Marion Dollykitten, première pin-up française, désolation des féministes

Publié le 23 avril 2019 - par - 18 commentaires - 2 195 vues
Share

Ben ça alors! On croyait l’espace public définitivement envahi par des intégrales voilées, des laiderons en futal et brodequins, des adolescentes mûres transpercées de piercings, fumant le joint qui empeste l’arrêt de bus, des Femen dépoitraillées souillant des églises, et voilà que la douce Marion alias Dollykitten, lyonnaise, nous fait l’éloge de l’éternel féminin et de l’élégance des Parisiennes. Des Parisiennes des années 1950, s’entend, parce qu’aujourd’hui, un peu comme à Vichy, à Paris, il faut scruter le trottoir pour  y voir de désuètes et émouvantes femmes fatales, habillées avec goût.

Aujourd’hui, le résultat de nombreuses années de laisser-aller est là, il suffit de regarder le panorama urbain et de pouvoir s’assoir sur des sièges propres.

C’est hors de ces défilés d’horreurs vestimentaires et de remèdes contre l’amour que Marion entend se transporter. Elle s’habille désormais en pin-up.

L’affaire croustillante n’a pas échappé à ma sagacité, joignant l’utile à l’agréable. Utile, parce que l’incongrue qui contrarie les milieux féministes actuels vaut bien un article et l’agréable, parce que l’homme que je suis, resté romantique malgré les apparences, ne va pas se priver d’apprécier la prestation.

Il faut dire que la Marion en question a décidé de pousser encore plus loin le bouchon. Elle a fait la malle aux USA. Dans le pays de Donald Trump. Plus précisément à Las Vegas.

En lice pour le concours international de pin-up

L’élégante a plié bagage pour Las Vegas où elle représentera la France. À 29 ans, elle sera la première française à briguer le titre (200 candidates au départ, 12 finalistes). De quoi s’agit-il ? Tout est sur :  https://www.vivalasvegas.net/pin-up-contest/

 « J’ai changé de style vestimentaire du jour au lendemain » raconte-t-elle. Même si elle a toujours été très féminine, elle s’inspire de proches. L’un de ses premiers modèles ? Sa grand-mère qui vit à Plouvorn « elle est classe, toujours très soignée, élégante. C’est elle qui m’a donné envie de jouer avec cette féminité. » 

« Ses autres modèles s’affichent sur ses murs : Marylin Monroe, Dita Von Teese. « Les années 40, 50 faisaient déjà partie de ma vie, à travers des films, dans la musique que j’écoutais. » constate-t-elle. Le déclic viendra des réseaux sociaux lorsqu’elle s’aperçoit qu’une jeune fille s’habille en pin-up au quotidien. « Pourquoi pas moi ? »

Que voilà de plaisants propos

« La féminité ce n’est pas forcément quelqu’un qui cherche à se faire voir mais plutôt une manière de porter un vêtement, la façon de les assortir. » « Je mixe, je n’appartiens pas à la pin-up, ni au vintage. Je suis un peu les deux. » Son style évolue. « J’essaie de porter des couleurs plus unies ces derniers temps, des tenues sans motif, plus sobres et moins excentriques. J’ai un côté affirmé, avec des chapeaux, ça c’est ma signature… « La France n’a jamais été présente dans ce concours. Je vais essayer de jouer l’exotisme français, l’élégance à la française, comme la femme Dior dans les années 50. » 

Source https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/brest/concours-international-pin-up-las-vegas-marion-alias-dollykitten-representera-france-1648722.html 

Le Plan Marshall, John Deere, Massey-Ferguson et les pin-up

Les photographies des pin-up américaines les plus célèbres étaient partout. Sur les bidons d’huile, sur les avions, les voitures et tout objet publicitaire. Dénudées ou habillées, mais jamais vulgaires, leurs effigies étaient un véritable culte de l’époque qui a traversé l’océan. Largement utilisées pour la propagande de guerre et le soutien de l’Amérique, elle ont imprégné plus qu’une génération.

Pour rafraîchir un peu les mémoires, un souvenir ému de notre libérateur américain et ses pluies de dollars. Fonds de contrepartie et apport américain.

En 1947, le Secrétaire d’État Georges Marshall met en place une aide massive à l’Europe. La France en tire trois avantages : elle peut payer en dollars pour relever son économie ruinée par la guerre. Deux, la France paye les USA en francs (le fameux Fonds de contrepartie, 403 milliards de Francs – contrepartie jusqu’en 1949). Trois, le Plan Marshall développant les échanges commerciaux entre pays européens bénéficiaires et des dons en dollars, la France augmente ses achats. Ce système d’aide indirecte a été de 314 millions de dollars fin 1949.

