Marche des « Fiertés » : je ne supporte plus la propagande LGBT


Je sais que certains vont me soutenir, mais que sans doute beaucoup vont me critiquer vivement, voire plus…

Mais j’assume mes propos. Je n’ai aucune phobie, mais par contre la liberté et le droit d’exprimer ma pensée, comme eux… !

Parmi ces nombreuses choses que je ne peux pas accepter, il y a cette frénésie de certaines masses gauchistes imbéciles de vouloir à tout prix imposer des idées absurdes et malsaines à tout le monde à propos du sexe, de la sexualité, du genre ou genrisme, et de toutes ces choses assommantes dont les médias gauchistes et aux ordres nous rebattent les oreilles à longueur de temps.

Pour commencer, je souhaite partager avec vous un extrait de texte d’un ami de Facebook que j’apprécie beaucoup : Francis Claude Neri avec Linda Allouche Ohayon, le 24 09 2022 :

« Folie LGBT, éducation, socialisation, etc. »
« Les Européens, avec leur folie LGBT, leur concept contre-nature de frontières ouvertes, leur affirmation que l’immigration depuis les pays du tiers monde est une bénédiction, leur théorie du genre qui nie les deux seuls sexes : homme et femme, la banalisation de l’homosexualité dans les médias, la pub et le cinéma, la promotion du changement de sexe comme une chose simple, normale, acceptable, voire bénéfique à certains enfants (!), la discrimination positive, la mansuétude de la justice envers les délinquants considérés comme victimes de la société, leur diabolisation de la religion chrétienne et leur déférence respectueuse envers la religion mahométane, la fumeuse théorie que l’homme est responsable du réchauffement climatique et celle encore plus fumeuse qu’il peut faire baisser la température (et pourquoi pas changer le plomb en or tant qu’ils y sont ?), leur insistance à tenir l’homme blanc pour le grand coupable des maux de l’humanité, oui, les Européistes tentent agressivement d’imposer leur choix de vie aux autres pays et de les soumettre à leur volonté… »
Francis-Claude Neri, Président de l’IESE.
https://www.facebook.com/profile.php?id=100013320762169

Comme moi, vous avez tous été les témoins perplexes, sur les médias aux ordres, de ces grandes messes tapageuses à la gloire de toutes les déviances et perversions sexuelles que sont les « Gay-Prides » (origine USA) et/ou « Marches des fiertés… »
« La Marche des Fiertés de Paris »
« La Marche des Fiertés est l’un des trois plus importants événements de plein air de la capitale (Faut pas être exigeant !). Elle regroupe plus de 90 organismes, des associations luttant contre les LGBTphobies, des associations de prévention et de lutte contre le VIH/SIDA, des partis politiques, des organisations de défense des droits humains, des syndicats, des associations LGBT issues de grandes entreprises et, enfin, des établissements commerciaux. »
https://www.inter-lgbt.org/marche-des-fiertes/

Tout un programme et aussi tout un assortiment de groupes politiques antisociaux et antifrançais qui cherchent à y puiser des suffrages, et de commerciaux qui espèrent bien en tirer profit…

En réalité, ne vous y trompez pas, ce grand déballage apparemment joyeux et festif cache beaucoup de souffrance et une des plus grandes misères du monde, celles des personnes aux sexualités dites « alternatives » et surtout malsaines et dégénérées.
Je ne suis pas pour ajouter à la souffrance de ces personnes, mais je pense que ce genre de déballage public est plus malsain et déplacé et propre à engendrer encore plus de souffrance et de frustration qu’autre chose.

Fierté de quoi, d’ailleurs ? Qu’ont-ils fait ou accompli de si extraordinaire ? On se perd en conjectures. Si c’est fier d’être homosexuel/elle, il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser.
En réalité, ils sont pour la plupart des gens malheureux et tristes et ont du mal à cacher leur misère et leur souffrance. Ils sont montrés du doigt, rejetés et souvent mis au ban.
Rappelez-vous de cette belle chanson d’Aznavour : « Comme ils disent ». J’aimais bien cette chanson et elle disait les choses avec justesse.
C’est néanmoins le résultat de leur libre choix de vie et de leur volonté de se montrer à découvert comme étant ce qu’ils sont.
Et je suis aussi totalement opposé à la PMA et à la GPA pour les homosexuels, car ils ne sont pas malades et n’ont la plupart du temps aucun problème de reproduction, sauf si une femme homosexuelle a des problèmes de fécondité avec des hommes lambda.

Carnaval de Rio ou de Venise ? Non, les Fiertés à Marseille. Mais fiertés de quoi… ?

Je crois que lorsqu’on est « différent » dans une société établie avec des règles communes à tous, on a toujours intérêt et meilleur compte à être discret, faire profil bas et ne pas laisser transparaître sa vraie nature en public, car on sera toujours montré du doigt et victime de la bêtise populaire. Et aucune loi ne fera jamais changer ça.
On a essayé et ça n’a jamais marché.
Les Juifs qui sont des gens normaux et une nation sont aussi haïs et persécutés…
Le mépris et la haine des gens qui sont différents est plus vieille que le monde.
La seule chose à faire, c’est de vivre comme tout le monde en apparence et de ne vivre sa différence qu’à l’abri des regards, chez soi, et en toute tranquillité.

