Marseille : les parents de la victime tabassent le suspect, et le livrent à la police…

Publié le 27 septembre 2019 - par - 1 commentaire - 3 583 vues
Share

Quelque part en Europe et trop souvent « chez nous », en France !

ESPAGNE, à Calpe, (Province d’Alicante) – Un milliardaire koweïtien, Hemar, âgé de 38 ans, vient d’être arrêté pour avoir violé à trois reprises, abusé sexuellement, maltraité et même agressé physiquement la baby-sitter de ses deux enfants, d’origine marocaine, Fatima, 29 ans, qui a dû fuir le domicile et trouver refuge auprès des autorités, présentant des ecchymoses sur le corps et le visage et menacée de mort.

La famille du milliardaire a tenté d’acheter le silence de la jeune Marocaine (des messages sur son téléphone portable, l’exhortant à renoncer à porter plainte contre une forte somme d’argent, en témoignent) alors que le milliardaire essayait de fuir le pays, en compagnie de ses deux enfants et d’une somme de 100 000 euros.

ITALIE, à Milan, vendredi soir, rue Arcivescavo Calabiana, non loin de la fondation Prada, un migrant d’origine nigériane de 33 ans a grièvement blessé à la gorge, avec un tesson de bouteille, son ex-compagne, âgée de 25 ans et enceinte.

Atteinte à la tête et au ventre, son état est très inquiétant.

Il avait été emprisonné pour tentative de meurtre, il y a seulement quatre jours, pour avoir frappé un SDF de 20 ans, d’origine guinéenne, à l’aide d’une bouteille, à l’aube, place Duca d’Aosta, devant la gare centrale, et remis en liberté le matin même pour des raisons inconnues.

Dès sa libération, vendredi dans l’après-midi, il s’est rendu directement chez son ex-compagne pour tenter de l’assassiner.

FRANCE, à Nantes (Loire-Atlantique), le RAID a dû intervenir ce mardi 24 septembre, à Saint-Sébastien-sur-Loire, pour appréhender deux individus armés, âgés d’une vingtaine d’années, suspectés d’avoir torturé et procédé à des actes de barbarie sur une jeune femme née en 1997, et d’avoir violemment frappé son amie.

Les deux victimes venaient de l’Est de la France et passaient des vacances en famille, près de Nantes.

Elles avaient rencontré leurs deux agresseurs le dimanche 22 septembre et elles avaient été invitées à une soirée dans une boîte de nuit, avant d’être entraînées dans un appartement.

Sous les coups, elles ont perdu connaissance et ont été transportées vers le CHU de Nantes.

Les deux voyous se sont enfuis et n’ont pas tardé à être localisés.

Selon les policiers du RAID « C’est une affaire très sérieuse. Les faits décrits sont sordides ».

Ce dernier mardi, 17 septembre, toujours à Nantes, deux jeunes filles de 13 et 18 ans avaient été violées par deux jeunes voyous qu’elles avaient également suivis « pour faire un tour en voiture ».

Conduites dans un appartement, elles ont été abusées sexuellement.

Trois suspects ont été interpellés, dont un mineur.

À Marseille, samedi 21 septembre, un adolescent de 15 ans a été poignardé sauvagement dans la cité Château Saint-Loup, dans le 10e arrondissement.

La police a eu la surprise de se voir « livrer » le coupable à domicile, un autre adolescent âgé de 17 ans, par un « commando » de quatre hommes, des proches de la victime conduits par le père.

Ils l’ont frappé, mis dans le coffre d’une voiture, et rejoint le commissariat central de l’Évêché pour l’offrir aux enquêteurs.

Les quatre hommes ont été interpellés.

Les services de police avaient déjà mis en examen et écroué deux autres jeunes dans cette ténébreuse affaire !

Saint-Nazaire (44) – Nous avions signalé le meurtre, avec violences volontaires, d’un individu de 35 ans, le dimanche 22 septembre, qui était logé dans le centre d’hébergement de l’Afpa.

Le meurtrier, un migrant d’origine soudanaise mais en situation régulière, a été mis en examen pour cet assassinat.

Ainsi que quatre autres individus, 3 Soudanais et un Tchadien, pour extorsion de fonds, puisqu’ils accompagnaient la victime, qui venait justement réclamer une dette d’argent au meurtrier.

Tous hébergés dans le même centre de l’Afpa.

Chambéry (73) – Un Tunisien, âgé de 31 ans, en situation irrégulière et déjà bien connu des services de police pour vols, rixes et violences, a été placé en garde à vue pour « avoir poussé » sa compagne par le balcon du 1er étage de son immeuble, rue d’Italie, mercredi vers midi, en plein centre-ville.

Alors qu’elle se réfugiait sur son balcon, appelant à l’aide, suite à une violente dispute, et qu’un voisin lui apportait une échelle pour lui permettre de s’échapper, elle est tombée et a dû être évacuée vers l’hôpital de Chambéry avec une blessure importante au dos.

Selon sa déclaration, et contrairement au témoignage du voisin : « Il ne l’aurait pas poussée volontairement ».

Le 26 mars 2017, Thibault Cochet avait été assassiné d’un coup de couteau qui lui avait tranché la carotide, cela se passait rue Jeanne d’Arc, à Nevers (58).

Quatre individus sont jugés pour ce meurtre : Shems Beggui, celui qui a porté le coup de couteau, et ses trois complices pour violences et non assistance à personne en danger.

Cette affaire avait connu un énorme retentissement et choqué les habitants de la Nièvre, qui se croyaient à l’abri et épargnés par ces violences.

Au cours de ce quatrième jour du procès, 20 ans de prison ont été requis contre Shems Beggui.

Le verdict sera rendu ce vendredi 27 septembre.

Le Grau-du-Roi (30) – Hakim, animateur d’une colonie de vacances et ex-animateur du « Club Med », est actuellement jugé pour des agressions sexuelles et exhibitionnisme à caractère sexuel, au cours du mois d’août 2018, sur plusieurs adolescentes du camping de l’Espiguette, qu’il incitait notamment à fumer du cannabis.

La suite au prochain numéro !

Manuel Gomez

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Nico

Marseille avec marius césar et Fanny ou l accent provencal chantant est devenu alger grâce à ce maire LR Gaudin qui a tout fait pour détruire cette jolie ville. L éxelent stephane Ravier à fort à faire. Les marseillais de base quittent tous cette ville en mettant en vente leurs habitats pour migrer ailleurs. Bientôt ce sera la France entière si personne ne bouge. Ça urge vraiment.