Manuels Valls « stigmatise » les roms, mais combat la « stigmatisation » de musulmans qui votent Hollande

C’est une dépêche de l’AFP via Europe 1 qui nous donne le sentiment du ministre de l’Intérieur sur la délinquance spécifique aux Roms.

« La délinquance roumaine en France, qui a augmenté de plus de 69% en deux ans selon des chiffres de la police publiés jeudi par le Parisien, est « une réalité » qu’il « ne faut surtout pas nier », a commenté jeudi sur BFMTV le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. « C’est une réalité, il faut le constater, il ne faut surtout pas la nier. Hier encore, le Premier ministre (…) a souligné combien la fermeté devait s’appliquer dans la lutte contre la délinquance, celle de la rue mais aussi contre le crime organisé quand il s’agit d’exploitation des mineurs, de femmes, d’hommes, notamment en vue de la prostitution », a déclaré Manuel Valls. »

On se rappelle aussi que les associations « antiracistes » (Mrap, LDH et Licra) avaient porté plainte pour « provocation à la haine envers les Roms » contre les participants à une émission C dans l’Air diffusée en février 2005 « Délinquance, la route des Roms ». Étaient mis en cause deux participants à l’émission, Yves-Marie Laulan, expert en démographie et en géopolitique, et Xavier Raufer, criminologue et enseignant, ainsi qu’Yves Calvi, animateur de l’émission et Marc Tessier, à l’époque PDG de France Télévisions donc directeur de la publication de ses émissions.

Ces mêmes associations vont-elles porter plainte contre Manuel Valls pour avoir constaté la même chose que Laulan et Raufer ?

Et comme c’est étrange ! Car quand il s’agit des immigrés, des étrangers et surtout des musulmans en général, Manuel Valls condamne toute stigmatisation alors que la corrélation entre certaines de ces populations et la sur-délinquance est aujourd’hui patente.

Rappelons-nous sa réponse à l’Assemblée nationale, suite à une question de la députée UMP Valérie Boyer :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7mSUTrUvZ18[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=7mSUTrUvZ18

La question portait sur une émeute à Marseille avec blessures de policiers suite au contrôle d’une femme intégralement voilée. Dans sa réponse, le ministre de l’Intérieur disait, comme un cheveu sur la soupe : « La stigmatisation de l’immigré, la stigmatisation de l’étranger, la stigmatisation du musulman à des fins politiques, à des fins de division, à des fins d’opposer en permanence les Français les uns aux autres, les immigrés aux Français, cette stigmatisation est insupportable. » Et cela alors même que Valérie Boyer, dans sa question au gouvernement, n’avait parlé ni d’immigrés ni d’étrangers ni de musulmans… Or pour défendre une niqabée, on ne voit guère qui peut se mobiliser à part des musulmans.

On pourrait évoquer aussi les émeutes d’Amiens, et surtout les faits divers quotidiens relevés dans la presse régionale ou locale.

Et puis Manuels Valls a dit plusieurs fois que les campements ou squats de Roms dérangeaient et créaient des tensions dans les « quartiers populaires », c’est-à-dire (en traduisant la novlangue en bon français) dans les quartiers islamisés.

Autrement dit, pour le ministre de l’Intérieur, il y a la bonne immigration, surtout la musulmane, importante et qui vote à fond pour la gauche, et la mauvaise, les Roms qui ne votent pas et qui sont peu nombreux, même si toutes deux sont facteurs de sur-délinquance.

Quelle bassesse dans le calcul politicien, alors que les Français attendent des réponses concrètes à leurs problèmes d’insécurité quotidienne !

Roger Heurtebise

image_pdf
0
0