Marocchinates en Italie : Macron aurait mieux fait de se taire !

Je ne voudrais surtout pas noircir l’image des troupes africaines qui ont débarqué en Provence et en Sicile pour libérer la métropole et l’Italie et qui viennent d’être glorifiées par le président de la République, Emmanuel Macron.

Souvenons-nous des victoires de Montecassino et du maréchal Juin et de bien d’autres encore, mais tout de même, il existe une réalité qu’il est difficile d’occulter : les armées, quand elles libèrent un pays, ont dans leurs rangs des individus, une minorité certes, qui commettent des pillages, des vols, des viols et même des crimes, quelles que soient les origines des soldats qui les composent, mais surtout quand ces origines sont plus bestiales que d’autres, de par leurs cultures, leurs coutumes et leurs mœurs.

Et ces terribles exactions ne se produisent pas contre l’ennemi qu’ils combattent mais contre des populations innocentes, des femmes, des fillettes et même des petits garçons.

Nombre de ces exactions se sont produites notamment lors du débarquement en Normandie, par certains GI américains, certains s’en souviennent encore dans des familles françaises de la région.

Mais ces exactions furent bien plus nombreuses en Italie et il ne faut pas se voiler la face, ce sont certains de nos soldats qui en furent coupables.

Là où cela devient ennuyeux c’est quand un président de la République, en l’occurrence Emmanuel Macron, dans un élan lyrique, demande aux maires des communes françaises de baptiser certaines places, avenues, rues, du nom de quelques-uns de ces soldats africains ou maghrébins.

Supposons que par malchance l’un de ces  maires décide de baptiser ne serait-ce qu’une rue, du nom de l’un de ces « criminels », du nom de l’un de ces milliers de violeurs dénoncés par les autorités des pays qui ont été libérés par eux.

Entre les mois d’avril et juin 1944, de nombreux soldats du corps expéditionnaire français se sont rendus coupables de quelques centaines d’atroces crimes de guerre en Italie.

Des goumiers marocains, des soldats africains, etc. ont commis des pillages, des viols et des crimes et cela a été reconnu par les gouvernements français de l’après-guerre qui ont dédommagé près de 2 000 victimes de ces atrocités.

De nombreux historiens et auteurs ont recensé des milliers de cas et les ont portés à la connaissance du grand public, notamment l’université La Sapienza de Rome, l’historien Tommaso Baris, professeur à la faculté des sciences politiques qui en a décrit de nombreux exemples dans la prestigieuse revue « Vingtième siècle », éditée par Presses de Science Po. D’autres auteurs comme Alberto Moravia, Edward Bimberg, Norman Lewis, Bruno d’Epiro, etc.

Ces viols furent dénommés « marocchinates », en référence à l’origine marocaine de ces soldats africains.

Le général Juin en personne, commandant en chef du contingent français engagé en Italie, a déclaré solennellement qu’il fallait mettre fin à de tels agissements indignes d’une armée victorieuse.

Mais cela ne cessa pas !

Le quotidien français « Libération » a décrit de telles atrocités, au mois de mai 2015, par son envoyée spéciale en Italie, Leïla Minano.

Toutes les armées du monde ont eu à faire face à de telles atrocités et il est préférable de les « oublier » dès la victoire acquise et de les recouvrir d’un voile opaque pour ne célébrer que les actes héroïques.

Vous avez eu tort, Emmanuel Macron, de réveiller ces souvenirs et, surtout, de vouloir les glorifier car nombreux parmi ceux que vous avez cités sont ceux qui les ont commises, et les familles de celles et ceux qui en ont été les victimes ne les ont toujours pas oubliées, trois-quarts de siècle plus tard ! Allez faire un tour en Normandie ou en Lombardie pour vous en rendre compte !

Au fait, nous aimerions entendre notre historien national, Benjamin Stora, lui qui parvient à tant minimiser les atrocités et les crimes commis par le FLN et l’ALN au cours des événements d’Algérie, que peut-il nous apprendre sur ceux qui sont un peu plus anciens ?

Pourquoi ne pas réaliser une table ronde sur ce sujet avec les Romain Goupil, Jean-Michel Ribes, et quelques autres de nos « conteurs » à la science infuse, dont je préfère oublier le nom, autour des réalisateurs du film « Indigènes » par exemple, qui ont magnifié cette armée africaine et maghrébine, passant sous silence ses exploits hors combats ?

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

50 Commentaires

  1. Je n’ai pas vue « Deuxbouses » dans la pièce de théâtre, il était occupé à violé sur une voie ferrée ?

  2. et le « francais » mimoune ne faisait il pas partie de cette expedition ?

  3. Heuuu, quelques centaines ? vous êtes sûr ? au vue du nombres de victimes j’ai un doute de plus, sauf, erreur l’indemnisation à été payée par l’ Italie, la France a seulement « autorisé » l’indemnisation……

  4. Depuis Attila jusqu’à Attali, aucune Guerre n’a été morale…. La Violence est Morale ?
    Le Vainqueur estime avoir tous les droits. « Le repos du Guerrier »…
    Non pour pardonner, mais pour comprendre.

