Les médias anti-Trump mentent tellement, qui peut les croire ?

HillaryClintonAvec la propagande médiatique généralisée anti-Trump, et anti-Marine, on redécouvre ce qu’est le poids du mensonge en politique ! La propagande médiatique anti-Trump a mis en évidence toute la complicité du système Hillary-Hussein Obama. Le mysticisme de la guerre anti-Trump doit masquer les manquements graves de la politique d’Obama, comme la propagande médiatique anti-Marine doit masquer les obscénités de la politique de Hollande . C’est pourquoi la caste politico-médiatique donne la priorité à la guerre anti-Trump. C’est ouvertement la défaite de la démocratie face au cauchemar du système quasi-mafieux des Clinton.

Le gouvernement des riches, ces pseudo-élites social-démocrates, a inventé un nouveau cauchemar pour cacher le vrai cauchemar du retour des Clinton avec la propagande anti-Trump. Contre la démagogie de la bourgeoisie anti-Trump, Donald Trump peut alors critiquer et attaquer Hillary-Obama sans modération.

Les provocations anti-Trump sont le nouvel alibi des dirigeants incompétents et profiteurs des États européens, membres de l’Alliance atlantique corrompue par le système Hillary Clinton-Hussein Obama.

Les provocations anti-Trump, c’est à cela que sert la presse social-bourgeoise ! Du mythe idéologique de la gauche bobo à la réalité sordide de la propagande social-bourgeoise anti-Trump, on retrouve tout le poids du mensonge en politique ! Qu’est-ce que la propagande social-bourgeoise anti-Trump ? C’est le cache-misère de la politique des incompétents profiteurs de l’Union Européenne après le Brexit.

Les électeurs doivent s’interroger sur la signification sociale profonde des élections américaines. Ce qui implique que tous les domaines sur lesquels les partis exercent leur mainmise exploiteuse, par l’entremise de politiciens véreux, ne sont pas soumis à une ambition politique déterminée, mais à la seule convoitise du pouvoir économique. Il faut se demander pourquoi les États impérialistes accordent une telle importance à maintenir le système des Clinton contre le peuple ! Il convient de ne pas s’en tenir à des critiques anti-Trump qui, pour être éventuellement justes en elles-mêmes, pourraient participer au débat politique honnête.

Avec la propagande médiatique généralisée anti-Trump, on veut faire croire que l’on pourrait justifier les excès et les abus du système des Clinton, constitué de politiciens corrompus et d’hommes d’affaire des plus douteux. L’administration Obama n’a été qu’une structure centrale de « l’ordre du monde gay-impérialiste » made in USA… Un exemple de la propagande médiatique anti-Trump sur Le Point.fr : « États-Unis : l’appel polémique de Trump aux pro-armes pour contrer Clinton« . En clair, quand son équipe de campagne a précisé que Trump voulait dire que les défenseurs du port d’armes devaient voter massivement pour lui, Le Point.fr est tout heureux de pouvoir mettre en scène « un nouveau tollé (anti) Donald Trump« , avant Marine !  

« Une énième polémique pour Donald Trump. Lors d’une réunion en Caroline du Nord, il a laissé entendre que seuls les défenseurs du port d’arme étaient à même de stopper Hillary Clinton ou les juges qu’elle pourrait nommer à la Cour suprême américaine (???), provoquant un nouveau tollé. La déclaration du  candidat Trump dans la course à la Maison-Blanche a été interprétée par de nombreux médias (malveillants anti-Trump) comme un appel à user de la violence pour stopper Hillary Clinton ou des juges. (???)

« En gros, Hillary veut abolir le second amendement de la Constitution qui garantit le droit de posséder des armes, a déclaré Donald Trump lors d’une réunion électorale à Wilmington (Caroline du Nord, Sud-Est). Si elle a la possibilité de choisir ses juges, il n’y a rien que vous puissiez faire, les gars », a dit Donald Trump.

« Quoi que, avec le second amendement, peut-être qu’il y a une solution, je ne sais pas », a-t-il ajouté.

Où est l’appel polémique de Trump à la violence des pro-armes pour contrer Clinton ? Nul ne le sait.

