Maurice Gendre : Eric Zemmour sera jugé les 11, 13 et 14 janvier, et il faudra le soutenir !

Publié le 27 décembre 2010 - par - 2 128 vues
Share

Riposte Laïque : Peux-tu nous dire en quelques mots quels sont tes engagements passés et surtout présents ?

Maurice Gendre : Que dire ? Né en 1981, je n’ai connu de la France que les Trente Piteuses. Né après la funeste loi Giscard-Pompidou qui met la France à la merci des marchés financiers via l’arme absolue de l’endettement, après la catastrophique loi sur le regroupement familial de Giscard-Chirac, après la suicidaire réforme Giscard-Haby sur le « collège unique », je ne peux avoir qu’une vision décliniste de mon pays.

Je n’avais jamais adhéré à un parti jusqu’au début de l’année 2009. Date de mon entrée au Parti ouvrier indépendant (POI).
Pourquoi le POI ? Parce qu’il est le seul parti, en compagnie de l’UPR de François Asselineau et Solidarité et Progrès de Jacques Cheminade, a demandé aussi clairement et sans hésitation aucune la sortie de la France de l’Union européenne (UE).

Toutes les questions fondamentales qui intéressent je l’imagine les lecteurs de RL, les gens de la gauche authentique (sociale et anti-libertaire), de la vraie droite (conservatrice et anti-libérale), ainsi que l’ensemble des patriotes des deux rives, comprennent de façon intuitive que tout est conditionné par cette sortie de l’U.E.
Sortir de l’euro ne suffit pas, c’est l’UE qu’il faut quitter! C’est une question de survie.

Riposte Laïque : Tu es donc l’un des animateurs de l’association des Amis d’Eric Zemmour. Pourquoi avoir créé cette association ?

Maurice Gendre : L’affaire Zemmour fut pour moi la goutte d’eau qui fit déborder le vase. J’avais déjà été tellement révulsé par les « scandales » Mermet, Boniface, Dantec, Houellebecq, Labévière, R.Camus, Dieudonné, Frèche etc…. (malheureusement on ne les compte plus), que cette « affaire » de plus fut l’affaire de trop.

Ce qui est incroyable lorsqu’on liste tous les écrivains, artistes, intellectuels qui ont eu maille à partir avec les Fouquier-Tinville de sous-préfecture et les Torquemada de la nouvelle pensée-flic, c’est qu’ils peuvent être issus de l’ensemble de l’arc politique français. Peu importe le bord politique dont vous vous réclamez, l’important est de ne pas déroger à la ligne, de respecter la doxa ambiante et surtout de ne pas faire de vague. Il est certain que si vous êtes un social-démocrate bon teint ou un néo-libéral épuisant vous risquez beaucoup moins d’ennuis.

Depuis le cas Zemmour, les cas se sont encore multipliés : Pagny, Guerlain, Taguieff…. « Les commissaires aux idées propres » (Taguieff) poursuivent leur incroyable travail de basse police.
Mais les choses bougent. Ce que je m’apprête à dire ici n’engage que moi et absolument pas mes amis du Cercle Aristote ou de l’association des Amis d’Eric Zemmour, mais j’estime que l’initiative lancée par Paul-Eric Blanrue pour l’abrogation de la loi Gayssot et la libération de Vincent Reynouard (père de huit enfants je le rappelle!) est le signe d’une profonde évolution des esprits. Mais je le répète : ceci n’engage que moi, je n’ignore pas qu’un certain nombre de mes proches amis désapprouvent l’objet de cette pétition.

En ce qui me concerne, la liberté d’expression ne peut être circonstancielle, elle ne se dissèque pas, ne se fragmente pas, ne doit souffrir aucune limite. C’est pour cela que je suis contre toutes les actions en justice qui ont été intentées contre Houria Bouteldja. Et ce, même – et je dirai même surtout – si ses idées me dérangent au plus haut point et son attitude sur les plateaux de télévision me répugne.
A l’instar de Me Bastardi-Daumont, je suis favorable à ce que la France en la matière s’inspire du 1er amendement américain.

Riposte Laïque : Lors des manifestations de soutien à Eric Zemmour, notamment devant le Figaro, on remarquait de nombreux jeunes, et on reconnaissait quelques jeunes émules de Philippe de Villiers. Avez-vous élargi votre audience, et qui vous rejoint aujourd’hui ?

Maurice Gendre : Vous seriez étonnés de voir les courriels de soutien reçus lorsque nous avons lancé la pétition. Ils venaient de partout : un tiers d’étudiants, ouvriers, cadres, patrons de petites boîtes, la catégorie socio-professionnelle la plus représentée : les enseignants …

Le pays réel qui ne se soumet pas aux oukases de la France.com pour reprendre une formule de Dantec.
Cela prouve une chose : notre peuple chérit les empoignades, les altercations rugueuses (parfois véhémentes), les débats très animés, mais le peuple de France ne supporte pas le verrouillage de la parole, sa mise en liberté surveillée.

Riposte Laïque : Peux-tu nous dire où en sont les différentes procédures judiciaires à l’encontre d’Eric Zemmour ?

Maurice Gendre : Un procès l’attend les 11, 13 et 14 janvier prochain. L’association sera présente durant les 3 jours du procès. Des messages de sympathie sont évidemment les bienvenus car un procès en sorcellerie n’est jamais une partie de plaisir.

Riposte Laïque : Quelles formes d’actions envisagez-vous de mettre en place, pour populariser votre action ?

Maurice Gendre : Des rencontres. Des conférences. Des manifestations. D’autres actions sont prévues mais nous ne préférons pas les divulguer pour le moment. L’idée est aussi de tenter de structurer l’association à l’échelle nationale. Je dirai que cette association ne nous appartient nullement, nous avons simplement impulsé le mouvement, nous sommes donc ouverts à toutes les propositions qui permettraient de faire avancer cette noble cause qu’est la défense de la liberté d’expression. Liberté d’expression bien menacée dans notre pays.

lesamisdezemmour@gmail.com / facebook

Propos recueillis par Martine Chapouton

Précisions de l’équipe de RL

Les propos visant à défendre Dieudonné et réclamant la libération de Vincent Reynouard n’engagent que Maurice Gendre.

Lui-même précise d’ailleurs que ce positionnement ne reflète pas celui de ses amis du Cercle Aristote et de l’association des amis d’Eric Zemmour. Dont acte.

Par ailleurs, RL avait publié un article de Maurice Gendre, exprimant ses divergences avec le contenu de l’intervention de Pierre Cassen, au Local.

http://www.ripostelaique.com/Les-nombreux-oublis-de-Pierre.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.