Marie-Estelle et Martin ne veulent plus de masque à l’école

Ce jeudi 16 décembre, André Bercoff a laissé la parole à la jolie Marie-Estelle Dupont.
La brillante psychologue est revenue sur l’impact des mesures sanitaires chez l’enfant.

Son intervention était plus qu’instructive. Elle ne s’est pas contentée de ne parler que de l’impact psychique pour les enfants.
Elle a rappelé que le port du masque a entraîné une diminution des facultés chez l’enfant dans l’apprentissage.
Le masque entraîne des problèmes orthopédiques notamment dans la communication.
Marie-Estelle dénonce avec brio cette société de la peur enseignée à nos enfants.
target="_blank" rel="noopener" data-original-title="">https://www.youtube.com/watch?v=KPmDPtqG6pw

André Bercoff est revenu sur un fait arrivé dans une école de Toulouse où un enfant de six ans a été mis à l’écart car non vacciné.
Étant psychologue de profession, elle a été alertée par des enfants subissant des humiliations dans le milieu scolaire.
Elle s’inquiète du peu de réactions chez les parents d’élèves.
Avec Martin Blachier, ils ont lancé une pétition pour stopper cette folie sanitaire à l’école.
Marie-Estelle demande une chose simple : stopper le port du masque et les restrictions sanitaires à l’école.
Elle a raconté être choquée par les exercices de mathématique centrés sur la vaccination.
J’en profite également pour adresser toute ma sympathie à maître Di Vizio.
Il a invité Martin Blachier à débattre sur le sujet des possibles conflits d’intérêts avec Pfizer.
Marie-Estelle, Martin et Fabrizio envisageraient de faire un média ensemble.
Franchement, à ceux qui passent leur temps à critiquer parce qu’untel est avec untel, je préfère mille fois le couple Marie-Estelle-Martin Blachier qui se battent pour protéger les enfants de cette folie vaccinale.
Par leur pétition, au moins, eux ils agissent comme d’autres le font à leur niveau !
Marie-Estelle-Martin Blachier valent bien plus que le couple Corbières-Garrido.
Merci à vous et merci à Martin de protéger nos enfants.
Quentin Journeaux
image_pdfimage_print
11

8 Commentaires

  1. Parfait, cette jeune femme est courageuse et je l’admire, mais elle n’évoque pas l’injection, qui est encore bien pire que le masque.

  2. « Le masque entraîne des problèmes orthopédiques notamment dans la communication ».
    Je suppose qu’il s’agit de « problèmes orthophoniques » et non orthopédiques ?

  3. Le compte rendu psy est terrifiant ! De toute façon, il va bien falloir que ça pète, qui que ce soit au pouvoir aux prochaines présidentielles.
    Et si les parents ne réagissent pas, c’est que dans leur milieu professionnel, ça n’est pas une sinécure. Alors, régler ENCORE un problème de plus…
    La muselière fait parfaitement son travail : rendre le peuple apathique et auto-destructeur.
    Merci, Quentin.

  4. les « enseignants » sont globalement des imbéciles qui n’enseignent pas mais « éduquent » ou « rééduquent » façon ex-URSS. Des cinglés de « gôche » comme il se doit! et quand je dis de « gôche » c’est en fait dans la pensée unique (inique!).

Les commentaires sont fermés.