Je n’ai ni haine ni mépris pour les LGBTQ, car je sais qu’ils n’ont pas choisi leur nature déviante. Mais ils sont responsables d’avoir choisi de la vivre de façon effrontée en public. C’est suicidaire.
Car dans nos sociétés où règne le crime facile et quotidien et toutes sortes de haines viscérales, même la loi peut changer un jour et pénaliser les comportements de ce genre, comme l’avait fait Hitler et comme le prescrivent les textes musulmans.
Je n’invente rien, vous verrez…

J’ai eu pas mal d’amis homosexuels/elles dans ma vie et j’ai parfois passé de très bons moments d’amitié, de chaleur humaine, d’échanges et de rigolade avec eux, mais ils étaient corrects, discrets, et c’était une autre époque, dans un milieu particulier, fermé et protégé, où personne ne les critiquait ni ne les persécutait.
Mais dans la vie c’est rarement le cas.

Il ne faut pas se voiler la face, nous sommes là face une dérive et à une dégénérescence éducative et culturelle de notre société humaine plus qu’autre chose.

Avec enfants mineurs :

Un bel exemple de vulgarité :

Pour comprendre, il faut revenir aux origines naturelles de la sexualité.
Comme tous les animaux, l’homme est sur Terre pour se développer, progresser, construire une société et une civilisation valorisant ses capacités physiques et intellectuelles, et enfin se reproduire et faire des enfants qui hériteront de cette société lorsque leurs parents mourront naturellement.

La reproduction sexuée est partagée par tout le règne animal, même si son mode de fonctionnement a de multiples facettes.
Chez les mammifères, la reproduction passe par la fécondation de la femelle par les gamètes du mâle. Ce qui ne peut se faire que par leur accouplement.
Techniquement, le mâle est toujours disponible sexuellement pour la reproduction et la femelle ne l’est qu’à certaines périodes.
Lorsque la femelle est prête, elle émet des phéromones (hormones sexuelles aériennes) qui peuvent être perceptibles (chez certains animaux) à des dizaines de kilomètres, sans vent !
Lorsque le mâle perçoit ces phéromones, il se met en recherche (même inconsciemment) de la source et trouve la femelle.
Si la femelle lui plaît, il tentera de la séduire et de la féconder.
Mais la femelle a aussi le droit de choisir le mâle qui lui convient le mieux (techniquement et inconsciemment, celui qui est le plus éloigné de son propre ADN afin d’éviter la consanguinité), et de le rejeter.
Quand les deux seront d’accord, il s’ensuivra un rituel de séduction et un accouplement qui donnera généralement naissance à un bébé.
C’est un fait naturel.

Nos ancêtres préhistoriques avaient une vie qui les contraignait à chasser et à cueillir pour se nourrir et survivre.
C’était une vie rude, très loin du mode de vie de notre époque où on glande sans fatigue, toute la journée, devant un ordinateur dans une tour froide et impersonnelle, dans une ville où la nature a complètement disparu.

Pour eux, le sexe était avant tout très occasionnel et reproductif et non un passe-temps permanent.
Ce qui n’empêchait sans doute pas d’être amoureux et de passer du temps ensemble quand c’était possible.
Mais les choses se limitaient à un mâle pour une femelle.

Aujourd’hui, pour des raisons sociales et sanitaires innombrables, nos société humaines ont lentement dérivé vers des modes de vie compliqués et déviants par rapport à la nature. L’oisiveté, qui est un grand fléau (l’oisiveté est mère de tous les vices, dit le proverbe), la paresse et l’attrait permanent du sexe facile, grâce à la proximité, a favorisé des perversions sexuelles de plus en plus complexes qui nous ont amenés à cette situation d’un monde complètement fou et uniquement dédié au sexe, les LGBTQQI2SAA…
Ils se sont constitués en associations, en ONG, en partis politiques, en philosophies, en religions, en castes, en culture médiatisée, etc.
Pourquoi pas bientôt des palais, des temples et des cathédrales à la gloire de ces stupidités… ?
Ils ont leur drapeau multicolore, leur hymne, leurs sites internet, leurs revues, leurs radios, leurs émissions de télé, leurs téléfilms, leurs films (je me souviens d’un film très sympathique, en 1980 : « Un Couple Très Particulier ») et leurs représentants à l’Assemblée nationale.
Sans oublier l’UE supranationale composée d’alcooliques, de drogués, de bons à rien et de déviants sexuels qui les soutient…

LGBTQQI2SAA… c’est quoi ?

Lesbiennes (homosexuelles, gouines), gays (homosexuels, pédés, sodomites), bisexuels/elles (voile et vapeur), queers (non hétéros, mais sexuellement polyvalents), queers (indécis et en questionnement permanent), intersexes (nés/ées avec des caractéristiques/anomalies sexuelles particulières), 2S (bispirituels/elles), A1 (androgines, entre les deux genres), A2 (asexuels/elles, n’éprouvant aucune attraction sexuelle), + (tous les autres…)
Plus de détails : https://drapeau-lgbt.fr/que-veut-dire-lgbt-lgbtq-lgbtqqip2saa-definition-sigles-lgbt/

Non, je ne suis pas d’accord avec toutes ces foutaises, ce détournement moral de nos valeurs traditionnelles très anciennes et cette façon outrancière et vulgaire d’exhiber des corps et des postures dégradantes devant nos enfants et, pire encore, accompagnés par des enfants à qui on veut retirer le droit d’avoir une libre opinion et qu’on veut éloigner des principes naturels de la reproduction sexuée.

