Marche pour la vie : la France catho dit encore NON à la culture de mort

Ils étaient 20 000 selon les organisateurs (et 6 300 selon la police) à battre le pavé, ce dimanche 22 janvier 2023 pour s’opposer à l’inscription de l’IVG dans la Constitution et à la légalisation de l’euthanasie.

La France de la Manif Pour Tous n’a pas dit son dernier mot et l’on pouvait entendre « on ne lâche rien ! (…) Macron, Macron, touche pas à l’embryon ! « . De nombreux jeunes parents étaient venus avec leur progéniture : une véritable pouponnière ambulante que Manuel Valls aurait peut-être affectionné de gazer une nouvelle fois ! Mais aussi, des ados, des étudiants surmotivés, des personnes handicapées et quelques discrets représentants du clergé. On ne va pas se voiler la face, les cathos étaient très nombreux dans ce grand rassemblement dominical. Espérons seulement qu’ils ne voteront plus jamais Macron !

Beaucoup sont arrivés de province par des bus spécialement affrétés pour la circonstance. Comme chaque année, l’organisation était impressionnante : un millier de bénévoles pour encadrer le parcours, un immense podium avec grand écran numérique place Vauban, terminus de la marche. Le long du parcours, la musique techno était entrecoupée par des flashs d’information rappelant, par exemple, l’évolution de la législation pro IVG depuis la Loi Simone Veil de 1975 et notamment la Loi de 2017 créant le délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG). On apprend également que la France a connu en 2019 une hausse record du nombre d’avortements : 232 000 (chiffre de la DREES), soit 16,1 IVG pour 1 000 femmes en âge de procréer, alors que ce taux n’est que de 7 pour 1 000 en Allemagne. La France détient la palme d’or de cette industrie mortifère, aggravée par le passage du délai de recours à l’IVG de 12 à 14 semaines (J.O. du 3 mars 2022).

Pire, on apprend que les Agences régionales de Santé (les ARS) ont l’obligation depuis la Loi Santé du 26 janvier 2006 de passer des contrats d’objectifs avec les hôpitaux, comme si le but était de faire du chiffre !  Tous les moyens sont bons pour faire taire les récalcitrants ! Ce n’est ni plus ni moins que la promotion de la mort, de la part de ces mêmes agences qui nous ont seriné pendant trois ans que toutes les mesures qu’elles proposaient dans la lutte contre le COVID, c’était pour « sauver des vies » !

Au moment où certains écolos dérangés refusent de faire des enfants pour « sauver la planète », au moment où l’on s’apprête à voter la Loi « immigration, métiers sous tension », on ne peut s’empêcher de penser qu’il y a peut-être un lien entre la promotion de l’avortement et le Grand remplacement.

Concernant cette future loi, Olivier Dussopt, ministre du Travail a déclaré le 2 novembre 2022 dans un entretien au journal Le Monde :

« Nous avons la volonté de simplifier l’accès au territoire pour des compétences particulières, dont l’économie a besoin ». Ainsi, ce ministre veut créer un statut spécifique pour les immigrés dans les secteurs dits « en tension ». L’alliance, comme le dit si bien Bernard Lugan dans sa revue L’Afrique Actuelle,  entre « les gentils de l’anti-ségrégation et les requins du capitalisme ».

https://www.bvoltaire.fr/ces-ecolos-qui-ne-veulent-pas-denfants-pour-sauver-la-planete/

Ben oui, c’est la faute à la dénatalité, à moins que ce ne soient les dysfonctionnements de l’offre de formation du système éducatif ? Mais faisons confiance à Mckinsey pour  remettre un peu d’ordre dans tout ça !

