Manon Aubry la riveteuse : le ridicule ne tue pas, heureusement !

Publié le 13 mars 2020 - par - 23 commentaires - 2 021 vues
Traduire la page en :

La nouvelle Rosy la riveteuse est arrivée ! Elle est député européen, elle s’appelle Manon Aubry. Et c’est précisément au Parlement que la rebelle donzelle s’est érigée en ardente défenseur du combat des femmes. « Libérons-nous, femmes esclaves et libérons nos entraves, debout, debout, debout ! Trop fort ! 

Moi, je dis : « Chapeau ! ». Se présenter au Parlement en veste “bleu de travail”, foulard rouge et gants jaunes – le symbole, venu d’Amérique, des six millions de femmes recrutées dans les usines d’armement durant la Seconde Guerre mondiale -, on se dit que la gracieuse demoiselle, 31 ans, a forcément elle-même riveté dur toute sa chienne de vie pour en arriver là. Enfin, là, au Parlement européen. Pour défendre les droits des femmes. Lesquelles, comme chacun le sait, n’ont jamais été, en Europe – surtout en Europe -, aussi opprimées.

Tout avait si mal commencé pour Manon ! Papa journaliste, écrivain, enseignant et maman journaliste, aussi, il fallait trimer dur pour faire bouillir la marmite. De cette effroyable précarité, elle a gardé un sens de l’injustice chevillé à l’âme.

À 16 ans (en 2005), pétrie de convictions mais à rebours de celui qui deviendra le chef de la France Insoumise – parti auquel elle adhère en 2018 -, elle milite contre le traité de Maastricht. À 17 (en 2006), super-angoissée par son avenir professionnel (précoce la gamine !), c’est le “contrat première embauche” qui la met dans tous ses états. Téméraire, elle bloque son lycée, ce qui lui vaudra d’être élue « lycéenne du Conseil supérieur de l’éducation ». À 20 ans, étudiante à Sciences Po Paris (Institut qui, depuis 2003, pratique des tarifs en fonction des revenus fiscaux des parents), la riveteuse monte en grade : elle préside la section locale de l’UNEF. Évidemment. Ce syndicat se targuant de défendre la classe ouvrière forcément exploitée, tous les étudiants qui se prennent pour des Che ne peuvent qu’y adhérer…

Et après, une fois son diplôme de Sciences Po en poche ? notre Rosy la gracieuse, pour qui le rivetage n’avait déjà (presque) plus de secrets, s’en va riveter encore plus dur sur les droits de l’homme avec Médecins du monde. Sympas, Médecins du monde. Où ça ? Au Libéria, en République démocratique du Congo, pour y défendre les ouvriers et les ouvrières des entreprises minières. Deux ans, qu’elle y est restée, en RDC. C’est quand même plus motivant que défendre les ouvriers et ouvrières en bas de chez soi…

De retour en France, devenue, de 2014 à 2018 membre de l’Oxfam (tiens donc, une ONG), elle dit « traquer les plus fortunés qui ne paient pas leur juste part d’impôts et qui font de l’évasion fiscale ». Mais ne se départit pas pour autant de son combat pour « les droits humains ». Irrévocables, les droits humains. Même « la pire exaction du monde ne mérite pas la peine de mort », s’emportait-elle, justement sur le sujet, avec un air d’institutrice faisant une remontrance à un élève récalcitrant contre Nicolas Bay, à propos du rapatriement ou non des djihadistes, qui risquent la peine de mort dans les pays. Pays où ils sont allés commettre des atrocités. Soit dit en passant, au nom de ces droits humains, les procès de Nuremberg avec peine capitale à la clef, c’était mal ? Passons.

Manon Aubry, pauvre petite fille traumatisée par toutes ses galères d’emplois, de chômage, d’ignoble patriarcat, tout ça… En tout cas,  elle nous a bien fait rire avec son foulard qui  lui donne un air intelligent et ses gants deux tailles trop grands !  La prochaine fois, elle va singer qui, l’ouvrière de pacotille ? 

Caroline Artus

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manon_Aubry#Dodet2018

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Hagdik

C’est dingue, les vieilles connes sont de plus en plus jeunes !

La_Soupape

Et le pire c’est que cette petite morue qui connait rien de la vie se fout une montagne de NOTRE pognon dans la fouille pour aller faire ses conneries.

