10 Commentaires

  1. Excellent.

    A force de vouloir nous empêcher de mourir, ils nous empêchent de vivre.

  2. Merci monsieur Cassan, grâce à vous
    j’ai enrichi mon vocabulaire d’un nouveau mot
     » masculinicide  ».

  3. (rire) il vaut mieux faire l’amour à deux (au moins)….
    c’est plus pratique pour appeler les secours en cas de rupture (d’anévrisme)

  4. Par son art de la comédie, ses mensonges, son matérialisme, ses contradictions, son cinéma, son insincérité, ses « je t’aime » suivis du « je ne t’aime plus » du lendemain, son appétence au changement, à rompre, à divorcer (y’a bon la pension), à horripiler, à faire des jérémiades, à pousser l’homme à bout, et maintenant à calomnier et accuser toute la moitié mâle de l’humanité, la femme conduit l’homme au suicide !

  5. « Trop de Mecs meurent en faisant l’amour ? »
    « Trop de féministes crèvent de ne pas le faire assez ! »

Les commentaires sont fermés.