Marseille : la vague « bleu marine » contre les cités de non droit et les gestions frauduleuses

Qui peut encore s’étonner ?

Lors des élections cantonales de dimanche dernier, à Marseille, le « Front National », présentant des candidats quasiment inconnus, a recueilli, dans les 11 cantons concernés, de 28,5 à 37,5 % des voix exprimées, arrivant  parfois en tête devant des sortants, se maintenant partout pour le second tour.

Certes, il faut « relativiser » : 60% d’abstentions biaisent le scrutin, favorisant ceux qui se mobilisent le plus… Mais, à contrario, dans ce type de scrutin, le sortant, parce qu’il est connu, parce qu’il appartient à un parti bien implanté (PS et UMP le plus souvent), parce qu’il a rendu des services (aides diverses, logements, emplois, assistanat « administratif »…) tend à mieux mobiliser un électorat clientéliste – et, à Marseille, que l’on soit du PS, du PC ou de l’UMP, on sait ce que cette expression veut dire!

Et le second tour, qui verra l’alliance naturelle des nantis (en sièges, prébendes, sinécures diverses) de gauche et de droite (frères jumeaux et complices de la caste politique européiste et mondialiste qui nous dirige depuis quarante ans en se passant alternativement tous les pouvoirs) risque de maintenir en place une majorité identique à la majorité sortante qui continuera à jouir des avantages qu’elle se consent sans s’intéresser aux problèmes réels des citoyens ordinaires.

Mais le score important (record, même) du « Front National », s’il ne peut étonner celui qui marche les yeux ouverts dans cette ville,  est révélateur…

Mais de quoi ?

Un article de « La Provence » en ligne (1), qu’on peut considérer pourtant comme un peu superficiel, donne un début de réponse en suivant l’un de ces candidats du FN en campagne pour le second tour… Et les impressions recueillies auprès des passants sont d’autant plus intéressantes que « La Provence », seul quotidien « de masse » à Marseille ( le journal communiste « La Marseillaise » y est confidentiel…) nous a jusqu’ici plus habitués à l’angélisme bien pensant, à la dhimmitude épanouie, au discours « politiquement correct », qu’à un véritable journalisme d’investigation dans les Cités marseillaises où tout existe, sauf les lois de la République, la laïcité dans l’espace sociétal, le respect de l’autre quand il est différent (et quelle que soit cette différence) pour des populations majoritairement issues des flux migratoires passés et actuels.

Mais le réel est difficilement escamotable, et même les plus enclins à jouer les autruches et à vilipender ceux qui ont les yeux ouverts sont obligés, par les faits vécus, de transgresser leur auto-censure et de laisser voir ce qu’en permanence ils voudraient cacher. Aussi trouve-t-on régulièrement dans cette même « Provence » des informations que l’on peut recenser, classer, analyser, et qui, toutes, oui, toutes, nous ramènent à la « vraie vie » des Cités marseillaises, pas celle de « Plus belle, la vie », ce matelas de guimauve frelatée et anesthésiante, non, à la vraie vie des Cités, qui fleure bon l’économie illégale, l’immigration clandestine , la loi des « bandes », les prêches extrémistes des mosquées, les pratiques  claniques, les mœurs d’un autre âge… Bref, tout ce qui montre qu’il s’agit là de Cités de non-droit où l’Etat Républicain (et les collectivités territoriales) à direction Umpiste et/ou Socialiste, ont failli…

Quelques exemples que j’invite le lecteur a parcourir seront plus éclairants qu’un long discours : (2 à 10)

Tout ceci est su, à Marseille, beaucoup s’en accommodent car ils en vivent ou ils en ont besoin pour leurs petits calculs électoraux… Mais, aujourd’hui, une partie du peuple marseillais, bientôt majoritaire, en a assez et, nonobstant les discours et contorsions hypocrites et mensongers auxquels s’adonnent les « partis traditionnels », se décide à voter pour les candidats du Front National, l’orientation proposée par la nouvelle présidente leur convenant de plus en plus… Et, ici, où le clientélisme électoral est encore plus fort qu’ailleurs en France, ce n’est pas une mince démarche !

C’est qu’est grande l’exaspération de ceux qui travaillent, payent leurs impôts et leurs cotisations sociales, quand ils voient des masses « d’inactifs » venus d’ailleurs se prélasser « Porte d’Aix » après avoir émargé à toutes les aides sociales possibles et imaginables, prises sur le travail et la sueur de ceux qui restent « dans les clous »…(11)

C’est qu’est intense la colère de ceux qui respectent les lois et leurs concitoyens quand ils sont agressés, de maintes façons plus ou moins violentes, par des groupes de « chances pour la France » auxquels on a donné la nationalité française pour le seul résultat de leur laisser violer toutes les lois républicaines, sans que la justice et les élus, garants par leur statut des valeurs républicaines, ne réagissent.

