1

Marine Le Pen veut faire barrage à l’extrême droite zemmourienne

Qu’on puisse l’assimiler à l’extrême droite serait trop affreux. Très angoissée par une possible candidature d’Éric Zemmour, Marine le Pen surréagit et se dit inquiète de se voir assimilée à lui.

Lors d’une récente interview donnée à un site réunionnais, la candidate du RN a dit redouter de voir son projet pour la présidentielle de 2022 assimilé aux propos « très radicaux » du journaliste du Figaro et éditorialiste star de CNews.

https://fr.sputniknews.com/politique-francaise/202106141045730914-marine-le-pen-dit-craindre-de-se-voir-assimilee-a-eric-zemmour/

Pas d’amalgame.

 » La seule crainte que je peux avoir c’est que les propos qui sont souvent très radicaux, et que je ne partage pas avec Éric Zemmour, puissent être assimilés aux miens, c’est-à-dire que mon projet soit victime d’une caricature au regard des propositions qui ne seraient pas les miennes  ».

Pas de guerre civile, l’islam est compatible avec la République. 

 » Éric Zemmour a une vision pessimiste de notre pays. Ce n’est pas mon cas. Cette croyance qu’il a dans la guerre civile n’est pas la mienne, sa vision de l’islam qu’il considère comme incompatible avec la République n’est pas la mienne. Moi, je lutte contre l’islamisme radical qui est une idéologie. Je ne lutte pas contre les musulmans, je ne lutte pas contre l’islam. Je suis très attachée à la liberté religieuse et à la liberté de conscience « .

Une déclaration accordée au site réunionnais Linfi.re. Un choix délibéré qui témoigne d’un attachement particulier à la Réunion et à Mayotte, portes ouvertes de l’immigration massive à partir des Comores, de l’Afrique de l’Est et du pourtour de l’océan Indien.

Marine à Mayotte, une véritable déclaration d’amour à l’islam et aux allogènes.

 

Même identité de vue, même sens tactile. Bon, lui en plus, c’est nettement sexuel.

Déjà en 2017, les cadis de Mayotte priaient pour la victoire de Marine Le Pen. C’est dire leur ferveur et l’espoir que représente Marine Le Pen pour les musulmans mahorais. Un véritable gage républicain réciproque et mutuel. Non, non, ce n’est pas vous qui êtes en dissonance cognitive. La conception de la République de Marine le Pen est tellement compatible avec l’islam que les religieux musulmans prient pour sa victoire. Marine Le Pen candidate des musulmans comoriens, ce n’est pas une fiction, mais bel et bien une réalité. Marine Le Pen candidate des cadis, on comprend qu’elle ne veuille surtout pas qu’on puisse l’assimiler à Zemmour. 

https://www.zinfos974.com/Les-Cadis-de-Mayotte-prient-pour-la-victoire-de-Marine-Le-Pen-en-2017_a108458.html

https://www.saphirnews.com/A-Mayotte-Marine-Le-Pen-seduit-les-musulmans_a23203.html

Contrairement à Zemmour, Marine Le Pen se dit optimiste. Dans un pays écrasé par bientôt 3 000 milliards de dettes, envahi par 15 millions d’allogènes rejetant toute idée d’intégration, submergé par 40 % de naissances non blanches, ravagé par une criminalité explosive liée à l’immigration, confronté à une guerre de conquête musulmane qui ne cesse de se durcir, rongé par un chômage qui ruine la classe moyenne, placé sous une dictature sanitaire sans précédent ; dans un pays au bord du chaos, contrairement à l’immense majorité des Français, Marine Le Pen se dit optimiste.

La clarification Zemmour fait tomber les masques. Zemmour n’est pas encore candidat que déjà les masques tombent. Véritable candidate du système, Marine Le Pen se pose en chantre du vivre- ensemble, de la soumission face à la guerre qui nous est faite, de l’apaisement entre les communautés, de l’islam modéré, du pacte républicain, de l’Europe, de la dictature sanitaire et du vaccin. La liste n’est pas close, chacun complètera.

