Mélenchon compare Roussel à Doriot : l’insulte fatale à la NUPES ?

Je ne vais pas le cacher, en ce moment je me délecte du spectacle consternant qu’offre la gauche. Et à mon avis cela ne fait que commencer. Il va même y avoir du sang sur les murs.

Quelques exemples très récents le démontrent sans équivoque :

  • Le 4 juillet 2023 Fabien Roussel déclare à propos des émeutes en cours : « Je me désolidarise totalement des propos de Jean-Luc Mélenchon et des députés qui refusent d’appeler au calme et légitiment ces Violences Urbaines».
  • Le 15 juillet 2023, sur son blog, Mélenchon évoquait Jacques Doriot (ex-PCF devenu pétainiste) et Marcel Déat (ex socialiste passé à la collaboration) pour fustiger le PCF et le PS jugés pas assez virulents dans leur condamnation des violences policières après la mort de Nahel Merzouk à Nanterre.
  • Le 28 août 2023 à propos de l’abaya à l’école : Fabien Roussel, Jérôme Guedj (député NUPES-PS) et Michaël Delafosse (maire PS de Montpellier) saluent l’interdiction alors que LFI la condamne car étant islamophobe.
  • Le 21 septembre 2023 Fabien Roussel est comparé au collabo Jacques Doriot par la députée LFI Sophia Chikirou et Jean-Luc Mélenchon, le PCF dénonce un « appel à la haine » et exige des excuses.

C’est assez amusant de voir le couple, au propre et au figuré, Chikirou-Mélenchon jeter ces injures à la figure de Fabien Roussel et le PCF en tomber quasiment en syncope. On rappellera qu’en son temps (Seconde Guerre mondiale) les staliniens, notamment du PCF, adoraient qualifier les trotskistes « d’Hitlero-trotskistes ».

Qu’ils se fassent aujourd’hui traiter de Doriotistes par l’ex-trotskiste Mélenchon, c’est un peu l’histoire de l’arroseur arrosé.

Reste que tous ceux qui sont aujourd’hui victimes de ces injures devraient méditer sur le sujet. Combien de fois Fabien Roussel a-t-il dénoncé les patriotes comme étant l’extrême droite et la fachosphère ? Aujourd’hui qu’il est victime de ces mêmes injures il trouve cela moins drôle et s’offusque. Peut-être cela lui permettra-t-il d’arrêter de lancer ce type d’anathèmes lorsqu’il connaîtra des jours meilleurs ? Mais j’en doute.

Au passage, prenons soin à l’occasion de cette discussion de ne pas oublier les leçons de l’Histoire et surtout de garder à l’esprit que la gauche a institutionnalisé le mensonge permanent lorsque l’histoire est en cause.

Ainsi, quand il s’agit de salir Éric Zemmour avec le débat sur la période de Pétain, toute la gauche sans aucune exception n’a pas de mot assez dur pour condamner le régime de Vichy et son chef le maréchal Pétain.

Mais tous ces braves gens oublient juste un détail, qui n’en est pas un. Le 10 juillet 1940, ce sont les députes élus en 1936, c’est à dire l’Assemblée du Front Populaire, qui votaient les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Seuls 80 députés ont refusé de voter et ont dit Non à Pétain. Aujourd’hui, toute la gauche prend un air dégoûté pour parler de cette période, mais c’est la gauche qui a mis Pétain au pouvoir. Pas la droite.

Ce petit rappel étant fait, revenons aux injures de Mélenchon et interrogeons-nous : pourquoi se comporte-t-il ainsi au risque de faire exploser la NUPES ?

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que Mélenchon et le LFI ont imposé, à l’usure, un accord politique et électoral aux autres composantes de la gauche, signé en mai 2022, et instaurant la NUPES.

Par crainte de disparaître, les autres composantes de la NUPES (PS, PCF et écologistes) ont accepté cette l’alliance puisqu’elle leur garantissait des circonscriptions sans autre candidat de gauche. C’est ainsi que le PS a eu une soixantaine d’élus et le PCF près de 50. Idem pour les écologistes.

Mais une fois l’élection passée, la LFI de Mélenchon n’entendait pas que les choses s’arrêtent en chemin. Il cherche donc en permanence à imposer à toute la NUPES une ligne de plus en plus gauchiste c’est à dire extrémiste. On en a eu un exemple avec sa politique prônant la « bordelisation » à l’Assemblée nationale au moment du conflit sur les retraites.

Il en va de même sur tous les sujets et les pressions sont incessantes pour contraindre toute la NUPES à se soumettre à la ligne LFI.

