Mélenchon ciblé par les juges : bienvenue au club, camarade !

Publié le 21 octobre 2018 - par - 54 commentaires - 3 890 vues
Share

Pauvre Mélenchon ! Depuis des années, sur les conseils avisés de Sophia Chikirou, sa conseillère en communication, il s’efforçait de se donner une posture d’homme d’État. Il fallait le voir, lors de la dernière campagne présidentielle, jouer les vieux sages et donner des conseils, voire des leçons, à tout le monde.

Ainsi, avec une absence d’élégance totale, il soulignait, lors d’un débat présidentiel, qu’il n’avait jamais eu affaire à la justice, lui, visant ouvertement François Fillon et Marine Le Pen, harcelés par les juges. Et bien évidemment, il allumait le candidat LR et osait dire que Marine, en refusant de se rendre à la convocation d’un juge en pleine campagne, montrait son vrai visage et qu’elle n’était pas républicaine. Celle-ci, visionnaire, lui avait d’ailleurs répondu que cela n’allait peut-être pas tarder pour lui. Bien vu !

Il faut dire que Mélenchon se croyait intouchable. Lui qui appelle régulièrement l’État à dissoudre tantôt le FN, tantôt les Identitaires, lui dont les sbires ont la même attitude liberticide et totalitaire (Muriel Ressiguier demande la dissolution de la Ligue du Midi, tandis que Corbière a demandé l’interdiction des Assises contre l’islamisation en 2010) n’envisageait la répression de l’appareil d’État que contre ses ennemis et, convaincu de bien servir le système, se croyait à l’abri. Sauf que, quand on crache en l’air, parfois cela peut vous retomber sur le museau.

Et le vrai visage de Mélenchon, celui d’un hystérique incapable de contrôler sa violence, est réapparu. Le chef de meute a remplacé l’homme d’État qu’il essayait de jouer. Chacun a vu et revu ces images, qui ont fait rire la France entière.

Mélenchon à la tête de son petit groupe, leur demandant d’enfoncer la porte. Mélenchon hurlant au policier, tête contre tête, que « la République, c’était lui ». Il a également dit que « sa personne était sacrée » et qu’il était « intouchable ». Il a bousculé plusieurs policiers et collé le procureur au mur. Le tout avec des pratiques proches parfois de celles des racailles, même si le vocabulaire était plus fleuri.

La France entière l’a vu éructer dans une conférence de presse surréaliste où il hurlait après tout le monde. La France entière l’a vu engueuler Muriel Ressiguier, qui essayait de le calmer, en lui disant qu’enfoncer une porte, c’était des méthodes de voyous. Et Mélenchon de lui intimer l’ordre de se taire et de lui dire que personne ne lui avait demandé son avis.

Que dire de la manière dont lui, élu à Marseille, s’est grossièrement moqué d’une journaliste à l’accent méridional qui lui faisait juste remarquer qu’il avait approuvé les actions judiciaires menées contre Fillon et Marine. Un élu marseillais qui se moque des accents régionaux… Il a même réussi à se prendre un communiqué du SNJ, principal syndicat de journalistes.

Bref, tout le monde a vu que Mélenchon avait pété une durite et que, manifestement, il n’était pas raisonnable, en 2022, de confier les codes du nucléaire à un excité pareil.

Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Il faut reconnaître que Mélenchon a du tempérament et le bougre a décidé de rendre coup pour coup. Il cible Macron, qu’il avait accueilli à bras ouverts, très amicalement, à Marseille, n’assumant même pas ses injures de la veille où il avait qualifié le président de la République de « xénophobe ». Insulte particulièrement stupide quand on voit le nombre de clandestins que Macron impose à la France, avec le soutien de Mélenchon.

Mais surtout, il livre une guerre d’une violence inouïe aux journalistes. Il a ciblé deux médias, Radio France et Médiapart. Il a reproché aux premiers de relayer la campagne politique du pouvoir contre lui, et au second d’avoir révélé la réalité de la relation extra-professionnelle entre le chef des Insoumis et sa directrice de communication, âgée de trente ans de moins que lui.

https://www.marianne.net/politique/jesuisunabruti-chronique-d-une-nouvelle-guerre-entre-melenchon-et-les-medias

Deux nouveaux scuds contre lui, qui ont mis Mélenchon hors de lui. Utilisant manifestement très bien les nouvelles technologies, il multiplie les prises de parole contre ses ennemis, nie la relation amoureuse dont il est suspecté et invite ses militants à « leur pourrir la vie ».