Marine Le Pen favorable au barrage républicain. Marine le Pen se pose en défenseur de l’islam face à l’extrême droite. Marine Le Pen entend dresser un barrage républicain contre l’extrême droite représentée par Zemmour. Donc oui, Marine Le Pen prône le front républicain. Non, non, vous n’êtes pas en dissonance cognitive, c’est bien ça.

Ses supporters bientôt désemparés. Ces clarifications posées, il va être maintenant très difficile pour les supporters de Marine Le Pen de nous expliquer que Zemmour est un danger pour la République après en avoir fait leur héros pendant des années. Comment nous dire que ses idées sont dangereuses, seulement maintenant qu’elles viennent empiéter sur la gestion thénardière du parc électoral du FN/RN. Comme quoi au RN, il y a longtemps qu’il n’y a plus d’idées, seuls comptent les postes, les mandats, les indemnités, l’argent des voix, l’argent et la gestion du petit business familial.

Amis patriotes sincères qui êtes encore au RN, ne restez pas piégés dans cette officine électorale, dégagez-vous et ralliez-vous dès que Zemmour annoncera sa candidature. 

Fin de l’escroquerie Le Pen. Dès que Zemmour va annoncer sa candidature, un tsunami va se lever en sa faveur. Non seulement nombre de gens qui jusqu’ici s’étaient réfugiés dans l’abstention faute de candidature conforme à leurs attentes vont s’orienter vers lui, non seulement la droite bonapartiste classique va le rejoindre, mais Marine Le Pen va voir son électorat se vider pour rejoindre le vrai candidat de la droite patriote et identitaire.

Un délai de 5 ans pour nous préparer au choc. Comme je l’ai souvent dit ici, il n’y a plus de solution dans le cadre institutionnel classique, ni dans les urnes. Nos adversaires mondialistes et musulmans veulent nous voir disparaître, ils veulent l’affrontement et donc, que nous le voulions où non, l’affrontement et le chaos auront lieu.

Une victoire de Zemmour nous accorderait un répit de 5 ans pour nous préparer à faire face.

  • En renforçant très sérieusement le régalien : intérieur, police, armée justice ;
  • En renforçant d’urgence les budgets militaires ;
  • En rapatriant l’armée sur le territoire national ;
  • En créant une garde  nationale de volontaires civils dûment triés et formés ;
  • En rétablissant les libertés publiques et en desserrant le lacet de la censure et des poursuites judiciaires qui nous étranglent. Nous avons gagné la bataille des idées, la gauche est en lambeaux, son idéologie s’est fracassée sur la réalité. Plus ils s’enferrent et se radicalisent, plus ils convainquent l’opinion de nous rejoindre. Maintenant, nous devons avoir les mains libres pour la préparer au chaos et à faire face à l’affrontement qui vient ;
  • En arrêtant immédiatement le flux migratoire, en établissant la déchéance de nationalité et en expulsant immédiatement tous les illégaux, délinquants, trafiquants, condamnés, activistes et autres personnes suspectes de jihadisme. Bref tous ceux qui sont susceptibles d’encadrer la 5e colonne ;
  • En appliquant le regroupement familial à la sortie. Quand on en expulse un, on expulse toute sa famille au titre du regroupement familial ;
  • Et surtout, surtout, en purgeant à blanc la haute administration, la Justice, l’Éducation nationale, la police, le secteur associatif, celui des médias et tous les corps intermédiaires pourris par les collabos, les islamo-gauchistes, les trotskistes, les marxistes, les soixante-huitards, les mondialistes, et d’une manière générale tous les adversaires de la France. Qu’ils soient visibles ou occultes, la traque devra être impitoyable.

Si Zemmour est élu, il faudra impérativement qu’il procède à la purge immédiate de tous ces secteurs et à la mise hors d’état de nuire des gens qui ont détruit le pays ; y compris de manière violente et extrajudiciaire dans certains cas.

Qu’il ne commette pas l’erreur fatale de Trump. Qu’il ne se laisse pas aller à laisser subsister la moindre scorie de l’État profond mondialiste.

Martin Moisan