Maubeuge islamisée : Bienvenue à la Ch'ti-charia


Maubeuge au clair de lune islamisé, c’est la partition de la France en zones islamiques où règne enfin la Ch’ti-charia ! Maubeuge islamisée, c’est la partition du territoire français prévue par Macron-LREM avec des zones islamiques soumises à la Charia. Cette partition du territoire est la conséquence d’un pays submergé par des populations musulmanes grâce aux socialistes opportunistes recyclées LREM d’un pays qui semble confronté aux risques d’une guerre civile. Maubeuge islamisée, ça confirme que Macron et les très médiocres socialistes opportunistes recyclées LREM adeptes de l’Anti-France mènent contre le pays réel une politique d’islamisation intensive, voulue et programmée. Selon Michel Garroté, la France a conclu, il y a des années, des accords avec l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), et avec certains de ses États-membres, tels que l’Arabie saoudite et le Qatar. Ces deux pays, au cours des dernières décennies, ont investi des dizaines de milliards d’euros dans la propagation de la charia en Occident, y compris en France.
Le calcul irresponsable et dangereux de Macron et des médiocres socialistes opportunistes recyclées LREM adeptes de l’Anti-France qui veut mettre en place la partition du territoire français, avec des zones islamiques soumises à la Charia, serait, selon les immigrationnistes irresponsables français, le seul moyen d’éviter une guerre civile. On ne voit pas en quoi ce calcul irresponsable et dangereux permettrait, soi-disant, d’éviter une guerre civile. Michel Garroté : « Vous aurez la partition du pays, vous aurez des zones islamiques soumises à la Charia et vous aurez, de surcroît, la guerre civile que vous croyez éviter. » TAKAYCROIRE !
Valeurs actuelles : « À Maubeuge, cette commune de 30 000 habitants où l’importance de la fracture communautaire inquiète l’État, une association musulmane incarne le triomphe du communautarisme.
Cité industrielle jadis florissante, Maubeuge est une ville en souffrance. La crise de la métallurgie-sidérurgie depuis les années 1970 a considérablement affaibli le territoire Sambre-Avesnois. Au cœur de la région, Maubeuge est devenue le triste étendard de cette déréliction économique. Immigration, chômage, pauvreté, précarité, insécurité, les difficultés s’amoncellent et s’agrègent ici les unes aux autres. Dans ce contexte propice aux tensions sociales, le communautarisme musulman s’étend de manière préoccupante.
Lors des élections européennes de mai 2019, un chiffre avait interpellé les observateurs. L’Union des démocrates musulmans français (UDMF), parti fondé en 2012 se voulant « anti-impérialiste, antisioniste et anticolonialiste« , avait récolté 40 % des voix dans un bureau de vote du quartier de l’Épinette.
Une percée électorale détonante pour une formation qui n’a récolté que 0,3% des votes à l’échelle nationale. Il y a deux semaines, le Journal du dimanche a révélé l’existence d’un document de la DGSI listant 150 quartiers français « tenus » par les islamistes. Cette cartographie classe Maubeuge au nombre des zones islamisées. Un préfet cité par le JDD y décrit une « situation alarmante« .
Christine Tasin, AFP : « À Maubeuge, le communautarisme musulman ne rencontre aucun obstacle à son expansion. À Maubeuge, le Maire LREM Decagny compte-t-il sur les musulmans pour sa réélection ?
À Maubeuge, une association musulmane incarne le triomphe du communautarisme.
Arnaud Decagny, maire de Maubeuge, est candidat à sa succession. Autrement dit, a-t-il des rapports avec les musulmans de Maubeuge et avec ceux qui militent pour la construction d’une école musulmane et qui semblent ne pas aimer nos écoles de la République ni la mixité ? La question mérite d’être posée quand on sait qu’aux dernières européennes, L’UDMF a réalisé un score de 40% dans le quartier de Sous-le-Bois (où la situation est alarmante d’après la DGSI) et où on doit construire la fameuse école coranique…
La question mérite d’être posée quand on sait que plusieurs quartiers de Maubeuge seraient sous l’emprise des islamistes selon la DGSI. La question mérite d’être posée quand on écoute les accusations, graves, de son concurrent RN Aymeric Merlaud. Aymeric Merlaud accuse Arnaud Decagny de soutenir le projet d’une école coranique hors contrat à Maubeuge et de mettre à disposition de l’association musulmane responsable du projet des salles municipales… Ces salles accueilleraient des réunions/galas interdits aux hommes, au profit de la dite école coranique. On a appris la leçon ! Castaner, après l’attentat à la Préfecture de Paris, avait dit que ceux qui refusaient la mixité et qui refusaient de serrer la main aux femmes devaient être signalés comme de possibles radicalisés… On sait qu’à Maubeuge, il y a plusieurs quartiers qui font partie de ceux recensés par la DGSI comme tenus par des islamistes. Cela devrait rendre prudent tout édile désireux de lutter contre le communautarisme. Cela devrait rendre prudent quant à l’utilisation de salles de la Mairie. Cela devrait rendre prudent un Maire quant à sa participation aux ruptures du jeûne organisées par une association qui organise des soirées interdites aux hommes. L’Association Centre Lumière organise gala sur gala, voyage sur voyage… pour financer cette école privée musulmane… Qui sera largement financée par le contribuable français, pour les 2/3 puisque les dons n’iront pas aux impôts et donc à l’intérêt commun…
