Manuel, convertis toi à l’islam, et dégage !

Publié le 22 juillet 2013 - par - 2 919 vues
Share

En faisant la tournée des mosquées et en multipliant les déclarations, tu te fais le porte-parole de la communauté musulmane au nom du peuple français. Tu nous imposes de vivre à la mode musulmane, tu condamnes toutes critiques et tu exclus tous débats. Tu réinstaures le délit de blasphème et tu piétines la laïcité. Haute trahison !

Manuel, si tu souhaites te soumettre à l’islam libre à toi, tu peux même t’y convertir si ça te chante et si c’est pas déjà fait, mais ne parle pas au nom du peuple français !

Ri7lèche Vals Hollande DelanoéCeux qui s’expriment au nom du peuple français aujourd’hui, ce sont, entre autres sites patriotes, les contributeurs du site Riposte laïque. Eux, sont des vrais républicains. Ce n’est pas par plaisir s’ils dénoncent l’islamisation de la France, c’est juste la triste réalité. Ces contributeurs qui s’exposent aux menaces de mort et aux insultes, priés de se justifier de leurs prises de positions aux postes de police ou devant les tribunaux s’engagent courageusement pour le respect de la France, ses valeurs, sa culture, son peuple.

Tu trouves que Riposte laïque va trop loin, que Riposte laïque va trop fort, mais alors que dire des attaques régulières racistes dont les français sont victimes. Les contributeurs de Riposte laïque ne dépouillent pas des cadavres, n’agressent pas les citoyens dans la rue, ne mettent pas des quartiers entiers à feu et à sang, n’appellent pas à l’égorgement pour faire respecter la république.

Les contributeurs de Riposte laïque ne font que relater la réalité des prières clandestines sur la voie publique, des prêches haineux de plus en plus nombreux des imams auxquels tu rends visite en ce moment ; des montages financiers scandaleux pour la construction de nouvelles mosquées aux frais des contribuables (alors que, parait-il, les caisses sont vides) et que tu inaugures si chaleureusement ; de la pression et des agressions religieuses dont sont victimes nombre de citoyens et citoyennes français dans les rues, au travail, dans les magasins ; ces talentueux auteurs vous mettent, toi et tous les autres imposteurs de la république, face à VOS contradictions,  VOS trahisons,  VOS mensonges et VOS responsabilités …

Tu prétends que les critiques envers l’islam doivent cesser ! Tu soutiens avec tes amis du MRAP, SOS racisme, du CCIF, du CFCM et bien d’autres encore… que ces critiques ne sont que l’expression de dangereux racistes islamophobes. Mensonges !

Nous avons le droit de refuser ta politique et celle de tes prédécesseurs. Nous avons le droit de dénoncer tes connivences avec les représentants musulmans . Nous avons le droit de nous détourner de la presse traditionnelle à ta solde pour nous informer sur la toile. Nous avons le droit de te critiquer, de débattre, de promouvoir une autre politique, nationaliste cette fois. Ce n’est pas qu’un droit mais c’est aussi et surtout un DEVOIR inscrit dans la constitution : « Quand le gouvernement viole le droit du peuple, l’insurrection est pour le peuple et chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. » T’aurais oublié ça !

Nous pensons qu’il n’y a pas plus beau combat que celui de défendre la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité. Et toi, c’est quoi ton plus beau combat ? La pratique de l’islam pour tous ! La soumission pour tous !

A lire certaines rumeurs, il se dit que tes services réfléchiraient à dissoudre tout ce qui les dérange. Tu as menacé de dissoudre le Printemps Français, et un commissaire politique écrivant dans Le Monde a demandé qu’on dissolve Riposte Laïque et qu’on prive ses animateurs de droits civiques, tout en leur infligeant des peines planchers.

Si tu fais ça Manuel, ne t’attends pas à nous voir tendre l’autre joue.

TOUCHES PAS AUX PATRIOTES,

TOUCHES PAS A RIPOSTE LAIQUE !

Ghislaine Dumesnil

PS : A l’heure où j’écris ces quelques lignes, des émeutes aux cris de « Allah Akbar » ont lieu à Trappes et s’étendent aux communes alentours, il semblerait que tes petits protégés ne t’aient pas attendu pour pratiquer librement leur religion…

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.