Marlène rêverait-elle de s’acoquiner avec un mec de droite ?

Macron ne se représentera pas ou il va être battu. C’est Marlène Schiappa qui m’en a convaincu avec Sa façon d’être à moi. Il est évident qu’elle prépare sa sortie et sa reconversion.

Zemmour ayant délaissé Le Figaro, il y a une place à prendre…

Après plein de bouquins salaces, notre Marlouna s’est reconvertie dans le roman politico-médiatique. « Ce n’est pas une histoire vraie, c’est vraiment un roman », « un roman « cheesey » (mielleux)… déclare-t-elle à Madame Figaro.

https://ripostelaique.com/zemmour-marlene-fait-de-la-voyance-politique.html

C’est qu’elle en a sous sa tignasse ébouriffée notre ministresse déléguée à la Citoyenneté auprès du ministre de l’Intérieur. Voyant la fin se profiler, elle a profité de ses quatre ans de RTT de luxe pour narrer l’idylle entre une directrice des affaires publiques d’une société de cosmétiques bio et le rédacteur en chef politique du Figaro. Il s’agit d’un questionnement sociétal majeur.

Comment, alors que tout nous oppose, se rencontrer désormais ?

C’est aussi original que pointu.

En bref, comment tout ce microcosme parisianiste des médias, politiques, affairistes, pubeurs… qui semble se haïr, se fréquente, s’adore et se mélange…

Du jamais vu depuis Kouchner et Ockrent, Borloo et Schonberg, Lapix et Sadoun, Blanquer et Anna Cabanna, etc.

On ne sait qui elle a dans le viseur ou dans son plumard mais ce n’est plus la même. Si ça rate, nous risquons la retrouver dans les couloirs de Valeurs Actuelles…

« Il n’y a pas les gentils de gauche d’un côté et les méchants de droite de l’autre. » Envisagerait-elle d’immigrer chez Bertrand ? Chez Barnier ?

« Honnêtement, si on dit à une copine « j’ai un nouveau mec, il est journaliste au Figaro », ça pose un personnage qu’on le veuille ou non. Il y a tout ce qu’on met derrière, parfois à tort. ». Quand certaines considèrent cela poussiéreux, l’éditorialiste du Figaro la fait fantasmer…

« J’ai voulu une histoire très romantique, voire cheesy, et je l’assume complètement mais mes personnages se séduisent en se respectant. C’est très éloigné de Fifty Shades of Grey, on n’est pas dans ce genre de rapports. D’ailleurs Arthur est plutôt maladroit dans l’intimité. » Pour lutter contre cette sorte de défaillance, Marlouna a écrit de nombreux traités, aussi élégants que Benjamin Grivaud : Sexe, mensonges et banlieues chaudesComment transformer votre mec en Brad Pitt en 30 joursLes filles bien n’avalent pasOsez la première foisOsez l’orgasme féminin, Osez les sexfriends

Mieux vaut aller à l’essentiel et vous offrir partie du résumé marketing de son éditeur:

« Elsa Colombani, mi-héroïne des temps moderne, mi-cas social », vit à Paris entre sa fille, Nina, adolescente engagée, et sa mère, à moitié folle (…).

Quand le directeur des affaires publiques de Biotyfull, une société de cosmétiques bio, dans laquelle Elsa est responsable de la communication, est accusé de harcèlement sexuel, c’est elle qui est choisie pour le remplacer, à la surprise générale. (…)
Mais Elsa n’y connaît pas grand-chose en affaires publiques, encore moins en politique. Elle doit composer avec ses idéaux éco-responsables (..). Elle doit aussi faire face à la colère de son meilleur ami lorsque celui-ci apprend qu’Elsa en pince pour ce journaliste du Figaro qu’il déteste par-dessus tout : Arthur de Lavallière. Or le journaliste est persuadé que Biotyfull cherche à s’acheter une conscience éco-responsable et cache une forêt de mensonges et de pratiques plus que douteuses pour l’environnement comme pour la santé des femmes.

Une histoire politique au scénario drôle et palpitant, qui nous plonge au cœur du greenwashing dans un chassé-croisé où tout le monde a quelque chose à cacher – à commencer par les compromis que l’on négocie avec soi-même. »

« Depuis que je suis ministre, je n’ai pas transformé ma personnalité ni ma façon de parler, ni ma façon de m’habiller.» À sa grand honte, la France s’en était aperçue… Et ce pitoyable ouvrage ne fait que le corroborer.

Daphné Rigobert

https://madame.lefigaro.fr/societe/une-rencontre-amoureuse-un-journaliste-du-figaro-marlene-schiappa-publie-sa-facon-detre-a-moi-041021-198552

*Sa façon d’être à moi, de Marlène Schiappa, éd. Stock, 2021.

https://www.youtube.com/watch?v=LfJ5MdEDakQ

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Une histoire de touche-pipi de luxe, qui n’intéressera que les obsédés du string et de la braguette plaqués or ! Ou des détraqués des alcôves bourgeoises ou des partouzeurs de la jet-set ! Cette obsession du calbar en dit long sur ses phantasmes. Les nuits chaudes et les orgies romaines, tout un vaste programme!

    • Je suis sur que l’on peut en faire quelque chose ….Elle doit etre douée , pas pour la littérature , ( les noms  » colombani …de Lavalière « , c’est nul , on se croirait dans une série !), mais on sent bien la saturation hormonale

  2. Elle ose tout, Marlène ! Se vabnter d’ « avoir le temps » d’écrire un navet, alors qu’elle pleurniche parce qu’elle n’a pas le temps de s’occuper de ses filles.. Entre nous, les pauvres vont devoir s’exiler, si on leur révèle ce que leur mère écrit….Avec les sous du contribuable ! C’est pour cela qu’on la paie ?

    (Cela mis à part, bravo pour votre verve, vous êtes incroyable !!) 🙂

  3. La sorcière impudique est capable de tout. Même de tourner un film X avec des animaux……de gauche !

  4. Cette jeune femme est entourée de sodomites errants comme Macrondelle et Attal ou d’ émasculés qui ne peuvent la satisfaire .

  5. m’enfin croire qu’elle peut s’accoquiner avec un mes de droite ? un poste de n’importe quoi n’importe où lui suffirait
    l’ex ministre écolo de jospin a bien &t& nommée cheffe de l’ars à mayotte

  6. Elle était sur RTL chez Ruquier aujourd’hui. l’invitée surprise des grosses têtes vides. ou ils ont parlé de Z ! hasard..
    Elle a aussi sorti qu’elle était capable d’écrire des bouquins en étant sinistres.. comme lemaire !
    Décidément, c’est assez cool le boulot de ministre et bien payé (mais qu’attend-on vraiment d’eux en fait : RIEN !)

  7. tant qu’elle n’écrira pas une aventure bien chaude entre une femme ministre de notre république et un dignitaire nord coréen, voire un chef maffieux colombien….tout me paraitra d’un fade, d’un commun…

  8. De droite ou d’ailleurs, je ne la crois pas trop difficile en la matière…

Les commentaires sont fermés.