Il est vrai que cette révélation, par ailleurs peu élégante, met le chef des Insoumis en difficulté. Même si tout le monde s’en fout que Méluche couche avec sa conseillère, celle-ci a été payée 15 000 euros par mois pendant huit mois de campagne et a facturé aux Insoumis, qui veulent se faire rembourser par l’État, 10 % des prestations totales. On rappelle que dans ses grandes envolées, Mélenchon voulait qu’il n’y ait, au niveau salarial, qu’une échelle de 1 à 5 entre les plus bas salaires et les plus hauts… D’autre part, si la favorite est la mieux payée de tous, on revient un peu à l’Ancien Régime, à l’époque duquel « certaines personnes étaient sacrées ».

Résultat des courses, les plaintes tombent à nouveau de partout car il a commis le crime de lèse-majesté de s’en prendre à la caste. Après s’être pris une troisième affaire, suite à une plainte du Parquet qui n’a pas apprécié d’avoir dû arrêter la perquisition dans les locaux des Insoumis, voilà Radio France qui annonce une nouvelle plainte et les journalistes qui pétitionnent à qui mieux mieux, derrière Plenel, accusant Méluche de menacer, par ses propos, l’intégrité physique de ces braves gens. Bref, les choses ne paraissent pas près de se calmer et l’avocate de Méluche, Raquel Garrido, va avoir du travail…

Au-delà des réactions du personnage Mélenchon, il est tout de même indispensable de s’interroger sur le poids pris, dans ce pays, par l’appareil judiciaire et par des structures politiques (Conseil d’État, Conseil constitutionnel, tribunaux administratifs).

D’abord, en balançant des informations à Médiapart, les enquêteurs ont, sans vergogne, violé le secret de l’enquête préliminaire. Y aura-t-il réellement la volonté de rechercher qui a fait cela et de le sanctionner ? Cela n’est pas dans les habitudes.

On nous dit que la justice est indépendante du pouvoir politique. D’abord, ce n’est pas prouvé, loin de là, mais en outre est-ce vraiment souhaitable ? Car il y a deux solutions possibles : soit les perquisitions judiciaires lancées contre Fillon, Marine Le Pen et Mélenchon (mais qui épargnent Macron et Bayrou) viennent du pouvoir politique, et on se moque de nous. Soit elles viennent de juges indépendants, et c’est encore plus grave.

Cela veut dire que des magistrats se permettent, sans le moindre contrôle politique, de flinguer la campagne de Fillon et de l’éliminer de la course à la présidentielle, et osent convoquer une autre candidate, Marine Le Pen, en pleine campagne, dans le bureau d’un juge, de manière infamante et discréditante. C’est la même chose pour Mélenchon. Cent policiers mobilisés pour quinze lieux de perquisition, on peut difficilement faire pire pour porter la suspicion sur un rival du pouvoir, quoi qu’on pense par ailleurs de certaines connivences Macron-Mélenchon.

De même, nous avons des juges de tribunaux administratifs qui se permettent de retoquer un arrêté municipal de Julien Sanchez, maire de Beaucaire, qui a décidé qu’il n’y aurait plus de repas de substitution à la cantine, y compris le jour où on servirait du porc. Que dire de nombre d’arrêts du Conseil d’État qui, systématiquement, prennent parti contre des décisions d’élus qui entendent ne pas accepter les revendications communautaristes, presque toujours formulées par des musulmans ? Et le Conseil constitutionnel, aujourd’hui présidé par le tristement célèbre Fabius, montre régulièrement sa capacité de nuisance en interprétant la Constitution à sa façon et en retoquant des projets de loi pourtant votés par les deux chambres.

