1

Maryse Burgot, la crécelle de l’info bas de gamme

Une voix à faire sursauter le plus endormi des téléspectateurs repus et à le faire zapper sur n’importe quoi.

Une voix à épouvanter les mioches rompus à Halloween et à faire avorter une couvée de singes. C’est la voix de son maître France Télévision, payée avec l’impôt des Français.

La maigrichonne senior loin de son foyer (bien qu’elle fasse désormais dans le people) est l’envoyée spéciale de France2-France Télévision partout dans le monde où sa rédaction lui remet sa feuille de route politique en même temps que ses billets d’avions exonérés de son empreinte carbone.

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/maryse-burgot-eloignee-de-ses-enfants-ce-jour-ou-elle-a-craque_490368?amp

Quand par force, par hasard ou par mégarde, sur les vidéos de revue de web, apparaît la tête de la mégère qui attend le retour son, je pense toujours au gavage des oies et des canards. Sauf que la volaille à gaver est la masse rassemblée à 13 h et à 20 h, devant son écuelle et sa télé, quand elle est revenue de l’abattoir à vacciner.

Miss info Ukraine se répand maternellement :

« Avec un fils âgé de 18 ans, Maryse Burgot, qui s’était émue du sort réservé aux enfants ukrainiens, elle s’apprête, elle aussi, à vivre ce drôle de moment dans les semaines qui viennent :

https://www.voici.fr/news-people/tu-nous-manques-deja-le-tendre-message-de-maryse-burgot-pour-son-fils-touche-les-internautes-734941?

Starlette du Kosovo, otage mystérieusement libérée des Philippines, elle poursuit son tour du monde.

Sur place, elle cause, elle ne drague peut-être pas, mais elle flingue et elle mord, la chienne de garde de l’info (Les Nouveaux Chiens de garde de Serge Halimi sur les médias).

Son don d’ubiquité lui permet de parler de Haïti, de tout, et même de Dominique Strauss Khan, avant de revenir s’occuper des potins de l’Elysée et repartir coiffer son casque, loin des tirs de mortiers en Syrie, en Afghanistan et au Donbass, le temps de re-rentrer à Paris pour le téléthon !

Le tout sans contracter la moindre épidémie ou pandémie qu’elle couvre.

Invincible et indétectable aux missiles, la brunette !

Insaisissable aussi, de là où elle a dit l’inverse de ce qui s’est passé, elle n’est déjà plus.

Maryse Burgot

@MaryseBurgot

Sur le front de #Kherson, notre reportage à Doudtchany dont la partie sud vient d’être reprise aux #Russes. Grande tension sur cette route stratégique.

@infofrance2

@franceinfo

@EDelevoye

@PhotoSath

@Harold_HH

Maryse Burgot est forcément une excellente nageuse en eaux troubles, mais toujours dans le sens du courant.

Fin cordon bleu, elle réussit à merveille les décoctions des faits pour l’info à infuser, et à diffuser. Du grand reportage de la grande télévision à épouvanter Albert Londres privé de tombe. À défaut d’une tombe, la sépulture familiale, au cimetière des Bartins de Vichy, lui sert de cénotaphe :

https://www.tombes-sepultures.com/crbst_2358.html

Comment les Ukrainiens vivent-ils sous le bombes ? avec Maryse Burgot

Maryse Burgot : « Faire ce reportage sur Victoire, ça compte presque plus ».

9 questions à Maryse Burgot (1/9)

CQFD

Jacques CHASSAING