Dans la vie, quand on a des doutes, il faut toujours se rabattre sur la nature et voir comment elle fonctionne. Car le berceau de nos vies c’est la nature. Et la nature ne connaît et ne commet pas d’erreurs.
Ce sont les humains dégénérés, ignorants et vulgaires qui commettent des erreurs et des affronts contre la nature.

La nature n’est pas une religion. Elle est la source de tout.
Et si la nature dit qu’un enfant doit avoir un papa mâle et une maman femelle, elle sait très bien ce qu’elle dit et ce qu’elle fait et ce ne sont pas des dévergondés et des clochards du sexe qui peuvent le contester.

À ce titre, j’estime absolument grotesque, indigne et scandaleux que des parlementaires, des ministres et des tas de politiciens uniquement soucieux de leur réélection aient un jour autorisé le mariage des homosexuels et, pour les garçons, le droit d’adopter des enfants sans avoir le moindre lien de sang avec eux.
Cela dit, si une femme veut donner son enfant à une paire d’hommes, si la loi l’accepte, c’est son problème. Mais elle devra peut-être un jour rendre des comptes à cet enfant, lorsqu’il les lui demandera, pour l’avoir privé de la plus belle chose au monde : une maman.

À ce propos, je reviens sur un terme choquant à plus d’un titre :
Deux hommes, fussent-ils pédés comme des phoques, ne constitueront jamais un « couple » et ne pourront jamais avoir d’enfant sans avoir recours à une femme, et deux femmes lesbiennes ne constitueront non plus un couple, car, sémantiquement, un couple est constitué de deux éléments opposés et complémentaires qui peuvent s’emboîter l’un dans l’autre. Techniquement, deux femmes ne pourront pas non plus faire d’enfant sans avoir recours au moins une fois à un homme.

Et j’aimerais bien qu’on respecte un peu la langue française, faute de savoir l’écrire ou la parler correctement, comme tant de Français, ce qui est déjà une grande tragédie.

Non, ces gens-là ne seront jamais des couples, mais seulement des « paires », car ils répondent parfaitement à cette définition.
Par contre, une paire de femmes pas trop moches peut assez facilement se faire faire des gosses par des hommes de passage (one shot) et la mère en sera effectivement le parent biologique légitime.

Il n’en restera pas moins que cet enfant pourra aussi un jour exiger de sa mère de lui faire connaître son père biologique, car tout enfant est en droit de savoir qui sont ses deux parents, s’ils sont encore en vie et n’ont pas totalement disparu du circuit.

Tout cela ce n’est pas ma culture, ni mon éducation, ni mes convictions, tout comme pour de nombreux Français de souche, fidèles et patriotes.
Et je ne crois pas non plus que ce soit bon pour notre société et nos descendants.
Mais c’est clairement et simplement un des nombreux signes annonciateurs de l’effondrement d’une civilisation.

Je leur demande, à tous ces dégénérés et exhibiteurs, de nous foutre la paix et d’arrêter d’encombrer régulièrement l’espace public avec leurs cuirs et leurs tenues sado-masos, car nous ne faisons pas ce genre de choses. Nous n’avons rien à prouver ni à démontrer…

Mais bon, comme des temps de révolte, de guerre et de souffrance nous attendent sous peu, je crois que ce que je peux penser, dire et écrire ne touchera pas grand monde…

Laurent DROIT

image_pdfimage_print
34

96 Commentaires

  1. « Les Juifs qui sont des gens normaux et une nation sont aussi haïs et persécutés… »

    Où ça ?

  2. Il fut une époque où tous ces « je me censure » vivaient leurs « je me censure » dans la clandestinité. Heureuse époque que je regrette.

  3. A monsieur Droit,
    Oh, bien sur, c’est tellement plus facile de censurer un commentaire qui dérange que de le publier et d’y répondre. Un commentaire qui fait mal, certes, mais qui mettait en relief certaines responsabilités communautaires dans cette course sans fin à l’abîme LGBTQ+. Un commentaire au vitriol, mais qui restait sans grossièreté. Il est vrai que les lourds arguments classiques d’antisémitisme qui essayent encore de terroriser les esprits judéo-critique lucides, sont de moins en moins efficaces. Alors, en manque d’arguments, maintenant, on les jettes directement à la poubelle. C’est dommage, car votre site a toujours fait honneur à la libre parole. J’espère que c’est une exception et que vous saurez garder votre honneur et votre liberté.

    • Bonjour Lapin Blanc, je n’ai rien censuré ni supprimé.
      Mais nous avons effectivement uen censure qui peut faire ça.
      J’essaie, effectivement, d’être correct et respectueux envers tout le monde.
      Mais je garde néanmoins ma liberté d’expression.
      Merci pour votre fidélité à mes articles.