Derrière tout le côté cocasse du feuilleton Mélenchon, c’est la dictature des juges sur le politique qui est train de se renforcer, et cela n’est bon ni pour la démocratie (qui n’existe plus depuis longtemps), ni pour les patriotes qui sont, la plupart du temps, les premières cibles de nombre de juges politisés.

Mais quand c’était dans ce sens-là, cela ne dérangeait pas Mélenchon, qui va découvrir la réalité de la répression de l’appareil d’État dont il se croyait préservé.

Bienvenue au club, camarade !

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Antonin

Merluche un trou du cul du GODF qui a l’indignation à géométrie variable.

Bertrand

Imaginons que ces faits se soient passés en Hongrie…

Imaginons qu’un des principaux leaders de l’opposition ait vu debarquer à 7H du matin des dizaines de policiers a son domicile, au siege de son parti, au domicile de ses principaux collaborateurs, cela pour saisir les ordinateurs, les fichiers, les portables, la comptabilité, les listes d’adhérents, etc.

Cela au prétexte de dépassement de dépenses de campagne électorale ou d’utilisation de fonds européens pour remunérer des salariés de son parti (sur plainte d’un président du parlement européen qui aurait été du meme bord que Victor Orban)…

Qu’auraient dit les medias français ?

DURADUPIF

Ca ne plaît à personne d’être sous les fourches caudines de la Police et de la Justice. Surtout dans une République Démocratique, indivisible et laïque comme l’est notre Pays. Allez Merluche un petit effort de respect de la Démocratie pour soi à défaut de faire amendes honorables pour les autres. Eh oui ! après les Civilisations, mêmes les Républiques sont mortelles !

hagdik

Bien dit Cyrano.
Mais méchancon « camarade » non, pas question !

jeannot

mélanchon ! on dirait un nom figurant parmi les personnages des comédies de Molière comme Sganarelle, Jourdain, Mamamouchi, Mélanchon : le personnage type du mielleux, fourbe, malhonnète, lâche, grande gueule,le matamore si fort avec les sous fifres mais qui se dégonfle comme une baudruche devant les « puissants » (de mes couiI.lles) Pauvre type !

André Léo

Ça suffit ce harcèlement contre Mélanchon, non?
C’est un sale bonhomme, raciste anti-occidentaux, pro islamiste jusqu’à la moëlle pour des raisons électorales, comme toute la classe politique -12 millions de muzz, ça en fait des voix- . On peut détester ce type et ses idées anti-laïques et anti-démocratiques, pour autant, il a raison de se battre. La justice d’exception sur ordre du parquet de Paris, dont le proc est nommé par l’exécutif, a envoyé 70 policiers perquisitionner dans 13 lieux différents dont le domicile de Mélanchon. Tout ça pour essayer de trouver des preuves de ce qu’avance Bruxelles -emplois fictifs- .
On se souvient de N Sarkozy, espionné six mois durant à la demande d’un juge d’exception, afin de trouver quelque chose à lui reprocher. L’opération Mélanchon y ressemble!

Est-ce à la justice de se substituer à la police? Non! Soutenons Mélanchon dans son combat contre l’arbitraire. Il sera toujours temps de l’attaquer sur les positions de son parti.

Anne-Marie G

certainement pas ! Soutenir un type qui applaudissait quand le RN était dans la même situation, non mais vous êtes sérieux, là ? Cela nous apporterait quoi ? Celui qui déclare vouloir la peau du seul parti des patriotes ne doit pas être soutenu sous peine de le voir une fois tiré de peine se retourner contre nous et se flatter de nous avoir prévenu.

Ubersender

L’objectif de diversion est manifestement atteint ; reste à identifier de quoi « on » voulait détourner l’attention des français …. Du remaniement ministériel ridicule avec la nomination quasi-forcée de l’islamo-compatible Castaner ; ou d’un possible rebondissement de l’affaire Benalla : ou des deux à la fois ? En tout cas, le fromage jeté en pâture aux média va les occuper un bon bout de temps, juste ce qu’il faut pour se faire discret et tenter d’enrayer la chute aux enfers.

