Mélanie et Farah, une idylle de notre temps qui finit mal…

Publié le 6 septembre 2019 - par - 139 commentaires - 5 193 vues
Share

L’idylle entre Mélanie (juriste) et Farah (agresseur sexuel) s’était nouée grâce à une association d’aide aux réfugiés. Elle se termine au tribunal.

Quand j’étais jeune (il y a donc bien longtemps), on voyait rarement dans la rue des couples mixtes. Il avaient tous un point commun (je ne suis pas méchante, juste réaliste), la compagne n’aurait pas eu grande chance au concours de Miss France. Je suis certaine que je vais m’attirer les foudres de la bien-pensance, il faut être honnête, tout de même. Aujourd’hui, c’est à la mode, et vous savez pourquoi ? Parce que la publicité, les journaux, la télé et tous les menteurs et affabulateurs professionnels essaient de nous convaincre du miracle de la diversité. J’en ramasse quotidiennement, de telles pubs. Je travaille à l’ordi et voilà une annonce de booking.com qui s’introduit insidieusement on voit une jeune femme (jolie) au lit, en train de téléphoner à sa mère. On discute, on papote, la caméra tourne et on découvre, à côté de la ravissante, un homme noir. Comme si c’était la chose la plus NORMALE de la terre.

Je vais vous expliquer pourquoi ce n’est pas normal. Une fois que la passion brûlante s’est un peu calmée, il ne reste qu’une seule chose : l’éducation. Si vous avez appris, à l’âge de 4 ans, que les pommes de terre, cela se coupe avec la fourchette et non avec le couteau, vous aurez le premier conflit, car votre conjoint lui, le fait autrement et laissera les enfants les couper comme lui.

Si vous avez appris, dès l’âge de 3 ans, que pour aller à l’école, on met une chemise avec un col repassé, et qu’à votre béguin on certifiait qu’un t-shirt détendu suffisait largement, vous risquez une dispute.
Si votre papa ne verrouillait pas sa voiture en rentrant à la maison, que votre maman ne jugeait pas indispensable de cadenasser la porte d’entrée, et que votre légitime, lui, vivait dans une forteresse, il y aura des éclairs.
Et tout cela en France, dans le même pays. Un normand aura l‘habitude de manger sa sole dans une sauce à la crème et vous, à Carcassonne, ce sera à l’huile d’olive. Problème !

J’ai choisi des exemples futiles (ils suffisent déjà), il y en a des tas d’autres, bien plus dramatiques. Les différences de religion, de civisme, peuvent faire de votre vie conjugale un enfer.

Alors, imaginez donc que vous êtes une française née dans une famille conventionnelle. Vous épousez un migrant qui lui, toute son enfance, a vu son père rosser sa mère, considérer les femmes comme des potiches juste bonnes à faire à manger et à ramasser les crasses, a assisté à des scènes de violence courantes dans son village, vivait dans une case sans eau ni électricité, avait 9 frères et sœurs et n’allait pas régulièrement à l’école, imaginez donc la vie que vous aurez (sauf bien sûr, s’il s’agit de l’un de nombreux chirurgiens cardiaques, ingénieurs civils, architectes et futurs prix Nobel que l‘on nous avait promis !). Faut-il être bête !

Un mariage sur 3 est une union mixte, la plupart concernent un Français ou une Française et un musulman. Autre façon d’islamiser la France, par le ventre des femmes ! Moi qui croyais que la Cour Européenne des Droits de l’Homme avait déclaré la conception islamique de la société incompatible avec les principes de base de sa démocratie et de ses valeurs ? Comment alors l’Union Européenne et nombre de ses États membres peuvent-ils favoriser son implantation fatale ?

LADAPT, association engagée en faveur de l’insertion sociale avait lancé une nouvelle campagne de sensibilisation auprès du grand public baptisée #VIVRE L’AMOUR SANSLIMITES. Je vous recommande de jeter un coup d’œil à la photo du couple, elle vous arrachera des cris !
https://www.ladapt.net/actualite-ladapt-devoile-sa-nouvelle-campagne-de-sensibilisation-sanslimites

Parfois, la catastrophe éclate le jour même de la cérémonie, comme pour Pauline : Je me suis sentie tellement trahie ; j’avais passé ces derniers mois à essayer de tout faire dans leurs règles, j’avais rallongé et racheté la moitié de ma garde-robe pour ne choquer personne, j’avais changé de religion, j’avais tout fait pour être respectueuse et gentille, je lui avais fait confiance et voilà comment on me traite moi ! Pour l’instant je n’arrive pas à avaler la pilule, je suis en froid avec mon fiancé car il estime que vu que les robes sont rendues, la situation est réglée ; je me sens trahie et j’hésite à annuler ce mariage. Annule, Pauline, annule !

