Mayotte : le préfet Seymour Morsy prépare l’islamisation des tribunaux

Publié le 9 septembre 2015 - par - 27 commentaires - 4 771 vues
Share

SeymourMorzyprefetmayotteUn nouveau diplôme universitaire « Valeurs de la République et Islam » vient de voir le jour au centre universitaire de Dembeni à Mayotte, île devenue département français grâce aux bons soins de Nicolas Sarkozy pour qui l’islam « c’est la finesse, la modernité ».

Il n’aura fallu que quatre mois pour que soit mise en place cette formation spécifiquement orientée vers l’islam, souhaitée par le régime socialiste et financée par l’Etat, donc par les contribuables français qui seront sans doute ravis d’apprendre que si les caisses sont vides pour eux, elles ne le sont pas pour les musulmans mahorais.

republique-et-islam-a-Mayotte

Inauguré par le préfet de Mayotte Seymour Morsy, lequel était auparavant préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet de l’Essonne, ce diplôme est destiné aux cadis, c’est-à-dire les juges islamiques, salariés du Conseil Départemental, ainsi qu’aux aumôniers des prisons et des hôpitaux.

Le rôle de médiateur des institutions judiciaires des cadis doit par ailleurs être voté au Parlement et à l’Assemblée nationale.

Le préfet n’a pas caché pas sa joie de contrevenir à la loi de 1905 puisque grâce à cela les Français de métropole, sans doute trop moisis et arriérés à son goût, pourront enfin goûter aux joies de l’enrichissement : « ça n’est pas qu’on devait ça aux musulmans de Mayotte, c’est à nous tous que nous devons bien ça ».

Selon lui les cadis seraient à même de résoudre les crises, les violences urbaines et la délinquance, car « ils ont toujours su apaiser les tensions pour emmener les gens vers le consensus et le respect de notre justice, des lois et des valeurs républicaines de tolérance ». Mais comment serait-il possible de demander à des juges de la charia d’une île à 95% musulmane le respect de nos lois si le régime républicain lui-même les bafoue ?

Le représentant des cadis se montre très satisfait et fait connaître sa joie : « aujourd’hui, c’est la communion entre les valeurs républicaines et les valeurs de l’islam de Mayotte qui se retrouvent pour contribuer, enfin, à la paix sociale ». Il insiste sur sa volonté de « généraliser l’enseignement de l’arabe sur l’île. Nous avons l’islam en mémoire, mais pas en compréhension. Les Mahorais doivent comprendre les versets qu’ils lisent, tout en améliorant la maîtrise du français ». Va-t-on aussi leur faire lire les versets appelant à tuer les mécréants, les chrétiens ? Ceux stipulant que les femmes valent moitié moins que les hommes ?

Et pourquoi diable généraliser l’arabe dans un département censé être français ? N’ont-ils pas de coran en français ? Si les Mahorais ne parlent pas bien la langue de notre pays, peut-être serait-il judicieux de commencer par la leur apprendre. Ou bien alors il faudra nous expliquer l’utilité d’entretenir aux frais de la princesse cette verrue mahoraise qui parle l’arabe et étudie l’islam mais à qui on prétend, à coups d’enfumages épais, enseigner les valeurs de la république. Les Français ont-ils vocation à être les vaches à lait de Mayotte et à se faire ponctionner financièrement afin de dispenser l’enseignement de l’arabe aux Mahorais et d’offrir une formation coranique aux cadis ?

Enthousiaste, le préfet surenchérit dans ce sens : « je vous encourage à connaître le Coran, avant même d’apprendre le français. Chacun d’entre nous doit s’approprier son histoire. Ce diplôme procède d’une démarche générale pour tirer le meilleur de la République pour l’islam, et le meilleur de l’islam pour la République ».

Si après ça on n’a toujours pas compris que la France devait s’islamiser, c’est à désespérer !

Selon le responsable de la délégation mahoraise de Caritas, Christophe Vénien qui semble estimer que la métropole serait peuplée de sauvages sans savoir-vivre, Mayotte aurait « beaucoup de choses à apporter à la métropole sur le vivre ensemble ou l’interreligieux. Ici, on a encore souvent droit à un ‘bonjour’ dans la rue », à quoi une journaliste du Journal de Mayotte a répliqué que « la délinquance prend malgré tout de l’ampleur ». Mais peu importe au fond la délinquance quand on dit poliment « bonjour » !