« L’équipe de campagne de Donald Trump n’a pas tardé à publier un communiqué face au déferlement de critiques (de nombreux médias malveillants anti-Trump), intitulé « communiqué de la campagne Trump sur les médias malhonnêtes » (pour) dire que le groupe très soudé de défenseurs du port d’armes empêcherait Hillary Clinton d’être élue en votant massivement pour Donald Trump. Cela s’appelle le pouvoir d’unifier.

« Les supporteurs du second amendement sont très dynamiques et sont complètement unis, ce qui leur confère un grand pouvoir politique« , a écrit Jason Miller, principal conseiller en communication de Donald Trump. Il a trouvé le soutien du puissant lobby des armes à feu, la NRA, qui a appelé à soutenir le second amendement et par conséquent à voter pour Trump. Seule la Cour suprême serait à même de modifier cet amendement… Nommés à vie, ces juges ont un pouvoir énorme sur les questions de société…

« Le directeur de campagne (lamentable) de Hillary Clinton, Robby Mook, a réagi en accusant Donald Trump d’utiliser un « langage dangereux« . « Une personne qui cherche à devenir président des États-Unis ne devrait pas lancer un appel à la violence (???) sous quelque forme que ce soit », a-t-il souligné.

Jean-Patrick Grumberg sur Dreuz.info. parle de l’éthique professionnelle perdue de la caste politico-médiatique (anti-Trump) : « Mentir, tromper, induire en erreur, enterrer les faits, cela ne correspond pas au (vrai) journalisme. Le journalisme devait rapporter les faits le plus fidèlement possible… Tout est fait, dans les médias français surtout, mais un peu partout dans le monde, pour que les gens ne sachent pas ce qu’il se passe vraiment. Les médias ont été « pravdatisés« , il ne reste quinternet pour sinformer, et ce nest pas facile, car cela demande un effort, passer du temps pour croiser plusieurs sources… » Dans la guerre des médias principalement de gauche, « la première victime est toujours la vérité ». Il reste internet aux citoyens-électeurs pour découvrir une information honnête, critique et vérifiée si on peut « croiser plusieurs sources« .

Magali Marc a écrit sur Dreuz.info. : « La majorité des Canadiens pensent comme Trump… Selon le Pasteur Mark Burns, Trump veut assurer la sécurité de tous les citoyens en interdisant aux islamistes et aux musulmans qui veulent la Sharia d‘entrer aux États Unis… Les médias présentent Donald Trump comme un fou dangereux, un islamophobe, mais selon un sondage fait par la firme IPSOS, 51 % des Canadiens et 62 % des Québécois sont opposés à l’entrée de personnes venant de pays liés au terrorisme. Si les pacifiques Canadiens sont sur la même longueur d’onde que Donald Trump, cela va s’avérer difficile pour les médias de masse comme la CBC de leur faire croire que l’Islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance…

« La proposition d’interdire les personnes provenant de pays liés au terrorisme est l’un des enjeux de l’élection à la présidence des États-Unis, et il s’avère que la moitié des Canadiens appuient cette idée… »

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

32 Commentaires

  1. De toutes façons, les élections américaines sont déjà truquées et Trump le sait parfaitement.
    La garce de clinton va arriver au pouvoir, un peu comme les kennedy : faire une dynastie, genre dallas…
    Quand son mari était président, elle tirait les ficelles en coulisse. Il ne savait rien faire sans elle;
    Et regardez bien la photo, observez bien le regard de cette folle et vous y lirez toute la vénalité et l’ambition de cette arriviste parvenue.

  2. c’est exactement le même déferlement médiatique anti Trump et pro Hillary en France il suffit de regarder les chaines communautaristes des « intouchables » de la TNT sans compter Arte ,la Une la Deux , etc et le canard communautariste haineux anticatholique le Point
    l’islamophobie serait un délit et pas la christianophobie ?
    drôle de conception de la justice !

