Marc Menant, qui n’a jamais vu une racaille de sa vie, fait la leçon aux flics

Publié le 1 décembre 2020 - par - 28 commentaires - 1 879 vues

C’est toujours un régal que d’écouter, religieusement, forcément, Marc Menant, faire revivre nos grands hommes, nos moments d’histoire décisifs, même si je l’ai surpris une ou deux fois à dire des sottises sur l’histoire romaine. Mais c’est un péché véniel par rapport à ses talents de conteur, à ces veillées qu’il nous fait vivre, revivre comme le faisaient nos grands-parents, avant la télé, avant Internet, avant la ville…

 

Mais il y a quand même des moments où je le claquerais, le Marc Menant, quand il joue au bobo, à l’intello, à l’urbain, au snobinard confit dans ses livres, dans sa culture, dans son monde éthéré. Quand il joue au donneur de leçons… et qu’il donne des leçons à des gens qui ont les deux pieds dans la boue, alors qu’il sort de son salon parisien…

Comme hier soir, où il a tapé sur nos pauvres policiers de qui il exigerait,  le sot, qu’ils portent en bandoulière la grandeur de leur fonction, le sens de leur devoir… au milieu de racailles hurlantes armées qui de mortiers, qui de battes de base-ball, qui de lacrymos. Au milieu de Black Blocs suant la haine du flic par tous les pores de la peau et avides d’en découdre, avides de faire mal, avides de blesser, avides de tuer… Au milieu de dealers, de gens violents, ou de gens comme ce producteur de rap (le rap, suave et douce musique qui dit beaucoup de choses sur ceux qui lui consacrent leur vie) et sa douzaine d’amis face à 3 policiers, refusant vraisemblablement de faire ce que demandaient les policiers, payés pour ça…

On pense à quoi, Marc Menant, quand on est seul au milieu d’une horde sauvage ? À sauver sa peau, ou à se draper dans sa dignité ?  Et que l’on ait en face de soi les sauvages de samedi dernier ou un Zecler et sa bande, qui ne sont pas, nous l’avons déjà dit, et Zemmour l’a repris, des perdreaux de l’année. Ce n’est la faute de personne en effet si les victimes ne sont pas des gosses innocents… Il est évident que les policiers, dans l’affaire Zecler, ont eu peur, ont paniqué, ont instinctivement pensé à faire respecter leur honneur. On peut penser qu’ils ont été copieusement abreuvés d’injures, d’insultes… ce qui a généré une certaine violence. La violence appelle la violence.

Écoutez Marc Menant :

“Est-ce que ça peut absoudre les policiers d’être exemplaires ? Le rôle du policier est un rôle majeur. C’est un rôle qui doit être à tous moments incontestable. On doit, quand on détient cette fonction qui est déterminante pour la République, qui est déterminante pour le sens de la liberté, être en capacité de se contrôler.

Ils sont trois, il faudrait qu’il y en ait au moins un qui dise « attention, regarde ce que tu es en train de faire ». “Ils ont eu des comportements de bandits…” Dans le bordel ambiant, attaqués de toutes parts, leur autorité niée, il faudrait en plus que l’un du groupe fasse la leçon à ses collègues ? Non, mais, Marc Menant, on est où là ? Vous vivez où ? Dans quel monde ?

Cette arrogance d’intellectuel au-dessus de la mêlée, protégé sans doute dans sa vie privée des contingences matérielles, de l’obligation de gagner sa vie en devenant policier avec un petit idéal en plus, celui de défendre la loi… ça me révulse, ça me met dans une colère noire.

On peut entendre Marc Menant sur le sujet des policiers à partir de la minute 18.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
NOEL

Merci pour cette mise au point concernant Marc Menant que j’apprécie par ailleurs . Il devrait rester dans son rôle de conteur et d’historien qui lui va à merveille et ne pas s’aventurer sur un sujet qu’il ignore, ne vit jamais de par sa vie de bobo branché bien à l’abri des racailles .

Fabiola FERRANTE

Excellent article : BRAVO !
J’ai cru comprendre que Marc MENANT vit dans une belle propriété au milieu de la nature et des bois, proche de Paris. Bien protégé avec de hauts murs et un portail automatisé électronique et des caméras, c’est sûr qu’il ne doit pas souvent se frotter aux racailles…
C’est vrai qu’il raconte bien, mais souvent je l’écoute sans le regarder parce qu’il a une mâchoire mal formée et que pour corriger son élocution il doit l’avoir souvent largement ouverte… Rigolez pas, je trouve çà obscène et écœurant. C’est tout juste si on ne voit pas ses amygdales….!
Mais il plane à 10.000 mètres, il a gardé un regard d’enfant sur la vie et il est tout content de placer ses observations dans le débat à la grande exaspération de Christine KELLY.
C’est un mec à part… MDRRR

POLYEUCTE

“Les Contempteurs ne sont pas les Contempleurs” Si vous suivez….
Le Feu de l’Action n’est pas toujours celui de la Raison du Canapé !
Quand il faut sauver sa Peau !

