Marine Le Pen a raison : la France n’est pas une terre d’asile psychiatrique !

Publié le 9 septembre 2019 - par - 1 694 vues
Share

Marine Le Pen a fait un raccourci avec lequel je suis absolument et définitivement en phase ! La France n’est pas une terre d’asile psychiatrique !

En effet, nous vivons tous les jours au rythme des attentats, des agressions aux couteaux, des attaques de policiers, de sapeurs-pompiers, de viols de femmes, de tentatives d’égorgements, de violences récurrentes dans chaque coin du territoire ! Je reste persuadé que bien d’autres agressions sont passées sous silence pour ne pas faire peur aux oies blanches, aux innocents bobos du Marais, aux lobotomisés médiatiques du 20 h, et aux lessivés par la pub !

Non, la France n’est pas une terre d’asile psychiatrique et pourtant, il semblerait, si j’écoute les médias, que nous aurions accueilli des cargaisons de malades mentaux qui, n’ayant pas tous trouvé un centre de soins en Allemagne, ont décidé de tenter leur chance dans nos hôpitaux !

Vous y croyez ? Pas moi !

Il y a effectivement un ensauvagement progressif de la société avec ces meurtres, blessures, violences pour lesquels la réponse judiciaire ne se résume que par des « rappels à la loi », des « travaux d’intérêt général », et aussi des libérations scandaleuses comme cet immigré bangladais qui fut libéré parce que ce violeur ignorait les codes du bien-vivre avec les femmes (Source) ! Comme si dans son pays le viol était autorisé, et que personne en France, aucune ONG ne l’aurait prévenu ! Pauvre petit !

De qui se moque-t-on ? Qu’est-ce que c’est ces juges, ces avocats ? N’ont-ils pas de femmes, de filles ? Et si ces juges et avocats sont des femmes, que se passe-t-il dans leur inconscient pour trouver des excuses aussi minables !

Alors, chaque jour, les médias nous informent que les « déséquilibrés » s’accumulent dans nos asiles. Aucun journal n’ose commenter que ces « déséquilibrés » ont tous quelques points en commun et entre autres, celui de crier Allahu akbar et donc, d’avoir la même religion, celle qui justement n’a aucun respect pour les non musulmans, et obéissent au Coran qui appelle à tuer les « mécréants » !  

La justice française serait-elle idiote ? Bien sûr que non ! Elle est tout simplement collaboratrice d’un système qui valide et transforme le coupable en victime de par son origine !

Blancs, Français de souche, vous serez coupables d’avoir reçu un coup de couteau à la gorge parce que votre présence était une provocation de fait ! Certes, j’exagère, mais seulement un peu !

Un gamin de 19 ans, Timothy, l’a payé de sa vie ! Nulle déclaration présidentielle, nulle présence ministérielle, nul sous-secrétaire d’État, pas même un sous-préfet, pas même un directeur de cabinet, pas un sous-étron de département, de la police, de la justice ! Quel scandale quand on se rappelle le discours d’un Hollande au chevet d’une crapule !

Les affaires d’agressions aux couteaux, les noms des morts, des blessés s’empilent dans les cases faits divers des journaux, mais surtout pas dans ceux du terrorisme !

La photo de Timothy rejoindra symboliquement celles qui furent affichées sur le mur des cons du syndicat de la magistrature, juste à côté du gamin frappé à mort par des « richesses » de la France, et qui depuis leur forfait, est devenu handicapé.

Marine Le Pen a mille fois raison, ce sont des exactions barbares commis par de prétendus « déséquilibrés », souvent venus d’ailleurs ; et en effet, la France n’est pas une terre d’asile psychiatrique !

Elle accuse de fait la prudence médiatique, l’hypocrisie politicienne, les faux-culs de la bien-pensance, mais j’espère qu’elle ira jusqu’au bout de sa démonstration, au bout de cette dénomination, de cette folie qu’est l’islam, car c’est bien de cela qu’il s’agit, une confrontation entre deux mondes, deux civilisations, deux visions qui ne sont pas, par essence, compatibles et dont l’une devra admettre l’autorité de l’État laïc et républicain !  

On ne le dira jamais assez que l’islam est un tout qui gangrène notre société de l’intérieur !

Je pense à ces deux sœurs islamistes qui ont envoyé l’argent de la Caf au reste de la famille partie en Syrie égorger, mettre en esclavage, torturer, brûler vifs des chrétiens, des Yazidies, des femmes et des hommes ! (Source)

L’islam est un système global ou s’entremêlent le civil, le privé, le judiciaire et le religieux, et où des femmes comme Marine Le Pen n’auront que la place réservés aux femmes, celle de l’infériorité islamique et donc, de la supériorité du mâle et de son droit à frapper les femmes (Sourate 4 verset 34) !  

L’islam n’est pas compatible avec la société française, avec nos lois, nos us et coutumes !

Il faut le dire, il faut le dénoncer, il faut provoquer un choc psychologique sur tous les Français et surtout, sur ceux qui ne se sentent pas encore concernés. Un choc salutaire pour permettre à tous les courageux ex-musulmans qui œuvrent à visage découvert, et pour tous les apostats qui rasent les murs des cités. Choc salutaire envers toutes les femmes qui subissent en interne le joug des islamistes afin qu’elles puissent relever la tête !

Notre faiblesse est démographique, mais aussi et surtout, elle vient de notre abandon de nos valeurs dans les écoles de la République, de ces pans entiers de l’enseignement patriote passés sous silence, du refus des élites gauchistes de valoriser notre roman national, et comble de l’esprit collaborationniste, l’acceptation de facto du calendrier islamique par des syndicats nationaux, des partis politiques, des mairies, des écoles comme dans le 93, à Sevran par exemple, qui se plient aux diktats religieux du ramadan, ou de l’Aïd !

Ces « accommodements raisonnables » commis par des responsables politiques, judiciaires, civils avec la laïcité, nous amènent à la mort de notre culture, et de notre façon de vivre.

Ces responsables sont ceux qui nous gouvernent depuis plus de quarante ans et à tous les échelons, y compris municipaux !

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.