C’est qu’est irrépressible le sentiment de rejet qu’éprouvent ceux qui essaient de vivre en pères et mères de famille responsables, en citoyens et citoyennes honnêtes, en hommes et femmes respectueux de la Loi, quand ils sont obligés de subir les méfaits de toutes les formes de l’économie illégale qui nourrit grassement des masses d’immigrés de première, deuxième ou troisième génération, qui mettent sous leur coupe des quartiers entiers de la ville.

C’est qu’est impardonnable la carence, la soumission, la démission des pouvoirs en place, au plus haut sommet comme dans les collectivités locales et territoriales, incapables d’apporter la paix, la sérénité, la sécurité (12), l’équité à leurs administrés, alors qu’ils vont dépenser des millions d’euros pour satisfaire au caprice de « la gendarmette atlantiste de l’Elysée » avide d’apporter la sécurité à coups de bombes là où notre pays n’a rien à faire quand il y a tant à faire en ce domaine dans les centaines de zones de non-droit recensées en France.

Et les afflux d’immigrés tunisiens (comment, il n’y a pas eu une « révolution démocratique » là-bas ?) tous hommes et bien portants, débarquant sur l’île de Lampedusa où les dirigent des passeurs mafieux et qui espèrent venir s’implanter en France (pour quoi faire ? pour loger où ? pour se faire soigner avec quel argent ?) ne sont pas de nature à montrer aux habitants de Marseille que la situation va s’arranger !

Alors, comme il ne reste plus, actuellement, que le bulletin de vote pour se faire entendre (car les « zélites » autoproclamées qui prétendent tout diriger interdisent la parole différente et le simple énoncé de la réalité), de plus en plus de citoyens de cette ville retrouvent leur liberté d’expression pour en appeler à ceux en lesquels il peut avoir un espoir, les autres ayant failli à leur mission républicaine et trahi ceux qui avaient cru en eux.

L’immigration de peuplement, l’immigration illégale et leur cortège de charges indues, de pratiques illégales, de valeurs anachroniques….Le prosélytisme islamique et sa caravane d’interdits alimentaires, de traditions et coutumes anti laïques et anti démocratiques, de revendications financières et constructives… L’insécurité liée aux bandes, aux groupes ethniques antagonistes, aux pratiques délictueuses, à l’économie souterraine… Tout cela mine le tissu urbain bien au-delà des Cités de non-droit, et nourrit un vote qui, initialement protestataire, est en train de devenir un vote « de gouvernement »

Car, à Marseille, il y a plus…

La caste politique est complètement gangrénée par des formes multiples de pratiques illégales, et la gangrène s’étend au-delà même de cette caste, dans maints milieux considérés comme formant la « bonne société locale »…

Que le lecteur feuillette « La Provence » de ces dernières semaines, et il sera édifié… tout en découvrant que, comme le disent certains,  « à Marseille, il faut son BAC pour réussir : Banditisme, Affairisme, Clientélisme… »

Il doit quand même y avoir une part de vérité dans la formule !

Ainsi, il y a quelques mois, Mme Andrieux, député PS et ex-vice présidente du Conseil Régional, a été mise en examen pour une affaire de détournement des ressources de la Région pour alimenter les caisses d’associations bidons montées par des « immigrés légaux » et chargés de collecter de futures voix … (13)

Plus récemment, a éclaté l’affaire « des Guérini », l’un est président socialiste du Conseil Général, l’autre –Alexandre- est en prison pour des motifs non étrangers à l’action du conseil général et  que les articles ci-dessous expliciteront (14 à 16) …. Certes, rien n’a été encore jugé et Jean Noël se défend de toute malversation : n’a –t-il pas dit qu’il « était fier de porter son nom » ? (ça a beaucoup fait rire du côté du « Bar des Colonies »). Mais les faits énoncés et vérifiés sont troublants,  et ce n’est pas le rapport commis par son camarade  de parti Montebourg, dénonçant la gestion du PS Marseillais (et d’autres babioles encore) qui le sortira de « l’affaire » (17 – 18) !

Dans la foulée, comment ne pas s’intéresser au nommé Belviso, communiste bon teint, adjoint à Aubagne et ex-président de l’intercommunalité « de l’Etoile et du Garlaban » ? Les gendarmes, eux, s’y intéressent (19 – 20), et de très prés, car il vient lui aussi d’être mis en examen !

Tandis que, même si ces trafics en tous genres  sont à la frontière du « monde politicien », il est bon de rappeler ici l’action de réseaux mafieux dont s’occupe activement la justice et qui n’ont pas encore tout dit de leurs activités véritables, que ce soit l’affaire de la « société méditerranéenne de sécurité » (21), l’affaire de marchés truqués de Haute Corse et de Marseille (22) ou encore les prolongements internationaux des réseaux d’Alexandre Guérini (23)…

Et si nous citons ici le scandale qui frappe le consistoire israélite de Marseille en la personne de son président (24), c’est pour montrer qu’aucun milieu ne semble échapper à la gangrène de l’argent sale, et que ces milieux « bien sous tous rapports » ne font que décalquer, pour leur propre compte, les mêmes pseudo-valeurs qui règnent dans les Cités de non-droit.

