Mariage homo : le gouvernement a peur, il sort les casseurs

Publié le 19 avril 2013 - par - 2 177 vues
Share

Il existe une vieille et sordide tradition anti-républicaine.

Dont tous les gouvernements de la Vème République ont usé et abusé, sans exception.

Dés que cela sent le roussi pour le pouvoir: on sort le casseurs. Sans oublier les gaz, pour faire bonne mesure.

A quoi croyez-vous que servent aussi les « caisses noires » de Matignon et de Beauvau en particulier ?

Dés qu’un projet provoque le rejet d’une grande  partie de la société, qui commence à manifester pacifiquement, on sort les casseurs. La technique est bien rôdée : le peuple dit non, lâchons les pitbulls.

Cela demande un peu d’organisation, tout simplement car les casseurs ne disposent pas de gros QI.

Donc l’équation est simple, mais à manier avec doigté :

Si vous êtes un gouvernement de droite, vous avez en réserve des casseurs d’extrême- gauche , avec des écharpes rouges et des capuches!

Si vous êtes un gouvernement de gauche, vous avez sous le coude des casseurs d’extrême-droite, le crâne rasé de préférence, c’est plus médiatique.

Ça vous ressuscite le pépé rouge, un bon crâne rasé!

On identifie tout de suite l’ennemi de la République au fond des campagnes et chez les commerçants dont on fracasse allègrement les devantures.

On se tue à vous dire que c’est simple comme voter. Ou truander.

Bien sur les gouvernements ne mélangent jamais les membres des deux groupes. Toujours à cause du problème de Q.I. ; ce petit monde aurait vite fait de se tromper dans les slogans !

Imaginez un peu si des militants néo-nazes commençaient à ânonner : «  Mort aux fachos ! »,

Ou si des extrémistes de LCR chantaient en canon : « Plus près de Toi, Mon Dieu ! ».

Sachez-le bonnes gens, vos impôts servent aussi à cela, à payer des groupuscules qui se fichent de la droite, comme de la gauche, qui se fiche éperdument de vous et de toutes les choses auxquelles vous croyez sincèrement et pour lesquelles vous vous battez.

A droite, comme à gauche, répétons-le encore et toujours.

Il y a le peuple. Il y a ceux qui réussissent à se hisser au pouvoir. Et ceux qui ne le lâchent plus, d’où leur proximité affective et parfois intellectuelle avec les pitbulls.

Les casseurs sont des marginaux coachés par quelques professionnels de la guérilla urbaine et de la déstabilisation. Entretenus en bon état,  juste assez pour jouer les nervis et faire les sales petits boulots des gouvernements, ceux dans lesquels  même les RG ne veulent pas se salir directement les mimines.

C’est qu’on a des pudeurs et des petites crises d’hygiène morale même dans ces milieux-là. Alors autant refiler le sale boulot à des petites frappes qu’on élève à la bière et à l’herbe. Des veaux, qu’on excite et qu’on dope juste au moment où ils doivent accomplir leurs mauvais offices. Des pseudos mâles au cerveau défraîchi qui taperont avec la même allégresse sur du blanc ou du black, du juif ou de l’homo, du catho ou du syndicaliste, selon les besoins du moment, et surtout le montant du pécule versé en échange du service.

Une République digne de ce nom, rompra avec ces pratiques.

Une République digne de ce nom doit même se libérer du principe des ‘caisses noires’ (pas de procès, je ne suis pas raciste ! mais c’est leur nom)

Car il est au déshonneur de nos gouvernements successifs de faire appel à ces sous fifres mal léchés. Cela prouve leur incapacité à résoudre les problèmes par la voie démocratique : qu’elle soit référendaire ou législative.

Leur incapacité provient aussi de leur mauvais vouloir. Cela ne s’appelle pas gouverner, mais manipuler. Nous méritons tous mieux que cela.

Alors jetons quelques casseurs dans la mêlée, allons fracturer un bar gay à Lille, et cela devrait retourner l’opinion en faveur du mariage pour tous, et de la dégénérescence sociale programmée à coup de filiations improbables.

Ne nous illusionnons pas : ce gouvernement socialiste sans âme  ni le reste, n’a pas un souci global de la Nation et du Peuple, bien au contraire.

Son but est de construire un Ordre Nouveau. On sait tous, où cela a  mené les peuples qui ont laissé faire.

Il est au déshonneur de ce gouvernement de ne pas écouter le peuple qui demande une vraie concertation, et de faire gazer des citoyens pacifiques et  honnêtes ainsi que leurs enfants.

A la décharge du gouvernement (sic) c’est infiniment plus facile que d’aller nettoyer les nids de  dealers et de jihadistes.

Ce gouvernement grotesque et mesquin peut bien vouloir s’auto-étiqueter ‘socialiste’. Si c’est  sa conception du socialisme, elle s’apparente de plus en plus à du fascisme.

Il ne reste plus à François à apprendre à relever le menton d’un air martial, et mettre un petit costume militaire avec des bottes bien cirées. Pour les bottes, le problème est résolu : il y  a encore bien assez de cireurs de pompes dans les médias…à la botte !

Que l’on cesse de nous bassiner avec un mariage homosexuel qui n’a ni sens ni intérêt. Cela fait des millénaires que des personnes du même sexe consomment allègrement.

Personne de sensé n’irait interdire à des homosexuels de vivre leur sexualité comme ils et elles le veulent.

Où est le problème ?