Roger Delancourt

Je suis surpris de ne pas trouver sur Riposte Laïque un hommage au Grand Patriote Résistant qui vient de nous quitter. Robert Faurrisson va laisser un grand vide derrière lui. Riposte laïque devra être à la hauteur de sa mémoire pour continuer son combat.

hagdik

Ben, c’est facile : faurisson est crevé, tirez la chasse !

réré

Faurisson, ami de Soral et Dieudonné (proche des islamistes), et ami de l’Iran…. Un sacré traître !

chamver

Quelle différence entre la gauche et la droite? aucune pour leur finalité ,toutes les 2 leur finalité c’est l’oligarchie ,mais la droite n’a pas besoin de mentir pour arriver à cette fin car elle a toujours revendiqué l’inégalité entre les hommes.

Jill.

Les guillotineurs de la Terreur étaient tout bêtes,
lorsqu’ils se sont trouvés à la place de leurs victimes… Melenchon, c’est pareil, il est scie de
faire l’objet d’une procédure qu’il trouvait normale
pour d’autres.

Marie d'Aragon

Bien vu Cyrano !

Zorglub

Et dire que lorsqu’on a entendu parler de ce guignol il n’avait fait que 2 ou 3% des votes.Maintenant qu’il est (enfin) arrivé sur le devant de la scène , bing , perquisition et la suite qui va sûrement avoir lieu. C’est à dire , excusez l’expression ( il va se pisser dessus) lorsqu’il sera devant un juge même d’instruction? Car ce n’est qu’un tigre de papier , ou un ballon de baudruche qui se dégonfle à la première menace. Ah non il ne vaut pas Marchais qui lui au moins nous faisait rire ( à en pleurer) et qui ne s’est jamais trouvé face à un juge.Allez Melenchon retourne cultiver tes patates , t’aura des ampoules aux mains , mais tu gagnera en salaire ce que tu vaut.RIEN

spartac

Vouloir croire que merluche est l’objet d’une attaque en règle par des juges gauchistes ( pléonasme ) relève d’une naïveté qui confine à la connerie.
Merluche, La grosse ( le pen ), Macaron et consorts…… même combat…..le POUVOIR .
L’enfumage continue et trouve encore des cons pour y croire.
Au fait ! Pour la guerre civile…..c’est tout droit….on y arrive .
Mais, j’oubliais, il vaut mieux s’occuper des bruits de chiottes merdiatiques que de l’invasion en cours.

anonyme

Bonjour , est oui l’arroseur arrosé tant pis pour lui , sa lui fera peut fermer sa grande gueule , dire qu’il critiquer sans arrêt Marine Le Pen , ça lui apprendra et de toute façon avec petit machin tout le monde en prend pour son grade , alors je suis ravie que lui aussi soit emmerder, bonne journée à tous

patphil

mélanchon VI (comme la 6è république ) le louis XIV…
celui qui applaudissait quand ça arrivait à marine le pen ou a fillon
celui qui dénonce les journalistes (pas des abrutis mais des lèche-bottes)
celui qui dénonce la « justice » aux ordres
quel homme!

Marre
francis.jubin

oui l’arroseur arrose,Game-over pour le clown de la republique ,qui disait Mme Le Pen ne sert a rien coyez moi lui non plus il est le fou du roi Macron 1rbien venu au club des ordures de la republique bananiere,que certain citoyens idiots on elu.

Dunois

La meluche et son affaire… Un arbre qui cache la foret pendant que la macrouille et ses complices préparent de nouveaux crimes, comme ils savent si bien le faire. D’un autre coté, ça fait parler les gens et ça enrichit les merdias. C’est sans importance, tout ça. La meluche devrait être en prison pour longtemps et comme ce n’est pas le cas, on voit que tout cela n’est qu’une vaste mascarade.

Jill.

Melenchon a surtout donné dans le ridicule, et
c’est çà le pire. Député ? Rire… Qui a voté pour
cet abrutis ;je veux des noms…

wika

Mélenchon et Macron ont ceci en commun qu’ils n’ont jamais rencontré personne pour leur tenir tête.
C’est enfin arrivé pour Mélenchon, que j’approuve par ailleurs totalement quand il traite les journalistes d’abrutis, mais il faudra attendre pour Macron, protégé par sa fonction présidentielle.

clinter

Article remarquable, à la fois incisif et équilibré. La mise en coupe réglée des politiques et de la liberté d’expression par la justice, soit aux ordres, soit complètement partiale, soit les deux, selon les cas, est encore plus inquiétante que les élucubrations et éructations de notre leader castro-chaviste.