  4. Le plus irritant est le mot « droit », comme s’il était une autorisation au droit d’exister et d’être libre. Aujourd’hui comme avant, on est « différent » quand on ne pense pas comme les autres. La sexualité, ça n’est pas un prétexte pour remplacer le coeur par le cul. Et vendre son corps pour faire un enfant à un P.D., ça reste de la prostitution, au plein sens du terme.

  5. La plupart de ces gens qui se revendiquent de gauche (dans ce qu’elle a de plus délirant et de plus confus sur le plan civilisationnel), n’ont semble-t-il même pas conscience que cette même gauche est entrain de favoriser l’accroissement d’une part de population conditionnée par la religion actuelle la plus intolérante qui soit dans le monde. Il est fort probable qu’il y aura tôt ou tard des oppositions et conflits plus que violents entre ces groupes de populations, en totales inadéquations civilisationnelles. Vu ces mentalités qui s’affichent, pourquoi s’étonner que de plus en plus de migrants africains ou autres, qui sont aussi dominés par leur pulsions passent de plus en plus souvent à l’acte.

    • Vous avez tout à fait raison, breer.
      Merci pour vos commentaires constructifs.
      Bonne journée.

  6. L’humanité n’a pas évolué, elle se modifie mais baigne toujours dans une grande confusion de sens, de valeurs et de compréhension.
    L’être humain est un être à la fois charnel, mental et psychique. Toutefois la compréhension des processus psychiques reste ignorée par les masses, quelques professions et spécialistes en sciences humaines, et sans doute quelques dizaines de milliers d’individus sur la planète l’étudient réellement. Les humains se construisent physiquement, et psychiquement dès la naissance, via les environnements plus ou moins équilibrés, ou plus ou moins carencés. Tout participe à la formation du psychisme, le familial, le social, l’éducatif, le religieux, le culturel, l’ethnique etc.. il ne faut donc pas s’étonner vu le niveau de confusion de notre époque sur le sens du mot « liberté » que les gens s’adonnent à leurs pulsions, et soient dominés par leurs émotions très souvent exacerbées, et mal gérées.

  7. Il est bien votre tableau.
    J’ai simplifié, pour moi ce sont les LGBITOQ … ça a le mérite d’^tre clair.

  8. Quand on pense que 40% des enfants de 00à 04 ans le sont de parents ( au moins 1)immigrés ….et que le lavage de cerveau opérant environ 50% des femmes en age de procréer ne veulent pas d’enfants ….que le chiffre des avortements en 2021 explose , on ne peut qu’en conclure que cette putasserie LGBT n’a rien de fortuit , elle est voulue , organisée et s’inscrit avec l’immigration qu’ils ne VEULENT PAS CONTROLER dans le cadre du grand remplacement , de la bascule , ou de la TRANSITION comme le dit foutriquet !

  9. L homosexualité est une maladie mentale. Elle se soigne. Au point de vue chrétien. Dieu pardonne. Lire Esaie…le Criminel est de s en vanter comme le font les associations pédales.
    G.Marseille

  10. Remarquable! Vous traitez toutes les facettes de la question devenue une nuisance sociale qui de plus rabaisse et ridiculise les LGTB…, et mettez en relief l’essentiel à réaliser: respect pour le privé, mesure et décence en public pour la paix sociale et l’exemple aux futures générations.

  11. « une dégénérescence éducative et culturelle de notre société humaine plus qu’autre chose. »
    C’est en effet ce que l’on peut se dire en constatant que la première ministre Borne, malgré son allure morne et austère de mère supérieure de couvent, soutient cette folie, cette énorme, flagrante, stupide et insensée contre-vérité que constitue la théorie des « hommes enceints ». Comment ose-t-elle ?

  12. LGBTQI2SAA : Il faut rajouter un « Z » pour zoophile à tout cela car sinon ce serait une abominable discrimination !

  13. Je ne vois pas trop quelle fierté on peut avoir en montrant son cul ou faire le chien sur la voie publique. Ce mouvement n’a rien à voir avec l’homosexualité mais plutôt avec une secte soutenue par des politiques, les couleurs de l’arc en ciel rappelle un peu Greenpeace dans les années 70, est-ce que les lgbt… veulent par ce symbole nous faire croire qu’ils ont des comportements « naturels  » ?

  14. Moi, c’est pareil: ces dégénérés, j’ai envie de tous les envoyer au diable. Et tout le mal que ces salopards LGBTistes font aux enfants dans les écoles. Naturellement, comme d’habitude, il y a aussi les collabos qui facilitent, voire encouragent les activités de ces dégénérés.

  15. Quelle déchéance, ces abrutis qui se mettent à quatre pattes, et tenus en lèse, POUAH!

  16. Ho si ! Cela touche beaucoup de monde, la majorité en fait, dont je fais partie. J’approuve en entier ces propos. Nous aussi on pourrait faire de la propagande anti- LGBT, ce qui pourrait aussi s’assimiler à une Révolution…

  17. Merci de cet article très bien étayé. Chez nous, on peut imaginer que c’est l’islam (ce qui est fort regrettable) qui va stopper net la propagande LGBT. Et alors les LFIstes et autres LGBTistes qui actuellement soutiennent de facto la propagation de l’islam se découvriront comme ce qu’ils sont: des décadents qui agissent en idiots utiles. Pauvre occident.