Ils ont le pacs, les allocations logement, il y a des lois anti discrimination, les crédits communs…

Le mariage pour tous est en réalité  un piège, qui ouvrira la porte à tous les débordements, car après les homos, se sera quoi : la bigamie, la polygamie, la zoogamie, l’inceste, la technogamie, la nécrogamie ? la vieuxschnockgamie qui permettra à des barbons d’épouser des fillettes impubères !? Suivez mon regard, et les attentes concupiscentes de certains !

Pour que les homos puissent se la jouer ‘maternité’ assumée, leur offrira-t-on un gonflage des viscères à la pompe à air ?

Pour que les lesbiennes se la jouent mâle fécondant…on leur greffe tout ou parties… ?

Et pour l’avortement, ils feront quoi ? Implantation d’embryons spécialement prévus pour être enlevés avant le délai légal. Surtout restons ‘légal’ ! Le tout remboursé par la Sécu, bien sur !

Et quand il y aura divorce, et qu’un enfant ne sera l’enfant biologique d’aucun des deux…. ? On le coupera en deux à la Salomon ? On le met sur EBAY ? On le refourgue sur le marché de l’occasion infantile adoptable par les gays ?

Certes les hétéros ne sont pas tous de bons parents, malheureusement, mais, ils seront toujours parents, VRAIS parents, et cela construit un enfant, n’en déplaise aux zomos et zomettes.

Nous ne sommes même pas encore capables de construire une société harmonieuse et équilibrée et il faudrait laisser des égoïstes jouer avec la vie, pour SE faire plaisir. Il n’y a que les socialistes pour trouver de telles âneries à vendre à notre société, qui a besoin de choses autrement plus importantes pour avancer.

Ils veulent un mariage,  dépourvu de sens en ce qui concerne les homos, puisque pour les hétéros  mariés, le mariage est un ‘sacrement’ avant tout. Un sacrement effectué et reçu dans un cadre religieux. N’oublions pas le religieux dans l’affaire. Car les religions ne vont pas sacraliser des unions homos. Alors un coup pour rien ? Sauf pour quelques religieux homos qui donneront une bénédiction à la sauvette ? Bonjour la reconnaissance et l’égalité des droits.

A moins que nos fachos rosâtres ne pondent une loi obligeant curés, rabbins et imams à marier les homos. Sinon crise de caca nerveux général ! Parce qu’ en terme d’égalité coté mariage on  est loin du compte. D’un coté mariage papier, de l’autre mariage ‘sacré ‘!

Attendons-nous peut-être à des lois aussi stupides que totalitaires dans les années qui viennent.

Les mariages civils ne sont donc qu’une histoire de papiers, de facilités pour les crédits, etc….

Certains laïques ont fait ce choix, il est pleinement respectable. Car si l’on ne croit en rien, il est logique de se passer du mariage « sacré » ! Mais si l’on est homo et croyant, on fait quoi ?

Puisque ça leur fait tellement plaisir, laissons-les se déguiser en mariés. Le ridicule ne tue plus depuis longtemps en Hollandie. Une belle robe blanche, un joli décolleté sur un torse velu, ça vous révolutionne la mode et la société.

Pourquoi empêcher les homos de singer les hétéros, puisqu’Hollande leur fera ce cadeau de toute façon. Il veut changer le monde, alors il fait ce qu’il peut, à son petit niveau.

Le seul vrai problème concerne les enfants.

Il faudra qu’un jour les psy, les socio, les anthropo, les homos, les ‘penseurs’ de tout poil, nous explique une bonne fois pour toutes, pourquoi on devrait confier des enfants à des personnes dont la sexualité affirme par définition le refus fondamental de l’autre et de la différence.

Quand un homme ou une femme ne veulent pas avoir de sexualité avec une personne de même sexe, c’est qu’ils ont un rejet pour l’autre sexe, celui qui est différent d’eux.

Et ce sont eux qui veulent donner des leçons sur le « droit à la différence »……illogique au dernier degré !

Donc si ce n’est pas un rejet fondamental de la différence, merci d’expliquer de quoi il retourne. La tolérance vraie, est compréhension et acceptation de la différence ; donc on peut même comprendre ce refus du corps autre, quelle qu’en soit la raison. Au nom de la liberté de choisir sa sexualité.

Mais cela invalide le fait de confier des enfants à l’adoption, la gestation etc, même si  les homos et lesbiennes sont de braves personnes par ailleurs.

Touches pas à ma filiation

Car c’est le moyen le plus pervers de dissoudre la société.

Si le Socialisme avait un vrai et meilleur projet de société à proposer, nous serions sans doute tous intéressés à l’écouter, et en débattre.

Son projet se résume à démolir, pour faire la place à n’importe quoi, pourvu que ça brasse du multiculturel et que ça braille sans avoir à utiliser son cerveau.

Le socialisme confirme chaque jour son incapacité à gouverner sur les vrais problèmes du chômage, des difficultés sociales, des délocalisations, de l’insécurité, de la gangrène financière internationale, etc…

Alors il se rabat sur des lois dites sociétales, inutiles,  mais qui prétendent  changer le monde.

Les socialistes qui s’imaginent avoir les élites intellectuelles dans leurs rangs, devraient savoir, qu’on ne change pas le monde. On essaie de changer soi-même, en mieux, et de donner l’exemple de ce que l’on est.

Pas de l’imposer aux autres. C’est de la pseudo-démocratie et de la négation du vrai progrès des civilisations.

A bon électeur, salut !

Lucie Clavijo

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.