Marine Le Pen : ils la haïssent même quand elle rit chez Canteloup

Nicolas Canteloup, un des imitateurs les plus en vue du PAF, anime chaque matin son émission La revue de presque sur Europe 1. Il arrive souvent que des personnalités soient invitées et assistent à leur propre imitation, un exercice intéressant pour tester le niveau d’humour et de second degré des invités.

Dans le cadre de la campagne présidentielle, tous les candidats ont également été conviés un à un dans l’émission humoristique. Le lundi 27 mars, c’était au tour de Marine Le Pen.

L’émission s’est déroulée très courtoisement, aucun animateur n’ayant exprimé de l’hostilité envers la candidate frontiste. Bien au contraire, l’ambiance a semblé plutôt bon enfant.

La performance de Nicolas Canteloup est également à saluer, aussi bien sur le fond que la forme. Chose rare, ses imitations étaient réussies et même drôles, tout en étant mordantes.

Il a entra

entre autres imité Fabien Namias, Guillaume Durand, François Hollande, Jean-Marie Le Pen, Jean-Jacques Bourdin, Emmanuel Macron, François Fillon et… Marine Le Pen.

Il est toujours intéressant, a fortiori en temps de campagne électorale de voir la réaction d’une personnalité publique exposée à sa propre imitation ou aux interpellations – parfois sur un ton sarcastique et savamment drôle – des personnes imitées. C’est en quelque sorte un test d’humour et d’humanité. Car, si les électeurs attendent le sérieux et la solennité chez leurs candidats, ils répugnent l’orgueil des pisse-froids qui prennent des airs par trop sérieux. L’humour est en effet une qualité que les Français aiment chez leurs présidents, à condition qu’il soit savamment dosé.

Alors, la candidate nationaliste aurait-elle assez de second degré pour rire de sa propre imitation et de celle de son père, ou ferait-elle la moue et quitterait-elle le plateau en maugréant et en s’indignant ?

Les imitations de Jean-Marie Le Pen et de Bourdin ont sans doute été les plus drôles et les plus susceptibles de déstabiliser la candidate. « Marine préfère Poutine à papa » déclare Canteloup en imitant la voix du Menhir, avant d’ajouter : « Marine, je te renie déjà ; mais si tu perds contre ce puceau de Macron, je te re-renie ». Des remarques qui ont beaucoup fait rire la candidate du FN, malgré sa souffrance due aux tensions qui l’ont éloignée de son père.

Elle s’amuse également lorsque l’humoriste imite Guillaume Durand et fait des allusions au prétendu passé néonazi de Frédéric Châtillon et Axel Loustau, proches conseillers de Marine Le Pen.

Le clou du spectacle fut l’imitation de Jean-Jacques Bourdin. Pour remettre les choses dans le contexte, Marine Le Pen a critiqué (quelques jours avant) BFM TV et RMC, les accusant de « rouler pour Macron », d’où la parodie de Bourdin par Canteloup. « Bienvenue sur RMC : Radio Macron Champion. Eh oui, Marine, tout est fini entre nous. Oui, on s’est aimés passionnément. Mais comme dans beaucoup de couples, le temps a fait son ouvrage. A RMC, on a décidé de te quitter pour quelqu’un de plus jeune et plus désirable que toi (sous-entendu Macron, NDLR) Il faut se rendre à l’évidence, je n’arrivais pas à te faire péter le plafond de verre… Oui, ton petit plafond de verre… Il vaut mieux en rester là et vivre chacun de son côté. Désormais, on va faire notre chemin avec Macron, sur RMC. Les Grandes Gueules vont devenir les Petites Couilles« .

Cette imitation pleine de sous-entendus érotiques a littéralement fait pleurer de rire Marine Le Pen. Ce n’est pas une figure de style, elle était vraiment en larmes ! Un plaisir de voir qu’une nationaliste peut rire aussi, même plus que les autres. On se souvient par exemple que Bourdin avait menacé Canteloup de le frapper s’il l’imitait encore, Taubira et Placé s’étaient également emportés contre l’humoriste. C’est donc la « facho » Le Pen qui les bat tous en matière de second degré.

Cependant, au lieu d’adoucir l’image de Marine Le Pen, son rire a déclenché l’ire de certains.

Stéphane Guillon a été le premier, sur twitter, à dénoncer que l’on puisse « rire avec Le Pen ». Une polémique reprise ensuite sur les réseaux sociaux par des internautes de gauche choqués de voir que l’on donne « un côté humain » à Marine Le Pen en la montrant en train de rire.

Le bruit fut tel que Jean-Marc Dumontet, le producteur de Nicolas Canteloup, a dû se justifier publiquement sur France 5 ce 1er avril, soit près d’une semaine après le passage de Marine Le Pen dans l’émission de Canteloup… « Bien sûr que c’est gênant » a-t-il reconnu, tout penaud, ne sachant comment traiter cette candidate : « soit on se met tous contre elle et ça la sert, soit on rit avec elle et ça la dédiabolise » s’est-il étranglé avec des trémolos dans la voix. « Mais on ne peut tout de même pas mépriser un quart des Français en ne l’invitant pas ou en la brusquant trop« … Et pour éviter toute accusation de collusion avec la candidate frontiste, le producteur cite « les fréquentations infréquentables » (sic) de Marine Le Pen qui « aime aller à Vienne avec des gens assez honteux » mais « se donne un air toute gentille avec des petits chatons« .

