1

Méfiez-vous de Pécresse, un dangereux clone de Macron, en pire

Pécresse, bien pire que Macron : sous un discours musclé pour plaire à Ciotti, elle fera la politique de l’UDI,  en menant un programme immigrationniste et islamophile dévastatateur.

Chacun sait que Valérie Pécresse est un Macron en jupons, cochant toutes les cases du parfait petit soldat mondialiste. ENA, Young Leader de la French American Foundation et  Bildeberg. Tout comme Macron.

Celle qui jugeait LR trop à droite en 2017 nous joue le couplet de la fermeté à l’encontre des clandestins et des délinquants, faisant des risettes hypocrites à Éric Ciotti, plus naïf ou plus soumis que jamais. Il est vrai que n’est pas Peltier qui veut.

Cette image à elle seule en dit long sur la sincérité de ce couple bancal, contraint de faire équipe. Le naïf identitaire semble envoûté par le sourire perfide de la mondialiste. Pas très glorieux !

Pécresse a été biberonnée aux poisons du mondialisme anglo-saxon, avec tout ce que cela comporte comme devoirs. Fidélité aux États-Unis qui nous poignardent régulièrement dans le dos, fidélité à l’Otan qui nous entraîne dans ses expéditions punitives, et surtout  fidélité au multiculturalisme, afin de préparer le futur exécutif planétaire qui régentera l’humanité au nom du Nouvel Ordre Mondial.

Pécresse, c’est l’anti-Zemmour donc l’anti-France, comme Macron. En voici la preuve.

Voilà qui est la véritable Valérie Pécresse, un fléau immigrationniste qui tente de faire illusion auprès de l’électorat de Wauquiez et Ciotti, mais qui est plus proche d’un Jean-Christophe Lagarde, dont on connaît la répulsion envers les idées identitaires du RPR de 1990.

Aucun patriote, de quelque bord que ce soit, ne devra voter pour une mondialiste immigrationniste islamophile. Elle nous mènera au naufrage identitaire et au chaos racial.

Seul l’arrêt total et immédiat de l’immigration peut sauver la France.

Jacques Guillemain