  3. Qui peut croire les médias anti Trump ? Mais les mêmes cons que nous avons en France !!

  4. Excellente démonstration Monsieur le Professeur !
    CQFD … vous pouvez le dire !

  5. Bravo prof, très bien expliqué.
    Les medias français ont des obédiences. Le Gouvernement pour les medias publics (via le CSA), le Gouvernement aussi pour les medias dont le propriétaire est « en affaire » avec l’Etat (appel d’offre, marchés publics, marchands d’armes). Les medias financés par la publicité sont suivistes et pleutres, de même ceux détenus par une firme sensible à sa réputation « citoyenne ». Reste la presse gauchiste hors subvention et hors pub mais peu influente. Enfin la Presse de la réinfosphère grâce à internet.
    Pour aller plus loin lire « La tyrannie médiatique » de J.Y. Le GalVia Romana

    Si les patriotes ne veulent pas se faire exclure de leur légitime représentation à la Chambre des Députés, ils ont intérêt à s’organiser à la base dans chaque ville ou canton pour contrer cette Presse-menteuse stipendiée. Il me semble que le mouvement « Volontaires pour la France » est fait pour contrer ce manque de pluralisme mediatique, pourtant indispensable à tout débat public.

  6. Plus ils mentent plus ils s’enterrent. Les américains en ont assez du politiquement correct. La politesse entre personnes bien élevées, est souhaitable, mais face à des colonialistes comme les musulmans, qui n’ont aucune éducation, se sentent chez eux partout, être poli c’est perdre son temps…. Il faut leur dire ce qu’on pense, avec dureté. Sans pitié aucune, sinon ces barbares ne nous respectent pas.

  7. La prolifération islamique est un cancer et ce n’est pas avec de l’homeopathie qu’on le soigne mais avec une ablation avant le point de non retour.

  8. Journaliste était une profession honorable. C’est devenu une caste à la solde des courants de pensée antipatriotiques. Un conglomérat de de gauchistes. La lâcheté dans le traitement de l’information, la pravdatisation de la presse, la goebbelstisation des écoles de journalisme en font désormais une corporation détestable. Un agrégat d’arriviste suintants, des capsules de fiel qui déversent leur idéologie nauséabonde à longueur de feuille de choux.

  9. La femme Clinton, 70 ans, a subi un accident vasculaire cérébral. Or cet accident ne reste pas sans conséquence – voir le cas Chirac – ce qui explique ses grimaces et mimiques. Mais au-delà de ces manifestations physiques, la notion de raisonnement peut en être affecté. Certainement son équipe en est informé. C’est de celle-ci dont il faut se méfier, H Clinton risquant de devenir leur jouet. Or sa plus proche collaboratrice est une musulmane, car l’Arabie Saoudite a financé une partie de sa campagne ainsi que la fondation Clinton. Ainsi peut-on avoir des craintes sur le choix de son équipe en plus du système propre.

  10. Hier, lors d’une réunion républicaine, Donald Trump a :

    – levé la main
    – ouvert la bouche
    – remis sa mèche blonde (geste nazi, d’ailleurs il est blond et pas basané, quel scandale !)
    – parlé dans le micro
    – monté les marches du podium
    – voulu défendre sa femme, ses enfants et l’Amérique contre leurs ennemis
    – volé dans son avion privé depuis sa propriété de Miami
    – dénoncé les forfaitures clintonniennes depuis 20 ans

    C’est un scandale !
    Jusqu’où ira le populiste ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Populisme_(politique)
    SOURCE : AFP (politiquement correcte très à gauche toutes – sinistro = gauche)

  11. Thierry Michaud-Nérard, merci pour l’article. La clique Clinton-Obama a une nouvelle affaire sur les bras: avoir menti au peuple Américain en manipulant des données concernant la lutte contre l’état islamique. Les médias trompent l’opinion et Trump devrait se méfier et éviter des propos ambigus que la menteuse en chef, femme d’un président-menteur attend avec impatience. Croisons les doigts.

  12. Nos journaleux-pourris mentent pour qu’Hollande continue à leur verser les subventions. Des vrais pourris, quoi !

    • La gauche subventionne les journaux qui eux soutiennent la gauche . Le serpent qui se mord la queue .

      Aux USA, je suis via le net les médias américains . Sauf Fox , ils appuient tous , à peu près , Cllinton. Il y a un bénéfice à en tirer.Incroyable de voir la couverture positive accordée à Hillary Rodham en espace médiatique et en « bonnes nouvelles». Personne ne s’est scandalisé ,cette semaine , de voir le père du tueur d’Orlando dans les tribunes démocrates. Si Trump eut fait cela …..