Arrivés à destination, les marcheurs bravent encore le froid pour écouter les prises de parole des intervenants : d’abord celle du président de la Marche Pour La vie, Nicolas Tardy-Joubert, qui évoque d’emblée le projet de loi de 2023 visant à légaliser l’euthanasie, hypocritement libellée : « loi pour légaliser l’aide active à mourir« . Il rappelle que dans l’Oregon, une euthanasie sur deux est pratiquée « pour ne pas finir SDF » ! Pour information, l’Oregon est le premier État américain à avoir dépénalisé le « suicide assisté » en 1996. Mais le bilan est plutôt mitigé : 93 % des patients ont invoqué la perte d’autonomie (et non la souffrance) comme motif de leur demande.

https://www.genethique.org/suicide-assiste-loregon-dresse-son-bilan-et-souvre-aux-autres-etats/

Même scénario au Canada : presque 1 canadien sur 5 décédé par euthanasie en 2021 a précisé qu’il souffrait de solitude et d’isolement, et que cela constituait une des raisons pour lesquelles il voulait mourir. Plus d’un tiers se considérait comme un « fardeau pour leur famille, leurs amis ou les soignants ». On ne peut s’empêcher de se remémorer l’issue tragique du célèbre film de Richard Fleischer : Soleil Vert sorti en 1973 !

https://www.ieb-eib.org/fr/actualite/fin-de-vie/euthanasie-et-suicide-assiste/le-nombre-d-euthanasies-monte-en-fleche-au-canada-2120.html

En France nous dit-il, seulement 30 % des personnes éligibles peuvent bénéficier de soins palliatifs. Après avoir dit que la Constitution n’était pas un fourre-tout, et que l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution remettrait en cause la clause de conscience, il cède la parole à Lucie Pachery , porte-parole de la Fondation Jérome Lejeune. Mais avant, un hommage est rendu aux politiques qui ont eu le courage de s’opposer au forcing parlementaire  du 24 novembre 2022 : François-Xavier Bellamy, Jean-Frédéric Poisson, Marion Maréchal et Stéphane Ravier. Malgré leurs avertissements,  l’Assemblée nationale a approuvé ce projet de loi par 337 voix contre 32 ! La macronie, alliée à ses amis d’extrême gauche, avait une nouvelle fois montré son vrai visage.

Lucie Pacherie critique la Convention citoyenne sur la fin de vie, censée débattre et faire des propositions sur la suite à donner au projet gouvernemental. Ce genre de « convention » que Macron affectionne tout particulièrement : il nous avait déjà fait le coup avec la Convention citoyenne pour le Climat de 2022. Une pirouette pseudo-démocratique pour faire l’économie d’un référendum et surtout d’un vrai débat politique.

Constituée de 150 citoyens tirés au sort, elle est pilotée par le Conseil Économique, Social et Environnemental (le CESE).  Il faut bien que cette coûteuse instance serve à autre chose que de recaser les copains coquins ! « Ce soir, nous sommes plus forts que la Convention citoyenne » a répété Lucie Pacherie  avant de rappeler tout de même l’interdit de tuer.

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/euthanasie-cinq-questions-sur-la-convention-citoyenne-sur-la-fin-de-vie-1887519

Après l’intervention par vidéo d’un handicapé venu témoigner de sa joie de vivre, la parole est donnée au docteur Hubert Tesson, de la clinique Sainte Élisabeth de Marseille. Il est responsable d’un service de soins palliatifs. Il expose la genèse des soins palliatifs non sans vanter les progrès qui ont été faits dans ce domaine. Il fait part de son expérience de terrain : « les demandes d’euthanasie pour souffrances psychiques existent bien mais à chaque fois coexiste un désir de vivre. La difficulté est d’entendre ce désir de vivre et la solution ne passe pas par une technique. Le désir de mort vient souvent de l’entourage : ils veulent que « ça s’arrête ». Ce désir (de mort) n’est pas dangereux tant qu’il se heurte à l’interdit de tuer (…) Mais si l’euthanasie est légalisée, ça change tout ! Les soignants ne sont pas là pour accéder aux demandes des familles mais pour exercer leur métier en paix. Combattons le pessimisme ! Le chemin parcouru en matière de soins palliatifs est énorme mais encore insuffisant. Attention, ne revenons pas en arrière ! ».