Or, ACL est une association ouvertement sexiste, séparatiste, pratiquant la séparation des sexes. Même pour le pèlerinage à La Mecque, les hommes voyagent entre eux.  Un Maire peut-il compter avec ceux qui discriminent les femmes, peut-il et doit-il les aider, les soutenir ? Espérons que les électeurs sauront aux prochaines municipales voir que leur intérêt est de voter pour le candidat RN Aymeric Merlaud. (C. Tasin)
Michel Janva, le Salon beige : « Le maire LREM de Maubeuge Decagny prépare la construction d’une école coranique. Maubeuge fait partie des quartiers du pays sous contrôle islamiste, selon la note récente de la DGSI. Le candidat du Rassemblement National à Maubeuge Aymeric Merlaud dénonce Arnaud Decagny Maire LREM/UDI de Maubeuge qui met à disposition des salles municipales pour des galas 100% réservés aux femmes et dont les bénéfices sont destinés à la construction d’une école coranique hors contrat dans le quartier de Sous-le-Bois. Le quartier maubeugeois de Sous-le-Bois est classé en zone de sécurité prioritaire (ZSP) par le ministère de l’Intérieur depuis 2013.
L’Observateur du Valenciennois : « Islamisme : la DGSI répertorie 150 territoires sous l’emprise de l’islam radical dont le Denaisis. C’est une information révélée par le JDD et complétée par actu17.fr (L’info police sécurité terrorisme). Un document de la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure) cartographie 150 quartiers ou micro-territoires « tenus » par les islamistes.
Plusieurs secteurs du Nord seraient mentionnés dans ce document dont l’agglomération de Denain.
Il y a également Roubaix et Maubeuge qui y figurent dans le département. Sur cette cartographie sont cités les banlieues de Paris, Marseille et Lyon, ainsi que des quartiers d’Annemasse (Haute-Savoie), Bourg-en-Bresse et Oyonnax (Ain) ou encore Bourgoin-Jallieu (Isère).
La Voix du Nord, le 12 déc. 2013 : « À Maubeuge, le quartier de « Sous-le-Bois » classé en zone de sécurité prioritaire ! Déjà au temps de Manuel Valls ! Gangrené par la violence et le trafic de drogue, le quartier maubeugeois de Sous-le-Bois a été classé en zone de sécurité prioritaire (ZSP) par le ministère de l’Intérieur. Un choix qui redonne un peu d’espoir aux habitants. Ils osaient espérer un retour à la quiétude, sans crier victoire… Sous-le-Bois avait été le grand oublié de la première grande vague des ZSP malgré les appels du socialiste (immigrationniste) Pauvros (qui a largement contribué à l’islamisation de la ville).
Manuel Valls l’avait annoncé. Il faut dire que la situation s’était nettement dégradée à Sous-le-Bois. Dans la rue d’Hautmont, de nombreux commerçants ont préféré jeter l’éponge face à un « climat détestable ». Intimidations, menaces, agressions ou braquages, la coupe était pleine. Même l’agence de la Caisse d’Épargne a préféré se délocaliser à Louvroil. Le quartier a défrayé la chronique en multipliant les faits divers : un policier blessé lors d’une course-poursuite engagée après un délit de fuite, ou des secours pris à partie lors d’un accident de moto. Le but des socialistes sera avant tout d’apaiser Sous-le-Bois. TAKAYCROIRE !
Mais il ne faut pas se tromper, l’un des plus gros fléaux de Sous-le-Bois reste l’immigration et le trafic de stupéfiants. Les policiers de Maubeuge ont eu beau multiplier les prises et les arrestations, ils n’ont jamais pu mettre un coup d’arrêt. « C’est sans fin, il y a toujours de nouveaux réseaux », constate un enquêteur.
C’est peut-être là que le dispositif du ministre socialiste de l’Intérieur pourrait s’avérer (utile en 2013 !). Les policiers ; les bailleurs sociaux, les médiateurs, les élus, le Parquet, les associations, coordonneront leurs efforts. L’échange d’informations sera maximal des cibles clairement définies. TAKAYCROIRE !
Cette annonce suscite en 2013 l’espoir des riverains, qui sont aux premières loges de cette flambée de la délinquance. Les passants de la rue d’Hautmont, à Sous-le-Bois, questionnés à propos du classement du quartier en ZSP : « Le quartier est bien parce qu’il y a tout à proximité, mais il n’y a pas de sécurité. Ça craint. Je n’ose pas venir dans la rue d’Hautmont toute seule ». Les gens veulent du changement, moins de délinquance. « Je n’ai pas beaucoup d’espoir, mais il faut y croire ». (La presse ne parle pas de l’immigration !)
