Maximilien Richonet dénonce à Cazeneuve un article humoristique de RL

Publié le 7 août 2014 - par - 3 911 vues

maximilienrichonetMaximilien Richonet est un jeune homme connu dans les milieux patriotes pour être contributeur régulier à Boulevard Voltaire. Il fut d’autre part élu trésorier de Résistance républicaine en 2013, avant de s’éloigner de cette association, et de se rapprocher des thèses d’Egalité et Réconciliation d’Alain Soral. Il a participé activement à la campagne des Européennes pour le Front national.

Il a envoyé, à 12 heures et 24 minutes, ce courriel à Christine Tasin, son ancienne présidente, que nous vous laissons découvrir.

A CHRISTINE TASIN

Par courtoisie, voici ma lettre envoyé au ministre de l’intérieur concernant un article paru sur le site de Riposte Laique…

Je ne pouvais pas ne rien faire, je suis profondément choqué, à en vomir.

Maximilien

A M. CAZENEUVE

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Je tiens à vous faire part de mon désarroi et de mon inquiétude face à une association qui prône la haine et la violence entre les citoyens français.

Je m’explique : à l’heure où les tensions communautaires au sein de notre République sont grandissantes, le mouvement « Riposte Laïque » prêche la haine et la violence contre certains de nos compatriotes, pour leur orientation religieuse.

Ce déferlement de haine contre nos compatriotes musulmans n’est plus acceptable.

Je vais au fond du problème : je suis tombé sur un article de Riposte Laïque en date du 06 août 2014 : https://ripostelaique.com/mosquees-pulverisees-en-2017-je-vote-pour-le-califat-de-mossoul.html Celui-ci soutien ouvertement les exactions commises par les terroristes de L’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), alors que Musulmans et Chrétiens en Irak sont menacés physiquement pour leur foi.

De toute évidence, au vu de ce que nous pouvons lire sur cet article et sur ce site, « Riposte Laïque » soutient ces atrocités d’un autre temps : « Les réalisations accomplies ou en voie d’accomplissement par le califat islamique, nouvellement installé en Irak, coïncident parfaitement avec ce que les patriotes français voudraient voir se réaliser en France ».
Ils approuvent cette vidéo de propagande, montrant toutes les horreurs commises par ce groupe, qui sème la terreur en Irak mais aussi en Syrie et désormais au Liban (http://www.dailymotion.com/video/x22dvje_le-nouveau-film-de-propagande-ultraviolent-de-l-etat-islamique_news).

Les membres de cette organisation politique osent exprimer leur joie en ces termes : « Une vidéo jouissive produite par les services de communication du califat montre des sanctuaires réduits en cendres à coups de bulldozers et des mosquées avec dômes et minarets qui s’affaissent dans des nuages de poussière, suivant une technique des plus modernes ». Ils ajoutent même : « Il aura fallu l’instauration d’un califat islamique quelque part dans le monde, soit l’autorité politique et religieuse la plus rétrograde qui puisse exister sur terre, pour nous faire rêver, pour nous montrer l’exemple à suivre pour retrouver la joie de vivre ».

Au sein de notre République française, ces propos sont tout simplement intolérables et dangereux et mettent en péril le vivre ensemble et la cohésion entre les citoyens français. Nous ne pouvons pas laisser s’exprimer la haine et la violence entre les citoyens français. Nous ne pouvons pas non plus accepter l’apologie du terrorisme en France.

C’est avec le cœur et l’esprit que je vous écris pour vous signifier ma tristesse et mon amertume devant de tels propos de haine.
Je vous remercie de bien vouloir prendre en compte mon témoignage.

Maximilien Richonet

Ce texte appelle de notre part plusieurs commentaires. Sans doute le jeune Maximilien n’a-t-il pas remarqué que l’article incriminé figurait dans la rubrique “Humour et Dérision”. Dans ce texte, Messin’Issa pratique la dérision, quant au programme du nouveau Calife de Mossoud, notamment sur la destruction de mosquées et l’excision des femmes.