Bravo Cyrano.

Branchey

Quand on permet à un politique d’appeler son parti « les insoumis », il ne faut pas s’étonner de ses débordement ensuite. Il fait comme il a dit.
La colère de Mélenchon ne vient elle pas des dossiers secrets qu’on lui a embarqués et lui permettaient de tenir bien des politiques par la barbichette ?

daniel champy

mais on ne change pas un stroskiste,il faisait parti de la branche la plus revolutionnaire, comme tout les stroskistes,ils veulent prendre le pouvoir par la rue et non par les urnes,cet ete ils ont essayez en manipulant les universites a faire un mai 68,cela n’a pas marche,ils comptes sur ses amis anti fa et la banlieue islamiser,les insoumisont ete elus en seine st denis ou 50% des habitants sont musulmans et ou il y a plus de mosquees que d’eglise,le prenom est mohamed,ses gens la,sont des dangers pour la republique,je rappele a melanchon que robespierre a fini guillotine

Irondick

Ils vont faire la gueule les frangins du GODF en apprenant les soucis de Merluchon qui doit hurler  » A moi les enfants de la veuve  » ! Bien fait pour ce camelot de la politique digne du souk de Tanger d’où il vient.

DURADUPIF

Ils n’en ont que faire. Merluche est au G.O comme ceux du G.O sont au Vatican, à la Mecque ou à Jerusalem

Alain

Grotesque, gueulard,factieux et menaçant envers un officier de police faites la même chose vous vous retrouvez vite en garde à vue, et un type comme ça est député et brigue la présidence, là c’est la cerise sur le gateau ,Jean luc ton image,ta carrière, ,,
Tu peux t’ assoir dessus!

Joël(1)

Il est dommage que je ne puisse soumettre un article à RL mettant en cause la République… J’ai cependant lu l’article de Cyrano toujours pertinent mais aussi les deux vidéos des deux critiques gauchistes intégrés dans l’article de Pierre, à savoir la jeune Tatiana qui a certes une analyse cohérente sur Mélanchon et celui de son compère idéologique à bonnet en fin d’article…(qu’elle caricature!!!) Tout un programme….et il est consternant d’incongruité avec cependant un ersatz de stratégie politique relevant de la mathématique digne d’une CM2! Réflexions conformiste d’ailleurs prenant bien sûr le soin de s’arrêter au milieu du guet comme tout libéral libertaire nous jouant le bon sens en évitant les écueils sociétaux bien dérangeant mais hélas incontournables n’en déplaise au mistigris à bonnet « phrygien »… Donc pour les gauchistes infantiles les Africains en France avec baguette sous le bras et bonnet Breton ou Berrichon fera l’affaire pour les adeptes du tous ensemble mais sans les nôtres blancs et civilisés qu’il faut dératiser! Aurais-je confirmation dès à présent que l’idéologie de la république est plus fort que la ligne Identitaire sur site RL…

(Je souhaiterais déclarer que l’article de Christine (analyse) sur le personnage de Mr Ravier suite à une vidéos de TV Liberté était tout à fait pertinente et cadrait avec l’analyse de nombres d’anciens cadres et militants FN dont j’ai fais parti durant des années! Là aussi je n’ai pû intervenir par un article personnel sur le RN impliquant Mr Ravier le plus radical du RN mais émasculé par l’héritière du FN )

wolf-gilbert sabine

avec une tete aussi mechante et des allures aussi vulgaires enfin il revele son vrai visage
celui qu on prefere oublier o+vit!!!

jeannot

Il a « usé sa vie » à défendre les « défavorisés » de la SNCF. Je connais beaucoup de personnes qui ont usé leur vie, au sens propre pour 1200 euros en fin de carrière. Apparemment, lui, ça ne lui a pas mal profité d’après son patrimoine de millionnaire pour quelqu’un qui n’a jamais travaillé de sa vie. Mais vu la gueule qu’il tire, tout ce fric qu’il s’est approprié n’a pas dû le rendre très heureux…

