Mélenchon a raison : il n’y a qu’une seule Chine et elle siège à l’ONU

Mélenchon a raison, il n’y a qu’une seule Chine et elle siège à l’ONU

Pour une fois que Mélenchon dit une vérité et fait preuve de bon sens, c’est le tollé général, y compris dans son propre camp, qui se drape soudain dans le manteau de la vertu et joue les pourfendeurs des totalitarismes et les défenseurs de la démocratie.

Stop ! Un peu de décence !

N’est-ce pas Mme Mitterrand qui affirmait que Fidel Castro était un grand démocrate ? N’est-ce pas la gauche qui a idolâtré le Che, « le boucher de La Havane » ?

On ne compte plus les grandes figures de gauche, politiques et littéraires, qui ont défilé à Cuba, pour encenser le Lider Maximo.

N’est-ce pas la gauche qui a vénéré Mao, le Grand Timonier qui a fait 50 millions de morts avec le Grand Bond en avant ? N’est-ce pas la gauche qui a diabolisé Soljenitsyne, ce menteur « qui faisait le jeu des impérialistes américains » ?

Et ce sont les mêmes qui prétendent aujourd’hui donner des leçons de démocratie au monde, en voulant sauver Taïwan. Les bras m’en tombent.

Oui, la visite de Nancy Pelosi est bien une provocation à l’encontre du régime chinois. Etait-il besoin d’humilier Pékin en imposant ce voyage, malgré les protestations de Xi Jinping ? Etait-il besoin de faire perdre la face au leader chinois parce que l’arrogante Nancy Pelosi n’a pas voulu renoncer à son caprice, mais a surtout voulu achever sa présidence à la Chambre des représentants par un coup d’éclat ?

https://www.fdesouche.com/2022/08/05/taiwan-jean-luc-melenchon-soutient-la-position-de-pekin-lambassade-de-chine-en-france-le-salue-et-le-remercie/

Même Donald Trump a jugé stupide cette visite effectuée par  cette « folle ».

https://video.lefigaro.fr/figaro/video/cest-quoi-ce-bordel-trump-critique-la-visite-de-cette-folle-de-nancy-pelosi-a-taiwan/

Il n’y a qu’une seule Chine depuis 1971 et c’est elle qui siège à l’ONU. Elle seule est reconnue. De  Gaulle avait pris cette sage décision dès 1965, car on ne pouvait continuer d’ignorer la Chine communiste, qui comprenait déjà 500 millions d’habitants, soit le 1/6e de la planète de l’époque.

Taïwan appartient à la Chine depuis 1683 et elle en est la 23e province. Tout comme en Chine continentale, l’île est peuplée à 98 % de Hans.

Taïwan possède son armée, son drapeau, son hymne national, ses institutions, sa monnaie, sa politique, mais ce n’est pas un État souverain. Seuls 14 petits pays reconnaissent Taïwan sur les 192 États de l’ONU.

Ce n’est pas parce que les nationalistes de Tchang Kaï-chek en ont fait une province rebelle en 1949 que Pékin doit accepter cette sécession.

Après la guerre sino-japonaise de 1894-1895, qui s’acheva par la défaite de Pékin, Taïwan fut cédée au Japon. Mais lors de l’écrasement de l’empire japonais en 1945, c’est bien à la Chine que les Nations Unies ont restitué l’île. Il n’a jamais été question d’indépendance.

Pékin veut récupérer une province qui a fait sécession en 1949, une province de 23 millions d’habitants qui fait partie de la RPC. Il n’y a aucun fascisme là-dedans.

Dans son article d’hier, Jean d’Acre compare Taïwan à nos colonies, aspirant légitimement à leur liberté.

https://ripostelaique.com/selon-melenchon-taiwan-cest-la-chine-appliquons-partout-sa-logique.html

Mais Taïwan n’est pas une colonie, un territoire étranger soumis par la force. L’île fait partie de la Chine depuis 340 ans. Durée à comparer avec l’indépendance des États-Unis (en 1776 soit 246 ans). L’Algérie et l’Indochine étaient des pays que la France a conquis et colonisés, contre la volonté de leurs peuples.