Caroline Alamachère

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
benouze

Bonjour! j’habite à l’île de La Réunion dans l’océan indien où la langue officielle est le français,et quelle ne fut la surprise et le désarroi pour nombre d’entre nous réunionnais quand Mayotte était devenue département français sous Sarkozy à cause du bon vouloir de la famille politique de la bande à Chirac.Ce que vous écrivez ci dessus, je ne l’ai pas encore lu dans les journaux locaux ni entendu sur les chaînes TV et radios locales. Les informations restent bloqués quelque part mais je vais me faire un plaisir de le divulguer un peu partout.Et si vous savez le nombre… lire la suite

Dragon d'Odin

« le Français ayant chanté tout l’été, se trouva fort dépourvu quand le chaos fut venue ».

antonini

très bien dit ,bravo ,Dragon !!!

Torpillator
Torpillator

Musulman et Français … c’est complètement incompatible.

gorgui

c’était pourtant compatible entre 1939 et 1943 lorsqu’il ne restait à la france qu’une armée composée en majorité de troupes africaines et musulmanes…

Torpillator

En majorité ??? ….Et ta soeur la mouk elle est majoritaire aussi ?

bataille de Tourtour

gorgui
On vous paye combien pour réécrire l’histoire ? Vous voulez parler des « SS Mohamed », recrutés et armés par la Gestapo, peut-être ?

bataille de Tourtour

Citation de Hassan II, à Anne Sinclair, médusée.

antonini

comme l’huile est le vinaigre !!!

VENTELOU

Les cadis, hommes de loi musulsulmans, régisseurs des quartiers ont rappellons-le le pouvoir d’ordonner le viol d’une gamine de 12 ans, par l’oncle ou le cousin, afin qu’au plus tôt elles enfantent.

VENTELOU

Mayotte territoire français depuis avril 2011, à 95% musulman et à 75% analphabète, dont on scolarise les enfants qui ne parlent que le Shimahorais et ne veulent parler que cette langue (dicktat parental),pour qui on construit des collèges des lycées où on leur enseigne à fonds perdus une culture une civilisation, des savoirs et des connaissances dont ils n’ont cure, L’école coranique à la quelle tous adhèrent, leur enseigne en ARABE, et dès 6 heure du matin, à coup de schlags (badines) et de gifles bien pesées le CORAN, dont le leitmotiv est  » sus à l’incroyant, et donc aux… lire la suite

Krys

De 1 Mayotte est un territoire français depuis bien plus longtemps que nombre de département français. Analphabète a75% sort nous la source officiel qui te dit cela. L’école coranique est de plus en plus délaissé pour l’école laïque. Le maorais n’a aucun problème avec le mouzoungou. Pour le retrait des cloches d’où tu tout tien cela encore une fois. 150 décibel pour l’appel de la musquée ? Et les clichés c’est combien? D’où tu tien que le maorais ne veulent pas de la France? Je suis sur que le maorais aime plus la France que toi

jerry

@ Krys,  » Analphabète à 75% sors nous la source officielle qui te dit cela » (après correction) Cher Krys,si vous aviez vécu à Mayotte et côtoyé ses peuples (je le précise,car certains « hauts fonctionnaires » ne sortent pas de leur quartier mzoungou durant leur séjour à solde X4) vous sauriez que le ratio de 75% d’illettrisme cité par ventelou ne concerne que la population « officielle »,car la véritable population est constituée au moins aux deux tiers d’immigrés clandestins qui ont débarqué des kwassa-kwassa…donc un ration « réel » d’environ 20 % de pratiquants du Français à l’oral,à Mayotte…. Ce qui laisse imaginer le ratio… lire la suite

ventelou

Merci, Jerry de confirmer mes écrits, tout comme je souscrits à votre information concernant le pétrole. A savoir que c’est TOTAL qui a poussé le président Chirac, a faire de Mayotte une terre francaise, contre l’avis de son ministre des DOMTOM, Mr DE Peretti qui lui préssentait les problèmes aux quels nous sommes confrontés aujourd’hui. Nos gouvernants, par cet exemple, nous montrent dans quel dédain ils tiennent le peuple français, Mahorais compris.

