1

Mathieu Slama dénonce la monstruosité du passe sanitaire

Une fois de plus, le politologue Mathieu Slama a dénoncé les ignobles mesures liberticides que le tyran Macron nous a imposées.
 
Cet essayiste, auteur de Adieu la liberté, invité de On est en direct, sur France 2, a qualifié le passe sanitaire « d’une des inventions juridiques et politiques les plus monstrueuses jamais inventées dans une démocratie ».
Une « aberration » pour Mathieu Slama, qui affirme que le gouvernement  « interdit toute vie sociale à des millions de Français, ce qui est inédit dans notre histoire récente », en parlant des non-vaccinés, avant de critiquer très fortement les propos de Macron qui a osé déclarer qu’il « avait très envie d’emmerder les non-vaccinés. Ce qui est terrible, c’est de se dire que c’est grâce au passe qu’on est libres »…
Il fut aussi l’un des rares à dénoncer l’abject rapport du Sénat de juin 2021 préconisant d’innombrables mesures infâmes pour  chinoiser nos vies et que personne n’évoque jamais…
https://ripostelaique.com/une-societe-de-vigilance-ou-la-dictature-selon-macron.html
 
Égaux à eux-mêmes, les propagandistes de On est en direct jouaient les naïfs et les neutres… Laurent Ruquier osant rappeler « qu’une majorité de Français avait accepté d’être vaccinée »… Faisant joyeusement fi de l’extorsion de volonté qui prévaut depuis le 12 juillet 2021, pour des thérapies en AMM conditionnelle, soit des expérimentations illicites et dangereuses.
 

À l’animateur estimant aussi que le passe vaccinal avait « aidé les millions de Français vaccinés à retrouver une vie normale », Mathieu Slama oppose  une autre vision : « ce qui est terrible, c’est de se dire que c’est grâce au passe qu’on est libres », avant de le qualifier, à juste titre, de « chantage à la liberté ».

L’essayiste s’interroge même sur les suites de cette crise : « vous imaginez que désormais on a un outil qui peut être utilisé pour n’importe quelle crise ? » Pour éviter cette dérive, Mathieu Slama appelle les Français à refuser cela, comprenant fort bien que les manifestants et en particulier les non-vaccinés « qui ont été visés par les mesures les plus autoritaires prises depuis des décennies aillent dans la rue », avant de critiquer la gestion de cette journée par la police de Lallement, « ce qui en dit beaucoup sur l’état de notre démocratie aujourdhui »affirmant que le gouvernement est « en train de liquider tout l’héritage démocratique issu de 1789 et de liquider l’état de droit ». 

Saluons le courage et la constance de Mathieu Slama, lequel, à chacun de ses rares passages télévisés, a toujours fustigé ces graves dérives et autres abominables privations de liberté. Sauf changement rapide de gouvernement, il est à parier qu’on ne le reverra plus dans les médias asservis.
 
Mitrophane Crapoussin

 https://www.youtube.com/watch?v=Wv-7PB7_l2A