Daniel Boutonnet

Bien d’accord. Passons sur les pitreries du clown, le plus inquiétant c’est en effet de voir les Juges quasiment s’arroger aujourd’hui tous les pouvoirs. A quoi bon élire des maires, des députés et même un Président puisque n’importe quel juge casse les arrêtés des maires, le Conseil Constitutionnel et le Conseil d’Etat retoquent les décisions du gouvernement.

personne

Comment peut on imaginer une seconde confier notre pays à une telle bande d’excités , Corbières était pas mal aussi.
Mélenchon a eu un comportement inadmissible et donné ainsi une piètre image de sa personne et lui qui se veut démocrate a eu un comportement de voyou
Lorsqu’il éructait , ivre de colère , il me semblait voir , lui que l’on dit républicain , certains dirigeants politiques d’une époque heureusement révolue

Emile

Bien vu Cyrano
Vous parlez de la dictature des juges
C’est effectivement ça
C’est ce qu’ils appellent l’etat de droit….
Des juges , des gens non élus ,des cours de ceci ou de cela , nationales ou européennes, viennent invalider des décisions prises par des élus représentants du peuple….quand elles ne vont pas dans le sens de la doxa.
Quand bien même un gouvernement courageux établirait des lois et agirait pour sauver notre pays de la catastrophe , il trouverait en face de lui tous ces dictateurs….et ce n’est pas sûr qu’il ait le dessus.
Les juges font parties du système
Ils sont ´´ independants ´´mais c’est un rouage de ce gigantesque engrenage qu’est le système , et il y en a toujours un pour faire tourner le bazard dans leur sens.
Là ils commencent à déglinguer merluche avant les européennes…..son rôle de bouffon est terminé : il pourrait ramasser trop de voix…,

JC.P.

Pour l’accent de Marseille, Melanchiiiion doit prendre des cours auprès de Karim Zeribi……..entre deux auditions à la Police

La Hire

Au lieu de radoter sur la sortie de l’europe, Marine aurait mieux fait de proposer l’élection des juges au suffrage universel, la réduction des conseils d’etat et constitutionnel à un simple pouvoir consultatif, et l’inviolabilité du référendum, qui ne pourrait être modifié que par un autre référendum. Cela ne l’aurait pas fait gagner, mais elle aurait perdu avec panache.

Jean Tenrien

Eh oui Méluche !!! Alors… Ça fait quoi d’être dans la peau d’un patriote, toi qui a trahi la France ??? Tu te sens bien dans la peau d’une MLP traquée par le pouvoir médiatico-politico-judiciaire h24, 7/7, 365j par an ???

jacksoul

Info à vérifier, ce serait à la décharge de Méluche: l’enquête le visant n’aurait pas été diligentée par un juge d’instruction, comme pour MLP ou Fillon, mais par le parquet. Ce qui donne à l’affaire un tour beaucoup plus politique.

gelase

D’où enquête préliminaire avec,sauf erreur,l’obligation de signer le formulaire d’assentiment à perquisition préalablement à l’opération selon l’art.76 du Code de Procédure Pénale…donc au lieu de faire son cinéma il lui suffisait de refuser de signer ce formulaire obligatoire pour éviter la perquisition ! ses éclats de voix c’est juste de l’enfumage !!!!

Bertrand

Au moins maintenant, tout le monde connait enfin le vrai visage de Mélenchon, c’est à dire celui d’un individu complètement hystérique et paranoïaque qui se prend pour un monarque absolu. Un citoyen ordinaire qui se comporterait de cette manière serait interné sur le champ pour troubles psychologiques et mentaux. Se dire qu’une personne aussi dérangée a failli accéder au deuxième tour de la présidentielle est vraiment inquiétant et révélateur de l’état de délabrement dans laquelle la France s’enfonce chaque jour davantage.

adrien

Un citoyen ordinaire aurait été interpellé » la tronche par terre » lorsqu’il a gueulé sur le flic endossant la perquisition (outrage sur PDAP) et quand il a bousculé le procureur (violence légères sur dépositaire de l ‘autorité publique)…. Mais lui il est SACRé ! Et sacrement protégé surtout……….