Au goulag !!!

selena78

« De cette effroyable précarité » ? c’est du zola que vous nous faites !.Danyboon n ‘a aucun respect pour les chtis qu il brocarde méchamment les intéressés ne s en sont meme pas rendu compte depuis le temps ! des mazo qu’on vous dit ! singer vous avez donc dit le mot juste , ce cirque gesticulant n’est destiné qu’a amuser sa galerie et dissimuler e, même temps la vacuité de ses soit disant convictions lorsqu’on se sert du brocard de la femme de ménage (qui ELLE trime tous les jours de sa vie ), pour faire de la cuisine politicienne graisseuse c’est qu’on n’a aucun respect pour les travailleurs qu’on prétend représenter

sanzanicroche

la premiere place est dejà prise sur le podium! elle n‘a en fait que copié sur jean lasalle qui était arrivé en gilet jaune a la chambre des putes

POLYEUCTE

Après Martine, voilà Manon ! Aubry… ou aux Abris ?
En effet, la Guerre des Sexes est lancée. Ca occupe… et occulte le reste.

adrien

quelle connasse….. comment est elle arrivée au parlement européen à 31 ans au passage ????

wika

Le ridicule ne tue pas, dommage.
Pourquoi ne va-t-elle pas prôner l’égalité des femmes dans les pays qu’elle a traversés ?
Je ne suis pas sûre que ceux qui souffrent pour de vrai (agriculteurs, SDF, travailleurs pauvres…) se retrouvent dans les élucubrations de cette gamine gâtée post-soixanthuitarde qui n’a rien compris au combat féministe de la génération d’avant.

vive Malthus

Encore une (dé)formée par des études en sciences popol et créature de son Mélenchon !
Rosy la riveteuse sera bientôt clouée au pilori car elle est “vissieuse ” .

Eric des Monteils

Dès qu’une nouvelle connerie d’envergure arrive des USA, les pires demeurés s’en emparent pour en faire leur choux gras. N’en déplaise aux ramollis du bulbe, mais l’égalité n’existe pas et n’existera jamais : il est LE moteur du monde vivant. Si l’on ne comprend pas çà, on a rien compris de la vie.
D’ailleurs, n’existe-t-il pas des “compétitions ? du foot ? etc . . . .?
Des pseudos partis-politiques ?

PIVERT

Pas de gants jaune la Rosie US , n’importe quoi.

ADLER

Les cons (ou les connes), ça ose tout !!!!! C’est sur qu’elle a travaillé dur la bougresse !!!! La politique française devient vraiment du grand guignol et du n’importe quoi. Cette gamine devrait s’inscrire au théâtre, elle ferai fureur. Pétard, mais quand allons nous éjecter tout ça.

Grougnach

Elle et Obono vont pouvoir former un duo de clowns !

Cougar

Avec ce qu’elle fait maintenant, comment aurait elle agi, quand ces femmes américaines, n’ont pas hésité à travailler dur, en prenant part à l’effort de guerre, pour que l’Amérique la gagne, cette guerre. Aurait elle revendiqué son féminisme, en jetant au loin ces outils, la ou ces femmes, ont remplacé les hommes, au front. Cette égalité aurait dû lui plaire, mais non, elle préfère faire du cirque, comme chez Pinder. Ah, je voudrais bien savoir combien de fois elle a fait le ménage, pour aider papa et maman, mais peut être avait elle peur de se casser les ongles. Plus facile de faire de la politique, et de crier des inepties, comme ci toutes les femmes étaient devenues… Des esclaves… Tu te trompes de pays…

Anton

On a connu naguère la même précocité dans la rébellion savante en la personne d’ Isabelle Thomas, égérie socialiste des lycées, puis de la la socialerie et qui pantoufla idem au Parlement européen. Toutes les mêmes. A nos frais bien entendu.

u RN et vous tentez de faire changer la donne, ou

mais non : le ridicule ne tue pas, Malheureusement!!!

patphil

les insoumis feraient mieux de défendre les travailleurs travailleuses vêtus de bleu que d’emprunter leurs habits
le cirque est déjà représenté par sibeth

Eric des Monteils

Il n’y a pas plus soumis au système que les “insoumis”.
Pfffftt. . . . .pauvres tâches !

Guy BRIAND

Pauvre pétasse, va!
Et pour les embachées et les excisées aussi?
Le ménage, combien de fois l’as-tu fait … le fais-tu?
Tu vas le laisser à ta femme de ménage pour que tu puisses t’exhiber en mariole?
La femme est l’avenir de l’homme
Attention aux enuqueuses les mecs!

Guy BRIAND

Pauvre pétasse, va!
Et pour les embachées et les excisées aussi?
Le ménage, combien de fois l’as-tu fait … le fais-tu?
Tu vas le laisser à ta femme de ménage pour que tu puisses t’exhiber en mariole?
<>
Attention aux enuqueuses les mecs!

kabout

décidément a la FI tout les buzz pas possible seront tentés pour exister un peu !

claude

et c’est ça qui est censé nous représenter, et comme dirait ruquier on n’est pas couché!

finance

Cette pauvre petite conne à islamistes , je ne peux pas la sentir . Une vraie tète à claques qui , de plus , avec son nom de famille , rappelle une autre vendue aux racailles . Décidément un nom à chier dessus une fois pour toutes.

raymond

non,moi j’aime le filet mignon avec une sauce au brie,un delice?

Lire Aussi