  18. insupportable : on n’en peut plus ! mais tellement à l’image de la dégénérescence qui envahit certains pays occidentaux, dont le nôtre malheureusement

  19. MARCHE des FIERTES ! Comment est-il possible qu’un être humain puisse être fier de sa déviance ? J’ai bien connu des mecs gays. Lorsque, bien plus jeune, j’ai cherché à comprendre, j’en ai vite conclus qu’il n’y avait rien à comprendre. Ces personnes souffrent, de mon avis, d’un problème psychiatrique. Pour preuve, il y a quelques courtes années, discutant avec un couple homo (marié) ceux-ci m’apprenaient qu’ils n’étaient pas attirés par le sexe féminin prétextant : « qu’il est sale »… Sans commentaire ! Se lécher l’anus est certainement bien plus rassurant ! (Mille excuses pour les personnes prudes, mais je vous raconte la chose telle que vécue)

  20. En réalité, ils sont pour la plupart des gens malheureux et tristes et ont du mal à cacher leur misère et leur souffrance.[…]
    Mais ils sont responsables d’avoir choisi de la vivre de façon effrontée en public. C’est suicidaire.Car dans nos sociétés où règne le crime facile et quotidien et toutes sortes de haines viscérales, même la loi peut changer un jour et pénaliser les comportements de ce genre »
    Aujourd’hui, l’évident doit être expliqué. Tout ceci est une entreprise de « déconstruction » (= destruction lente et méthodique) des la société occidentale venant de très haut afin de l’affaiblir puis de l’asservir. ET : on ne il est IMPOSSIBLE DE CHANGER DE SEXE. On a soit la paire XX (femme) soir la paire WY (homme). Tout le reste n’est que amquillage de surface grossier ;Les faussaires ont eux-mêmes tenté d’imposer le terme « transexuel » avant de se rabattre sur « transgenre », ce qui ne veut rien dire de réel.

    • Mais pourquoi vouloir changer de sexe ? Quand je vois une certaine secrétaire d’état américaine, qui l’a fait, ça pose question. J’ai vu sa photo en homme, il était tout à fait présentable. Il est devenu une « femme » horrible, vraiment très laide ! A moins d’avoir recours à de multiples transformations, changement de voix, épilation, opérations chirurgicales, pas seulement du sexe, mais aussi du visage (front, nez, mâchoire, pomme d’adam) voire plus et du corps (seins, fesses, hanches), le résultat est rarement convaincant et il ne faut pas regarder le trans de trop près

  21. Bel article,plein d’humanité,pas vulgaire,mais qui pourtant remets en termes simples les pendules a l’heure, vraiment, felicitation au redacteur…

  22. Chacun fait ce qu’il veut de son corps, entre adultes consentants, à condition de ne pas prendre d ‘enfants en otage ni les intoxiquer et leur retourner le cerveau avec de la propagande d’orientation sexuelle.
    Ceux qui veulent « changer de sexe » – ce qui n’est qu’une illusion et mutiler leur corps, grand bien leur fasse !
    Ceux qui affichent avec provocation leur différence mettent mal à l’aise, car on sent qu’ils en font trop et que quelque chose cloche Leurs fêtes suscitent autant de gaîté que les clowns « Auguste ». Une fausse gaîté, de façade, cachant une réalité beaucoup plus sombre.

  23. Lu dans Causeur. De plus en plus sordide : les complices de l’ignoble pourriture nommée Pierre Bergé (qui fut le patron du Monde et qui voulait utiliser l’utérus des femmes comme un outil) sont à l’œuvre et proposent leur dernière abjection (abjection sur tous les plans, pour les femmes, les enfants, les pauvres, inhumanité totale …) :
    « La GPA, “une exploitation maintenant proposée comme une opportunité professionnelle”, alerte la journaliste Céline Revel-Dumas »

  24. Franchement il n’y a pas de quoi être fier d’être un déviant dégénéré de la race humaine !!
    Ces troupeaux de saloperies sont à vomir, de quoi regretter une certaine époque où ce genre de personnage était retiré de la circulation et enfermé !!!

  25. Patience…le balancier finit par repartir aussi loin en sens inverse avant d’atteindre son point d’équilibre après quelques allées et venues.C’est aussi une loi physique de la nature.

  26. Ou vat ‘on avec ces illuminés de la quéquette en folie, la famille va disparaitre ainsi que ce qui reste de notre beau pays. Mais que faire lorsque l’on a un président débile

  27. Put… quand tu vois la photo, ca en fait des pd et des guinasses.
    En soi, cela ne me gêne pas, chez eux dans l’intimité ils font ce qu’ils veulent. Ce n’est pas mes oignons. Ce qui me gêne c’est leur propagande et leur prosélitisme.
    CA je supporte moins.

