Mélenchon accouche d’un échec

Un Mélenchon en mal de présidence
Jetait une clameur si haute
Que mille hologrammes en transes
Crûrent que Mélenchon gagnait sans faute
Une présidentielle promise à une gamine
Que tous ici prénomment Marine
Mélanchon ne garnit ses urnes flétries
Que de quelques voix déjà racornies

Quand je songe aux discours haineux
De ce barde au teint crayeux
Qui dit : « Je chante l’immigration
Cette chance pour le cœur de la nation ! »
C’est promettre beaucoup : mais qu’en sort-il souvent ?
Du vent.

Henri Lautréamont

(d’après La Montagne qui accouchait d’une souris, de Jean de la Fontaine)

image_pdf
0
0

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.