Marianne, tes enfants ont besoin de toi !

Publié le 14 octobre 2016 - par - 15 commentaires - 546 vues
Traduire la page en :

Marianne, notre chère République, fille de la grande révolution, où es-tu passée, que fais-tu, pourquoi nous as-tu abandonnés entre les mains ensanglantées de ces traîtres qui ont décidé de détruire notre pays et de le vendre à ses ennemis ?

Delacroix La Liberteguidant le peuple2

Marianne, notre peuple souffre sous l’oppression d’une dictature abjecte qui le conduit vers l’horreur et la mort.

Notre peuple s’appauvrit de jour en jour, tandis que des « élites » pseudo gauchistes le méprisent, l’écrasent et s’enrichissent sur le fruit de son dur labeur.

Marianne, tes enfants sont pauvres, tes retraités n’en peuvent plus, tes malades sont maltraités par un système de santé qui ne connaît plus que l’argent et la loi de l’industrie pharmaceutique, tes handicapés sont rejetés, tes policiers sont assassinés, ton armée est exsangue et ce qu’il en reste est miné par l’ennemi, ta justice t’a trahie et collabore avec la bête immonde qui rampe et grouille sous nos pieds et qui veut sa ration de chair blanche, chrétienne et démocratique.

Marianne, la trahison est dans toutes tes institutions, tes services publics et toute ta classe politique qui se disputent déjà ton corps encore chaud et le déchirent de leurs crocs acérés.

Même toi, Marianne, notre dirigeant indigne et irrespectueux veut te remplacer. François Hollande : « La femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain »

hollandedos

Tes quartiers, tes cités et tes banlieues populaires sont devenus des zones où le droit, la justice et la force publique n’ont plus accès. Ce sont des villes qui ne t’appartiennent plus.
Ce sont des territoires passés sous la coupe de la bête immonde qui sont comme des furoncles purulents sur ta peau d’albâtre.

Elles sont le berceau et le vivier abject de la pire engeance que la terre ait portée et qui se prépare à une curée finale dont le but est ta mise à mort et le grand remplacement de tes enfants chéris par cette abomination pestilentielle qui ne connaît que le mal et qui le propage comme se propage la pire des épidémies.

Marianne, notre maman à tous, pourquoi ceux qui devraient œuvrer à ta gloire et à ton bonheur ont-ils choisi de te blesser, de te briser et de te laisser pour morte, alors que tu as tant rayonné sur le monde et as tant apporté à toute l’humanité par la force de ton savoir, de ta culture, de ta science et de tes traditions de paix, d’amour et d’accueil ?

Pourquoi tes élus se sont-ils, aujourd’hui, tournés vers le seul attrait de l’argent facile, prix de leur trahison auprès de ceux-là même, étrangers conquérants de terres de guerre perpétuelle, qui veulent ta destruction et ta mort, en préférant à tes enfants ces hordes sauvages et barbares qui nous arrivent de toutes parts sans que personne ne puisse les arrêter, au nom de nos lois démocratiques et de nos droits de l’homme qui ont été sciemment pervertis et contournés par ces élites politiciennes, journalistiques et intellectuelles dont le rôle, pourtant, devrait être de veiller à ton bien public ?

Marianne, comment a-t-on pu en arriver à une telle situation d’une volonté de remplacer ton peuple pacifique, civilisé, éduqué, instruit, cultivé et fidèle à de bonnes traditions judéo-chrétiennes de respect, de liberté, de paix, d’amour et de tolérance par des étrangers issus de terres où n’existe aucune loi des hommes et où ne règnent que la misère, la peur, la torture et la mort pour tous ceux qui ne veulent pas se soumettre et qui veulent importer chez nous et nous imposer cette absence totale de culture et de civilisation ?

Marianne, comment as-tu pu accepter que notre Nation se prostitue ainsi et se soumette à ces lois iniques et antidémocratiques d’une organisation criminelle nommée Union Européenne dont le seul but est de détruire notre souveraineté, notre identité nationale et notre histoire, notre identité en tant que peuple, notre identité culturelle et civilisationnelle et tout le fruit de ce que nos ancêtres nous ont légué ?

Marianne, notre peuple est égorgé chaque jour par ces monstres sataniques, nos policiers sont chaque jour menacés de mort sans avoir le droit de se défendre et notre gouvernement se contente de compter les morts et de mentir toujours plus effrontément pour tenter éhontément de nous cacher une vérité visible par tous.

Marianne, nous t’en prions, nous t’en supplions, reviens vers tes enfants perdus et désorientés pour les consoler et enfin leur redonner l’espoir, la dignité, l’honneur, le courage et la force que tu avais déjà su insuffler à nos ancêtres qui se sont battus pour toi, pour notre terre, pour notre civilisation, pour notre liberté et pour nos vies, en te sacrifiant souvent les leurs.

