Marseille : pendant le cinéma d’Ayrault et de sa basse cour socialiste, les assassinats continuent

D’accord, il ne s’agit que de voyous  qui infestaient la surface des cités marseillaises et dont la disparition ne fera pleurer aucun citoyen honnête, travailleur, respectueux des lois…(1)

Mais ces règlements de comptes ne sont que la partie la plus visible de la fange délictueuse qui étouffe les quartiers de Marseille et qui y pourrit la vie de tous ceux qui veulent vivre et travailler en pleine sécurité dans la ville où ils résident et dont ils s’aperçoivent chaque jour un peu plus qu’elle est gangrénée par le virus de la délinquance dont la plus grande partie procède des populations issues de l’immigration, récente ou plus ancienne.

Hier, c’était Hoccine…Aujourd’hui, « un cousin », sans doute… Demain ?

Hoccine Azzoug m’a fait penser à madame le sénateur maire du secteur concerné, Samia Ghali, qui, le meurtre commis, s’est fendue d’une déclaration qui ne manque pas d’humour… (involontaire?) : «La famille Azzoug, c’est une famille extrêmement bien connue, une famille de commerçants, très bien intégrés. Ils n’ont jamais posé de problèmes»…(2)

Comme  le confirme « La Provence.fr » de ce matin 11/11 :  » Hier matin, Hocine Azzoug, 29 ans, a été tué de plusieurs balles à l’entrée de la cité La Viste à Marseille (15e). Originaire du Plan d’Aou, à Saint-Antoine, il avait été condamné en 2004, par le tribunal d’Aix-en-Provence, à 30 mois de prison pour une série de home-jacking aux côtés notamment de son oncle, Lalane Azzoug, 32 ans. Ce dernier avait lui même été victime, le 2 août dernier, d’une mystérieuse tentative de meurtre dans un snack-bar de Saint-Antoine. Admis, sous X, aux urgences de l’hôpital Nord, il avait terrorisé les infirmières, 3 jours plus tard, en les prenant en otages, revolver à la main.

La famille Azzoug possède de nombreux commerces dans les quartiers Nord. Certains seraient même à la tête d’affaires florissantes dans le commerce en gros de la viande halal. » (3) , voilà ce qu’est une famille sans problèmes bien intégrée selon la définition qu’en donne cette sénatrice socialiste qui prétend diriger la ville de Marseille!

C’est ce déni de réalité qui, en fait, explique l’explosion de la délinquance ici et ailleurs, déni de réalité  doublé d’une mansuétude de comportement, d’un laxisme de décision, d’une démission de gestion qui aggravent la situation d’insécurité créée dans cette ville.

C’est vrai que madame Ghali s’exerce depuis de longs mois à pratiquer dans ces quartiers la politique de clientélisme électoral que pratique à hautes doses le Parti Socialiste local, la condamnation de la députée du secteur voisin, la socialiste Andrieux, le montrant aisément…Et soyons convaincus que la manne (2,2 milliards d’euros en 2013) des fameux « emplois d’avenir » destinés à lutter contre le chômage (l’enfumeur Hollande n’est pas à une manipulation près) sera bien employée à faire « bien voter » ces « familles sans problèmes et bien intégrées »… Même destination, d’ailleurs, pour la « prime glandouille » dont les medias taisent soigneusement la décision et qui abondera « les jeunes » issus de l’immigration essentiellement illégale!(4)

C’est vrai aussi que madame Ghali a joué un rôle actif pour faire élire président du conseil général (et sénateur, un « collègue »), le nommé Guérini, 3 fois mis en examen, poussé devant les tribunaux, mais toujours au PS et en fonction, on vient de le voir aux côté d’Ayrault lors de la récente visite électorale de ce dernier à Marseille.

Le rôle de cette dame, c’est de gesticuler, de bien répartir les mannes électoralistes, d’assurer  les votes… et de permettre à la malfaisance socialiste de perdurer, à Marseille comme ailleurs.

Car, pour ce qui est de la délinquance galopante dans les cités de Marseille et les banlieues de France (et de Navarre), tant que le diagnostic réel sera masqué par un déni de réalité à fonction électorale et à visée transformatrice du Peuple de France, rien ne pourra être fait…

Dans ces cités et banlieues, des populations essentiellement issues de l’immigration, récente ou plus ancienne, légale et illégale, de travail et de peuplement, qu’on leur ait donné la nationalité française ou non, s’adossent à l’assistanat social qui leur est largement consenti, se livrent à toutes les formes de l’économie illégale et s’enrichissent sans travailler, s’organisent en fractions communautaristes souvent « drivées » par la religion ségrégationniste, séparatiste, sexiste qu’est l’islam, refusent leur intégration dans l’espace laïque et démocratique de la République, construisent leurs propres lois  exclusives des autres et agressent ceux qui les gênent. (5)…

Là est le réel, là sont les pistes à ouvrir pour lutter contre cette gangrène.

C’est vrai que le Ayrault, et sa basse cour caquetante des « responsables »(sic) socialistes locaux sont venus, en grande pompe et cajolés par les medias complaisants, promettre aux quartiers nord de Marseille des transports pour les relier au centre ville rapidement et confortablement.

Hoccine, lui, a été tué en sortant de sa BMW…

Empédoclatès

1 –http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/11/01016-20131111ARTFIG00255-la-serie-de-reglement-de-compte-reprend-a-marseille.php

2 –http://www.leparisien.fr/marseille-13000/marseille-un-homme-tue-par-balles-dans-les-quartiers-nord-10-11-2013-3302941.php

3 –http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/2617802/homme-tue-a-la-viste-son-oncle-deja-vise.html

4 – http://www.valeursactuelles.com/garantie-jeunes-prime-%E2%80%9Cglandouille%E2%80%9D20131022.html

5 –http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/une-policiere-rouee-de-coups-dans-une-cite-de-marseille-8308906.html

image_pdf
0
0