grenouille) à propos de l’esclavagisme perpétré par les musulmans, en Afrique, dès le 8ème siècle et poursuivi par eux jusqu’à aujourd’hui comme le montrent maints faits recensés en Mauritanie, en Arabie Saoudite ou au Qatar ( le traitement réservé aux importés d’Asie Orientale qui construisent, dans ce pays, les stades du « Mondial » de foot. le démontre parfaitement!) …et l’enlèvement de type barbaresque commis par le mouvement islamique Boko Haram au Nigéria. Ce fut une levée de boucliers de la part de la socialo-structure, cet ensemble de députés croupions, prébendiers vivant de leurs rentes d’élus, petits soldats de la « pensée unique » et de la « repentance mémorielle » au mépris même de la réalité historique….C’est vrai que cette faune est cultivée: elle « twitte », c’est dire! Il faut bien qu’elle justifie son inutilité coûteuse…

Là encore, beaucoup de fumée pour étouffer la malfaisance fiscale, économique, sociétale portée par ce pouvoir aux ordres de Bruxelles et des oligarchies financières apatrides. Et attendons-nous à toutes sortes de faux procès en langage non conforme à la doxa officielle, tout devenant bon pour étouffer le réel!

Parallèlement, conseillé sans doute par son « cabinet de la communication », le squatteur de l’Elysée essaie de se donner une prestance populaire que la valetaille journaleuse nourrie aux subventions et aux avantages fiscaux loue jusqu’à plus soif, à l’instar du « C. dans l’air » du 8 mai où le Calvi révéla  son élyséenne souplesse d’échine!

Anonner jusqu’à l’overdose les promesses les plus stupides et les plus méprisantes pour les citoyens de notre pays :  de « la reprise est là » (juillet 2013) au « retournement de l’économie » (avril 2014 ) en passant par la fameuse « inversion de la courbe du chômage », le scootériste à la libido exacerbée ne cesse d’abuser les Français par postures de propagandiste de foire interposées… Occuper la sphère médiatique qui lui offre des tribunes complaisantes pour déverser son discours mensonger… Se promener en des lieux particulièrement choisis et préparés pour éviter les surprises de Carmaux et donner à croire que malgré ses 18% d’opinions favorables, il a des supporteurs….

Tout est mis en oeuvre pour faire oublier les conséquences du plan Valls et Bruxelles réunis : la dégradation de la situation économique ,  la compression du pouvoir d’achat des ménages, les atteintes portées aux retraites, le renforcement de la pression fiscale, le gaspillage éhonté de l’assistanat social mobilisé pour accueillir les flux d’immigrés destinés à tuer et l’emploi et le Peuple, l’aggravation de l’insécurité sous toutes ses formes, la destruction de l’identité et de l’Histoire de notre pays et de ses habitants .

Oui, ce pouvoir est prêt à tout pour perdurer et préparer, si nécessaire,  la place à un pouvoir semblable  qui fera la même politique, au iota près.

A chacun de comprendre ce qu’il doit faire pour d’abord le freiner, puis le changer de fond en comble…

Et ça commence le 25 mai prochain.

Empédoclatès

 

image_pdf
0
0