  28. Les harceleurs, c’est nous. Nous devions laisser tranquille cette communauté qui participe à l’effort collectif. Marche des fiertés est mal traduit, cela voulait dire « relever la tête », après le harcèlement policier des homosexuels à New York.
    Une fois par an ce défilé, ne me gênait pas dans les années 2000. Maintenant cette communauté devient pénible, les séries Netflix sont irregardables, le délire « non genré » dans les écoles fait des ravages.

    Mon petit frère est homo, il a voté Zemmour il est hors ghetto, on ne voit pas qu’il est homosexuel. Je redoute pour lui et il le redoute aussi, que les excès du LGBTQ-machinchouette, appellent un retour de balancier en sens inverse, qui lui serait préjudiciable.

  29. Je vous informe qu’un bispirituel est une personne considérant avoir un esprit féminin et un esprit masculin. Si quelqu un comprend, qu’ il m ‘ explique. Moi je vais aller me faire un petit gorgeon pour me remettre de tout ça.
    J’espère que le livre t’a bien distrait, Laurent. C’est la moitié de l’objectif.

    • Presque fini. Ensuite, je pourrais faire un article pour le promouvoir un peu plus.
      Mais pour l’instant ça concorde avec tout ce que je pense et ce que j’ai écrit depuis des années sur RL. :o)
      Si tu peux m’écrire en passant par RL, j’en serai très heureux.

    • Plus que distrait, il m’a appris beaucoup de choses plus détaillées que j’ignorais.

  30. Les marchés des fiertés, et autres choses du même genre , ne sont que le résultat de la décadence et la dégénérescence du monde occidental, amerlocks en tête, avec le progressisme sans limites qui n’est que le retour des instincts primaires libérés, le contraire de la civilisation.

  31. Belle illustration des « valeurs « de la République bordeau- chesnel:enfoires,minorités,dégénérés . On s.etonnera que la légion étrangère de l.islamisme militant ait le vent en poupe(cl.esressentiellement de ce côté que souffle le vent …l). attendue et réclamée par le Divin Marquis Sade, la République du crime est en marche.

  32. Moi aussi les « lgpd…culcul+ » m’agacent sérieusement. Ma tolérance à l’homosexualité se limite à des relations entre adultes consentants qui doivent rester discrètes.Après tout, à l’instar des pratiques sado-maso, c’est leur affaire.
    J’attends avec impatience qu’ils déploient leur drapeau à la coupe de monde au Qatar et que l’ambassade des USA fasse de même en Arabie-Séoudite. On se console comme on peut…

  33. Je suis un ancien travesti j’ai toujours été très gentil avec tout le monde, hétéro et vierge de derrière je n’aime que les femmes mais je ne suis en aucun cas homophobe, je ne supporte pas ça. comme je vivais tous les jours en femme on a saccagé ma voiture a plusieurs reprises ce qui m’avais ruiné en réparations, je devais me priver de manger (je mange Français) et j’avais même faillis faire un accident. Je vote Zemmour, j’aime mon pays qui pour moi était le plus beau pays du monde. Mais les gens se fient aux apparences, t’aimes porter une jupe alors que t’es un homme ? T’es forcément homo tu dois mourir voilà leur pensée et ça c’est intolérable ! Alors Que point du tout ! Vive la France, vive les Français gentils et intelligents qui me comprendront. En étant moins homophobe l’extrême droite de mon cœur aurait plus de voix.

    • Le vêtement ne fait pas forcément le genre…
      Les écossais portent aussi des jupes et ça ne choque personne !! :o)

    • @ Christophe,

      Pour faire court : si je vous vois dans la rue portant une jupe, ou dans les transport en commun même avec mes enfants, cela ne me gêne en aucune façon !

      Mais si je vous vois portant une jupe comme enseignant dans une école ou un collège, ou dans une église, cela me gênera beaucoup…

      J’espère que vous comprenez mon souhait d’un…juste milieu ?

  34. Les LGBTISTES SONT surtout préoccupés par des questions de fion .

  35. Oui, les « couples « homos ne sont que des paires, comme au marché on parlait d’un couple de pigeons ou d’une paire de boeufs.

    • De bœufs et non de taureaux.
      Lapsus révélateur…
      Attention aux foudres des bien-pensants 🤣

  36. Malheureusement, Cher Laurent Droit dans ses convictions, après cette magnifique ode à la nature sans tomber dans la perversité nazie qui adorait la nature en « excluant par la mort tous ses déchets », j’ai peur que la nature de la biologie elle-même, même si nos convictions naturelles nous ont donné de merveilleux amis homosexuels et au fon normaux comme nous le sommes malgré leurs choux de vie, je crois que la nature elle-même des biologiques les poussent à l’affrontement contre tout ce qui diffère de la norme. Ainsi, quand la normalité est à ce point méprisée et combattue par les extrêmes, elle se venge par une guerre et par une remise à niveau. Les guerres sont des phénomènes naturels de réajustement depuis toujours, même si on peut les déplorer pour les horreurs qui y sont commises.

  37. la promotion de la sexualité Lgbt et la répression annexe , sont en réalité l’une des armes de destrution massive de la communauté Blanche.Il en va de notre survie face à un génocide planétaire planifié depuis …….