François des Groux : « À Maubeuge, c’est Bienvenue chez les Ch’musulmans ! » Grande mosquée El Markez de Maubeuge, Dictature des minorités, Grand Remplacement, Intégration des immigrés, Islam !
Moralité : « Un parti « islam » français ! » Depuis quarante ans, le Nord a bien changé dans les quartiers : fini les fricadelles-sauce piccalilli, place au kebab-sauce blanche, les voilées chassent les jolies blondes. De même, les anciennes oppositions PS/PC/RPR/UDF se transforment désormais en oppositions FN/LREM/LFI.
À Maubeuge, ville de 30 000 habitants (110 000 avec l’aire urbaine), (depuis les socialistes) il y a un petit nouveau : l’Union des démocrates musulmans français (UDMF), insignifiant au niveau national !
Mais l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) a fait, ici, 6% aux élections européennes voire 40% dans certains quartiers. La liste de ce parti, grâce au coup de pouce (de Macron et) du Conseil d’État, a pu être enregistrée le 9 mai, soit 6 jours après le délai légal de dépôt des candidatures… Une première dans l’histoire de la République. Un parti musulman forcément (contre l’islamophobie et le racisme) mais, surtout (colorisé islamo) « de gauche » : anti-impérialiste, antisioniste, anticolonialiste. À Maubeuge, et partout dans le Nord (grâces aux élus socialo-communistes immigrationnistes très médiocres), ce n’est plus Bienvenue chez les Cht’is mais Bienvenue chez les ch’migrants et les ch’musulmans. (François des Groux)
Marion Cocquet : « Le vote mystérieux anti-impérialiste, antisioniste, anticolonialiste de Maubeuge aux européennes : Enquête sur l’Union des démocrates musulmans français qui a créé la surprise aux élections européennes. À Maubeuge, l’abstention a dépassé 60 % : 10 points au-dessus de la moyenne nationale.
Le bilan tracasse les politiques. À cause du niveau effarant de l’abstention et de la victoire écrasante du Rassemblement national : 37,43 %. À cause d’une anomalie : le score de la microscopique Union des démocrates musulmans français (UDMF). Un parti créé en 2012 qui s’affirme de gauche, anti-impérialiste, antisioniste, anticolonialiste et qui exploite l’idée d’une islamophobie généralisée, devenue institutionnelle.
L’UDMF n’a obtenu que 0,13 % des voix au niveau national [mais] 6,10 % à Maubeuge, presque autant qu’Europe écologie-Les Verts. Sa liste, « Une Europe au service des peuples », a recueilli 70 voix sur 170 dans le quartier des Écrivains, dans le nord de la ville. 41 % sur un bureau, forcément, ça se remarque.
D’autant que la candidature de l’UDMF n’a été validée qu’in extremis (par Macron). Que le parti ne pouvait pas fournir les bulletins de vote. Et que son fondateur, Nagib Azergui, formateur en informatique de Nanterre, est parfaitement inconnu dans la région. L’UDMF compte bien quelques adhérents sur place, une association dévolue (grâce à l’aide des islamo-gauchistes et des communistes locaux) à « la lutte contre le racisme et les discriminations ».  Parmi eux : Nasser Achour, une figure de la vie politique locale, que l’on dit très influent dans les quartiers : « Il y a un terreau sensible, ici, disait-il. La population supposée de confession musulmane est importante et commence à se structurer. » Le travail a été mené dans les deux principales mosquées de Maubeuge, auxquelles s’ajoutent plusieurs salles de prière dans les quartiers.
À Maubeuge l’islam se porte bien et la population d’origine maghrébine est importante. « Il serait vivement conseillé d’aller voter pour montrer que nous sommes bien présents et soucieux de nos intérêts au niveau local, national et européen. Montrons-leur que nous sommes présents aujourd’hui et que, dans un an, il faudra faire avec la composante musulmane pour la mairie de Maubeuge et autres ! » Où l’on remarque les petites filles voilées ! L’immense mosquée El-Marquez, bâtie en 2007, a compté cette année près de 2 000 fidèles lors de l’Aïd. Les salles de prière sont pleines le vendredi. Une association, Centre Lumière, réunit des fonds pour la création d’un collège-lycée musulman privé. L’UDMF a l’intention de se présenter dans les villes en 2020 ! Maubeuge a longtemps voté à gauche, c’est pourquoi la ville s’est abîmée : 35,6 % de taux de pauvreté, 34,2 % de chômage ! Et le clientélisme musulman des élus pour gagner des voix a fait le reste !
Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. Et si tout les vendredi à 5 heures, il y avait des incendies accidentelles, comme à Notre Dame bien sûr, ou comme dans des dizaines d’églises en France, sans émouvoir les trous du cul des politiquement correct, là on en parlerait aux infos. Mais peut-être que leur Allah est meilleur pompier que notre Bon Dieu.