Mireio

Du mauvais théâtre, tout ça. Méluche et Freluquet tomberont bientôt dans les bras l’un de l’autre, « Embrassons-nous Folleville », et ça fera une diversion de plus.

Dupond

Mireio
Pour faire diversion c’est un peu tard ,puisque c’est chaque jour qu’une nouvelle affaire désastreuse pour le systeme éclate !!! (mdr)

gautier

Or cette ordonnance ayant valeur de loi organique devait impérativement être signée par COTTY alors encore Président de la République en exercice ; ce qu’il n’a pas fait.
De gaulle a donc procédé à un incroyable abus de pouvoir, anticipant ainsi sa future carrière de dictateur.
On ne peut donc pas s’étonner que les magistrats, sans réel contrôle, procèdent de leur plein gré et en toute liberté à la censure politique depuis des lustres.
La seule séparation des pouvoirs de l’ordre judiciaire est celle instaurée par les lois des 16 et 24 août 1790 et le décret du 16 fructidor an III (2 septembre 1795) qui interdisent aux tribunaux de l’ordre judiciaire de connaître des litiges intéressant l’administration.
Ainsi, sans véritable garde-fous, l’ordre judiciaire s’est immiscé directement dans le domaine politique. Nous sommes sous la dictature de la magistrature.

gautier

La séparation des pouvoirs, telle que nous l’envisageons, n’a jamais été effective.
En effet, Montesquieu tenait absolument au pouvoir de la magistrature, étant magistrat lui-même mais cette position n’a jamais été concrétisée dans la loi !
En réalité, l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme ne décrit pas expressément l’ordre judiciaire comme étant un des trois pouvoirs.
Seuls l’exécutif et le législatif sont parties intégrantes de cette séparation.
De Gaulle, le 22 décembre 1958, a signé une ordonnance capitale ; celle portant statut de la magistrature qui décrit précisément la nature de chaque corps constitué.
Mais en aucun cas cette ordonnance intègre le pouvoir judiciaire dans la séparation des pouvoirs.
C’est donc une « légende urbaine » de penser que l’appareil judiciaire doit être indépendant du législatif et de l’exécutif.
Remarquons au passage que l’ordonnance du 22 décembre 1958 citée supra est illégale, nulle et non avenue car signée par De Gaulle alors président du conseil des ministres et non Président de la République en exercice (il entrera officiellement en fonction le 7 janvier 1959)

adrien

Vous devriez faire un article complet à ce sujet, à envoyer à la rédaction de RL. C’est très intéressant ce que vous écrivez…..

Allonzenfan

Dans la Raie Publique des juges, la démocratie a depuis longtemps été remplacée par la dhimmicratie et la justice par le « mur des cons »…

Dupond

Et ils s’en trouvent pour le comparer a Georges Marchais !!! Non aucune comparaison ,Marchais n’a pas méprisé les sans dents ,marchais n’avait pas de patrimoine et marchais avec sa doctrine que je ne partageais pas voulait le bien etre des ouvriers . Là nous avons affaire a un mec vicieux et tres instruit qui surf sur la misere de pauvres bougres pour grimper au sommet de l’état . Je n’ai plus confiance dans notre justice ,mais là je dois admettre qu’elle nous rend service en sabrant ce myto nuisible et manipulateur

adrien

Et Marchais était contre l’immigration, qu’il disait être en concurrence avec le prolétariat Francais.

Dupond
gbgb

Ce qui va permettre de moins parler de « Ben Allah », de passer sous silence la décadente fête de la musique à l’Elysée et les « étreintes » de St Martin. Ceci dit, l’arroseur à son tour arrosé, ce n’est que justice.
N’empêche que Macron n’a plus de munitions, il vient de tirer ses dernières cartouches, si ce n’est une balle dans le pied, en s’en prenant à cette extrême gauche, bras violent de l’antipatriotisme.

Nuch

Ça lui fait un bien fou à ce collabo