https://lamarieeencolere.com/2014/08/mariage-mixte/

Des bagatelles, tout cela :
Istres – Violences conjugales : « J’ai peur qu’il se venge, je crains pour mon fils et pour moi »
Le gentil réfugié soudanais n’a pas supporté la rupture avec celle qui l’a aidé, et aimé. Harcèlement, violence, intrusion au domicile. Farah, 29 ans, réside dans un foyer. Que vous contribuez à financer, que vous le vouliez ou non. Il a obtenu le statut de réfugié politique en France où il est arrivé en 2016 ; il gagne sa vie comme maçon. Il a connu Mélanie (la cloche de l’histoire) alors qu’elle était juriste dans une association d’aide aux réfugiés. « On a vécu une vraie histoire d’amour «, dit-elle presque comme se justifiant. Et puis elle a rompu, et vit depuis dans la terreur. J’ai presque envie de lui dire : bien fait pour ta poire, Mélanie.

Le bien-aimé, lui aussi une chance pour la France, a été condamné pour agression sexuelle sur mineur en 2017. Mélanie ne l’a appris que lorsqu’il a dû exécuter sa peine en prison dont il est ressorti avec un bracelet électronique. Elle s’est portée garante, l’a hébergée. Cinglée, je vous dis. Puis décidé de le quitter en été 2018, jugeant que cette histoire n’était pas viable. « Il m’a dit que tout le monde est mort dans sa famille, que je suis sa seule amie, sa sœur. Alors, nous sommes restés en contact ».

À trois reprises, il prouve qu’il est capable du pire dans la violence. Il va escalader les trois étages de son immeuble, en pleine nuit, pour atterrir sur son balcon et s’introduire chez elle. Un nouveau Spiderman ? (Vous vous rappelez certainement du sans-papiers qui prétendait avoir sauvé un enfant suspendu dans le vide, Mamoudou Gassama, originaire du Mali, reçu aussitôt à l’Elysée). (Ils sont forts, pour l’escalade). Gifles, coups de poing, baffes, torgnoles (le programme habituel) se succèdent. Mélanie arrive à appeler une amie voisine qui intervient et se prend une dérouillée. « J’avais le goût du sang dans la bouche, témoigne Mélanie, toute fine, les longs cheveux sages, tremblante. Je pensais avoir les dents cassées, je saignais du nez. J’ai cru qu’il allait me tuer. » Le médecin pose plusieurs jours d’ITT. « Elle est tombée quand je suis arrivé sur le balcon «, cela c’est la version de l’ex.

Et vous faites quoi, si votre conjointe a des habitudes comme celle-ci :

https://lesobservateurs.ch/2019/09/06/une-dame-fait-caca-en-plein-paris-et-sen-moque-quand-ont-linterpelle-sur-ce-fait/

Je pense que Mélanie réfléchira mieux la prochaine fois, au cas où elle survit. Le répudié lui, n’écopera que d’une peine légère, il sera certainement assisté par une jeune juriste, bénévole dans une association d’aide aux clandos.

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share

139 réponses à “Mélanie et Farah, une idylle de notre temps qui finit mal…”

  1. zéphyrin dit :

    J’attends en vain un bon film français sur ce problème, traité sans langue de bois, avec images violentes et contraste entre le oui oui des médias et le non non des identitaires.
    je pense qu’il ferait un tabac, s’il n’était pas censuré bien sûr.

  2. Athénaïs dit :

    Je suis célibataire et je pense le rester jusqu’à la fin de ma vie, mais malgré mon désespoir et ma frustration, jamais, Ô grand jamais je ne me mettrai avec l’une de ces chances pour la France! Je suis malheureuse mais je préfère l’être seule que mal accompagnée!

    • zéphyrin dit :

      vous êtes une vraie chance pour la France…je vous encourage à ne pas sombrer dans le désespoir.et à reprendre confiance en vous.

  3. JACOU dit :

    Je ne rate jamais un épisode de Poubelle la Vie mon feuilleton préféré.

  4. JACOU dit :

    Allemagne : candidat à la présidence du SPD, Ralf Stegner assure que « pour la plupart des gens, l’islamisation de leur commune n’est pas un problème »

    https://www.fdesouche.com/1256881-allemagne-candidat-a-la-presidence-du-spd-ralf-stegner-assure-que-pour-la-plupart-des-gens-lislamisation-de-leur-commune-nest-pas-un-probleme

  5. saurer dit :

    Les aventures de Bécassine ne font que commencer, et elles seront nombreuses à se faire prendre au piège des prédateurs musulmans … Tant pis pour elles, chercher à les convaincre serait du temps perdu, tellement elles sont … Bécassines …