Mais comme nous l’avons vu, des résistances existent qui s’expriment de plus en plus, créant des conflits de plus en plus violents.

En fait, la situation au sein de la NUPES ne peut que se tendre de plus en plus.

En effet, les composantes de la NUPES autres que LFI ont accepté l’accord de mai 2022 afin de se sauver d’une déroute électorale. Mais elles n’ont pas compris qu’au-delà de cette alliance électorale elles avaient passé un pacte avec le diable. Or il faut une grande cuillère pour dîner avec le diable, sauf à se brûler les doigts. Aujourd’hui, le diable exige son dû, notamment sous la forme d’une liste unique pour les élections européennes et une nouvelle candidature unique de Mélenchon pour l’élection présidentielle de 2027.

Les écologistes, le PCF et le PS ne veulent pas de liste unique pour les européennes et renâclent sur de multiples questions politiques refusant de se laisser entraîner sur une ligne entièrement LFI.

Les dernières insultes de Chikirou-Mélenchon sont la preuve de l’existence de cette situation très conflictuelle. Il est d’ailleurs stupéfiant de voir Mélenchon publiquement à la manœuvre vis-à-vis de ses « alliés ».

Pour preuve, vous pouvez prendre le temps de regarder cette vidéo de l’intervention de Mélenchon à la fête de l’Huma. C’est un peu long mais tellement instructif.

Le passage en particulier sur le JDD est extraordinaire. Et la tête des journalistes débattant avec Mélenchon en dit long sur ce qu’ils pensent, face à la violence des propos de Mélenchon.

C’est aussi au cours de ce débat que parlant de ses alliés de la NUPES Jean-Luc Mélenchon avait lancé « Je ne les aime pas », avant de défendre l’union car elle est « nécessaire ».

Ambiance…

Au final, avec la NUPES, nous avons un remake de ce que nous avons déjà vu tant de fois : la révolution dévore ses propres enfants. Dit autrement, il y aura toujours plus fou que le plus fou de la bande actuelle.

La NUPES n’échappera sans doute pas à son destin… l’éclatement. Quand cela se produira-t-il ? Qui sait ?

Un peu plus tôt, un peu plus tard, mais l’éclatement aura lieu, c’est sûr et certain.

Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre.

Bernard GERMAIN

image_pdfimage_print
37

26 Commentaires

  1. La Nupes,c’est de la nitro depuis le début, c’est celui qui va trembler le plus qui va la faire péter, c’est la future AZF de la gauchiasse.Quel bon moment nous allons vivre.

  2. De la part du Duche Benito Melanchoni l’insulte ne peut avoir de portée. Pour rappel, Benito était le leader charismatique de l’extrême gauche italienne et il a été le rédacteur en chef du journal du PSI.

    • Et il adorait l’islam, le Benito, islam dont il se proclamait le protecteur.

  3. jean luc melanchon ! jean luc melanchon !
    a crier tres fort en manif, mais sans s’emmeler les syllabes.

  4. Les autres partis qui constitue la Nupes autre que LFI n’auront pas le courage de présenter leur propre liste aux Européennes. Ils savent, PS en tête, que la barre des 5% est infranchissable. C’est cela la gauche, des pragmatiques. Par contre une liste commune Asselineau, Philippot, Dupond Aignan, Onfray, ne verra jamais le jour, c’est cela la droite souverainiste, des égoïstes égocentriques.

  5. La gauche finit toujours par s’entre-exterminer. Voyez le 9 Thermidor, exemple emblématique. Le problème, c’est que ça arrive toujours trop tard, quand la gauche a déjà opéré ses ravages.

  6. Très Franchement 🤔 à quoi d’autre s’attendre avec cette benne à ordures qu’est Juan Lucos Mélenchonez. On peut regretter de ne pas avoir un seul hôpital psychiatrique Version U.R.S.S. -2.0 pour y soigner sur du très long terme, la lourde pathologie de Juan Lucos Mélenchonez.

  7. L’assemblage opportuniste mi-chèvres – “michou” des nupessistes ne pouvait durer.
    Chaque groupe va aller aux européennes, “séparément contre la France”.
    LFI va sombrer avec l’islamo-gauchiste facho mélenchon. Les europ’écolos compteront sur jadot, l’une de leurs multiples têtes de liste et Rousseua continuera à déjanter. Les péhesses encore dissidents de la macronie vont vite rejoindre les mondialistes.
    Reste le cas “Roussel”! Jusqu’àlors conseil en diététique autoproclamé, il abandonne la cause du cassoulet hallal et du 12 degrés de Bercy pour tous.
    Le voilà qui dit courageusement qu’il refuse de cautionner l’anti-flic méluche qu’il a pourtant adoré. Et la CGT de binette, l’organisation de masse du PC à la ramasse, qui va g=défiler ce samedi en braillant mort aux flics!
    Il faudrait que tu nous expliques cette absurdité schizophrène, Fabien de Montreuil!