Krys

Mayotte est une ile française, les français qui vivent a Mayotte sont parfaitement alphabete. Les « maorais » autochtone répondent au même droit et devoir que tout français. Le maorais travail leur terres depuis qu’ils en jouissent. Le seul problème a Mayotte vien de l’immigration. Ce sont ces gens là qui sont soigne gratuitement par la France. Cela fait des années que les elus maorais demande l’arret du droit du sol a Mayotte et ce sont les gouvernement successifs qui refuse cela. Ce sont ces immigre qui bouffe l’argent des français donc laisser les maorais trankil. Les maorais travail et paie des… lire la suite

ventelou

Krys, ne vous voilez pas la face. Les Mahorais sont un peuple ilien, analphabète, peu ou pas enclin au travail car, ils n’ont jamais eu à travailler auparavant, la nature pourvoyait à tout. Seule, la génération d’aujourd’hui et les suivantes sont et seront contraintes à faire cette révolution copernicienne, s’ils veulent développer leur île. Malheureusement, ils préfèrent faire travailler les illégaux (leurs cousins pour la plupart), sans les payer le plus souvent. Ce, en souvenir d’une période ou Anjouan exploitait Mayotte au point de spollier les habitants de leurs terres, Politique qui a poussé Mayotte dans les bras de la… lire la suite

Solstice

Enthousiaste, le préfet surenchérit dans ce sens : « je vous encourage à connaître le Coran, avant même d’apprendre le français. Sur les 6235 versets du coran, 250 versets appellent les musulmans au Djihad, cad à une guerre perpétuelle et universelle contre le monde entier ! 1100 versets sont des diatribes assorties d’injures, de menaces de malheurs de haine, de malédiction, contre la catégorie innombrable et indéterminée des mécréants , cad tout ceux qui ne veulent pas se soumettre à l’islam ! exemple: « Entre nous, les musulmans, et vous, c’est l’inimitié et la haine à jamais jusqu’à ce que… lire la suite

Dupont

Il y aurait tant à dire sur Mayotte , première maternité de France !!! Et on nous dit que la France fait plus d’enfants que l’Allemagne !!!
Enorme communauté comorienne à Marseille et on s’étonne que les loyers diminuent dans cette ville …!!!

Otto Ktohn

J’ai la mémoire qui flanche. Il y a bien eu un référendum que les mahorais ont approuvés d’un oui franc et massif, pour faire de Mayotte un nouveau département plein de richesse pour la France, où les africains pouvaient venir en voisins, se faire soigner et déposer de nouveaux petits français en échange d’allocations ? Mais je n’ai pas souvenir qu’à l’époque on ait posé la question au contribuable autochtone, celui qui paie l’addition, si oui j’ai dû oublier d’aller veauter. Dites moi si je me trompe. Merci pour votre aide

Marc Mahler

Faites attention, tous les rédacteurs de Riposte Laïque, madame Taubira va vous faire juger à Mayotte à chaque écart de langage :-(

La Mécréante !

« le Préfet Seymour Morsy prépare… » ?… Mais non ! il ne « prépare » rien du tout ! il applique, et c’est tout ! Un préfet est le représentant de l’Etat, il est chargé de la mise en oeuvre des politiques publiques de l’Etat. ainsi, si « la continuité de l’Etat » veut encore dire quelque chose sous l’ère socialo-gôcho-verdo-trosko-islamo-collabo », chaque département de la République Française est en droit d’exiger ses « Cadis », ses « tribunaux chariesques », ses « madrasas » et l’application rigoureuse des versets KÔraniK H/24 ! que chacun se prépare, donc, à être obligé de se torcher le Q avec trois cailloux derrière la dune.… lire la suite

JEAN PN

Tribunaux islamiques à Mayotte ? Ceux qui ne sont pas musulmans ont intérêt de vite faire la valise s’ils ne veulent pas être condamnés à la décapitation.
Ca commence à Mayotte et ensuite ce sera en métropole … Je vais commencer par m’acheter une valise pour éviter le cercueil ……..

Noway

Courage fuyons ! Devenez « migrant » à votre tour ! C’est précisément ce type de couardise que les muz exploitent, le manque de courage à défendre son Pays, ses valeurs, ses positions.

JEAN PN

Vous qui m’avez répondu, faudrait peut-être comprendre ma vanne !….

NADJAZA

Ayant déjà vécu un épisode « valise » en 62 je pense que la corse n’en est pas encore là mais la plupart des régions Françaises seront très rapidement confrontées à ce fléau,par manque de réalisme politique.A moins que cela change à la fin de cette année…

Mathieu

Tu pourras te rebaptiser jean-sans-terre.

La peur est une maladie mentale et une dégénérescence de l’âme. En vérité la Vie t’as déjà quittée et tu auras beau fuir tu n’emmèneras qu’un cadavre…