Aussi intéressante fut l’intervention du professeur belge Timothy Devos. En 2002, la Belgique s’est dotée d’une loi dépénalisant l’euthanasie dans certaines situations. L’argument en faveur de cette loi était qu’elle apporterait la transparence nécessaire par rapport aux euthanasies cachées. Mais une euthanasie sur trois n’est toujours pas déclarée en Belgique. Par ailleurs, le contrôle a posteriori des euthanasies fait l’objet de nombreuses critiques au point que la Belgique s’est vue récemment condamnée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour défaillance dans ce contrôle (arrêt Mortier contre Belgique du 4 octobre 2022).

https://www.genethique.org/euthanasie-une-premiere-condamnation-de-la-belgique-par-une-juridiction-internationale/

Ce professeur craint que la légalisation de l’euthanasie ait pour conséquence une régression des soins palliatifs, coûteux pour la société ! On en vient au but ! « On disait il y a vingt ans, que l’euthanasie se limiterait à l’extrême souffrance. Or le nombre d’euthanasies ne cesse d’augmenter chaque année, y compris dans les cas où la mort n’est pas attendue. Le pourcentage des personnes âgées dans l’euthanasie subit une hausse inquiétante. En cause : la non-acceptation de la dépendance, le poids social, l’isolement social (…) Je m’inquiète que la mort remplace de plus en plus les soins. Il faut redonner une dignité aux personnes en fin de vie ».

Patrice Martineau, auteur-compositeur spécialiste de la chanson chrétienne nous chante quelques airs avant l’allocution de clôture d’Aliette Espieux, porte-parole de la Marche Pour La Vie. Elle fustige un gouvernement « prêt à tout » et déclare que « l’inscription de l’avortement dans la Constitution ne permettra jamais à la femme de se libérer ». Elle rend hommage au courage de Viviane Lambert décédée le 19 décembre 2022 en rappelant qu’avant de mourir, elle « avait offert ses souffrances à notre combat ».

Hector Poupon

image_pdfimage_print
16
2

45 Commentaires

  1. L’âge véritable des gens devrait se calculer au départ de la date de conception. Chacun en vérité à son âge actuel plus 9 mois !

  2. chacun dispose de sa vie et la régit comme il l’entend jusqu’à la fin : personne n’oblige celui qui ne le souhaite pas à demander le droit de « mourir dans la dignité » : ce choix personnel fait d’ailleurs l’objet de « directives anticipées » dont le respect doit être inscrit dans le marbre, c’est ce qui est demandé à l’état

  3. Aux partisans de l’avortement : Reprenez vous car on ne peut pas dire que tuer un enfant en développement dans le ventre de sa mère est un droit naturel ,le droit naturel est justement de le laisser vivre ! Je suis d’ailleurs plus qu’étonné que ce ne soit pas les écolos qui mènent ce combat car un enfant dans le ventre d’une mère doit bien être considéré aussi important que les grenouilles ou les grillons dans les fossés lorsque l’on veut élargir une dite route et que les travaux sont stoppés .

  4. Au sujet de la natalité, macron vient de faire « rapatrier » oui, RAPATRIER quinze femmes islamistes, apatrides de l’ouma, TOUTES en bourqua, et leurs 32 enfants, jusque là maintenues en détention par les combattants Kurdes.
    Pour les protéger des bombardements turcs, sans doute?
    Avec l’accord tacite du NATO, erdogan est en train de pratiquer le génocide du Peuple Kurde, en Syrie où étaient les 15 femmes de daesh et en Irak.
    Les US s’étaient servis des Kurdes pour réduire les tueurs de l’état islamique. Ils n’en ont plus besoin, et ils l’on fait savoir à leur allié erdogan.

  5. « Les soignants ne sont pas là pour accéder aux demandes des familles mais pour exercer leur métier en paix. »
    Exactement! Lorsque je travaillais en SP, les demandes étaient toujours faites par des personnes voulant faire plaisir à leur famille.
    Lorsque la prise en charge de la douleur totale est bien faite, la demande n’existe plus.
    Douleur certes physique (et si on veut on peut la soulager!)mais surtout psychologique (ma famille me voit comme indigne d’elle) sociologique (je suis coupable d’exister aux yeux de la société, car je ne sers plus à quoi que ce soit et je coûte cher), et spirituelle (à quoi sert ma vie maintenant)

    Donc que les familles demandant la port pour leur parent, viennent avec une seringue et poussent le produit …. Et ensuite se regardent dans une glace!