  38. Hélàs mon cher Laurent combien vous dites vrai, vous avez oublié vous un gars du sud les « tafioles » mais bon je vous pardonne. Ayant de gros problèmes de santé je ne peux hélas plus parcourir mes collines alors jeregarde non pas la télé et ce il y a des années mais Netflix ou c’est un festival d’homos des deux sexes il y en a dans chaque série ou dans chaque film c’est honteux. Primevideo ( amazone) beaucoup mieux nous montre l’héroïsme des américains , alors qu’ils se sont pris des « branlées » dans chaque engagement ou ils ont mis le nez.Alors je lis ce n’est guère mieux , finalement je fais des puzzles là au moins je suis tranquille pendant que les heures passent

    • La vieillesse est un naufrage, Zorglub. Enfin, je crois.
      En effet, ils sont dans toutes les séries, maintenant. C’en est lassant.
      Que veulent-ils ? Que le monde entier (pas « mon dentier! ») devienne comme eux?
      Ce serait beau… !
      Bon courage et gardez bon moral.

  39. foutez moi tous ces dégénérés au boulot pour qu’ils soient fiers de leur travail !
    j’ai lu l’autre jour que le suffixe e.es. n’était pas suffisant en écriture inclusive, il faut rajouter un x. pour ceux qui ne sont ni male ni femelle.
    les écoliers qui font des fautes à tire larigot pourront continuer, ils s’en fichent

  40. Une petite question : notre pays est partagé en 3 , des muzz de plus en plus nombreux, des dégénérés (lgbt) visibles de plus e plus et le reste dont je fais partie.
    La question est : qui va prendre le pouvoir sachant qu’un muzz veut la mort d’un pédé et que moi je veux pas vivre au milieu de muzz et de pédés et que les muzz n’aiment pas les gens comme moi ??????????

  41. Je suis du même avis, vous n’êtes pas isolé de ce point de vue. Néanmoins la chasse aux sorcières refera surface car exhiber leur dégénérescence à tout va, commence à prendre trop d’ampleur. Comme le dit si bien le proverbe : Pour vivre heureux, vivons cachés !

  42. « Quand on veut redresser une société, il faut la ramener à ses principes » Leon XIII.

    Le principe est :

    – Pas de sexualité en dehors du mariage civil.
    – Pas de CAF sans enfant légitime donc sans mariage civil.
    – Pas de reconnaissance fiscale des couples non mariés et des enfants naturels.

    « Vous avez ignoré nos lois ?
    La loi vous ignore ! »
    (Napoléon)

    • Pas de sexualité en dehors du mariage civil. Comme ça si les mariés ne s’entendent pas sexuellement, ils ne le sauront que trop tard. Vous êtes mûr pour la conversion à l’islam…

  43. ce qui se passe en matière de cycle sociétaliste désormais imposé c’est que « chaque génération nouvelle » est condamnée à activer sa propre révolution culturelle à chaque fois qu’elle arrive sur le marché. 1/-ça cartonne au niveau du business (fringues mode technologies renouvelées), 2/-ça permet de balancer les vieux grigous dans le placard à balais des idées has been et leur prendre la place sur les créneaux du pouvoir politique et économique..3/-liste non exhaustive. (cohn bendit, 68, rock’n roll, dope etc).

    • ben il faut bien être fier de s’emmerder (quand on est actif) et surtout de le faire savoir

  44. L’Homosexualité est pour beaucoup une negation de l’existance des sexes et de leurs rappots naturels. Dés lors j’ai du mal a comprendre que dans un couple de femme , il y en une qui fait l’homme, et dans un couple d’homme un des deux fait la femme, cherchant ainsi a reproduire ce qu’ils veulent nier. Etonnat aurait dit Desproges.

  45. Si seulement ceux qui ont intitulé ce truc-là « gay pride » quelque part aux States connaissaient mieux l’anglais, leur propre langue, ils auraient aussi su que « pride » ne veut pas seulement dire « orgueil, fierté », mais aussi « horde, troupe ou groupe d’animaux sauvages », eh oui, ils ignorent que cette définition-là convient très bien, beaucoup mieux …Je ris toujours doucement quand j’entends parler de ces « prides ». Ceux qui les ont créés et qui les manifestent n’ont apparemment aucune idée de l’ambiguïté du sens du mot « pride  » en anglais.
    Il faut lire un bon dictionnaire anglais… Hi! hi!

  46. Laurent, Ami Patriote, très beau plaidoyer en l’honneur de la nature, qui a horreur du vide par ailleurs !!

    Entre les dégénérés, l g machins trucs, et les muzzs, j’attends, et avec une impatience grandissante, que l’un « rencontre » l’autre !!! ahah …

    Et ça va arriver, forcément, à un moment où à un autre ! les premiers vont être littéralement MASSACRES par les seconds !!!

    Inutile de t’écrire que j’en ai strictement RIEN à FOUTRE de tous ces dégénérés-là, la seule « utilité » qu’ils auront eu, c’est le fait de révéler le vrai visage du NAZISLAM à savoir sa BARBARIE intrinsèque !!!

