1

Masque : ils torturent nos enfants à l’école

En obligeant les enfants à porter un masque pendant de longues heures, alors que cela est dangereux pour leur développement, pour leur santé et que cela porte atteinte à leurs capacités cognitives (le port du masque provoque une perte minimum de 20 à 30 % d’oxygénation du cerveau et du cœur, avec une réintroduction dans les poumons de 20 à 30 % du CO² que nous venions d’expirer).

Les fonctionnaires de l’Éducation nationale et les « médecins » et personnels de santé qui imposent aux enfants ce port du masque se rendent coupables d’actes de torture et de barbarie sur nos enfants.

Il faut enlever nos enfants des griffes de l’éducation étatique et publique.

S’il y a bien une urgence pour celles et ceux qui aiment leurs enfants, c’est de les retirer en urgence des écoles étatiques (écoles publiques), qui ne sont que les relais idéologiques des dégénérés à la solde des mondialistes qui nous gouvernent.

Désinscrire nos enfants de l’école publique et leur faire cours à la maison, ne pas fréquenter l’hôpital public et fuir les masqués et vaccinés comme la peste, c’est une question de survie pour l’espèce humaine.

Pour notre sécurité et notre santé, il faut fuir les « médecins » masqués, il faut fuir les endroits où le port du masque est obligatoire et ne surtout ne pas fréquenter « l’hôpital public » (exception faite de l’IHU de Marseille et du service du professeur Perronne à Garches).

Soyez-en convaincu, il n’y a pas plus de risques pour notre santé cette année que depuis la nuit des temps, les données chiffrées sont précises : les pathologies pulmonaires hivernales sont redoutables pour les personnes âgées (au-delà de 80 ans) à l’état général inquiétant (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, etc.).

Alors, si vous n’êtes pas dans cette situation, vivez normalement, mangez sainement, intéressez-vous aux médecines naturelles (naturopathie, homéopathie, médecine et pharmacopée chinoises) et dégagez-vous psychiquement de toute emprise étatique et médiatique : ils veulent nous museler pour nous imposer le programme des psychopathes cocaïnomanes de Davos, rien d’autre.

Votre existence, vos aspirations personnelles, votre bonheur à aimer et à être aimé, vos droits individuels, votre liberté d’entreprendre. Or rien de tout cela ne doit exister : c’est leur programme.

Pas le nôtre !

Pierre Lefèvre