  6. https://www.lepoint.fr/monde/la-france-a-rapatrie-mardi-plusieurs-familles-de-djihadistes-en-syrie-24-01-2023-2505893_24.php
    Retour des belphégor et leur marmaille. voyez comme pharacron se préoccupe de la dénatalité ‘française’.
    Plutôt des pondeuses de futurs djihadistes que des salauds de futurs fachos cathos de souche.
    Et il y en a qui doutent encore d’un processus volontaire, réfléchi, calculé de longue date, processus dans lequel aucun moyen, aucune occasion de continuer à foutre le poison dans le pays n’est oublié.

  7. Un monde qui se construit sur l’absence de transcendance et de spiritualité ne peut qu’aboutir à un univers mortifère. Le nazisme et le communisme non pas servis d’exemples aux hommes et femmes qui nous gouvernent.

  8. Mgr Paprocki(Etats-Unis) évoque le « Nécessaire Exorcisme dont doit bénéficier urgemment le leader de France » & s’inquiète de « l’emprise éreintante que Satan exerce sur sa Bête ».

    Le Patriarche Kirill, chef de l’Église russe, accuse E.Macron d’être « la Sentinelle noire de la Horde Sodomite & l’esclave zélé de Satan, mais le Feu du Ciel s’abat bientôt sur ce Nid de Serpents ».

    Mgr Zadarko (Pologne) se paye Macron:
    « Ne l’invite jamais à un repas car en coulisse il empoisonnera l’eau, le vin & tous tes plats puis t’accusera d’en être l’auteur comme il accuse Moscou de chaque horreur ».

    Le cardinal Chàvez (El Salvador) s’en prend à Macron appelant les « Fils de France à saisir la faux & la serpe pour peler ce Serpent uni à la femme au corps d’homme sur la Nef de Satan ».
    https://twitter.com/johndaviesclar1

    • Oui : il faudrait les exorciser.
      Encore faudrait il que le Pape ne soit pas de leur côté.

  9. La contraception et l’Interruption Volontaire de Grossesse sont des DROITS NATURELS, définitivement acquis par les Femmes de France depuis Madame S.Veil.
    Les intégristes cathos mâles, qui braillent contre ce droit des femmes font sans dote partie de ces « hommes enceints » dans leurs cervelles basses, comme le laissent croire les wokistes fous.
    Et puis le « Croissez et multipliez! » que les Saul de tarse et les Augustin ont fait dire à Jésus, datent d’un temps où la planète comptait MOINS d’un milliard d’humanoïdes.
    La surpopulation démente qui nous submerge réjouit le système capitaliste et ses mondialistes. Elle annonce surtout la fin de l’Humanité plus tôt que prévu.

    • Non, ce sont des « droits » contre-Nature acquis pour anéantir une nation chrétienne.
      CURIOSUS : vous chouinez de l’islamisation de la France et dans le même temps vous approuvez le génocide de 240.000 petits Français à naitre chaque année = seuls les crétins sont capables d’une telle contradiction.

      • Et les ovules « perdus » chaque mois par les femmes et qui terminent leur existence au fond de la cuvette? Et les spermatozoïdes qui restent par millions dans les préservatifs, et ceux que vous « semez à terre », pour reprendre la formule attribuée à un Onan, dans la Bible, lorsque vous vous « branlez »… ça aussi ce sont des « génocides »?
        Les mots ont un sens et les plus instruits des Humains sont athées et antithéistes. Un peu de rationnel laïc chaque jour et vous irez mieux.

        • ovules dans les cuvettes ou spermatozoides dans les présa n’étant pas fécondés , on ne peut pas parler de génocides.
          Il n’empeche que dans une certaine religion, avoir des rapports en dehors des periodes fécondes pour la femme est considéré comme un gaspillage .
          c’est une façon de voir les choses.