  2. Macron prend une arme contre la France c’est islam.
    Utiliser l’islam comme arme de guerre.

  3. « Le Clair de lune à Maubeuge » ?
    Tout l’air d’un croissant islamique !

  4. Bonjour Docteur qu’elle horreur cette France de merde même ici a côté de Bergerac une petite ville à peine 6000 habitants il y a déjà des secteurs ou il est préférable de ne pas s aventurer. Il y a 6 mois vers 19 h quatre jeunes tous issus d Afrique ils étaient là sur mon terrain j ai pris la pioche pour jetter dans leurs pattes et les faire tomber puis j ai appelé la gendarmerie ah la bonne connerie je me suis pris un savon et elle a accrochée car on parle pas comme cela a des gens ils étaient tous sur ma pelouse et je vous assure que la gendarmerie ne sait pas déplacée oui je suis un raciste même le marché du mercredi est devenu un peu africain ici nous avons des manouches une cinquantaine de migrants et 4 fois j ai été cambriolé chute il faut rien dire

    • issus d’Afrique mais ISLAMIQUE!
      On peut prendre des migrants mais que des chrétiens d’orient et d’Afrique et Asiatique ou athée.

  5. Après les gueules noires, ceux qui ont laissé leur santé pour la France sont remplacés par les gueules grises, ceux qui sont venus piller les caisses sociales des FDS.

  6. Malheureusement Maubeuge n’est pas la seule ville à être islamisée. Champs sur Marne dans le département de Seine et Marne, plus de 25 000 habitants, pôle universitaire René Descartes, la situation est alarmante, la Maire a réquisitionné deux LCR : une pour les femmes musulmane et l’autre a été transformé en mosquée de salafistes. Le vendredi après-midi la ville devient une aire de bataille pour le stationnement, car toutes les villes avoisinantes convergent vers Champs pour la prière, le parking de carrefour est pris d’assaut, plus moyen d’aller faire ses courses. Toutes ces femmes se sont déclarées gardiennes d’enfants, façon insidieuse et vicieuse d’endoctrinement. Dans un rayon de plus de 10 kilomètres il n’y a plus un seul commerçant non musulman.

    • éloquent, mais quand on pense à la région où se trouve Mila on comprends pourquoi ça s’est passé comme ça, et je me demande vraiment où ils vont pouvoir la scolariser ?

  7. gaulois réfractaires, n’oubliez pas d’aller voter
    je suis pour l’application de la charia aux seuls musulmans, main du voleur coupée et par extension zizi du violeur coupé raz

    • J’ai une question ?
      les musulmans c’est la charia a la mode musulmans
      les juifs c’est la charia a la mode juifs
      Vivre le blasphème contre les deux religion
      Islamophobe et Antisémite les deux.

Les commentaires sont fermés.