    Je ne peux m’empêcher de repenser à la prophétie de Jean de Jérusalem :
    http://www.syti.net/Prophetie.html

    Les livres « 777 » et « 666 » de Pierre JOVANOVIC sont très éclairants aussi …

  47. Entièrement d’accord, monsieur Droit, de A à Z ! Bravo et merci pour ces mots biens sentis !

  48. Dites-moi que je fais un cauchemar et je vais me réveiller, ce pays est bien devenu un asile de fous !!!
    Ce qui me console, c’est que les prophéties qui nous ont été annoncées depuis longtemps arrivent à grands pas. Paris sera détruit, comme sodome, par le feu, et houp ! Basta ce monde de débiles qui imposent leurs déviances aux enfants dans les écoles.

  49. pour être bref, je dirai ceci : les LGBTQIAXYZ++++++ font ce qu’ils veulent de leur vie, ça ne me regarde pas et je m’en contrefous, mais qu’ils arrêtent de nous faire chier !!!

  50. Les facteurs déterminants de l’homosexualité sont en partie génétiques, en partie culturels.
    L’attirance pour des gens de son propre sexe est une donnée de la personnalité contre laquelle il n’y a pas de recours. Ils sont nés comme ça. Et les sociétés les plus répressives ne sont jamais parvenues à les faire changer.
    Par contre, puisque cette espèce ne peut se reproduire, elle accroît ses effectifs par osmose, en imbibant le corps social de ses appétences, grâce à une pression culturelle insistante. En particulier auprès des jeunes gens influençables ou à la personnalité encore hésitante, en valorisant des comportements articulés autour du mimétisme, des effets de mode, et d’un détournement de l’instinct grégaire.
    Ils ne parlent pas de « fiertés » par hasard !

    • Ce que tu dis, Christian, est qu’il y a donc une « tendance » au départ, et que, selon les cas, certains vont basculer dans ce type de « relations », celle homosexuelle, parce que un ou des facteurs environnementaux dans la vie de ces gens, vont les influencer directement !!

      Le but des mondialistes est que les gens ne se reproduisent plus, et que tout lien affectif ne passe plus que par ce type de relation !!!

      Comme écrit à Laurent, je suis impatient de voir des hordes de muzzs « rencontrer » les lG machin truc, le spectacle sera digne d’un film d’horreur, ou de gladiateurs bouffés par des lions !!!

      C’est purement criminel, les mondialistes mériteront le sort que nous leur destinons, AUCUN endroit sur terre ne sera sûr pour eux, il faudra qu’ils émigrent sur la lune !!!

      • L’homosexualité est latente (sans jeu de mots) chez nombre d’individus. À divers degrés. Totale, absolue ou partagée avec un certain % d’hétérosexualité.
        L’incidence culturelle dépend de l’éducation, des rencontres, du mode de vie, des perversions et de la cupidité de chacun…
        Les « fiertés » s’ajoutent à la valorisation médiatique permanente, pour banaliser leurs pulsions, et attirer de nouveaux adeptes. Avec un slogan propre à enchanter les esprits simples : « pédé, c’est cool ! »
        Dans la mesure où les Français ont réélu Macrounette en toute connaissance de cause, on peut dire que les LBGTetc ont réussi leur phagocytage de la société.

    • Une génétique dégénérée, sans doute, altérée par l’alcool, par la pollution et l’oisiveté.
      Remettons le boulot à 60 heures pas semaine, comme nos parents…

      • Laurent Quand on est un gratte papier,on peut travailler 60h par semaine mais pour un ouvrier du bâtiments ou autres travailleurs manuels, c’est moins évident, mes parents ,grand parent mineurs qui ont fait 12h par jour ont à peine dépassés la cinquantaine pour les plus chanceux, ce n’est pas pour rien qu’ils étaient retraités à cinquante ans.

    • Ces féministes n’ont fait que semer du vent depuis des lustres…

      Maintenant, elles récoltent la tempête ! Ca me paraît tout à fait logique !

  51. Cher Laurent, il n ‘y a rien à ajouter. Si tu pouvais juste m’éclairer sur ce qu’est un bispirituel?

    • Ah oui Alain, je n’avais pas vu ce terme …

      Si quelqu’un sait ce qu’est ce genre de truc …

      De toute façon, ils font tous partie de l’espèce « KINOUSCASSELESCOUILLES » ils sont cons, mais ils sont, pour le moment encore, peu nombreux …

    • Je n’en sais trop rien non plus, Alain !! Ah Ah Ah !! :o)
      Je crois qu’il faut être initié…
      Et bravo pour ton livre, je me régale !!

    • Je ne connaissais pas non plus.Jetez un œil sur Google, vous saurez tout. Personnellement je n’ai pas tout compris mais je n’ai pas fait beaucoup d’efforts
      Bonne journée

    • Il y en a qui ont une drôle de touche… d’autres une drôle de gueule… Heureusement qu’on ne voit pas leurs cerveaux ! Ce serait probablement plus laid encore que leurs fesses. Pauvre humanité ! Oui, que de souffrances chez ces mal nés ! Ils m’inspirent plus de pitié que de mépris. Mais quelle tristesse !… A leurs yeux, c’est moi le dégénéré. Puissé-je le rester !

Les commentaires sont fermés.