Il fait un délire, naturellement au deuxième degré, sur les mosquées s’effondrant sous les assauts des pelleteuses, qu’on voit dans le film de propagande d’EIIL, et sur l’ablation du clitoris, où il brode sur le sort de la grande admiratrice du Hamas, Houria Bouteldja, qui verrait ainsi, sur sa propre personne, l’application du programme de ses idoles.

On peut apprécier ou pas ce type d’humour, là n’est pas la question. On peut même trouver cet article de mauvais goût, le rire étant un thème complexe où il est difficile de faire l’unanimité. Ceux qui connaissent le fonctionnement de notre site savent qu’il est possible de proposer un article qui répond à un autre. Mais par contre, il faut être très limité intellectuellement, ou d’une rare mauvaise foi, pour pouvoir penser que notre site, comme l’accuse Richonet, pourrait soutenir le programme des barbares égorgeurs d’EIIL.

Mais là n’est pas le plus grave. Maximilien parait investi d’une mission : Je ne pouvais pas ne rien faire, je suis profondément choqué, à en vomir.. Le pauvre chéri paraît bien délicat. Pourtant, il connaît les animateurs de RL, et avait conservé un rapport amical avec Christine Tasin, qui par ailleurs n’est plus membre de la rédaction. Il pouvait, s’il ne partageait pas cet article, envoyer un courriel, voire décrocher le téléphone, et faire savoir aux animateurs de notre site la nature de sa divergence. C’est comme cela que fonctionnent les patriotes loyaux.

Mais là, il agit différemment, dans un contexte fort particulier. Il se permet d’abord de victimiser les musulmans, après que nos compatriotes aient dû subir, depuis plusieurs semaines, les manifestations de supporters algériens, puis celles, pourtant interdites, des admirateurs du Hamas, qu’on a vues organiser les premiers pogroms à l’encontre des juifs, à Barbès et Sarcelles. Nous ne parlerons pas de la rubrique faits divers… Pourtant, relayant la propagande islamiste et celle du gouvernement, il se permet de victimiser les musulmans, et de faire passer notre site pour ceux qui les agressent. C’est une véritable inversion des valeurs et des faits. C’est d’autant plus sordide que nous sommes dans une période où Pierre Cassen, Pascal Hilout, Renaud Camus, Jacques Philarchein viennent de subir des condamnations judiciaires scandaleuses, suite à des plaintes d’associations dites antiracistes ou musulmanes. C’est encore plus crapuleux, à deux jours du verdict du procès en sorcellerie intenté par trois autres associations musulmanes contre Christine Tasin (par ailleurs régulièrement menacée de mort par des islamistes), à Belfort.

Sans doute le nouveau converti aux thèses de Soral se sent-il obligé de donner des gages à ses nouveaux gourous, et pour cela croit-il pouvoir faire oublier ses engagements anti-islam passés à RR en jouant les petits mouchards auprès de Cazeneuve et de ce régime, qui seront sans doute ravis de la démarche du lèche-babouche.

Dans les années 1940, des collabos écrivaient à la Kommandatur, et dénonçaient courageusement leur voisin, juif ou résistant. Comment ne pas comparer cette démarche à celle de Maximilien Richonet, minable délateur, qui ne peut plus prétendre appartenir au camp des patriotes, après une telle forfaiture qui lui vaudra, nous n’en doutons pas une seconde, la réprobation (pour ne dire que cela) de l’ensemble de notre camp, qui n’a jamais aimé les traîtres.

Nous lui rappellerons, lui qui victimise les disciples d’Allah, comment ils traitent les homosexuels, dans les théocraties musulmanes, qui ne font qu’appliquer le Coran.

iranhomospendusPar cet acte de délation, qui fera le bonheur des islamo-collabos socialistes et du ministère de l’Intérieur, ce patriote défroqué, qui se comporte en caniche rose de ce régime, a définitivement montré son vrai visage, celui d’un servile collabo fasciné par la virilité de l’islam.

Nous ne pouvons pas ne pas songer, quand nous lisons sa prose, à la célèbre phrase de Clemenceau, parlant du traitement réservé, en temps de guerre, aux traîtres, et aux demi-traîtres…

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi