Martinique : ils ont attribué au covid l’épidémie de dengue

Je limiterai cette note de rentrée à trois faits, superbement ignorés par les organes dits d’information :
– Présidence US
– Effets secondaires des « vaccins »
– Situation en Martinique

Joe Biden, élu des « électeurs » du logiciel Dominion, de dizaines sinon de centaines de milliers d’électeurs imaginaires incarnés dans des bulletins de vote vierges comptés comme vote Biden, de milliers de défunts (dont une personne décédée en 1826) sortis de leur sépulture pour aller avec enthousiasme donner leur suffrage à l’avatar du parti des esclavagistes des États sudistes, Joe Biden s’avère de plus en plus clairement incapable d’exercer le mandat reçu. Ses dernières interventions publiques ont montré un malheureux, un homme incapable de construire une phrase cohérente et même de lire le prompteur… sa démission est ouvertement et publiquement discutée ; les modalités ne sont pas décidées, mais la balle est dans le canon du fusil.

Pendant les élections présidentielles, nous étions tous devenus des Américains et, plus précisément, des supporters du parti dit démocrate ; pas un jour ne passait sans une attaque des médias contre le Président candidat. Depuis, les USA sont si loin, plus loin que la plus lointaine planète du système solaire. On ne saura donc pas, par la Macronie et ses médias, que Biden est sénile et que sa maladie progresse à grands pas, qu’elle s’est illustrée de façon tragi-comique dans son commentaire de la débandade sanglante à l’aéroport de Kaboul. On ne saura pas plus, que les USA tendent à former deux espaces politiques et sanitaires bien distincts : qu’il y a la partie où Fauci et les Diafoirus de tendance dite « démocrate » prohibent les traitements précoces du C19 et où il y a forte vaccination ainsi que les gros bataillons de décès attribués au C-19, et qu’il y a cette autre partie des États-Unis où des médecins, des professeurs, des universités, des écoles de médecines, des autorités scientifiques indépendantes de l’industrie du « vaccin », comme Ruby, Mac-Cullough, Fleming, Stella Emmanuel, Zelenko et bien d’autres, peuvent parler et être entendus par les autorités et où l’on soigne et guéri les gens, sans attendre qu’ils aillent mal et doivent être hospitalisés pour être mis sous respirateur…

Donnons maintenant quelques chiffres concernant ce que l’on appelle effets secondaires des vaccins C-19. Aux USA toujours, la base officielle, que chacun peut aller consulter, fait état d’une flambée de cancers du pancréas chez les sujets vaccinés, juste après leur vaccination. Ici, dans les médias, soit on hurlera au « fake » « complotiste », soit on rétorquera qu’il s’agit de pures coïncidences.
Poursuivons. La même base officielle fait état de décès dus au vaccin (pour plus de 330 millions d’habitants). Lisons ces chiffres :
2 juillet 2021, 6 985 décès ; 21 juillet, 6 207, 30 juillet, 11 940, 6 août, 12 791 décès…

La France n’étant pas les USA, les Français étant faits d’un autre bois que les Américains, le vaccin Pfizer devant y être différent de celui inoculé aux USA, il est bien évidemment impossible et interdit d’extrapoler pour calculer pour 67 millions d’habitants le nombre réel d’effets secondaires mortels du prétendu vaccin. La règle de trois, c’est bien connu, est devenue complotiste.

Concluons sur la Martinique. Pour affoler la population, – pas les Martiniquais qui savent mais leurs compatriotes de l’Hexagone -, les autorités préfectorales et « sanitaires », alors qu’il y a une forte épidémie de dengue (maladie chronique aux effets souvent mortels) a compté malade du covid, mort du covid, des Martiniquais et des touristes atteints par la vague de dengue ; cerise sur le chapeau de la statistique préfectorale et sanitaire moderne, les annonces traditionnelles de personnes décédées ont tourné en boucle, on a répété les mêmes annonces plusieurs fois, à quelques jours d’intervalle, pour créer un effet de décès de masse.

Dans le même temps, ARS et préfecture, via la gendarmerie, ont ordonné et organisé le retrait de l’Ivermectine dans toutes les officines de Martinique ; de son côté, l’Ordre des médecins a lancé un menaçant avertissement aux médecins de la Martinique, s’ils n’adhèrent pas à la vaccination, s’ils s’entêtent à prescrire l’Ivermectine ; attention, leur est-il fait comprendre : l’interdiction d’exercer est à l’ordre du jour !

La Martinique est un peuple et une nation, écrira Aimé Césaire. Ce doit être vrai. En effet, si on observe du côté des organisations ouvrières, on voit : (que) unions départementales FO et CFDT, centrales syndicales locales, CDMT, USTM, les deux CGT-M, Collectif des ouvriers agricoles, associations diverses appellent à la grève générale (sera-t-elle effective ?) pour :

le départ du préfet, l’arrêt du confinement, contre le passe sanitaire ségrégationniste, le retour de l’Ivermectine dans les pharmacies, la liberté de prescription des médecins, la gestion locale des décisions sanitaires (mesure votée par la Collectivité territoriale de Martinique/CTM), le renforcement des moyens, de longue date insuffisant, du CHU de Fort de France.

Alain Rubin

image_pdfimage_print

21 Commentaires

    • En effet, j’ai lu quelque part que c’était faux, allez savoir ,on ne sait plus a quoi se rattacher.

      • 1. Difficile de retirer un médicament qui est LE traitement miracle contre les parasites…
        2. J’imagine que si confiscation il y a, il faut également l’assortir d’une interdiction de se réapprovisionner. Ça ne peut pas passer inaperçu. On en aurait parlé…

  1. Tous les antillais en ont plus dans le pantalon que les métropolitains et je sais qu’ils ne se laisseront pas faire.

  2. ne vous leurrez pas, les antillais qui voient arriver des soignants (pour 15jours) vitupèrent contre les blancs qui viennent leur piquer des emplois
    de même ils ressassent que comme pour le chloredéconne (qui avait été à la demande de leurs politiques et planteur) que c’est un moyen pour les blancs de tuer des antillais (ça n’est pas des élucubrations, c’est ce qui se dit tout haut et fort)

  3. Heureusement que la Dengue n’est pas mortelle en générale !
    Il existe plusieurs types de Dengue et seule la Dengue hemoragique peut être mortelle.!

  4. En Polynésie, ils ont attribué la résurgence (3 ou 4 cas) de filariose au réchauffement climatique, alors que ça existait avant la colonisation.
    Maintenant les toubibs ont reçu l’ordre d’écrire covid sur les certificats de décès des morts de maladies cardiovasculaires, pas plus nombreux qu’il y a 10 ans.

    La fureur vaccinatoire de macronescu atteint des sommets : Là où nous ne sommes que 280.000 habitants, on reçoit 22.000 doses de vaccins tous les jours.
    Et pour punir la population qui n’en veut pas, le gouverneur colonial qui risque sa place s’il ne parvient pas à fourguer ses poisons, confine à nouveau et c’est encore un délit d’acheter des petites culottes !

  5. Ça ne pouvait pas durer comme ça et risquer de faire un mauvais exemple pour le gvt ; nos Antilles très peu vaccinés ne se portaient pas plus mal qu’ailleurs, sinon mieux ; d’où l’opération épidémie catastrophique organisée par notre merveilleux système de propagande .

  6. « cancers du pancréas » juste après vaccination : vous ne savez pas ce qu ‘ est un cancer pour sortir pareille CONNERIE !! Et vous voulez être crédible ?? Pfff …

    • @Poutinette : parce que vous , vous apportez des arguments !! Alors , dites moi ce qui est faux dans mon propos !!

  7. Pourquoi répondre au « Veau va!, il ne demande que ça. Ce type n’est là que pour parasiter RL. A t-il eu les piqouses? Certainement pas, si c’était le cas il serait beaucoup moins sûr de lui dans la perspective de recevoir la 3ème et les suivantes. Troll de type qui de toute évidence fait partie intégrante du système génocidaire.

  8. Oui cancer ! Ce n’est pas des conneries ! Site  » profidecatholica » conférence scientifiques photos des dégâts fait par les vaxxins après autopsie vidéo sous titrée français c’est un génocide organisé ils savent très bien ce qu’ils font !

Les commentaires sont fermés.