    • Rabâcher du matin au soir《la police tue》et de préciser qu’elle tue principalement du Mohamed, du Kader, de l’Amada n’a d’autre but que de malaxer le {cerveau} des autres pour ce fameux grand soir qui verrait l’élection de Mme le Pen a la présidentielle. Ce soir là, le Juan Lucos Mélenchonez appelerait avec d’autres, les petits soldats islamiques des banlieue à l’insurrection pour mettre à terre la bête immonde d’extrême droite sortie des urnes. Ce soir là et les suivants les policiers n’auront pas d’autre issue que de tuer en toute légitimité. Il en rêve : Prendre le pouvoir par la rue. Il nous appartiendra alors à nous les patriotes de nous joindre à la police et de faire du rêve de Juan Lucos Mélenchonez un véritable cauchemar.

  8. l’afrique est un vivier pour Mélenchon il y puise ses électeurs primaires et ses escortgirls .

  9. La NUPES panier à crabes ? Super ! Pourvu qu’il n’en reste rien d’ici 2027. Mais chaque membre, s’il vote, sera évidemment et malheureusement dans le même sens.

  10. Le successeur de Doriot, c’est Mélenchon.
    1) même outrance, 2) même type oratoire, 3) tous deux défroqués de leur parti d’origine : le PC pour Doriot, le PS pour Mélenchon, 4) même place forte : “le rayon de St Denis” pour Doriot, la Seine St Denis pour Mélenchon, 5) même jusqu’au-boutisme dans la collaboration, l’un avec le nazisme, l’autre avec l’Islamisme. Je me suis fait cette réflexion il y a des années et l’ai écrit maintes fois. Je pense que Mélenchon a dû se la faire, raison pour laquelle il tente de transférer cette terrible constatation sur un autre, en l’occurrence Roussel.

    • Touta fait exact, le seul qui ressemble plus à Doriot ,c’est bien Melanchon et il ne faut pas oublier: grande gueule comme lui! Avec une petite différence Doriot toute pourriture qu’il était avait mis sa peau au bout de ses “idées” Melanchon lui est un péteux ” au secours la Police et l’extrême droite veut m’assassiner”

  11. bof, dans les urnes pour avoir quelques sièges, ils se réconcilieront vite fait; je n’aimerais pas être un électeur de goche

  12. L’éclatement de la nupes est une bonne chose pour mon pays, mais veillons à ce qu’il ne produise pas une floppée d’islamo-collabos éparpillés dans tous les recoins de la ripoublique où ils pourront continuer de nuire en toute quiétude…

  13. Quand l’éclatement aura-t-il lieu ?… Personnellement je n’en ai pas la moindre idée, mais ce dont je suis sûr c’est que le plus tôt sera le mieux !!!

  14. Très bien Méchancon, je me régale de voir un islamo-collabos comme toi, rappeler le passé trouble du parti communiste et sa période collabo des nazis. ” Le soldat allemand est un travailleur avec un uniforme qui est exploité par les capitalistes !”
    Traîtres un jour, traîtres toujours !

  15. Les islamaos-gauchos s’entendront toujours pour faire bloc, lorsque les élections approchent. Ce n’est pas comme les droitards qui avancent en ordre dispersé et se ramassent une gamelle à l’arrivée. Bien, le rappel du vote du Front Populaire en faveur de Pétain. Quant à madame Chirikou, je ne savais pas qu’elle était la compagne de la “République” (Mélenchon: ne me touchez pas, je suis la République).

  16. en gros schwabi-schwabo a choisi mélenchon comme technicien de surface chargé de balayer la gauche et la mettre fissa aux ordres de ce dernier. c’est çui qui impressionne le plus et qui dit les mots qu’il faut au moment qu’il faut même si c’est pas pareil qu’hier. celui qui impressionne le plus les masses par son charisme, mme quand il fait peur, a plus de chances de vaincre qu’un guerrier sans slogans.

  17. Mélanchon le laïque glorifie le discours du pape et traite roussel de doriot …..En vérité je vous le dis la psychiatrie a de beaux jours devant elle !!!

Les commentaires sont fermés.