Taïwan est une province chinoise qui a fait sécession contre l’avis de Pékin. C’est donc différent.

Le problème de Taïwan est donc un problème essentiellement chinois.

Allons-nous partir en croisade avec les États-Unis contre la Chine, 1,4 milliard d’habitants, pour sauver un territoire de 23 millions d’habitants qui a fait sécession en 1949 ?

L’Ukraine est un autre problème, mais qui nous concerne en tant que membre de l’Otan et son élargissement constant, car nous n’avons aucun intérêt dans ce pays, contrairement aux États-Unis.

Là encore, Mélenchon a raison de dénoncer les livraisons d’armes en disant que la Russie n’est pas notre ennemi. Macron nous mène au chaos

Macron, qui ne s’est jamais intéressé aux Accords de Minsk de 2015, alors que la France en était signataire et garante, avec l’Allemagne, la Russie et l’Ukraine, a été mis à l’écart par Poutine, car il menait un double jeu, parlant de paix avec le tsar mais armant l’Ukraine avec nos canons Caesar, qui tuent les civils du Donbass. Moscou nous place parmi les pays inamicaux. Merci Macron !

L’Ukraine est bien un pays souverain, certes, mais qui n’a pas respecté les Accords et qui représente une menace potentielle pour la Russie, avec sa volonté d’intégrer l’Otan et l’UE.

Dès lors que Kiev a refusé d’accorder l’autonomie aux républiques russophiles et russophones du Donbass, violant ainsi les Accords, dès lors que les Ukrainiens ont mené une guerre de 8 ans contre ces républiques, faisant 13 000 victimes, dès lors qu’une offensive ukrainienne contre le Donbass était prévue pour le 7 mars 2022, dès lors que les républiques de Donetsk et de Lougansk ont fait appel au soutien de Moscou, Poutine avait toutes les bonnes raisons de lancer préventivement son offensive le 24 février.

Si la France et l’Allemagne avaient exigé de Kiev que les Accords de Minsk soient respectés, il n’y aurait jamais eu de guerre.

L’Ukraine est un problème de sécurité nationale pour Moscou, ce qui n’a rien à voir avec le cas de Taïwan.

Une Ukraine neutre, accordant l’autonomie aux républiques du Donbass, aurait pu conserver ses frontières de l’après URSS. Mais les visées hégémoniques de Washington et la corruption du régime kiévien, en ont décidé autrement.

Notre ingérence dans les affaires de la Chine et de la Russie, deux puissances militaires majeures, ne peut que mettre de l’huile sur le feu.

Les sanctions contre Moscou sont une catastrophe pour l’Europe qui va entrer en récession

Une France qui n’a pas de matières premières mais qui n’a que des dettes et des problèmes internes insurmontables avec l’immigration incontrôlée, avait mieux à faire que d’armer l’Ukraine pour tuer des civils.

Le droit d’ingérence doit rester l’exception et le principe de non-ingérence la règle absolue. Ne jouons pas les gendarmes du monde aux côtés des Américains, alors que nous sommes démunis de tout.

Personnellement, je me moque du sort du Tibet, des Ouïghours ou des Taïwanais. La Chine est un pays souverain avec lequel la planète entière commerce. C’est l’usine du monde. Veut-on la guerre avec ce pays ?

Je me moque des états d’âme de Zelensky, dont la biographie à paraître va démontrer au monde que nous aidons l’homme le plus corrompu de la planète.

Je suis pour une vision gaullienne de l’Europe, de l’Atlantique à l’Oural et la France n’aurait jamais dû s’associer aux sanctions ou au soutien militaire à un régime mafieux.

Nous soutenons l’Amérique, mais c’est l’Europe qui court à la ruine et à la révolte des populations.

Il y a en France 1000 agressions gratuites par jour, 120 attaques au couteau quotidiennes, 100 000 viols par an majoritairement impunis, et notre pays est devenu le plus dangereux d’Europe. C’est cela la priorité des Français.

Que Poutine et Xi Jinping mènent leur barque à leur guise.