Fac-similé collection personnelle JC.

La grande question existentielle sur LCI : la pin-up est-elle la quintessence de la femme-objet ?

Voilà, sans nul doute, un beau sujet de dissertation pour Marlène Schiappa.

https://youtu.be/hdkwM-1eOwo

Dollykitten candidate au concours Miss Viva de Las Vegas

https://youtu.be/J0PJFKhubCo

L’art de ne pas se coiffer avec un pétard par Marion Dollykitten

https://youtu.be/You567jnKKQ

Jacques CHASSAING 

Print Friendly, PDF & Email
Share

18 réponses à “Marion Dollykitten, première pin-up française, désolation des féministes”

  1. Enfants de Clovis dit :

    Divine Marion…. Merveille de sensualité à la française.
    Bises. 💋💋💋

  2. Théodora Debeaulieu dit :

    Merci mademoiselle, vous êtes la France, la Française, que toutes les femmes enviaient, continuez surtout, en espérant que vous ferez des émules. Fraîche et jolie, avec votre air de suivez-moi jeune homme, si vous osez. On à envie de vous ouvrir la porte, de parader à votre bras. A, si j’étais encore jeune j’aimerais vous ressembler.

  3. OTOOSAN dit :

    Dita Von Tesse est un excellent modèle à suivre !!!!

  4. patphil dit :

    merci pour cet article donneur d’espoir

  5. Fanny IDOUX ex TRUCHELUT dit :

    Moi, c’est le Second Empire, vêtements; histoire, danse. http://danse-historique.com/qui-suis-je/

  6. Yohann le debattant dit :

    Ayant passé un peu de temps à Lyon pendant mes études, je peux témoigner sur le nombre incroyable de très jolies filles dans cette ville. Marion en est l’illustration!

  7. zéphyrin dit :

    l’ami jacques a bon goût ma foi. une plongée dans les codes de cette époque qu’on ne retrouvera sans doute jamais (hélas) Le seul hic reste le temps de préparation avant d’aller travailler. Merci pour cette nostalgie qui me rappelle ma jolie maman

  8. Eric des Monteils dit :

    Le plaisir d’être une (authentique) femme, devrait en inspirer plus d’une. Comme une origine retrouvée. Soutenons son combat.

  9. Catiminie dit :

    MERCI 🤗 une bouffée d’air frais ds ce monde putride ! La classe feminine incarnée, l’elegance francaise telle que je la concois et pas cette mode informe ds laquelle les exotiques veulent ns imposer. Je disais à juste titre, que je constatais avec degout que la pseudo mode actuelle est en train de virer vulgaire, moche, clinquant sans gout, à l’image de nos envahisseurs 😡 claquettes chaussettes… tuniques sur pantalon… robes sacs… chaussures compensees ou baskets clinquantes… moche moche moche… merci Marion pour votre resistance et moi même dès que je le peux je m’habille annees 60, puisque deja danseuse rock et fan de cette epoque. Qu’elles etaient classes et belles ces femmes…😍🤗❤

  10. Joël dit :

    Quand on voit ce qui traine à LFI ou à Larem (entre autres), le choix est vite fait.

  11. gaston dit :

    C’est sûr qu’à coté d’une encapuchonnée….! Dollykitten que vous êtes belle… Ah si j’étais un homme! « Il est beau de tenter des choses inouïes… »!

  12. Boadicea dit :

    Rafraîchissant !

  13. "à la" poubelle ! dit :

    Ainsi, cette pin-up française serait la désolation des féministes ? Non, elles ne nous l’enlèveront pas, ces sorcières qui nous ont déjà enlevé les mannequins de lingerie dans les vitrines, les jeunes filles faisant la bise au cycliste vainqueur, les pin-ups sexy des courses auto.
    Parmi les plus belles incarnations du style pin-up, la chanteuse irlandaise Imelda May, toujours impeccablement habillée de diverses tenues, coiffure impeccable (tout ceci avant son divorce, où elle a abandonné ce style, par tristesse ), et quelle voix faite pour le rockabilly, le swing, le jazz !

    • clercophage dit :

      Depuis quelques années , Imelda May est devenue premier ministre et elle est beaucoup moins séduisante .