1

Marine, il y avait mieux qu’une rose bleue sans épine comme logo de campagne…

  Marine, il y avait bien mieux qu’une rose bleue sans épine ! !

Illustration : dessin original de Jean-Louis Chollet.

Entre les deux mon coeur ne balance pas.

D’un côté une rose bleue qui laisse perplexe, de l’autre une Marine triomphante, incarnant la liberté, la France (avec les 3 couleurs du drapeau) et, cerise sur le gâteau, une Marine clin d’oeil au phénomène Trump, que l’on attend en France, que l’on commence à croire possible en France.

marinelogocampagne

Quel dommage que la candidate des patriotes se laisse affadir par des bobos intellectualisants oublieux des Sans-dents, ces Sans-dents qui ont besoin de concret, qui ont besoin de voir leurs valeurs et leur identité mise en valeur par leurs couleurs, les couleurs de la France… Ces Sans-dents qui votent… Ces Sans-dents dont on a besoin pour chasser les bobos mondialisants…

C’est beau, bien entendu, les roses. Qui n’aime pas les roses ?

Mais en l’occurrence, la rose, en politique, hélas, est associée au PS. Mauvais choix.

Et les plus cultivés peuvent bien se masturber en pensant à Eastwood, aux Tontons Flingueurs ou  à BB parce que la rose est bleue, le message laisse pantois et dubitatif…

eastwood

Difficile d’y échapper, les murs sont décorés de montages photo. En grand, l’inspecteur Harry dégaine une fleur bleue et comme Clint Eastwood a soutenu Donald Trump, il ne va pas protester contre ce détournement. Pas plus que Brigitte Bardot qui tient la « rose bleue » entre ses lèvres boudeuses – l’amie des bêtes est une vieille supportrice du Front national. Même les tontons flingueurs ont été mis à contribution…

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20161116.OBS1292/marine-le-pen-la-rose-bleue-les-petits-fours-et-la-niece-effrontee.html

Quant au graphisme… Je ne suis pas graphiste mais le logo me met plutôt mal à l’aise. Les couleurs sont tellement apaisantes qu’elles n’interpellent pas… Et la rose qui part à gauche, ce qui renvoie vers le passé, vers l’immobilisme, au lieu d’une direction dynamisante vers la droite… c’est interpellant. A quoi pensent les graphistes et autres communicants autour de Marine ?

A quoi Marine pense-t-elle ? La France apaisée…  Bof ! On est en guerre, Marine.

Certes, on comprend les références implicites à la Force tranquille Mitterrand. Certes, on comprend que ce qui fut, en 1981, un séisme dans la vie politique pourrait être une référence. Le nouveau séisme, le FN au pouvoir…

Oui, sauf que, en 1981, on est encore dans la spirale des 30 Glorieuses, on commence à s’inquiéter, crise du pétrole, chômage… mais on a vraiment le sentiment que nos enfants vivront, forcément, dans un monde encore meilleur…Et la Force tranquille ça avait du sens.

Mais à présent, quand tout fout le camp, quand le futur fait encore plus peur que le présent, on a besoin d’une Jeanne d’Arc en armes, d’une Jeanne d’Arc en armure qui lève haut le drapeau français et le flambeau de la Liberté à défendre, par tous les moyens possibles.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/16/marine-il-y-avait-bien-mieux-quune-rose-bleue-sans-epine/