    • Je ne regarde que les programmes après 20 h 45 – oui c’est la pire chaîne de gauche, voyez 28 minutes : effarant !

  13. Clinton et la guerre contre la russie avec toutes les conséquences que cela impliquent : ce projet est en attente du résultat des élections
    Au usa comme en France il y a encore une majorité d idiots utiles du système pour soutenir ces crapules
    Nous sommes dans le monde orwellien l inversion des valeurs avec des journaleus propagandistes menteurs et manipulateurs qui soutiennent les pires crapules
    On fait croire que trump est dangereux alors que le vrai danger sont les Clinton Obama avec toutes les casseroles qu ils ont au cul ce sont eux le vrai danger alors les cons citoyens arrêtez de vous faire manipuler par lâcheté

    • On se demande d’ailleurs pourquoi et comment Obama a pu recevoir le Nobel de la paix avant même d’avoir été au pouvoir. Une question que je me suis posée dès l’annonce de cette imbécilité majeure. Qui a payé ???

  14. Que ce soit Trump ou toute personnalité politique qui affirme ce que les faits montrent et les solutions de bon sens qui vont avec alors les persiffleurs de toutes origines commencement leur processus hypnotique pour étouffer et broyer, la vérité, le messager et le « crédule » spectateur !

  15. Trump énonce pas mal de vérités mais comme il profère aussi d énormes bêtises , il prête flan à toutes les critiques et ce sens c est signe d énormes lacunes et d erreurs tactiques …

    • EN fait, il vous ressemble ?
      Ah c’est vous qui lui ressemblez …

    • La question serait plutôt de savoir si certaines options et certaines vérités peuvent encore être dites sans être immédiatement considérées comme des idioties.

  16. La clique des Clinton , c’est cette même clique qui a fait la guerre à un Milosevic démocratiquement élu et à son pays souverain pour le faire entrer dans le rang, qui a livré un chef d’État légitime à un pseudo tribunal de la Haye pour des crimes qu’il n’avait pas commis.
    Aujourd’hui Milosevic vient d’être disculpé à titre posthume de tous les chefs d’accusation qu’on avait fabriqué contre un chef d’État patriote qui servait avant tout les interêts de son peuple.
    La guerre des Clinton qui a dépouillé la Serbie du Kosovo, comme demain l’enclave de Seine Saint-Denis, berceau des rois de France sera livrée à un pouvoir musulman!
    La guerre « social-démocrate  » comme le titrait dans une expression dérisoire déjà une certaine presse BHL -isée.

  17. Trump aux USA se trouve dans la même situation politique que Marine Le Pen en France. Les électeurs les votants ceux qui sont censés détenir le pouvoir de changer les choses démocratiquement avec leur bulletin de vote en mains se voient transformer instrumentaliser en moutons de Panurge par un ensemble de médias de gauche largement subventionnés car aux ordres. Tous vendus Allah désinfo. Il restera la révolution ou la guerre civile pour les amoureux de la liberté.

    • Les gens des campagnes , l’Amérique profonde est moins dupe que les gens sophistiqués des villes.

      Au Texas , des musulmans sont venus s’installer près des grandes fermes industrielles porcines. Maintenant , contrairement à leurs habitudes, ils font des représentations et se disent offensés par la vue , l’odeur et l’idée de ces porcs. En réplique , les fermiers , pour bien les écoeurer, organisent des courses de porcs ………….le vendredi. J’écris cela et je vois le visage de Tariq R. Ne ferait -il pas un bon juge pour ces courses?

  18. « La moitié des Canadiens appuient cette idée », mais les Canadiens ne votent pas aux USA ! Et aux derniers sondages, grâce à la manipulation médiatique qui fonctionne aussi bien aux Etats-Unis qu’en France, Hillary Clinton est largement en tête, comme Juppé dans l’hexagone.

    • C’est triste mais exact. Mais comme les sondages sont manipulés eux aussi et que, mis sous pression du « politiquement correct », les sondés n’osent plus dire ce qu’ils pensent réellement…

    • juppé au pouvoir ? ah non, pitié… ce s….
      Il a pillé le budget de la caisse sociale de l’armée pour comble d’incapacité notoire….
      Ils sont contents les militaires quand ils sont malades….

Les commentaires sont fermés.