Marianne, tes enfants ne comprennent pas ce qui se passe et ne veulent pas que cela arrive.

Ton peuple est effrayé, écrasé et meurtri et redoute ce qui va forcément se produire, un grand embrasement, une révolte, une guerre civile qui se propagera probablement à toute l’Europe, car les choses sont telles, maintenant, que personne ne peut plus envisager d’autre solution et parce que nul ne pourra l’empêcher.

Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !
Marchons, marchons, qu’un sang impur abreuve nos sillons.

***

Marianne :

Les deux prénoms Marie et Anne étaient très répandus au XVIIIe siècle dans les milieux populaires de France, notamment à la campagne, ou encore dans le personnel domestique des maisons bourgeoises. Son utilisation comme symbole de la République a été attribuée à une chanson révolutionnaire du pays albigeois, la Garisou de Marianno (en français, la Guérison de Marianne), composée par le cordonnier-poète Guillaume Lavabre, de Puylaurens. (Wikipédia)

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
LislamEstUnCancer

3/3 (oui, un petit plus)

Mes deux messages qui précèdent montrent par ailleurs à quel point l’idée d’une Marianne voilée est un total non-sens.

pauledesbaux

et ce gouvernement aussi

LislamEstUnCancer

2/2
Le reste du chapitre “Origine” est pure théorie, en revanche il revient à la réalité vérifiée au moment de cette phrase “L’utilisation de ce prénom comme symbole serait donc née d’un consensus entre les partisans et les adversaires de la République, puis rapidement accepté par tout le peuple français.” mais pour une raison bien différente de celles avancées par Wikipedia : en réalité c’est parce que parmi les révolutionnaires il y avait d’anciens royalistes qui tenaient à la continuité du symbole fort d’une France fille de l’Eglise !

Il semble que les rédacteurs de cette partie de la page Wikipedia aient zappé pas mal de travaux d’historiens ainsi que de chroniques de cette époque !

LislamEstUnCancer

1/2
“Les deux prénoms Marie et Anne étaient très répandus au XVIIIe siècle dans les milieux populaires de France, notamment à la campagne…”

Ca c’est un copié-collé du chapitre “Origine” dans la page “Marianne” de Wikipédia.

Le sens est bien plus profond et va bien plus loin. Le prénom Marianne commence à apparaître au dix-septième siècle (vers l’an 1630) par fusion des prénom Marie et Anne qui étaient utilisés dès le Premier Siècle après Jésus-Christ pour une bonne et simple raison : Marie est la mère de Jésus… et Anne est la mère de Marie !

Marcel AUGUSTE

“… volonté de remplacer ton peuple pacifique, civilisé, éduqué, instruit, cultivé…” Ce peuple, maltraité de la sorte peut devenir barbare, mal élevé, ignorant et inculte… S’il se réveille.

bernard

En appeler à Marianne et à la grrrrande révolution est proprement bouffon. C’est elle qui a mis à bas la France millénaire en parachevant l’oeuvre des ‘philosophes’ des soi-disantes “Lumières” s’imaginant que l’Homme allait pouvoir tout faire (et d’abord
leurs intérêts) et se passer de Dieu. Folie orgueilleuse que nous payons depuis plus de
deux cent ans..et pour laquelle nous avons accompli des ignominies comme le génocide vendéen, les massacres de Septembre, l’abandon des pieds-noirs et des harkis.

Il faut prendre cela à un autre niveau, comme un symbole.

madeleine

Vous oubliez les soldats français “oubliés” en Indochine et torturés à mort par les indigènes.

Vous oubliez (est-ce vraiment involontaire ?) les 80.000 Juifs, dont 11.000 enfants “vendus” aux nazis par la France collabo.

La France a besoin de nous , la France éternelle ! Personnellement, je ne SUIS PAS une fille de marianne, puisqu’elle est le symbole de la “grande” et sanglante révolution !

Les révolutions sont presque toujours sanglante. Mais elles sont aussi la volonté des peuples de changer leur monde.

Surtout quand on a en face de soi ce qu’on a!

jan le Connaissant

MARIaNnE, lève toi !!

montecristo

Laurent Droit
J’ai appelé ma fille Marianne. Ce n’est pas par hasard. Aussi votre “chant d’Amour” patriotique me va t-il droit au cœur avec d’autant plus de sensibilité. Un grand Merci !

Merci aussi à vous, montecristo.

La gauche a castré le peuple. Il faut la castrer à son tour. La gauche a conditionné le peuple(raciste, facho, mea culpa etc..) et l’empêche de se défendre. Il faut se rappeler que ceux qui dominent aujourd’hui vos rues, hier vous dominiez leur continent!

Lire Aussi