        • Les plus instruits sont athées ? c’est le contraire depuis la nuit des temps et bien sur aujourd’hui aussi; J’ajoute que les gens brillants sont majoritairement chrétiens !!!

          • Chrétien? Mais moi l’athée, je suis Chrétien à la Prévert.
            La culture judéo chrétienne nous enveloppe encore, depuis notre naissance -mes parents « m’ont fait baptiser », ce qui est un non sens pour u nouveau né. Acquis culturel donc, puis acquis rationnel : l’athéisme et l’antithéisme militant.
            « dieu doit beaucoup à Bach » a écrit E Cioran, c’est une évidence; mais ce sont exclusivement les Hommes qui bénéficient de cette culture architecturale, musicale, picturale…puisque les dieux ne sont que des chimères créées par les plus manipulateurs afin de dominer les plus crédules.

            • Merci de nous donner des preuves que Dieu n’existe pas!
              En effet, puisque vous vous dites cultivé, je suppose que vous savez qu’A-thée, veut dire ne croit pas en un Dieu (« A » privatif, « Théos » Dieu) donc croit que Dieu n’existe pas!
              C’est une croyance comme une autre, mais absolument pas plus rationnelle qu’une autre!

              • Être athée est une conviction -passive- liée à la culture scientifique.
                Devenir antithéiste, c’est choisir de combattre contre les obscurantismes, pour le Rationnel Citoyen.

                • Il n y a pas d athees les pseudos athees ont des petits dieux de substitution argent science tele shoah etc des deites sans importance

        • « Crétin » est encore faible pour vous qualifier, CURIOSUS = « les ovules « perdus » chaque mois par les femmes (…) les spermatozoïdes qui restent par millions dans les préservatifs » : Vous allez vous instruire aujourd’hui : l’ovule seul et le spermatozoïde seul ne forment pas un foetus, il faut au préalable qu’un spermatozoïde ait fécondé l’ovule. Ah, et la terre n’est pas plate !

    • Des droits naturels?
      Ainsi, tuer un enfant est un droit naturel?
      Je suppose que vous n’êtes pas une femme (sinon votre pseudo serait Curiosa)
      Car une vraie femme, qui a senti son bébé bouger en elle, à partir du 4eme mois, qui a entendu son cœur battre (bien avant!), et qui sait, dès le premier jour qu’une vie existe en elle, peut difficilement dire que c’est un droit naturel de se débarrasser comme d’un parasite, de l’enfant qu’elle même a conçu avec son géniteur! (je suis une XX ayant eu des enfants. OK?)
      Pour la contraception, il y a plusieurs méthodes : mais le meurtre d’un fœtus (maintenant l’avortement est autorisé jusqu’à un âge où il est vivable à l’air libre) est un crime.

    • Pourquoi mettez-vous un F majuscule au mot « femme » qui est un nom commun. Vous ne parlez pas d' »hommes » mais de « mâles » par contre. Donc je parlerai aussi de « femelles », par souci d’égalité, pour désigner les femmes.
      Quant à la surpopulation démente, elle n’est pas le fait des mâles cathos français, mais des habitants de l’Afrique !!!

  10. on ne peut s’empêcher de penser qu’il y a peut-être un lien entre la promotion de l’avortement et le Grand remplacement ???????????????????????

    Parce que vous ne l’avez toujours pas fait, le lien ?

    • j’ai eu la meme réflexion; c’est là qu’on voit que certains n’ont pas encore ouvert leurs 2 yeux.

  11. Par principe, si ce gouvernement propose quelque chose, je suis contre car il ment et veut nous entuber !!!

  12. Tatiana Ventose dans sa dernière vidéo avoue avoir voté MLP dans une excellente vidéo concernant la caste des bien-pensants (journalistes, fonctionnaires, profs..) ne produisant rien de concret.

