Mariage unisexe : communiqué de Résistance républicaine

Il n’y a pas consensus à l’intérieur de Résistance républicaine sur la question du mariage unisexe, question par ailleurs étrangère à l’objet de notre association. En conséquence Résistance républicaine ne se prononce pas sur ce sujet et laisse chacun de ses adhérents se déterminer en son âme et conscience.

Néanmoins, l’évolution de la situation ne peut nous laisser indifférents. Que l’on soit favorable ou pas au mariage unisexe on ne peut que dénoncer la façon dont la loi a été votée au Sénat et le fait que la date de la deuxième lecture à l’Assemblée nationale ait été avancée devant la manifestation annoncée pour le 26 mai.

La démocratie a été bafouée, purement et simplement et il s’agit là d’une pratique inacceptable.

Comme le gouvernement n’avait pas de majorité au Sénat pour que la loi soit adoptée, un vote à main levée a permis un brigandage indigne de notre République.

En faisant voter à main levée la loi, empêchant la vérification d’un vote trop rapide, le gouvernement s’est assuré  la stricte observance de ses ordres par ses élus et a évité que les citoyens ne sachent comment a  voté le sénateur censé les représenter.

Un pouvoir réduit à cette extrémité n’a plus de légitimité et nous manifesterons le 5 mai prochain, dès 13h30, place Denfert-Rochereau pour demander la dissolution de l’Assemblée nationale.

Par ailleurs nous condamnons avec la plus grande sévérité la compromission du mouvement de Frigide Barjot avec le fascisme islamiste.

 

Pour le Directoire de Résistance républicaine,

La Présidente, Christine Tasin

 

 

image_pdf
0
0