Le droit d’ingérence, on voit ce que ça donne en Ukraine, en Libye, au Kosovo. Partout nous avons semé le chaos et soutenu des régimes corrompus.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
15
2

35 Commentaires

  1. Le merluchon gris qui fut quelque temps prof d’histoire semble ignorer que Formose peuplée par les Sirayas, indigènes austronésiens, sans liens de vassalité envers les Han, n’a été rattaché à la Chine continentale qu’au XVIIème siècle avec l’aide des Hollandais, pour être revendue aux Japonais 200 ans plus tard.
    Le parti communiste chinois ne revendique Formose, nation reconnue alors par l’ONU, que depuis 1949. Et seule la cupidité des USA visant l’immense marché chinois, les a empêchés d’user de leur droit de veto au Conseil de Sécurité de l’ONU en 1971 pour empêcher cette fiction d’une Formose chinoise depuis toujours. Alors que 2 états étaient possibles, comme il y a 2 Corées, 2 Mongolies et comme il y eut 2 Allemagnes.

  2. Enfin, Jacques Guillemain vient de prendre en considération les observations de Christian Navis sur la Chine. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Il progresse dans les arcanes de l’espace géopolitique, c’est déjà très bien.

  3. Il n’y a que sur le plan international qu’on peut parfois avoir des points d’accord avec Mélenchon,mais évidemment rien au niveau national !

  4. Désolé mais le régime maoïste a détruit la culture de la Chine ancestrale et se réclame sur le tard de Confucius plutôt que de Lao Tseu parce qu’il privilégie la suprématie oligarchique. Taïwan n’a en tout cas jamais appartenu à la Chine maoïste qui est pourrie et a servi de refuge aux descendants de Sun Yan Sen. Il est dommage que le jeu de domino fasse que la Chine apparaisse douée de vertu alors qu’elle est du côté de la Secte codiviste.

    • D’accord avec vous. Il n’est qu’à regarder les résultats de la Révolution culturelle qui a fait des millions de morts, révolution menée par des gens fanatisés et intolérants.
      Cette politique consistant à récupérer par à-coups des territoires limitrophes (grignotage) remonte déjà à plusieurs années et est la marque d’un pays hégémonique et impérialiste ( Tibet, Hong Kong, Macao, nord est de l’Inde). La majorité des taïwanais veulent rester indépendants et ne pas été vassalisés par un Etat totalitaire qui se soucie des droits de l’homme comme d’une guigne.

  5. Formose vient du portugais  » Ilha Formosa » qui signifie
    Belle Île. Rien à ajouter. Pékinois, arrêtez de répandre vos virus, vos gadgets et vos bidasses.

  6. Jacques, aimerais-tu vivre dans l’enfer totalitaire communiste ?
    Les Taiwanais veulent aussi vivre en démocratie et c’est leur choix…

  7. Vous avez raison que sont venus faire les USA en 45 Hitler voulait déjà une Europe unie vous auriez été un collabo on pouvait s’entendre avec Adolf pas d’ingérence pas de guerre implanter des camps d’extermination en France cela aurez donné du travail aux Français les Américains se mêlent de tout au Vietnam ils ont abandonné le peuple aux ordures marxistes et nous on encourageait PolPot qui libérait le Cambodge….

  8. Je ne suis pas d’accord avec les USA.
    Nancy Pelosi est une provocatrice hystérique.Une dangereuse virago.
    Pourtant si la Chine continentale est reconnue en tant que Nation importante jouant de plus en plus le rôle de nouveau gendarme du monde(quoi qu’on en dise)elle le doit en grande partie à la soumission dont ont fait preuve les grandes puissances en lui fourguant les JO de 2008 et même ceux d’hiver de 2022,l’exposition universelle en 2010 et en aidant en pleine conscience l’empire du milieu à acquérir une industrie conquérante,inamicale et surtout déloyale.Il est temps pour nous de pleurer sur notre chômage!
    C’est pourquoi je préfère la démocratie Taïwannaise aux pourris communistes en dépit de vos solides arguments!
    Je suis opposé à cette Chine communiste autant qu’impérialiste.