Phil93

j’ai connu un policier sur Paris. il me racontait sa grande déception, lui qui voulait aider les gens…
n’était reconnu que le nombre de PV dans le mois. l’avancement, la notation ne concernait que cela. Un jour il a même coursé une racaille qui venait de voler le sac à main d’une vieille et l’a arrêté. Action non relevée à son crédit. Il me parlait des insultes journalières , des crachats, des mêmes mecs qu’il arrêtait fréquemment et qui connaissaient mieux les lois que lui !
Bref il a demandé sa mutation et il l’a eu un jour avec bonheur: quitter l’enfer parisien pour une petite ville au sud composée encore d’un maximum de français de noms.
sinon, me font marrer. AVANT devenir policier était une vocation. Aujourd’hui n’importe qui se présente faute de trouver un autre emploi…

Jeepy

Ne le malmenez pas!! C’est un bon gars, sympa et plutôt brillant; souvent d’accord avec Zemmour.

Wika

Il est bien gentil, ce Marc Menant, mais je le trouve parfois un peu idiot utile, malgré ses qualités que vous soulignez, Christine.

Tripes aviseur

Marc Menant, vous êtes très bon conteur et nous captivez avec cette façon de faire vivre l’action par votre jeu. Mais, de grâce, ne vous mêlez pas de ce que, visiblement, vous ne connaissez pas! N’oubliez pas que près d’un million d’auditeurs vous écoutent.

Rems

Menan est comme Onfray ! il fantasme d’une gauche Bisounours qui n’a existé que dans son imagination !

Les ROUGES

M Menant un flics doit baisser les bras devant cette racaille soutenu par toute la gauche con fondu ,vous trouvez ça normal ,,je voudrai bien vous voir sur le terrain ,péteux que vous ètes !!

papi Albert

Menant vit sur quelle planète ? A moins que, comme beaucoup, ce soit un adepte du politiquement correct !

Maître Corbeau

Il y a 30 ans quand la délinquance et l’ultra violence des mineurs CPF commençaient à se voir par le grand public, ce genre d’individus ricanaient en parlant de pauvres gamins. Ils n’imaginaient même pas que les mineurs en question mesuraient 1,80 M et étaient plus vicieux que les “apaches” des fortifs, qui, eux, avaient un certain code d’honneur.

R2D25

D’habitude excellent Marc Menant!! Mais vraiment c.n sur ce sujet.
Pourtant Zemmour a essayé de le raisonner.

jjs

Bien dit

Prober

Tout à fait exact, Christine..

Allobroge

MENANT comme d’autres donneurs de leçons, sachants et z ‘experts en tout devraient être mis devant les forces de l’ordre, ainsi pourraient ils intimer l’ordre aux manifestants de cesser leur agissements. On verrai ensuite comment réagissent ces derniers et surtout les donneurs de leçons aux premiers cocktail molotov reçu !.Ils m’exaspèrent ces beaux merles médiatiques qui avent comment faire mais se gardent bien de le montrer, car il est probable qu’ils feraient dans leur pantalon à la première agression. Leur mépris des forces de l’ordre envoyées néanmoins par le gouvernement est pitoyable et méprisable !

Révolutionem

Oui, là Marco tu as poussé le bouchon un peu trop loin….
Tu ne vis pas sur la même planète que nous ?

Mimi

Vous exagérez…..son intervention était mesurée à l aune d une partie de la population qui pense qu intelligence sang froid et anticipation seraient les bienvenus dans ces professions à risque…c est tout .

Marnie

Encore un adepte de la bien-pensance et de gauche c’est évident. Toute la misère du monde, même si elle est assassine et refuse même le port du masque, doit obligatoirement venir en France. Pourquoi ne les prend-il pas chez lui ? “Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait… et il faisait tout ça aux frais des contribuables. Winston Churchill”

Bad Boy

Les commentaires de Mr Menant permettent à Zemmour de répliquer !

MARIE

Entièrement d’accord sur cette analyse il faut absolument qu’il se cantonne au rôle de conteur pour lequel il excelle et puis qu’il se taise pour éviter de dire des conneries !

patphil

vous n’empêcherez pas un intello de penser que dans son monde de bisounours il faut l’être ! ça permet aussi à zemmour de préciser son point de vue.
en revanche dans son role de conteur il est mille fois meilleur

BERNARD

“Le rôle du policier est un rôle majeur. C’est un rôle qui doit être à tous moments incontestable.” …On doit, quand on détient cette fonction qui est déterminante etc.

.. et si on remplaçait “policier” par “journaliste” ça deviendrait aussi incontestable pour le bienfait de la ripoublik…

d’ailleurs on peut aussi remplacer “policier” par “pestilent de la ripoux-bilc” ou “des- putes”

TAUCETI

video sur fdesouche pas de violences de la part des policiers plutot lutte brouillonne n etant pas capables de le maitriser faute de place et de techniques un seul coup vraiment violent aurait suffit KO UNE SEULE MAIN AU COL SUFFIT POUR LE FAIRE CHUTER AVEC UN BALAYAGE

.Dupond1

Nous pardonnerons tout a Marc Menant …..c’est un historien et un compteur bon enfant qui ne tire aucune ficelle

.Dupond1

Un conteur ( je prefere)

Les ROUGES

Un Linky !!

R2D25

Très bien vu

Lucie

Dupont 1, exactement, Marc Menant est un gentil, c’est tout, il est naïf mais pas buté!

Lire Aussi