  5. allez demander aux allemands de la foret noire,ce qu’ils pensent ,des troupes francaises de 1944

  6. Ne pas oublier le court métrage de Rosselini qui raconte un viol de soldats « français’ sur une italienne (jouée par Anna Magnani) qui se sacrifie pour sauver sa fille.

  7. Ces tabors et goumiers étaient des volontaires les conditions de leur engagement dans l’armée française tenaient compte des us et coutumes des guerriers musulmans…qui comprennent prise de guerre, razzia etc etc….Tour cela s’est fait avec l’accord des hauts responsables militaires français et du gouvernement français de Londres sous l’autorité du général félon et criminel Charles De Gaulle !….On est loin du film « Indigène » : de l’algérien Rachid Bouchared ou ON NOUS DIT quatre « indigènes » Abdelkader, Saïd, Messaoud et Yassin, réputés pour leur courage, sont envoyés en première ligne. Argent, amour pour la France ou pour l’armée française, foi en la liberté et l’égalité…

    Pourquoi ont-ils donc égorgés des français pour devenir indépendants ?

    • Les indigènes se foutaient de la France comme de
      leurs premières babouches ;c’étaient des mercenaires engagés pour la prime, la solde, et le butin… Ceci étant, il faut leur reconnaître une chose ;ils étaient de valeureux combattants.

  8. Bientôt ils vont leur construire des statues et ils les poseront sur les places de village. Ces gens sont à vomir. Acte de contrition pour tous, mémoire des atrocités et honte éternelle. Le reste, c’est de la propagande avant la dictature. Il faut les arrêter à temps. La haine est profonde, et le pouvoir actuel les aide à l’affirmer malgré les déclarations lénifiantes et hypocrites qu’on entend.

  9. Bien joué (??????) macron !
    (il savait ce qu’il faisait en créant la polémique)
    Ce triste personnage a allumé la mèche. C’est parti !
    Chacun y va de son « témoignage » type l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours…
    Et on charge la mule… Bravo, il est fort le bougre.

    Encore des coups de bâton, des flagellations auto-administrées… Décidément nous aimons ça !
    Sur du velours, macron… Sur du velours…
    Tout ce qui peut conduire à rancœur et animosité à l’égard de la France (car c’est d’elle dont il s’agit au travers des événements) est bon à prendre.
    Repentance ! A genoux !…

  10. en effet en Normandie il y a eu quelques viols de la part d’américains ! peu semble t il et ils sont passés en cour martial ..en fait il supportait assez mal le calvados m’ a t on dit

    • « Quelques viols » ? Dites plutôt des centaines, avec quelques meurtres en prime, rien qu’en Normandie. Les normand-e-s ont presque moins souffert-e-s sous 4 ans d’occupation que sous quelques mois de « libération ».
      Les violeurs étaient principalement des noirs (surprise ! ) mais pas uniquement. Ca n’a rien à voir avec le calvados, les noirs violent, qu’ils viennent du Congo ou du Bronx, et les américains sont des salopards circoncis qui considèrent que les européennes sont toutes des trainées.

  11. Mais il ne faut pas oublier que de tout temps, la femme et bien souvent les enfants étaient considérées comme le butin de guerre. Si les soldats ont payés un lourd tribu, lors des combats les vainqueurs survivant, de ces guerres, eux ce vengeaient sur les femmes des vaincus

  12. Un imbécile restera toujours un imbécile quel que soit son rang, micron en est un flagrant exemple

  13. Même avant son élection Macron s’est révélé par ses propos et son comportement comme un être irresponsable, méprisant et détestant les habitants de son pays. Il était donc prévisible qu’il continue sur sa lancée durant son quinquennat.

    • Exact , a Marseille son discours avant l’élection était collector , bienvenue les crasseux …. Saleté de traître a la nation .

    • C’est un jeune formaté par l’EN. Il ne connait que ce que son entourage lui a appris. Bref, il ne sait rien de la vraie vie d’hier, de celle des habitants de son pays.

    • Il ne la fermera pas, parce qu’il est entouré de gens qui le poussent dans ce sens . Entre Madjoubi, Sibête et tout ceux qui l’entourent venant de la diversité ou des LGBT, il est complètement sous influence.

      • C’est bien lui qui choisit son entourage et ses conseillers ? Par conséquent c’est un traitre, un renégat qui gouverne la France.

  14. benjamin stora aurait il seulement effleuré les carnages faits par le FLN à Mézouza (un village berbère , tout le monde égorgé parce que favorable au MNA) a t-il seulement une fois évoqué les massacres d’Oran en juillet 1962 ? etc. ne nous parlez pas de cet arriviste carriériste

    • Patphil; Oui, Benjamin Stora dit certaines vérités mais fait d’énormes mensonges par omission. Ce manichéisme en fait pour moi un non historien. Mais combien d' »historiens » sont-ils vraiment objectifs, hélas?
      MELOUZA n’a été qu’un des exemples de la barbarie du FLN, un des exemples à citer car on ne peut ici trouver « l’excuse » (tant de fois évoquée par les défenseurs du FLN) de la réaction du colonisé contre le colonisateur. Le FLN a massacré un trés grand nombre de ses compatriotes.