  9. Pas d’accord avec Guillemain. Les habitants de Taiwan ont droit à leur indépendance et ne pas subir la tyrannie chinoise. Même chose pour le Tibet et Ouzbékistan.

  10. il est dommage que le rédacteur lucide et précis de cet article n’ait pas eu la même vision politique claire lors de ses apologies stupides du diviseur Zemmour.

    • La partie était difficile mais son programme était exceptionnel
      A partir du moment où on choisit un candidat, on le défend envers et contre tout jusqu’aux élections
      Marine n’aurait jamais été élue
      C’était donc ou Zemmour ou la même politique quel que soit le gagnant, Macron ou son clone soumis à Bruxelles

  11. Taïwan appartient à la Chine, mais pas à la Chine communiste. L’Allemagne de l’ouest n’appartenait pas à l’Allemagne de l’est, la Corée du nord n’appartient pas à la Corée du sud.
    Les habitants de Taïwan (Taïwanais et Continentaux) ont toujours été disposés à se réunifier avec une Chine devenue démocratique, mais jamais avec un état totalitaire. S’ils parlent d’indépendance désormais, c’est qu’ils ne voient d’autre solution pour rester libres. La reconnaissance de l’Onu ne vaut rien devant le respect de la volonté des peuples. Cette reconnaissance ne sanctionne que le fait que les puissances occidentales préfèrent commercer, pour leurs intérêts, avec un gros pays qu’avec un petit.

    • Bertrix vous avez la réponse la plus subtile que j’ai lue jusqu’ici. À côté de vous, les autres passent pour des bourrins. Bravo !

  12. « Personnellement, je me moque du sort du Tibet, des Ouïghours ou des Taïwanais. »
    Alors moquez vous aussi de Nancy Pelosi, des russophones du Donbass et lâchez nous.
    « Taïwan est une province chinoise qui a fait sécession contre l’avis de Pékin. »
    Faux. C’est le P »C »C qui s’est emparé par la force de la Chine continentale avec l’aide de la Russie et l’a séparée de la République de Chine. Sans parler de la Mandchourie, de la Mongolie Intérieure, du Tibet, du Turkestan Oriental…
    Ce sont les visites de chefs d’états à Pékin qui sont des provocations à l’encontre du régime légitime chinois.

  13. Il n’y a qu’une seule Chine et elle est à Taïwan depuis 1949. Le régime communiste chinois, qui a tué peut-être autant que Hitler et Staline réunis, n’est qu’un accident de l’histoire comparé à 5 000 ans de civilisation chinoise. Quand le régime de la Chine continentale va s’effondrer, car il va s’effondrer par l’économie comme l’URSS en 1991, c’est Taïwan avec sa démocratie qui va avaler le reste de la Chine pour enfin laisser respirer le reste de la planète.

    • On ne demande qu’à le croire. L’économie chinoise marque peut être le pas (bulle immobilière notamment). De là à s’effondrer…

  14. Et puis quoi encore? Les taiwwanais ne veulent pas vivre sous le régime du Parti communiste chinois. Et vous? C’est bien le premier de leur droit.

  15. Contrairement à vous, je ne me moque pas du sort des Tibétains, pour autant, je ne voudrais pas que la France ou l’Otan déclare la guerre à la Chine pour son annexion illicite alors que le Tibet a une civilisation qui lui est propre depuis au moins une dizaine de siècles.
    Je ne me fous pas non plus du sort des Taïwanais que je comprends même.
    Pas plus de l’Arménie qui a été amputée d’une de ses régions par son voisin azerbaïdjanais.
    Mais jeter de l’huile sur le feu pour provoquer ou pousser à la guerre la Chine me parait en effet tout à fait inapproprié et un acte de folie, le même genre de folie que manifestent les dirigeants de l’UE et Macron vis-à-vis de la Russie et aux dépens de leurs peuples…. majoritairement abrutis, puisqu’ils les reconduisent ?

  16. Oui parfois l’islamo-gauchiste Mélenchon parle vrai en reprenant le propos de Charles De Gaulle au sujet de la Chine ! Et donc oui il n’y a qu’une seule Chine, c’est aussi vrai que le mafieux Kosovo est un territoire volé par les musulmans albanais à la Serbie avec l’aide militaire de l’OTAN !