    « Du coup, travailler deux ans de plus pour éviter 18, quand même le sacrifice n’est pas trop énorme, ça va » (minute 1,20)
    https://www.youtube.com/watch?v=8kTpUsIB3ec

  13. L’avortement ne devrait pas être une contraception. Cependant il a permis d’éviter à de nombreuses femmes de décéder suite aux « tricoteuses » Parce-que les riches eux prenaient l’avion et partaient se faire avorter. L’état devrait se préoccuper de donner une alternative aux femmes en détresse pour l’éviter . Aucune femme que j’ai connu et qui l’ont fait ne l’ont fait de bon cœur, ça reste un traumatisme à vie. De toutes façons ce n’est pas aux hommes d’en décider, c’est aux femmes de prendre leur décision.

    • Je souhaite que cet infanticide les poursuive toute leur vie .quand elles veulent s’envoyer en l’air pour se protèger elles ont la pillule le préservatif ,si elles ne veulent plus jamais enfanter la ligature des trompes et en extrême l histerectomie il n’est pas besoin de tiers un innocent car si la mère est anesthésiée le bébé nonilest écrasé et demenbre vivant.ORDURES QUI CAUTIONNEZ CREVEZ VOUS MÊMES.
      NE VOUS INQUIÉTEZ PAS L ENFER EST ÉTERNEL ET ONY BRULE 🔥🔥🔥👿👿👿

    • Le bon sens même, J.P. ! Et aussi la création d’un Fonds national d’entraide pour les femmes n’ayant pas ou peu de revenus…

      Mais malheureusement l’avortement est considéré comme moyen de contraception !

    • bien compris quand il n’y avait pas la pilule , l’avortement comme moyen de contraception est ce normal?

    • « il a permis d’éviter à de nombreuses femmes de décéder suite aux « tricoteuses » » = Il fallait poursuivre ces « tricoteuses » de mort et les empêcher de nuire, laissez la maman accoucher et, si elle ne voulait pas de son bébé, le confier à un organisme pour adoption. On est capable de dépenser des milliards pour les migrants/envahisseurs et on ne le pourrait pas pour nos enfants ????

    • Il y a la pilule du lendemain. L’avortement tardif permet,lui, de récolter les foetus plus avancés très utiles pour Bigfarma.

  14. Quand est-ce que les lecteurs de RL comprendrons que avortement et immigration sont les deux mamelles du grand remplacement ??????

    • Pour avoir travaillé en Centre Hospitalier il y a 10 ans, l’ IVG étant surtout une forme de contraception avec des situations choquantes ( vieux avec des jeunettes par exemples et bien d’autres) et tous les risques que cela comporte car ce n’est pas anodin.
      Je suis contre l’avortement ( sauf si viol ou souci médical).
      Concernant l’ euthanasie, il y a longtemps que cela existe, pour l’ avoir vécu avec un très proche, adroitement conseillé par un réanimateur chef du service. Beaucoup d’autres éléments entrent en jeu : héritage, coût en EPHAD, prise en charge du malade à domicile,etc.
      Cela entrainera la disparition des Soins palliatifs et de équipe mobile puisque les patients seront supprimés.
      En 2023, une vie ce n’est plus rien.
      J’ espère que tous ces manipulateurs sur la vie d’autrui seront châtiés par Dieu.

      • Ils le seront, Stella, je vous l’assure… ces monstres ont jusqu’à leur dernier souffle pour reconnaître leur faute et demander sincèrement pardon, mais si ils ne le font pas, pour leurs âmes c’est la damnation éternelle.

        Le Christ dans les Évangiles est parfaitement clair sur le sujet…

      • La Ballade de Narayama (楢山節考, Narayama bushikō ) est un film japonais réalisé par Keisuke Kinoshita et sorti en 1958. Un remake, désormais célèbre, dû à Shōhei Imamura, a obtenu la Palme d’or au Festival de Cannes 1983.
        Une autre approche de la fin de vie de nos ainés.

    • Pour justifier l’immigration, il faut qu’il y ait dénatalité. Et pour qu’il y ait dénatalité, il faut avorter. Faut pas être sorti de Saint-Cyr pour comprendre ça.

      • avorter mais aussi décourager les familles d’avoir des enfants en les faisant croùler sous les charges au lieu de les aider.
        MAIS en aidant les étrangers.

Les commentaires sont fermés.