  15. Ah la désolé des officiers français ont autorisé et laisser faire tout comme les américains en Normandie et les russes en Allemagne.certes le viol est une chose atroce terrible mais ne niant pas l histoire.vive la France

    • Il y a eu plusieurs condamnations à mort chez les américains ;rien chez les Français ;quant aux Russes n’en parlons pas.

  16. Tout y passait, femmes, fillettes, jeunes garçons, et même… des hommes. Pour ces barbares, cela faisait partie du butin.

    • Et les millions d’allemandes violées par les russes ? Ah non c’est vrai toujours l’indignation à géométrie variable.

      • Iswatercloset il est question des débarquements en Italie et dans le sud de la France et de nommer les choses. Les gouvernements allemands non jamais demander de donner des noms de soldats russes dans les Landers. Comparaison n’est pas raison. Vous devez être un autre pseudo du feu King.

  17. Il y eut aussi les viols de femmes allemandes, notamment à la Noël 1945 à Stuttgart par des soldats nord-africains alors même que la guerre était terminée.
    Monsieur Maqueron nous explique-t-il ce qu’il y a d’africain en nous ?

    • Heu… Là, les viols par l’armée De Lattre, c’était aussi le fait de bons franco-français.

      Un ancien de l’armée De Lattre m’a raconté qu’à l’arrivée dans chaque ville allemande, De Lattre lui-même disait à ses troupes « Pendant 24 heures (ou 48 heures, j’ai oublié), la ville est à vous. »

      Quant à l’épisode précis auquel vous faites allusion, je ne sais pas, mais les soldats nord-africains, ceux de l’armée De Lattre en tout cas, étaient « à bonne école » !

      • @Spipou.
        Veuillez me citer un seul historien qui a relaté la phrase que vous imputez au Maréchal de Lattre de Tassigny. Vous inventez une citation.
        Je vais régulièrement me recueillir sur la tombe du Mal de Lattre de Tassigny et ne peux vous laisser insulter sa mémoire.

  18. Pas étonnant que macro’ veuille célébrer et magnifier ces tristes ‘exploits’, tout ça doit l’émoustiller cet amateur de virilité ‘exotique.

  19. N’oublions pas les crimes et viols sur la population allemande par les troupes soviétiques. Un ami français prisonnier de guerre en Allemagne en a été témoin.

    • La religion de ces goumiers leur autorisait le viol des captives de guerre,il ne faut pas l’oublier.CRIER SUR LES TOITS QUE LE DIEU DES MUSULMANS AUTORISE CES SALOPERIES EST UN DEVOIR !!!!!!!

    • Egalement. C’était sur ordre supérieur, il fallait briser toute idée de résistance de la part des futurs colonisés. Ca n’a pas concerné que l’Allemagne, d’ailleurs. Les polonais(es) ont gardé un cuisant souvenir de leurs « libérateurs ».

      • Il n’y avait aucun ordre supérieur.
        Des gars devenus dingues, et fin bourrés, qui savaient que la guerre était gagnée, mais que eux avaient tout perdu même s’ils survivaient, car leur ville/village/famille avait été exterminée par les allemands.

    • Il ne faut pas en parler josef staline etait copain copain des gauchistes francais

  20. Et apres ils en est pour s’étonner de la répugnance qu’affiche Salvini a les recevoir ….Il est étonnant d’ailleurs qu’une avenue parisienne ne soit pas baptisée « avenue du petit lac » en souvenir des gentils moudjadines oranais que choupi et ses prédécesseurs ont tendance a absoudre….et je passe sur l’arc de triomphe ou le nom de turreau l’auteur des colonnes infernales est gravé dans le marbre .Si Salvini fait tourner en boucle sur les chaines TV la ciociaria son avenir est assuré
    https://www.youtube.com/watch?v=V7lduBTl4Yw

  21. J’essaie toujours d e voir le bon côté, pas toujours évident. Le merdage de macrouille donne l’idée d’informer ceux qui ignorent et on cru sur parole cet ignoble film « Indigènes » une grosse merde propagandiste.

    • macrouille a parlé mais les gens ,hélas ne réagissent pas !
      Les « AFRICAINS » de la chanson , il n’en reste plus beaucoup ,ils venaient des colonies pour défendre leur pays ; ce sont ceux qui aimaient la FRANCE ♥ Français de souche ou Français de cœur ;  » d’autres » sont venus aussi , CAR ils ne pensaient qu’à la récompense :  » à nous les petites Françaises » consentantes ou …non !!!

      • » d’autres » sont venus aussi , CAR ils ne pensaient qu’à la récompense : » à nous les petites Françaises » consentantes ou …non !!!
        //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
        Ils continuent de venir !!!mais là ce n’est pas pour nous sauver du nazisme mais pour le perpétuer ….

Les commentaires sont fermés.