  17. oui il a raison il n’y a qu’une seule chine mais aussi qu’une seule Hong Kong qu’une seule Taïwan…

  18. Comme déjà dit, RL a viré de bord ! « Courbe éditoriale » à 180° depuis son hébergement en Russie. Je continue à lire pour m’énerver un peu, avec Guillemain, Navis et l’inévitable pieuvre Karpov… sans parler des autres… Je n’écris donc plus, pour ne pas être censuré selon les ordres de Cassen et du Pdt, réfugié en Israël…

  19. Je n’ai pas été clair
    Ce n’est pas à l’Occident, et encore moins à Anonyme, de décider de l’indépendance de Taïwan
    C’est Pékin qui décidera si l’île est annexée, si elle est autonome ou si elle devient indépendante.
    Si chaque région de France veut son autonomie sans que le pouvoir central ait son mot à dire, on va revenir à l’époque de Louis XI qui a eu bien du mal à unifier la France

    • Une grande partie de l’Europe a quand même fait semblant de croire au faux référendum d’indépendance de la Catalogne, et couvre jusqu’à aujourd’hui les insurgés en fuite… Toujours la géométrie variable…

  20. Les 23 millions de Taiwanais se sont prononcés par référendum pour être indépendant de la Chine continentale. Ils sont anti communistes et ne veulent pas être intégrés à
    un système de société où la liberté individuelle est restreinte. Toutes les considérations historiques et raciales ne peuvent changer le fait que les 23 millions
    de Taiwanais d´aujourd´hui veulent rester ce qu´ils sont. Et ils font tout pour cela.

  21. Les Taiwanais font tout pour rester indépendant en, entre autres, s´armant jusqu´aux dents pour résister à l´envahiseur chinois. Ils lient des alliances avec les pays
    amis : Philippines, Malaisie, Nouvelle Zélande, Australie, Japon, Viet Nam et j´en passe. Si Taiwan tombe Le Viet Nam sera revendiqué parce que ayant appartenu à la
    Chine et parlé une variante du chinois pendant mille ans. Et ainsi de suite. Le VN
    utilisait les signes chinois jusqu´à l´arrivée des francais qui ont introduit l´alphabet latin. Suédois des Cévennes

  22. Jacques vous avez tord de mélanger le problème russo-ukrainien avec le problème
    sino-taiwané. Chaque affaire a ses spécifités.
    Les Taiwanais ont raison de résister à leur intégration par la force à la Chine
    continentale qui ne leur apporte rien sinon une soumission à un règime
    qu´ils ont fui en 1949. N´oubliez pas le sort de Hong Kong. N´oubliez pas non plus
    le sort du détroit de Formose si la Chine met la main sur Taiwan.
    Suédois des Cévennes

    • Mais c’est un problème chinois.
      C’est à Pékin de régler le sort de Taïwan, annexion, autonomie ou indépendance
      Cette province a fait sécession en 1949, si Pékin veut la réintégrer, ce n’est ni le PB des Américains, ni celui des Européens
      En droit international, c’est Pékin qui est dans son droit

  23. Par mes commentaires anti chinois je prêche pour ma paroisse puisque je passe l´hiver
    à Cap Saint Jacques (Vung Tau en Viet), situé au sud est de Saigon et vue sur la
    mer de Chine du sud. Je souhaite conserver la tranquilité du site.
    Suédois des Cévennes

  24. Quand le peuple de Hong Kong a envahi le Legislative Council Complex, la Folle Pelosi et ses Démocrates ont applaudit ; car en fait le parlement c’est la maison du peuple disait-ils !
    Par contre, quand cela a lieu contre eux, la gauche n’accepte pas que l’on viole le Capitole : ce lieu considéré comme un sanctuaire, on a même le droit d’y abattre une visiteuse désarmée et le criminel de recevoir les honneurs des démocrates ??!! Et nos mierdias n’y trouvants rien à dire !!??

Les commentaires sont fermés.