Qui veut tuer son chien, l’accuse d’avoir la rage. N’auraient-ils pas polémiqué pareillement (sinon plus) si Marine Le Pen s’était énervée face à un humoriste, si elle avait quitté le plateau, si elle avait montré quelque forme d’agacement ou de colère ? Ne l’auraient-ils pas alors accusée en meute d’être « violente », « instable », « colérique », « fasciste », « irrespectueuse des médias », « manquant d’humour et de second degré », bref, d’être inhumaine ?

C’est pourtant ce qu’ils auraient voulu : que la présidente du FN ne rît point aux plaisanteries censées la déstabiliser. Quelle aubaine pour l’attaquer ensuite sur son manque d’humour et son inhumanité atavique ! Mais, hélas pour eux, elle rit. Elle rit tant qu’elle en pleure. Et ses ennemis enragent. Car ils la haïssent, ils la haïssent même quand elle rit, surtout quand elle rit. Car le rire est le propre de l’homme. En riant, Marine Le Pen vainc, brise, détruit et envoie au diable tous les préjugés, toutes les calomnies, tout le venin que l’on déverse sur elle depuis qu’elle est venue au monde. En riant, elle montre qu’elle est humaine, aussi humaine qu’eux, plus humaine qu’eux, bien plus humaine qu’eux. Pour vaincre le Système, un rire vaut souvent mille coups de poing.

Nicolas Kirkitadze

image_pdf
0
0

20 Commentaires

  1. Mais c’est hallucinant ! Marine est française et tous ceux qui votent pour elle , le sont aussi ! Depuis quand est il HONTEUX de la faire rire ? FN ou PAS , ON A TOUS LE DROIT DE RIRE QUAND ON EN A ENVIE ; ça prouve qu’elle a de l’humour !! Qu’aurait elle du faire ? se mettre à chialer ? Ou le menacer comme l’ont fait les autres ? Eh non ! Et voilà que Canteloup est devenu Juda ! Le traitre qui a osé FAIRE RIRE LA PARIA ! Alors que vont ils donc faire des électeurs de Marine ? Car nous existons bel et bien ! Qu’elle se soit marrée ,lors de l’imitation par Canteloup , de Guillaume Durand , quoi de plus normale : A le voir , hier soir sur BFMTV et sa coiffure ( si on peut appeler ça une coiffure) actuelle et son teint de langouste trop cuite , le pauvre !! On a bien rigolé ! .

    • Raspail
      « Alors que vont-ils donc faire des électeurs de Marine ? »
      Mais c’est très simple: le puceau l’a dit il y a peu , à Marseille,dans un hurlement tragique: « Sortons-les ! »
      Direction le goulag, probablement.

  2. Une « fasciste » avec de l’humour : mais c’est intolérable ! 😀

  3. Je cite : « choqués de voir que l’on donne « un côté humain » à Marine Le Pen en la montrant en train de rire. »
    C’est tout à fait représentatif des méthodes de désinformation utilisées contre Marine : trier les images, les interventions, les propos, de façon à construire artificiellement une mauvaise image. Une mauvaise expression du visage pendant quelques secondes au milieu d’heures d’images, et ce sont ces quelques secondes qui doivent être montrées.
    Alors évidemment, montrer des images de Marine qui rit, c’est contre productif, je comprends que les manipulateurs soient fâchés !

  4. Il serait bon d’analyser les causes de la haine anti-FN quasi viscérale de certains ! Quels sont les domaines qui animent cette haine , alors qu’il y a tant de citoyens qui votent (et souvent ouvertement) pour lui , et dont je suis ?

    • Les causes de cette haine sont à rechercher dans leur propre passé historique.

    • Cette haine contre Marine ? mais les autres partis ont tellement peur qu’elle sauve la France et qu’elle ait raison, ils ne s’en remettraient pas les pauvres. Ils ont une haine viscérale contre elle car elle dit tout haut ce que les autres pensent tout bas. Comment peut-on accepter que la France soit devenue ce qu’elle est actuellement à moins d’être complices. Je souhaite de tout coeur que Marine soit notre prochaine Présidente mais que de peaux de bananes il lui faudra éviter. Voyez ce qui se passe avec Trump !

  5. C est lamentable de voir des critiques de tels
    Imbéciles ,moi j ai bien rigolé bravo à toute l équipe d Europe 1 à Nicolas et à l intéressé
    Marine Le pen..

  6. Bon article, bravo M. Kirkitadze ! L’autodérision et l’art de capter le second degré sont en effet de vraies qualités humaines et, comme le soulignent d’autres commentateurs, une authentique preuve d’intelligence… 😉

  7. En fait ce n’est pas qu’on ait montré Marine en train de rire qui les dérange, c’est qu’on ait montré Marine, tout court.

    • qui, soit dit en passant, leur rappelle leur propre insignifiance par son attitude pleine de dignité, terme dont ils ont oublié jusqu’à la signification.

    • Un aigri qui ne sait que balancer du vitriol sur tout le monde, c’est son fond de commerce.

  8. Bravo Nico bien resumé et moi j’ajouterais que l’humour et savoir rire de soit sont des preuves indéniables d’intelligence……….ca risque de gêner certains qui ne sauraient rire d’eux sans s’offusquer!

  9. Pôv monsieur Dumontet, ça doit vraiment être difficile d’être un pleutre.

Les commentaires sont fermés.