Marine Le Pen ne joue pas dans la même cour que Mélenchon

Publié le 22 février 2012 - par - 2 345 vues
Share

Je m’offusque du silence interminable de la classe politique Française suite aux multiples dérapages de Monsieur Mélenchon sur Marine Le Pen. Tout ceci est bien inquiétant d’autant plus qu’il en rajoute une couche de jour en jour.

L’insulte est l’arme des faibles, et les « têtes pensantes » de ce pseudo-parti qu’est le FdG se croient toutes puissantes, en insultant à tout va Marine Le Pen.

N’y a-t-il personne à gauche ou à droite pour demander à ces individus de cesser ces attaques personnelles sans intérêts ? D’ailleurs, il est étonnant qu’on ne parle pas de dérapages de la part de M. Mélenchon. Il est vrai qu’en France, le terme «dérapage»  est réservé exclusivement à Marine Le Pen et à son père…

Deux poids, deux mesures …

Un bas du front à gauche, dont les facultés mentales semblent altérées, tant ses propos sont indigents et hors sujet dans une course à la présidentielle, et personne dans la classe politique française pour le remettre à sa place… Bien évidement, cet individu n’est pas dangereux pour le pouvoir politique, il ira à la soupe si Hollande le veut.

Une Patriote, Marine Le Pen qui dès qu’elle sort une vérité, se fait agresser de toutes parts. Que ce soit une vérité grave pour la santé publique, une vérité grave pour notre laïcité, une vérité grave sur l’insécurité en France. Elle menace la tranquillité des « élites » et leurs cercles d’influence, elle menace leurs privilèges, elle menace la dictature rampante (le MES en atteste une fois de plus), elle doit donc être empêchée de s’exprimer à tout prix, ou cas échéant, ridiculisée par toute une armada « d’experts », qui n’ont que les mots suivants à la bouche : « islamophobie, stigmatiser, nauséabond, fasciste, peur et dérapages ».

Insulter Marine Le Pen est une chose, insulter ses prochains électeurs, hé bien, c’est pareil ! Souvenez-vous, il n’y a eu aucun soutien de la classe politique, aucune sanction télévisuelle, ni radiophonique envers les insulteurs insultants des électeurs du FN. Les compatriotes Marinophiles seraient-ils donc « des sous-électeurs », « des intouchables » ?

Mais revenons à nos moutons …

Marine Le Pen et M. Mélenchon ne jouent pas dans la même cours, aucun débat n’est possible entre eux, Marine Le Pen étant à l’évidence plusieurs classes au dessus de ce monsieur si peu courtois.

M. Mélenchon n’aura jamais la carrure d’un présidentiable, mais en revanche, il a toute sa place dans une meute d’aboyeurs publics…

Anne-Lise Aram 

P.S. Il devrait aller faire un tour sur le site de BHL la règle du jeu, en effet, une des « idées » pour « faire baisser le Front National » est : « une insulte par jour » (sic !)  … A ce petit jeu, à n’en pas douter, M. Mélenchon est très fort !

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.