Les marseillais, dans leur majorité, sont des travailleurs ordinaires, des salariés de toutes les branches d’activités, des hommes et des femmes actifs dans tous les domaines économiques…Ils s’inscrivent majoritairement dans les principes, valeurs et lois de notre République laïque et démocratique…Il sont attentifs à leurs droits et ne refusent pas leurs devoirs. Et maints d’entre eux, issus de l’immigration historique, se sont parfaitement intégrés dans l’espace de notre République laïque et démocratique en en respectant les valeurs, principes et lois.

Mais ils veulent la justice sociale, l’équité, les mêmes lois pour tous, les mêmes valeurs et principes. Ils ne veulent plus et de ceux qui viennent d’ailleurs depuis quarante ans pour profiter du travail des autochtones et de ceux qui se cachent derrière un mandat électif pour bafouer la République tout en démissionnant de leur mission, et qui se servent de leur mandat à des fins personnelles et claniques plutôt que de servir la Nation  et les citoyens dans leur ensemble.

Alors ils s’écartent des deux frères siamois que sont l’UMP et le PS, ils refusent les fausses pistes des petites formations de gauche qui iront se coucher dans le lit socialiste, ils rejettent les tenants forcenés d’une société multiculturelle à forte base migratoire que voudraient imposer les écologistes « régressistes », ils ne croient nullement à des centristes qui courent « à la soupe » dès que le couvert est mis.

Que leur reste-il ?

D’accord, il pourrait être fort agréable d’aller jeter sa canne à pêche dans la mer, assis au soleil sur les rochers des Goudes…

Mais il y a mieux à faire.

Et les résultats de dimanche dernier le montrent.

Empédoclatès

1 – http://www.laprovence.com/article/cantonales/marseille-pourquoi-ils-ont-vote-fn)

2 – http://www.laprovence.com/article/region-31714)

3 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/poignarde-par-des-voleurs)

4 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/un-reseau-de-trafiquants-de-shit-demantele)

5 – http://www.laprovence.com/article/region/les-nouvelles-routes-de-la-coke-passent-par-marseille)

6 – http://www.laprovence.com/article/region/marseille-operations-dans-les-cites-rien-na-change)

7 – http://actu.orange.fr/une/dans-les-cites-sensibles-de-marseille-la-recrudescence-des-armes-fait-peur_81291.html
 

8 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/le-gang-des-voleurs-du-ter-enfin-stoppe)

9 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/trafic-de-coke-neuf-interpellations-entre-le-var-et-marseille)

10 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/organisation-criminelle-demantelee-entre-aix-et-marseille-un-otage-libere)

11 – http://www.laprovence.com/article/region/marseille-la-situation-a-la-porte-daix-inadmissible-pour-lelysee)

12 – http://www.laprovence.com/article/region/marseille-un-camp-de-roms-grignote-la-belle-de-mai)

13 – – http://actu.orange.fr/une/subventions-de-la-region-paca-la-deputee-ps-sylvie-andrieux-mise-en-examen_21739.html

14 – http://www.laprovence.com/article/region/conflit-des-dechets-a-marseille-les-ecoutes-qui-impliquent-alexandre-guerini

15 – http://www.laprovence.com/article/region/affaire-alexandre-guerini-lenquete-cible-le-president-du-cg-13)

16 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/affaire-a-guerini-une-ecoute-montre-que-jean-noel-guerini-a-alerte-son-frere)

17 – http://www.laprovence.com/article/region/le-rapport-montebourg-qui-accable-jean-noel-guerini-et-met-le-feu-au-ps)

18 –  http://www.laprovence.com/article/france/ps-13-ces-points-qui-donnent-du-credit-au-rapport-montebourg)

19 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/affaire-alexandre-guerini-le-president-de-lagglo-daubagne-mis-en-examen)

20 – http://www.laprovence.com/article/region/les-gendarmes-sinteressent-aux-affaires-privees-de-belviso)

21 – http://www.laprovence.com/article/region/marseille-laffaire-de-la-societe-mediterraneenne-de-securite-au-grand-jour)

22 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/affaires-des-marches-truques-un-entrepreneur-arrete-en-espagne-entendu-aujourd)

23 – http://www.laprovence.com/article/region/les-reseaux-internationaux-de-laffaire-alexandre-guerini)

24 – http://www.laprovence.com/article/region/marseille-zvi-ammar-mis-en-examen-pour-blanchiment)

image_pdf
0
0